Evénements de Ghardaïa : la LADDH dénonce la manipulation

La Ligue algérienne de la défense des droits de l’Homme (LADDH) dénonce vivement «les manipulations machiavéliques qui visent à exacerber les tensions» dans la vallée du M’zab. Dans un communiqué sanctionnant les travaux de la session spéciale dédiée aux événements qui secouent la ville de Ghardaïa depuis près d’une semaine, la LADDH dénonce également «les agissements scandaleux des services de police censés représenter une institution républicaine». Tout en exprimant son inquiétude quant aux tensions persistantes entre les deux communautés malékite et ibadite qui s’affrontent depuis quelques jours, la LADDH appelle «les citoyens de Ghardaïa au calme, à la sérénité ainsi qu’à la vigilance». La Ligue estime que le dialogue demeure «le seul moyen possible pour transcender les problèmes et les conflits». Elle de démarque, dans ce sillage, «des groupuscules qui parlent et agissent indûment au nom de la LADDH» et rappelle par là même que «seules les instances issues du 4e congrès qui s’est tenu les 6 et 7 décembre à Alger sont habilités à parler en nom de la Ligue». Allusion faite à l’agitateur Kamel Eddine Fakhar, qui enfile la casquette de militant des droits de l’Homme pour mieux mobiliser les foules. La Ligue insiste, par ailleurs, sur le fait que la responsabilité première de l’Etat est la protection des personnes et des biens dans le respect des lois de la République. La LADDH exprime sa disponibilité à contribuer par tous les moyens à ramener la paix dans cette wilaya et à jeter les bases d’un dialogue fructueux et constructif entre les deux parties en conflit. Il faut rappeler que le gouvernement vient de lancer une initiative pour trouver une solution durable à ce conflit qui ressurgit à la veille de grandes échéances nationales.
Sonia B.
 

Comment (6)

    Ahmed
    29 décembre 2013 - 22 h 19 min

    Faut voir les sites qui
    Faut voir les sites qui soutiennent cette « LADDH » pour comprendre ses objectifs.
    ________

    LU SUR LE SITE DE LA LADDH

    29/12/2013 15:47 , par auteur Chaich Driss(c’est mon nom)
    Ghardaia ; le Comité directeur de la LADDH exprime toute sa préoccupation
    .

    En attendant,j’informe Maître Beissad Noureddine que Fekhar Kamel Eddine aura exhorthé des jeunes à investir les maisons d’autres citoyens Algériens.C’est vrai qu’il a été au congrés de Tinsit au Maroc du 13 au 15/12/2013 pour le congrés mondial des Amazighs,mais actuellement il utilise votre « couverture ».Une partie de la population est entrain de penser que vous êtes « complices » de la destruction de leurs maisons(26 maison ont été touchées dont 10 totalement brûlées)et 60 familles sur les 365 ont été évacuées. Je vous rappelle ,Maitre que nous sommes également Algériens et que vous êtes une Ligue qui se doit de défendre tous les Algériens sans discrimination.
    Je vous informe également que les « heurts » ont touché le seul ksar de Ghardaia(il y en a 5) et que si vous ne dénoncez pas à temps ,les victimes seront en droit de douter de votre non implication.Vous serez moralement responsable en cas d’homicides.




    0



    0
    Anonyme
    29 décembre 2013 - 20 h 25 min

    pour quelqu’un qui connait
    pour quelqu’un qui connait bien Ghardaia, ces violences ne concernent guere les ibadites et les malekites, ce n’est pas non une confrontation entre ethnies differentes mais bel et bien une affaire de sous.
    il est à signaler que les malikites vivent également à Sidi Abbaz, à Melika et à El Atteuf et Thniet El MAkhzen où ils s’entendent tres bien avec les mozabites seulement à Hadj Messaoud ou Mermed , les arabes proviennent de Tiaret, Saida et surtout Sougueur , donc des rostemides comme les mozabites
    que Fakhar que je connais bien et Nedjar arrêtent de considerer la communauté ibadite comme victime.
    A beni Yezguen, les arabes de Thniet El Makhzen se rendent quotidiennement au souk , à Bounoura, les commerçants arabes sont associés aux mozabites et à Ghardaia, les violences sont dirigées par ceux qui ont des interets materiels




    0



    0
    Anonyme
    29 décembre 2013 - 19 h 37 min

    le chemin c´est le dialogue,
    le chemin c´est le dialogue, tout autre alternative est stérile, la sécurité et la stabilité du pays c´est le premier objectif, car sans ça les étrangers ne viennent pas et s´ils ne viennent pas c´est le déclin..c




    0



    0
    DADY
    29 décembre 2013 - 18 h 51 min

    MAIS QUI ES-TU HANKOU ? UN
    MAIS QUI ES-TU HANKOU ? UN MOZABYTE ? UN JOURNALEUX EXTREMISTE ? UN MAROCAIN SOUFFLANT SUR LE FEU ? UN PIED NOIR NOSTALGIQUE DE LA FRANCE DE PAPA ?-(tout ce beau monde se reconnait S’ASSEMBLE ET SE RESSEMBLE, et Se solidarise lorsqu il s’agit DE PORTER DES COUPS BAS ET DE TENTER de faire couler l’Algerie)-
    LES MOZABYTES COMME D AILLEURS TOUS LES ALGERIENS N ONT RIEN A VOIR AVEC LES ALGERIENS D HIER. LES CARACTERES DES GENS ONT BIEN CHANGES !
    SAVEZ VOUS LA CAUSE REELLE DES MOZABYTES DANS LEUR REVOLTE ? PERSONNE NE LE CROIRA ! MAIS VOILA : EN ESPERANT UNE GRANDE QUERELLE AVEC LES ARABES AVEC DES CENTAINES DE VICTIMES PLUTOT MORTES LES MOZABYTES ESPERENT UNE INTERVENTION BIEN MUSCLEE DE L ETAT QUI FINIRA PAR EMPORTER LE STYLE DE VIE DES JEUNESS MOZABYTES FORCE PAR LES VIEILLES CARCASSES DES CHEIKH MOZABYTES CROYANT ENCORE FAIRE FACE AUX TROUPES DES ROYAUMES ARABES D ALGERIE.CETTE INTERVENTION PERMETTRA DONC DE METTRE FIN A L ENFERMEMENT DE TOUTE UNE COMMUNAUTE QUI ASPIRE A PLUS D OUVERTURE ET DE POUVOIR PRENDRE POUR EPOUX ET EPOUSE DES NON MOZABYTES ET COMBATTRE LA CONSANGUINITE. VOILA ! C EST LA VERITE LES JEUNES MOZABYTES VEULENT BRISER LE CARCAN QUI LES LIGOTENT ET LES SOUMET A DES REGLES MOYENAGEUSES.ILS VEULENT PLUS DE LIBERTE ! ET IL N Y A PAS MEILLEUR SOLUTION POUR SE DEBARASSER DE CES CARCANS QU UNE SOLUTION RADICALE!




    0



    0
    Hankou
    29 décembre 2013 - 17 h 39 min

    Depuis la nuit des temps les
    Depuis la nuit des temps les mozabites sont chez eux. Connu pour être un peuple discipline Et travailleur aucun algerien n’a eu a se plaindre de leur comportement. Bien au contraire. Alors les choses Sont claires ils ne peuvent être agresseurs. Meme la France respectait le caractere specifique de ce peuple.




    0



    0
    cirta
    29 décembre 2013 - 17 h 19 min

    Au fait, il y a combien de
    Au fait, il y a combien de LADDH?
    Qui parle en son nom?
    Et pourquoi ce silence pendant une semaine?
    Et pourquoi ne pas se démarquer clairement du trublion Fekhar en le dénonçant publiquement et en l’excluant?
    Et pourquoi accuser la police sans preuve?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.