L’antidote algérien

Par Karim Bouali – Alger semble reprendre sa vocation de Mecque. Cette fois, ce sont les déçus du «printemps arabe» qui viennent d’Egypte, de Libye et de Tunisie y chercher de l’aide, voire le salut. C’est dans ce but que Nabil Fahmi, ministre égyptien des Affaires étrangères, arrive aujourd’hui dans notre pays. Tout ceci, sur fond de chaos en Irak où les Américains ont offert un émirat à Al-Qaïda, après avoir démembré ce grand pays arabe transformé en «centre d’expérimentations géostratégiques» où les humains font office de rats de laboratoire, et en Syrie où la France tient mordicus à ses groupes terroristes qu’elle arme pour y réaliser ce qu’elle n’a pas pu concrétiser en Algérie dans les années 90, lorsqu’elle assurait le FIS et ses groupes armés de son «soutien moral» et sans doute même logistique. Heureusement que l’Algérie est restée debout, avec ses capacités intactes malgré les tentatives de déstabilisation par le terrorisme, puis par la contamination par le virus du «printemps arabe», mises en échec. Notre pays peut ainsi aider les victimes du «printemps arabe» à recoller les morceaux de leurs sociétés totalement déchirées et sous la menace d’une violence qui risque de durer. Personne n’a pensé un seul instant que l’Algérie pouvait être indifférente à ce qui se passe chez ses voisins. Elle est intervenue à travers des mises en garde lancées dans un contexte, faut-il le rappeler, où Sarkozy, Obama et Cameron se soumettaient avec une légèreté irresponsable aux sollicitations de l’agent d’Israël, Bernard-Henri Lévy, pour attaquer la Libye et y favoriser la résurgence du mouvement islamiste dont des représentants ont également pris le pouvoir en Egypte et en Tunisie. Dans ces trois pays, il y a un sursaut des peuples, sous des formes différentes, pour revenir aux changements réels revendiqués. L’Algérie estime que c’est le moment d’intervenir plus directement, dans le cadre de ce qui apparaît comme une vraie doctrine du changement dans les pays arabes, fondée sur une connaissance approfondie des réalités de la région et une observation attentive des événements qui s’y déroulent, en particulier sous l’effet des ingérences extérieures. Objectifs : aider ces pays à renforcer leur souveraineté nationale et à emprunter la voie du développement économique et social au profit, avant tout, de leurs populations.
K. B.

Comment (16)

    00213
    6 janvier 2014 - 8 h 20 min

    https://www.youtube.com/watch
    https://www.youtube.com/watch?v=c_EW9V9D4z4
    .
    Eh oui, il fut un temps où l’Algérie hantée le sommeil des services secrets occidentaux.
    Aujourd’hui on entrevoit l’amorce d’un nouveau mouvement des non-alignés.
    Avec des personnalités comme Zuma, Poutine, Maduro, Al Sissi, Al Assad, Nasrallah, Ahmadinejad, Kim Jong Un, Castro, Morales, Correlea, Mujica, Al Bachir, Ianoukovytch et tant d’autres esprits avides de se libérer du joug de impérialisme, avec chaque année qui passe une liste qui ne cesse de s’allonger.
    Mais quel est celui qui saura incarné le Grand Boumédiéne ?




    0



    0
    Faouzi
    6 janvier 2014 - 6 h 51 min

    @Par Nasser (non vérifié) |
    @Par Nasser (non vérifié) | 5. janvier 2014 – 20:17

    N’oubliant pas que la décennie noire a été financée par l’Arabie Saoudite et que cette voyoucratie est responsible des 200.000 morts.
    Viendra le jour ou ces Bedouins féodaux devront rendre compte au peuple algérien. PROMIS




    0



    0
    Mohamed eel Maadi
    6 janvier 2014 - 1 h 53 min

    [email protected]
    Si c’est le cas

    [email protected]

    Si c’est le cas l’Algérie devra se ranger du coté Russe et moi-même en tant que citoyen algérien j’ai demandé a mon pays une action forte et ferme face au manigance du régime de Riyad car j’estime que l’Algérie ne doit en aucune manière fait des grâces a ceux qui nous ont saigner pendant dix ans . Nous vengerons également des citoyens algérien mort a cause de l’idéologie Saoudienne et il faudra qu’ils payent !! C’est le moment de prendre nos responsabilités




    0



    0
    Nasser
    5 janvier 2014 - 19 h 17 min

    Poutine déclare la guerre
    Poutine déclare la guerre contre l’Arabie saoudite!!
    ___________

    IRIB- Dans une prise de position sans précédente, le président russe a qualifié de
     » terroriste  » le régime saoudien menaçant de  » riposter les attentats terroristes de Volgograd  » Poutine a promis « des représailles » aux attentats de Volgograd, « représailles qui ne tarderont pas « !
    Pour M Poutine,  » les attentats suicides de Volgograd sont identiques à ceux qui sont régulièrement commis en Irak, en Syrie et au Liban :
     » Pour identifier les auteurs criminels de ces attentats, on n’a pas besoin de davantage de temps et la Russie y répondra très bientôt. Notre réponse sera en sorte qu’elle changera la carte même du Moyen Orient (!!!)  »
    Le chef du Kremlin a qualifié encore une fois de terroriste le régime saoudien. Ces propos sans précédent de Poutine interviennent alors que les attentats terroristes de Volgograd ont été contribués à Bandar Sultan , le chef du renseignement saoudien, lui qui en avait évoqué la possibilité au cours d’une rencontre avec Poutine au mois de septembre, alors que les États-Unis s’apprêtaient à attaquer militairement la Syrie.
    Bandar avait menacé Poutine d’attentat takfiris d’origine centre asiatique et tchéchene, si il ne renonçait pas à son soutien à Assad. Aussitôt après ces menaces, le chef des takfiris caucasiens, Dako Omarov a affirmé vouloir visé les JO de Sotchi devant se tenir au mois de février.
    Omarov a menacé de commettre des attentats suicides au cours de ces jeux.
    La Russie a élaboré l’avant texte d’une résolution où l’Arabie saoudite est qualifié d’état terroriste et elle se prépare à remettre cet avant texte au conseil de sécurité !!

    http://french.irib.ir/info/international/item/309117-poutine-qualifie-l-arabie-saoudite-d-etat-terroriste




    0



    0
    Victoire
    5 janvier 2014 - 15 h 51 min

    http://www.afrimap.org/englis
    http://www.afrimap.org/english/images/treaty/CEA_Traite1991_fr.pdf
    Allez directement à l’article 6, sixiéme étape, iii)
    et vous comprendrez comment notre décolonisation a été sapé par le FMI.
    Pourquoi feu Gadafi génait et surtout remarquez en préambule l’absence du Maroc à cette reunion de l’OUA…




    0



    0
    Victoire
    5 janvier 2014 - 15 h 38 min

    l’Algerie a pour vocation de
    l’Algerie a pour vocation de reprendre ce qui est resté en stand by du Traité instituant la Communauté économique Africaine, depuis le 04et 05 juin 1991 à Abuja, Nigeria au sein de l’OUA.
    L’Algerie a pour vocation de poursuivre et d’achever la décolonisation de l’Afrique et du Sahel en urgence!




    0



    0
    Abou Stroff
    5 janvier 2014 - 14 h 32 min

    « Alger semble reprendre sa
    « Alger semble reprendre sa vocation de Mecque », dixit K. B. simple question: Alger peut-elle devenir une Mecque alors qu’elle est dirigée par des fossiles vivants parrainés par une momie? la réponse est évidente et il ne sert à rien de fantasmer sur la grandeur d’antan! quant à l’aide que les fossiles vivants qui nous dirigent peuvent apporter à d’autres pays, il faut être totalement taré pour croire qu’un pays, qui ne produit même pas un clou, puisse aider qui que ce soit. au fait, les 31000 lots de terrain que sellal, le pompier en chef, compte distribuer aux « mozabites » et aux « arabes » de Ghardaïa règleront ils les problèmes concrets de la vallée du M’Zab? lé réponse est évidente mais nos augustes dirigeants n’ont qu’un objectif: pérenniser leur pouvoir et profiter de la rente, le reste, tout le reste, n’est que littérature pour niais confirmés.




    0



    0
    Nasser
    5 janvier 2014 - 13 h 54 min

    Ok
    Avant cela il faut d’abord

    Ok
    Avant cela il faut d’abord réussir à faire disparaitre les regimes rétrograde, les plus rétrogrades du monde. A savoir et surtout les Ben Saoud avec leur Wahabisme et le Qatar; sinon rien ne se fera.




    0



    0
    Anonyme
    5 janvier 2014 - 13 h 05 min

    Depuis le départ du peureux
    Depuis le départ du peureux ex ministre des affaires étrangères ,et l’arrivée du nouveau MAE, la politique étrangères algérienne retrouve ses lettres de noblesse d’antan,la belle époque du feu Boumedienne




    0



    0
    boudiaf
    5 janvier 2014 - 12 h 17 min

    En parlant de famine et de
    En parlant de famine et de virus…Il est important d avoir une grande et forte armee national…quand le jour X viendra (qui n est pas loin), ou le petrol sera detroner par une autre source d energie ecologique et pas couteuse, ce jour la on ne peut compter que sur les militaires pour prendre la pioche et travailler la terre, sinon…




    0



    0
    Keltoum
    5 janvier 2014 - 11 h 35 min

    C’est l’occasion ideale pour
    C’est l’occasion ideale pour Mr Lamamra d’imposer a la Ligue Arabe et a juste titre, la restitution du siege Syrien au Gouvernement actuel de la Syrie mais aussi d’ouvrir un siege au RASD au Sein de la Ligue Arabe au meme titre que pour l’UA.




    0



    0
    Faouzi
    5 janvier 2014 - 11 h 29 min

    L’axe Algerie-Egypte-Syrie
    L’axe Algerie-Egypte-Syrie (avec une jonction vers l’Iran et les pays du BRICS) doit reprendre le flambeau pour restituer a la nature ses droits. 1ere action c’est la reforme de la Ligue arabe pour ne plus permettre a des voyoucraties comme le Qatar,le Maroc ou l’Arabie Saoudite de nous dicter la strategie de leurs Maitres que sont les USA, Israel et le France.




    0



    0
    Anonyme
    5 janvier 2014 - 11 h 23 min

    Il ne s agit pas de trouver
    Il ne s agit pas de trouver un system pour maintenir les « groupement » de poupulations herites par les colons et qu on nome « peuple » qui ne partagent pas les meme visions et cultures en leur imposant un virus islamique ou une bakterie militaire ou un parasite presidentiel mafieux. (…) Si c est groupement doivent etre restructure pour fonctionner economiquement, et bien ca va se faire, tot ou tard, car la famine n epargne ni les croyants, ni les militaires ni la mafia. (…)




    0



    0
    Mouradz
    5 janvier 2014 - 11 h 21 min

    Il est temps pour l’Algérie
    Il est temps pour l’Algérie de reprendre son role dans le contexte régional (Ligue Arabe-UA etc…) tout en tirant les lecons des évenements liés au  »Printemps salafiste » ou des pseudo-pays sans histoire ni aucun respect des principes des Droits Humanitaire (Qatar-KSA-Maroc…) ont voulu dicter la conduite a tenir au 22 pays de la Région MENA conformement aux instructions de leurs Maitres (USA-France-Entité Sioniste etc…)




    0



    0
    Fouadz
    5 janvier 2014 - 11 h 10 min

    L’histoire contemporaine de
    L’histoire contemporaine de l’Algérie conjuguée a la décennie noire, nous obligent a apporter assistance a des pays comme la Tunisie, l’Egypte, la Syrie pour ne pas sombrer dans le chao de l’integrisme salafiste wahabiste tout en les accompagnant a renforcer leur souveraineté nationale et emprunter ainsi la voie du développement économique et social au profit de leurs populations.
    Je ne peux pas dire la meme choses des pays (Irak, Lybie, Maroc…) qui font appelle aux occidentaux (OTAN-USA-France) pour faire tomber leurs dictateurs tellement ils n’ont aucune dignité et encore moins le courage de se libérer d’eux meme et par eux meme.
    Désolé pour ma franchise.




    0



    0
    Anonyme
    5 janvier 2014 - 10 h 56 min

    (…) Je ne vois pas ce que
    (…) Je ne vois pas ce que peut faire l’Algerie et si par malheur elle s’ingere dans les affaires qui ttouchent aux interets des occidentaux (libye,irak….) elle se brulera les mains.(…)




    0



    0

Les commentaires sont fermés.