Vers le retour de Belkhadem à la tête du FLN ?

Des députés et des membres du comité central cherchent à faire revenir Abdelaziz Belkhadem à la tête du FLN, dix mois après sa destitution, a-t-on appris d’une source sûre. Cette volonté de faire revenir celui qu’on a fait sortir par la petite porte, ajoute notre source, est due aux «agissements et à la gestion chaotique» d’Amar Saïdani, «devenu, par un coup de force, secrétaire général du parti le 29 août dernier». Sa gestion est en effet fortement critiquée par une bonne partie des membres du comité central et d’autres cadres à tous les niveaux. Le mécontentement gagne son propre camp. Des anciens proches de Belkhadem, qui l’ont soutenu jusqu’au bout, s’activent ainsi au sein des différentes instances du parti afin de tenter de convaincre la majorité des cadres et surtout des membres du comité central de l’idée de faire appel, de nouveau, à Belkhadem afin de «laver l’affront» et d’arrêter ce qu’ils qualifient de «massacre politique» dont est responsable Amar Saïdani. Pour eux, le FLN ne pourra pas continuer à être dirigé par un homme qui ne fait qu’accentuer les divisions et surtout s’attaquer aux fondements de la République et aux institutions les plus sensibles de l’Etat. Les griefs contre cet ancien président de l’APN sont nombreux et ont la particularité d’être partagés par l’ensemble des contestataires dont les rangs, bien qu’encore dispersés, ne cessent de grossir. Etant toujours militant et membre du comité central, Belkhadem garde théoriquement toutes ses chances de revenir à la tête de la direction de l’ex-parti unique. Une question mérite d’être posée : ces voix qui réclament le retour de Belkhadem sont-elles suffisamment représentatives pour pouvoir convaincre la majorité des membres du comité central d’accepter son retour ? D’un autre côté, Belkhadem a-t-il envie de reprendre les rênes du parti après avoir été éjecté par voie électorale ? Ce serait pour lui une belle revanche. Une chose est sûre : Abdelaziz Belkhadem a été le premier à critiquer les choix d’Amar Saïdani notamment en ce qui concerne la composante du bureau politique qui a semé la discorde au sein de son propre camp. Que Belkhadem revienne ou pas, Amar Saïdani se trouve de plus en plus fragilisé et décrié. Arrivera-t-il à inverser la courbe ? Difficile de le dire pour le moment, tant la nouvelle bataille ne fait que commencer. La carte maîtresse qu’il joue pleinement reste celle de son soutien «indéfectible» au président de la République dans sa probable quête d’un quatrième mandat.
Sonia B.
 

Comment (25)

    Anonyme
    10 décembre 2013 - 19 h 42 min

    Le FLN a été une entité
    Le FLN a été une entité violente, hier, aujourd’hui et demain ! Cette entité ne peut absolument rien proposer d’autres que le totalitarisme la violence et le mépris de la vie humaine.
    ceux qui croient que le « vrai » FLN c’était pendant la guerre, ont raison mais c’est le même FLn qui est au commande aujourd’hui même en Algérie : Qui a été aux commandes depuis 1962 : Rabah Bitat, Ali Kafi, benbella, Boumedienne, Boudiaf, Mohammedi Said, …………………. tous ces mecs ont été des acteurs majeurs du FLN pendant la guerre d’Algérie.
    Pour ceux qui viendraient nous saouler avec  » Abbane, Amirouche, BenMhidi, … eux c’étaient des vrais et patati et patata …  » je dis juste moussa elhdaj et elhadj moussa !
    exemple : Ali Kafi colonel du nord Constantinois et Amirouche colonel de Kabylie ? aucune différence si ce n’est Ali kafi ne s’est pas fait avoir par un petit Capitaine.




    0



    0
    vrirouche
    10 décembre 2013 - 13 h 09 min

    A.P ! Vous faites fort ! 2
    A.P ! Vous faites fort ! 2 « clichés » à la une : Belkhadem et Saïdani ! Vous faites exprès ou quoi ? En 1870 dans « un » gouvernement de défense nationale, un éphèmère ministre a fait très fort en « sauvant administrativement » une autre espèce proche de celle de ces deux énergumènes par un décret leur accordant une nationalité qui n’est pas la leur ; et il diasit que pour « acceder au pouvoir », accaparez-vous les médias et vous êtes sûr de passer comme une lettre à la poste ! Aussi, vous faites ce jeu là ! Parlez-nous plutôt des 2,5 milliards de dollars prévus pour l’édifice d’endoctrinnement du Caroubier, des médicaments qui manquent et des magots de Suisse et d’ailleurs! Que voulez-vous que ces moins que rien puissent en quoi que ce soit intéresser les algériens qu’ils ne sont pas !!!!!!!!!!!!!!




    0



    0
    SiZineddine
    10 décembre 2013 - 9 h 00 min

    Les vrais moudjhidines sont
    Les vrais moudjhidines sont tous mort. Ce FLN aujourd’hui n’est composé que de faux moudjahidines. On ne fait pas de vieux os quand on a supporté la torture, la faim, le froid et l’hostilité des autres car parait-ils que quelques mois avant l’independance, les moudjahidine et leur proches etaient humiliés par les indigene. Ma grand mere me disaient que les planqués leur faisaient le bras d’honneur quelques mois avant l’independance quand elle allait ramener à manger aux prisonniers que le colonialisme laissaient mourir de faim dans les prisons. Il n’y a presque pas de oudjahidine vivant. Ces imposteurs ne sont qu’une clientele que les planqués du clan d’Oujda s’est constitué pour assurer son assise.




    0



    0
    vrirouche
    10 décembre 2013 - 8 h 49 min

    L’Afrique aux africains !!!
    L’Afrique aux africains !!! Depuis l’occupation romaine à celle des arabes qui PERDURE depuis 14 siècles on en a marre de ces têtes lugubres !!!!!!!! Leur place est en terre de LEUR PARADIS , terre de leurs aïeux ESSAOUDIA.




    0



    0
    Etat de droit
    9 décembre 2013 - 22 h 07 min

    A mon avis le seul moyen de
    A mon avis le seul moyen de protéger la mémoire du FLN historique (le front) et des milliers de chouhada qui sont morts pour l’indépendance de notre pays, c’est de mettre de toute urgence le parti FLN post indépendance au musée, parti dont il est avéré que c’est l’antithèse même du FLN historique. La rente pétrolière en tant que source financière n’aurait plus sa raison d’ètre et –au terme d’un demi siècle d’indépendance- mettre enfin un terme à sa captation par ce parti et ses affidés organiques serait un des gestes les plus salvateurs qui soient pour la santé financière et, par la même, économique et politique de l’Algérie. A ce moment là, croyez-moi, il n’y aurait plus personne pour continuer de fréquenter vaille que vaille ce parti au musée, sauf ses inconditionnels bien évidemment.




    0



    0
    mohamed
    9 décembre 2013 - 21 h 45 min

    C’est qui; celui-là? J’ai
    C’est qui; celui-là? J’ai l’impression d’avoir vu cette gueule, mais je ne me souviens pas où exactement. Mais c’est qui lui? Il ressemble comme deux gouttes de « sang » à un type qui avait soutenu l’Iran lorsque notre pays avait rompu ses relations avec les mollahs de Téhéran suite à leur ingérence criminelle dans les affaires intérieures algériennes au début de la décennie meurtrière. Dites-moi que je me trompe, sinon je quitte ce bazar. Ce type porte certes la nationalité algérienne, mais est-il algérien pour autant au même titre que Mohamed Boudiaf, Abdelkader Alloula et Matoub Lounès? Non, je ne le crois pas. Allo! Non mais allo quoi!




    0



    0
    citoyen
    9 décembre 2013 - 19 h 46 min

    voila le cauchemar qui
    voila le cauchemar qui revient .




    0



    0
    Kimpa MAZIGH
    9 décembre 2013 - 13 h 06 min

    On veut de nouvelles
    On veut de nouvelles personnes à la tête du pays. De préférence moins entre 35 et 65 ans grand maximum. Des lagériens de souche algérienne SVP Merci ! Vive l’Algérie algérienne !




    0



    0
    nora
    9 décembre 2013 - 10 h 39 min

    A karim,
    Dans les pays qui se

    A karim,
    Dans les pays qui se respectent et qui respectent surtout le choix du peuple, belkhadem n´aurait jamais fait non seulement de la politique – mais alors il est tres tres loin des standards requis eu egard a son degré d´instruction – mais en plus, on ne lui aurait meme pas donner a garder des chevres, tellement leur respect pour l´animal et son bien-etre est grand. Mes respects,




    0



    0
    madi
    9 décembre 2013 - 10 h 36 min

    le Fln patrimoine du peuple
    le Fln patrimoine du peuple algerien est entre les mains d ‘une mafia,des escrocs,honte à vous les Saidani,belkadem,belayat,affif et les autres ,un peu de respect pour les benmhidi,boudiaf,didouche,krim,amirouche,abbane,ferhat abbas,benkhedda,ben boulaid, zighout qui ne sont plus de ce monde et qui se sont sacrifiés pour que vivent les algeriens dans une algerie de dignité,de justice ,de paix et de prosperité




    0



    0
    Le Naif.
    9 décembre 2013 - 9 h 45 min

    Pauvre Algérie… Les ennemis
    Pauvre Algérie… Les ennemis de la révolution du siècle ont réussie à travers son Excellence de mettre l’Algérie sur son ventre…. Au lieu de mettre ce sigle symbole avec les 22 et les 6 dans le musé et les manuelles scolaires… Le voila comme marchandise Taiwanaise entre les mains des Débités et Vautour qui se retrouvent à l’APN…
    Moi je leurs conseille de faire appel à Messaadia….




    0



    0
    idriss
    9 décembre 2013 - 8 h 50 min

    quoi il n’a pas encore ete
    quoi il n’a pas encore ete vers son pays d’origine le soudan.
    mais ma parole il n’y a plus d »algerien ppure souche au commande de ce pays.
    on est gouverne par des gens qui ne souhaitent que la disparition de ce pays au profit de leur pays d’origine.a l’instar de belhadj et cie.




    0



    0
    Dr Sali
    9 décembre 2013 - 8 h 24 min

    NON DE GRACE PAS LUI ENCORE
    NON DE GRACE PAS LUI ENCORE .
    QUAND CEST VAMPIRE CE LEVE LE JOUR POUR EUX ARRETER DE LE CUCER LE SANG A NOTRE ALGERIE,




    0



    0
    akli
    9 décembre 2013 - 7 h 39 min

    je comprend riens a ce bled,
    je comprend riens a ce bled, que fond les algériens de souche??????




    0



    0
    Ness maascar
    9 décembre 2013 - 5 h 05 min

    Le dicton populaire : ki
    Le dicton populaire : ki elhamma ki ra3ada ……..dans mon métier les frissons sont plus dangereux que la fièvre .il faut être radical dans le traitement après trois hémocultures mais il se donner le temps pour le choix de l’antibiotique voire les antibiotiques………….laissant venir l’antibiogramme : BENFLIS prépare toi




    0



    0
    Abdelaziz Saci
    9 décembre 2013 - 3 h 34 min

    Quelle tronche ya bourab il a
    Quelle tronche ya bourab il a la tête d’un illuminé.La tête du mec qui vient de rencontrer le diable et se demande s’il le suit toujours.Ses yeux sont comme ceux des tueurs psychopathes qu’on voient dans les films d’horreurs.D’habitude je suis un peureux bon c’est vrais,mais seulement quand je suis dans le noir.Mais rencontrer ce mec le jour,je finirais par avoir la frousse.




    0



    0
    Safiya
    9 décembre 2013 - 1 h 18 min

    Ouille, au-secours, s’il
    Ouille, au-secours, s’il revient, je me naturalise française ! Non, je plaisante, jamais je ne vendrais une nationalité qui coûte plus de un million cinq cents mille martyr(e)s !




    0



    0
    RAMO
    9 décembre 2013 - 1 h 06 min

    Belkhadem est il un Homme
    Belkhadem est il un Homme d’honneur??
    après avoir été chassé, expulsé, rabaissé, humilié, malgré son allégeance et sa brossa au Président, et aussi par ces propres compagnons tiens t il tant a revenir??




    0



    0
    Anonyme
    8 décembre 2013 - 21 h 55 min

    Après King Kong ( saidani le
    Après King Kong ( saidani le tunisien) maintenant c’est le retour de l’affreux ( belkhedam le soudanais)au secours…svp! Mrs du FLN, surtout pas ces deux individus, sa me donnes des nausées grave




    0



    0
    Chawi Pure Laine
    8 décembre 2013 - 21 h 49 min

    comme dans les trains un âne
    comme dans les trains un âne peut cacher un autre, cette fois les jeux sont dangereux et je commence à croire que Bouteflika veut l’intervention de l’étranger pour s’en tirer d’un jugement à la Moubarek jamais le pays n’a connu une époque aussi dangereuse que celle la.le peuple doit agir et le plus rapidement possible avant que les casques bleus débarquent à Alger et faites copier coller à ce commentaire Tiguentourine a été planifiée par le clan d’oujda pour permettre aux étranger d’intervenir heureusement que le DRS a avorté cette tentative de ses harkis qui nous gouvernent à leur tête (…) Bouteflika, pas pour rien que le nigaud des services français évoque le désordre rabi yestar




    0



    0
    Anonyme
    8 décembre 2013 - 21 h 38 min

    Mais bon dieu qu’est ce que
    Mais bon dieu qu’est ce que ça peut changer, ce n’est pas une question d’hommes mais toute cette entité chimérique qui paralyse la nation la fragmente pour l’anéantir et ce malgré les milliards de pétrodollars ! C’est ce parti de bandits qu’il faut dissoudre et totalement interdire.




    0



    0
    TARIK - BAB EL OUED -
    8 décembre 2013 - 21 h 01 min

    BOUTEFLIKA A T’IL CHOISIT SON
    BOUTEFLIKA A T’IL CHOISIT SON …………….!!!!!!!!!




    0



    0
    KARIM
    8 décembre 2013 - 20 h 39 min

    on veut de nouvelles tetes
    on veut de nouvelles tetes partout meme au PT de louiza .Belkhadem comme beaucoup d’autres dans un pays qui se respecte n’aurai jamais ete une personnalite politique .




    0



    0
    Alilou
    8 décembre 2013 - 20 h 33 min

    Et le Belayat où est-il passé
    Et le Belayat où est-il passé après avoir crié sur tous les toits qu’il allait chasser Saadani ?

    On est en plein dans la fameuse hisotire du « Chasseur chassé » (Djit en sayad saydouni )d’Abdelwahab Doukhali.




    0



    0
    selecto
    8 décembre 2013 - 19 h 57 min

    De Belkhadem à Saidani de
    De Belkhadem à Saidani de Saidani à Belkhadem, pauvre FLN, heureusement que le FLN historique n’a rien à voir avec ces escrocs.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.