Clause d’exclusivité pour Renault-Algérie : Benyounès s’explique

Alors qu’il confirmait il y a quelques jours la clause d’exclusivité dont bénéficierait Renault-Algérie sur le marché de la construction automobile, le ministre du Développement industriel, Amara Benyounès, est revenu aujourd'hui dimanche sur ses propos. Acculé, visiblement, par les critiques de certains industriels algériens intéressés par le créneau de la construction automobile, M. Benyounès a, en effet, assuré, à l’occasion de la réunion de la mission d’affaires algéro-brésilienne qui se tient à l’hôtel El-Aurassi, que l’exclusivité ne concernait que les deux contractants engagés, c’est-à-dire Renault et son partenaire dans le projet, la SNVI en l’occurrence. Si le message du ministre est visiblement destiné à rassurer les opérateurs du secteur, il faut dire que ses propos ne sont pas vraiment de nature à tranquilliser les concernés. Trop de flou continue d’être entretenu à propos de cette clause offerte à Renault qui reste jusqu’ici frappée du sceau de la confidentialité. C’est justement cette disposition qui a été opposée par le gouvernement pour rejeter le partenariat engagé entre le groupe algérien Arcofina d’Abdelwahab Rahim et la firme chinoise Faw pour la construction d’une usine de montage de véhicules en Algérie. C’est pour cela que les dernières déclarations du ministre, à ce sujet, sont à prendre avec des pincettes. Il y a deux jours déjà, il tentait d’expliquer la clause d’exclusivité de trois années accordée au constructeur français Renault pour installer son usine en Algérie, tout en maintenant le flou autour de cette question. «D’autres entreprises peuvent investir dans la construction automobile en Algérie, mais les avantages fiscaux accordés dans le cadre de cet investissement doivent avoir l’aval du gouvernement», a-t-il répliqué aux critiques émises par le patron d’Arcofina. Des propos toujours aussi ambigus ne peuvent qu’alimenter la suspicion sur certaines dispositions cachées de l’accord avec Renault.
Amine Sadek
 

Comment (20)

    nora
    3 décembre 2013 - 14 h 01 min

    A monsieur qu´importe,
    Vous

    A monsieur qu´importe,
    Vous leur conseillez de saisir la justice algerienne! quelle justice khouya¿ la justice de nuit¿ la justice qui a exfiltré les marocains au pouvoir et leur fratries, consorts, copains, familles des copains et tt le toutim¿ dans les scrabeuses affaires de khalifa, de l´autoroute Est-Ouest, les dégats irreparables de la sonatrach, le nom des chakib effacés de la liste des recherches, les milliards destines a l´´Ansej, les 3000 milliards du drabki, son diplome, toumi, barkat avec la cour des comptes-voir TSA-, un belaiz attrapé ds l affaire khalifa, son fils et la drogue, les faux moudjahidines, le patron de l´´ugta, les intelligents, les pas intelligents,tout ca n est pas suffisant pour expliquer aux ingenus que nous sommes, que la mafia sicilienne n est que du pi.. de chat face a la notre!




    0



    0
    nora
    3 décembre 2013 - 14 h 01 min

    A monsieur qu´importe,
    Vous

    A monsieur qu´importe,
    Vous leur conseillez de saisir la justice algerienne! quelle justice khouya¿ la justice de nuit¿ la justice qui a exfiltré les marocains au pouvoir et leur fratries, consorts, copains, familles des copains et tt le toutim¿ dans les scrabeuses affaires de khalifa, de l´autoroute Est-Ouest, les dégats irreparables de la sonatrach, le nom des chakib effacés de la liste des recherches, les milliards destines a l´´Ansej, les 3000 milliards du drabki, son diplome, toumi, barkat avec la cour des comptes-voir TSA-, un belaiz attrapé ds l affaire khalifa, son fils et la drogue, les faux moudjahidines, le patron de l´´ugta, les intelligents, les pas intelligents,tout ca n est pas suffisant pour expliquer aux ingenus que nous sommes, que la mafia sicilienne n est que du pi.. de chat face a la notre!




    0



    0
    citoyen Mohamed
    3 décembre 2013 - 0 h 17 min

    La clause d’exclusivité pour
    La clause d’exclusivité pour Renault-Algérie est illégale. Elle a été accordée par des corrompus au sommet de l’état Algérien dirigé par un régime illégitime placé par la France, la veille de l’indépendance de l’Algérie, pour protéger ses intérêts au détriment de ceux du peuple Algérien et des générations futures. Les industriels Algériens ainsi bloqués par la France, par le biais de sa marionnette : le régime illégitime Algérien, doivent s’organiser et porter plainte auprès du tribunal international de commerce et d’arbitrage des affaires commerciales, comme l’ont fait d’autres entreprises, pour faire annuler cette clause illégale accordée par le clan d’Oujda à Renault qui a arnaqué et qui s’est foutu allégrement de la sous-traitance Algérienne. Il faut la dénoncer en permanence,comme l’a déjà fait le président d’un syndicat, il y a quelques jours seulement, dans le journal le quotidien d’Oran, je ne rappelle plus son nom, jusqu’à la victoire.L’avenir de l’industrie automobile en Algérie et des centaines de milliers d’emplois sont en jeu.




    0



    0
    citoyen Mohamed
    3 décembre 2013 - 0 h 17 min

    La clause d’exclusivité pour
    La clause d’exclusivité pour Renault-Algérie est illégale. Elle a été accordée par des corrompus au sommet de l’état Algérien dirigé par un régime illégitime placé par la France, la veille de l’indépendance de l’Algérie, pour protéger ses intérêts au détriment de ceux du peuple Algérien et des générations futures. Les industriels Algériens ainsi bloqués par la France, par le biais de sa marionnette : le régime illégitime Algérien, doivent s’organiser et porter plainte auprès du tribunal international de commerce et d’arbitrage des affaires commerciales, comme l’ont fait d’autres entreprises, pour faire annuler cette clause illégale accordée par le clan d’Oujda à Renault qui a arnaqué et qui s’est foutu allégrement de la sous-traitance Algérienne. Il faut la dénoncer en permanence,comme l’a déjà fait le président d’un syndicat, il y a quelques jours seulement, dans le journal le quotidien d’Oran, je ne rappelle plus son nom, jusqu’à la victoire.L’avenir de l’industrie automobile en Algérie et des centaines de milliers d’emplois sont en jeu.




    0



    0
    Faouzi
    2 décembre 2013 - 10 h 46 min

    Je savais que le virus
    Je savais que le virus « Chakib Khallil » est une pathologie endémique et donc susceptible de s’ériger en pandémie à n’importe quelle opportunité tant qu’on n’a pas éradiquer le mal à la source.

    Comprendrait qui voudra comme disait notre Cardinal El Anka




    0



    0
    Faouzi
    2 décembre 2013 - 10 h 46 min

    Je savais que le virus
    Je savais que le virus « Chakib Khallil » est une pathologie endémique et donc susceptible de s’ériger en pandémie à n’importe quelle opportunité tant qu’on n’a pas éradiquer le mal à la source.

    Comprendrait qui voudra comme disait notre Cardinal El Anka




    0



    0
    Abou Stroff
    2 décembre 2013 - 10 h 39 min

    mon commentaire sur ce sujet
    mon commentaire sur ce sujet datant d’hier n’a pas été publié. dois je conclure à l’existence d’une censure qui ne dit pas son nom. en fait, je n’ai fait que souligner ce que n’importe quel quidam peut avancer. au regard des agissements de nos augustes dirigeants, l’algérien lambda peut facilement conclure que fafa les tient bien par la barbichette. autrement, ils ne se comporteraient pas comme ils le font. quelqu’un peut il nous expliquer la rationalité de l’accord avec renault qui consiste à produire une voiture (si on peut appeler ainsi la « symbol ») de la gamme la plus basse? n’aurait il pas été plus judicieux et plus intelligent d’acheter la chaîne de montage de la 404 peugeot et de permettre à nos ingénieurs d’innover à partir de cette dernière?




    0



    0
    Abou Stroff
    2 décembre 2013 - 10 h 39 min

    mon commentaire sur ce sujet
    mon commentaire sur ce sujet datant d’hier n’a pas été publié. dois je conclure à l’existence d’une censure qui ne dit pas son nom. en fait, je n’ai fait que souligner ce que n’importe quel quidam peut avancer. au regard des agissements de nos augustes dirigeants, l’algérien lambda peut facilement conclure que fafa les tient bien par la barbichette. autrement, ils ne se comporteraient pas comme ils le font. quelqu’un peut il nous expliquer la rationalité de l’accord avec renault qui consiste à produire une voiture (si on peut appeler ainsi la « symbol ») de la gamme la plus basse? n’aurait il pas été plus judicieux et plus intelligent d’acheter la chaîne de montage de la 404 peugeot et de permettre à nos ingénieurs d’innover à partir de cette dernière?




    0



    0
    Rachid
    2 décembre 2013 - 10 h 32 min

    L’accord avec Renault est une
    L’accord avec Renault est une récompense du Clan à Flamby.
    Tout le reste n’est que du bla bla bla.




    0



    0
    Rachid
    2 décembre 2013 - 10 h 32 min

    L’accord avec Renault est une
    L’accord avec Renault est une récompense du Clan à Flamby.
    Tout le reste n’est que du bla bla bla.




    0



    0
    Mouloudz
    2 décembre 2013 - 10 h 26 min

    Rien d’étonnant quand on met
    Rien d’étonnant quand on met à la tête des plus importants centres de décisions des enfants de FAFA.

    Sinon, comment feraient-ils pour se soigner en France, envoyer leur progénitures dans les meilleurs établissements de la « métropole », permettre a sa dame et sa copine de faire du shopping ?

    Tous ceci pour dire que la dépendance industrielle, alimentaire et même politique de l’Algérie vis à vis de la France n’est pas une vue d’esprit.

    Vivement cette 2ème République Algérienne gérée par ses authentiques enfants intègres et compétents.




    0



    0
    Mouloudz
    2 décembre 2013 - 10 h 26 min

    Rien d’étonnant quand on met
    Rien d’étonnant quand on met à la tête des plus importants centres de décisions des enfants de FAFA.

    Sinon, comment feraient-ils pour se soigner en France, envoyer leur progénitures dans les meilleurs établissements de la « métropole », permettre a sa dame et sa copine de faire du shopping ?

    Tous ceci pour dire que la dépendance industrielle, alimentaire et même politique de l’Algérie vis à vis de la France n’est pas une vue d’esprit.

    Vivement cette 2ème République Algérienne gérée par ses authentiques enfants intègres et compétents.




    0



    0
    kebch bounetahAnonyme
    1 décembre 2013 - 17 h 31 min

    voila ce qui arrive quand un
    voila ce qui arrive quand un état dirigé par des imconpétants incapables de laisser des industriels privés Algériens honettes investir leurs argents qu’ils ne confonde pas avec des confettis qu’ils jetterais par poignets car ces leurs argents et non celui du peuple, boutef lui pour faire croire au peuple qu’il ramène des « IDE »en Algérie et commdané à offrir les richesses de notre chère pays pour draguer les français ,qataris et autres prédateurs,incapable qu’il est de valoriser notre pays et ces compétances.rapelez vous l’affaire djezzy avec el shorafa et le scandale passé et avenir ;alors ces cadeaux ou des contrats signés par des étrangers qui lisent tout à plusieurs reprise et à la virgule prés quand du coté Algérien on signe sans connaitre les tenants et aboutissants des contrats soit par incompétence soit par connivences, font de l’algérie, la risée dans les forums internationaux consacrés au commerce sauf pour les amis ou les amis des amis de boutef.alors je dis boutef et ses acolytes sont et seront toujours « tahanines ou ferhanines




    0



    0
    kebch bounetahAnonyme
    1 décembre 2013 - 17 h 31 min

    voila ce qui arrive quand un
    voila ce qui arrive quand un état dirigé par des imconpétants incapables de laisser des industriels privés Algériens honettes investir leurs argents qu’ils ne confonde pas avec des confettis qu’ils jetterais par poignets car ces leurs argents et non celui du peuple, boutef lui pour faire croire au peuple qu’il ramène des « IDE »en Algérie et commdané à offrir les richesses de notre chère pays pour draguer les français ,qataris et autres prédateurs,incapable qu’il est de valoriser notre pays et ces compétances.rapelez vous l’affaire djezzy avec el shorafa et le scandale passé et avenir ;alors ces cadeaux ou des contrats signés par des étrangers qui lisent tout à plusieurs reprise et à la virgule prés quand du coté Algérien on signe sans connaitre les tenants et aboutissants des contrats soit par incompétence soit par connivences, font de l’algérie, la risée dans les forums internationaux consacrés au commerce sauf pour les amis ou les amis des amis de boutef.alors je dis boutef et ses acolytes sont et seront toujours « tahanines ou ferhanines




    0



    0
    qu'importe
    1 décembre 2013 - 14 h 50 min

    un moyen très simple , que le
    un moyen très simple , que le gouvernement ou la snvi , rende publique l’intégralité du contrat ; de toute façon rien n’empêche les entrepreneurs algériens ou étrangers de saisir les tribunaux algériens,ce qui mettrait le gouvernement en fâcheuse posture et Renault sur la défensive . CRQKG




    0



    0
    qu'importe
    1 décembre 2013 - 14 h 50 min

    un moyen très simple , que le
    un moyen très simple , que le gouvernement ou la snvi , rende publique l’intégralité du contrat ; de toute façon rien n’empêche les entrepreneurs algériens ou étrangers de saisir les tribunaux algériens,ce qui mettrait le gouvernement en fâcheuse posture et Renault sur la défensive . CRQKG




    0



    0
    salim
    1 décembre 2013 - 13 h 22 min

    Une autre affaire Chekib
    Une autre affaire Chekib Khelil qui va éclater sous peu.




    0



    0
    salim
    1 décembre 2013 - 13 h 22 min

    Une autre affaire Chekib
    Une autre affaire Chekib Khelil qui va éclater sous peu.




    0



    0
    Anonyme
    1 décembre 2013 - 12 h 30 min

    Le visage même de la trahison
    Le visage même de la trahison c’est celui de ce type qui se fait, en plus passer, pour quelqu’un qui porte les « gènes révolutionnaires » et se permet de s’attaquer, en s’appuyant sur sa prétendue, appartenance à la « famille » révolutionnaire à ceux qui « porteraient en eux les gènes de la trahison » et demandent sans rire à ce qu’ils ne soient plus éligible même comme maire d’une bourgade au fin fond de Clef ou d’ailleurs.
    Les biologistes ou les scientifiques eux, pourtant n’arrivent pas à identifier ce prétendu « gène du patriotisme » ou son opposé de frère  » gène de la trahison » pourtant le régime FLNesque qui recrute des individus pareils croit dur comme fer à l’existence de ce gène. Il permet aussi, à des salopards de se remplir les poches et de créer, en Algérie la caste des intouchables pour mieux hisser la leur au niveau de celle du « brahman » laquele , du coup, écrasera toutes les autres.
    Tant que des individus pareils, qui sont haï comme la peste, tant que le régime les mets en avant, cela prouve que le seul et unique objectif de ce régime c’est de perdurer.
    D’où vient l’argent quia permis à cet individu et ses proches de se payer des établissement aussi couteux en plein Paris la capitale de cette France qu’ils s’amusent à présenter pour les naïfs comme étant l’ennemi éternel de la nation algérienne ? Qui finance son journal qui sévit dans toute une région et seulement celle-ci ?




    0



    0
    Anonyme
    1 décembre 2013 - 12 h 30 min

    Le visage même de la trahison
    Le visage même de la trahison c’est celui de ce type qui se fait, en plus passer, pour quelqu’un qui porte les « gènes révolutionnaires » et se permet de s’attaquer, en s’appuyant sur sa prétendue, appartenance à la « famille » révolutionnaire à ceux qui « porteraient en eux les gènes de la trahison » et demandent sans rire à ce qu’ils ne soient plus éligible même comme maire d’une bourgade au fin fond de Clef ou d’ailleurs.
    Les biologistes ou les scientifiques eux, pourtant n’arrivent pas à identifier ce prétendu « gène du patriotisme » ou son opposé de frère  » gène de la trahison » pourtant le régime FLNesque qui recrute des individus pareils croit dur comme fer à l’existence de ce gène. Il permet aussi, à des salopards de se remplir les poches et de créer, en Algérie la caste des intouchables pour mieux hisser la leur au niveau de celle du « brahman » laquele , du coup, écrasera toutes les autres.
    Tant que des individus pareils, qui sont haï comme la peste, tant que le régime les mets en avant, cela prouve que le seul et unique objectif de ce régime c’est de perdurer.
    D’où vient l’argent quia permis à cet individu et ses proches de se payer des établissement aussi couteux en plein Paris la capitale de cette France qu’ils s’amusent à présenter pour les naïfs comme étant l’ennemi éternel de la nation algérienne ? Qui finance son journal qui sévit dans toute une région et seulement celle-ci ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.