L’ONU sait

Par Kamel Moulfi – L’Assemblée générale de l’ONU se réunira donc demain mercredi (voir article d’Algeriepatriotique), en réaction tardive à la guerre déclenchée contre Ghaza par Netanyahu et les autres dirigeants de l’entité sioniste, dont l’aventure criminelle ne pouvait être lancée sans le soutien direct des Etats-Unis et d’autres pays occidentaux qui se sont attaché la complicité du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Le monde entier sait que les cibles privilégiées de l’armée israélienne ont été les enfants de Ghaza et l’enquête internationale déterminera les raisons de cet acharnement des sionistes et s’il est exact qu’il a été délibéré dans le cadre d’une opération de génocide, dans le plus pur style colonial, visant cette frange de la population pour compromettre l’avenir de la Palestine. Tous ceux qui prendront part aux travaux de l’AG de l’ONU savent également que l’armée sioniste a bombardé des écoles, y compris celles placées sous l’égide d’institutions onusiennes et qui servaient d’abris aux enfants, et des hôpitaux. L’armée sioniste a frappé les infrastructures vitales, comme celles de la production d’eau et d’électricité, pour détruire les conditions de survie des habitants. Au vu de ce constat, il ne fait aucun doute que l’AG de l’ONU consacrée à la guerre contre Ghaza va prononcer une condamnation sans appel d’Israël. C’est certainement le but de la démarche algérienne qui est à l’initiative de la convocation de cette réunion de l’AG de l’ONU, appelée à remplir dans les faits la fonction de tribunal en attendant le passage de Netanyahu et ses acolytes devant une vraie juridiction internationale pour répondre de leurs crimes. L’Algérie n’est pas neutre dans cette affaire. La solidarité avec la Palestine est un des principes fondateurs de sa politique étrangère. Notre pays a naturellement fait siennes les revendications de la résistance palestinienne : arrêt de l’agression, levée du blocus contre Ghaza et ouverture de tous les terminaux. L’urgence maintenant est de créer, à la faveur de l’AG de l’ONU, un grand mouvement de reconstruction à Ghaza, indispensable pour permettre aux Palestiniens de poursuivre leur lutte pour leurs droits nationaux et contre l’occupation sioniste.
K. M.
 

Comment (12)

    mellah hocine
    6 août 2014 - 10 h 05 min

    ONU ? vous dites l’ONU ?
    ONU ? vous dites l’ONU ? Cette entité qui se pavane dans les plus grands hotels de NEW YORK , n’a d’oeil que pour les pays NON ACCIDENTAUX.
    L’ONU est une arme utilisée par les JUIFS du monde entier, pour saborder toute initiative de dévéloppement économique, Humain et démocrative. Une tribune, dont le secrétaire Général est élu par les petits de ce monde pour défendre les grands de ce monde.
    L’Algérie, en ayant recours à cette institution, s’est faite HARA KIRI d’une démarche qui ne verra aucun résultat probant, ni la condamnation de l’Etat d’ISRAEL , ni celle de ses gouvernants. L’ALGERIE a perdu sa force de dissuasion politique, l’Algérie est devenu un pays quelconque dans le domaine diplomatique. Quand on sait que notre politique en général, et extérieure en particulier, se décide à partir de l’ELYSEE, alors que reste t’il des positions algériennes des années 70 ?
    Le problème ISRAELO-PALESTINIEN est un problème qui n’en finira jamais, car il est récurent d’une démarche gérée par les Occidentaux , eux mêmes guidés par des JUIFS dont la gestion économique des industries de l’armement rapporte plus de 100 Milliards de DOLLARS.
    Ce problème représente en quelque sorte le feu de départ des incendies, à travers le monde, qui touchent essentiellement les pays sous ou en voie de developpement.
    Alors, session ou pes session de l’ONU, le problème persistera.




    0



    0
    JUGURTHA
    6 août 2014 - 7 h 03 min

    ET QUE L’ONU SIONISTE? CE
    ET QUE L’ONU SIONISTE? CE SONT LES USA QUI ONT CRÉÉ ET ARMES L’EIIL: SUPPOSE DE SATAN.
    En Irak, l’Etat islamique fait aussi sauter les mosquées
    Le groupe jihadiste s’est attaqué la semaine dernière à la destruction de plusieurs sanctuaires dont la tombe du prophète Jonas à Mossoul, trésor archéologique vieux de 28 siècles.
    Au final, quatre sanctuaires sunnites et soufis et six mosquées chiites ont été détruites dans la province de Ninive, sous contrôle des insurgés.
    La destruction la plus spectaculaire fut celle du tombeau du prophète Jonas – Yunus en arabe – mentionné dans la Bible et le Coran pour s’être fait avaler par une baleine et avoir survécu dans le ventre de celle-ci. Réduits à un tas de cailloux, le site archéologique et le sanctuaire abritant la tombe de Jonas dataient du VIIIe siècle avant J-C.
    Et ce n’est pas fini avec ces monstres. SEULS L’IRAN ET LA TURQUIE DEVRAIENT INTERVENIR POUR LES ÉRADIQUER .SINON C’EST LA FIN DU MONDE MUSULMAN .




    0



    0
    abdel
    6 août 2014 - 1 h 18 min

    ce n’est pas demain que les
    ce n’est pas demain que les responsables passeront devant le TPI,ou une autre juridiction!le TPI a seulement réussi a juger certains dictateurs africains ou serbes mais jamais des occidentaux!….faible avec les puissants,mais fort avec les faible du tiers monde!!!!la famille bush et tous les autres peuvent dormir tranquille! idem pour l’onu qui vote des résolutions appliqués pour certains pays,tel l’irak,mais jamais pour d’autres!… suivez mon regard!!!!




    0



    0
    MACIZEL
    5 août 2014 - 19 h 16 min

    40 enfants de YAZIDIE ont été
    40 enfants de YAZIDIE ont été tué aujourd’hui par l’armée islamique du levant EEIL, pourquoi aucun article, pourquoi aucune réaction, si votre INDIGNATION se limite que pour les enfants, c’est que vous n’avez rien compris au combat démocratique et les droits de l’homme! C’est malheureux, ce qu’on appel voir l’arbre pas la forêt. C’est désolant pour la planète.




    0



    0
    Laetizia
    5 août 2014 - 18 h 53 min

    Permettez moi de vous dire
    Permettez moi de vous dire que vous êtes un doux rêveur, K Moulfi. Il est possible qu’il y ait des condamnations écrites mais elles resteront lettres mortes, c’est la loi du plus fort qui l’emporte !
    Dans l’article de Karim B. traitant de la session extraordinaire de l’ONU, il et dit que notre pays a « pris l’initiative d’e convoquer une session extraordinaire de l’ONU » et qu’après une grande insistance, la date en a été fixée à mercredi en 6.
    Question : pourquoi les arabes (les vrais) ne se sont pas démenés pour convoquer une session extraordinaire et tenter ainsi de sauver toutes ces vies humaines broyées ? Pourquoi notre pays serait-il plus impliqué que les voisins directs du lieu du conflit ?

    On apprend aujourd’hui que Tsahal s’est retiré des territoires palestiniens « comme elle y est entrée, de son plein gré, et après avoir atteint son but : détruire les tunnels conduisant en Israël » (dixit un journaliste de France 3)
    Pouvez-vous nous expliquer en quoi cette session qui intervient après la bataille et les pertes humaines, va résoudre quoi que ce soit ?
    Mon sentiment c’est que le calendrier (entrée/sortie) de cette attaque a été planifié depuis bien longtemps et qu’il était connu de tous (les arabes et l’ONU) sauf de l’Algérie.
    Solidarité avec Gaza OUI ! « Kloufisme » NON !




    0



    0
    Anonyme
    5 août 2014 - 18 h 53 min

    pfff! un coups de baton dans
    pfff! un coups de baton dans l’eau!

    au temps de boumediene les initiatives etaient sinceres et courageuses !et avaient ltendence à irriter cet etat faussaire qu’on appelle israel!…

    mais là! c’est plutot du genre « m’as-tu vu? »..
    de nos jours,les initiatives sont tardives ,hypocrytes,..et sans interet!!

    cette soit disant initiative personne n’en parle vraiment!!!

    le gouvernement en place essai de se faire un peu de pub sur le dos des palestiniens…une façon de convaincre l’oppinion public!..mais c’est une peine perdue ;nous somme aussi laches que les autres pays arabes qu’on trouve un plaisire fou à critiquer!!




    0



    0
    Anonyme mehdi mountather
    5 août 2014 - 17 h 13 min

    Netayahu l’antéchrist massih
    Netayahu l’antéchrist massih dejal après ce génocide sur Gaza pour éviter la vengeance d’ALLAH par des cataclysmes pire tsunami de Japon ouragan Cathrina typhon Haiyan des bactéries des virus pire H1N1 contre les pays qui ont des relations avec israél surtout Usa et l’Europe la fin d’israél en 48 h les pays musulmans qui ont des relations avec Usa le vrai israél ne seront pas épargner par ces punitions d’ALLAH 100% des franc maçons et Henry Levy vont mourir par punitions d’ALLAH ces virus crash d’avion accident de la route parce que ces franc maçons les architectes de 11.9 les attentats de Boston de Toulouse de Bruxelles la guerre en Ukraine les révoltes arabes les fondateurs de terrorisme Qaida Aqmi Daash qui vivra verra




    0



    0
    Anonyme
    5 août 2014 - 16 h 42 min

    C est bien de defendre le
    C est bien de defendre le droit des palestiniens mais qui va defendre le droit des algeriens vivant en France et qui sont humiliés a chaque fois qu ils se presentent aux consulats pour des papiers ou un passeport?
    Le ministre des affaires étrangères devraient se pencher sur la qualité et la compétence des consuls et du personnel .
    INCAPABLE D ORGANISER LES SERVICES POUR GERER LES FLUX!!!!!!!.
    De plus d enormes regions ou vivent nos émigrés sont affectés à un seul consulat.
    Quand l Algerie respectera ses citoyens à travers le monde, nous serons fiers de ses initiatives.




    0



    0
    Anonyme
    5 août 2014 - 12 h 27 min

    you have to ban ki moon ,ce
    you have to ban ki moon ,ce vendu aux sionistes…




    0



    0
    00213
    5 août 2014 - 10 h 56 min

    Honte à Youtube, Google,
    Honte à Youtube, Google, Facebook et Twitter qui ont mis en place un système machiavélique visant à étouffer la résistance palestinienne.
    Pages volontairement hors services, tweets supprimés, commentaires pro-israéliens et souvent anti-musulmans mis en avant, articles de journaux boycottés, truquage de vues et plein d’autres salo***ies mettant à jour la mainmise sioniste sur le web mondiale.
    A quand une alternative crédible ?
    Quand est ce que notre peuple de résistant pourra produire quelque chose d’utile à l’humanité ?




    0



    0
    YOUCEF BENZATAT
    5 août 2014 - 10 h 15 min

    Ghaza, le symptôme de dérive
    Ghaza, le symptôme de dérive de l’impérialisme au fascisme

    L’Etat d’Israël commet ouvertement aux yeux du monde un crime contre l’humanité sans conteste à Ghaza, qu’il appui de plus par des déclarations explicites de la part de son chef du gouvernement et de membres de premier plan de sa classe politique et militaire. Les Etats Unis qui justifient ce crime par des considérations insensées, lui fournissent en conséquence les munitions nécessaires pour son exécution et le reconnaissent publiquement. L’Europe de son côté adopte la neutralité pour ne pas contrarier ses deux alliés et dans beaucoup de cas des Etats parmi ses membres se sont alignés ouvertement sur leurs positions, oscillant entre complicité passive et complicité active pour les plus radicaux. Beaucoup d’autres Etats parmi leurs alliés, à commencer par les monarchies arabes, suivent la même voie même s’ils font mine de s’indigner face à cette situation.
    Face à cette dérive morale, l’opinion internationale reconnait ce crime et le condamne à l’unanimité. Beaucoup d’autres pays du reste du monde le reconnaissent à leur tour et le condamnent solennellement. Certains ont même rappelés leurs ambassadeurs à Israël. D’autres ont rompu leurs relations économiques avec cet Etat. Pour les plus déterminés, ils ont été jusqu’à le qualifier d’Etat terroriste. Le TPI a été saisi à deux reprises par des avocats pour crime contre l’humanité et crime de guerre contre l’Etat d’Israël et contre le général en chef de l’armée sud d’Israël responsable de l’exécution de ce crime sur le terrain. L’Algérie a mobilisé des Etats non alignés aux positions américano israéliennes et leurs alliés pour convoquer une session d’urgence de l’assemblée générale de l’ONU sur Ghaza pour examiner cette situation dit-on.
    Pourtant l’exécution de ce crime continue froidement et méthodiquement son cours. Ainsi, les bombardements continuent à viser des hôpitaux, des écoles, des ambulances, des journalistes, des quartiers d’habitations civiles à grande concentration humaine, en faisant de très nombreuses victimes civiles parmi lesquelles de très nombreux enfants. En plus des bombardements aveugles et permanents qui détruisent tout ce qui est bâti et tout ce qui vie, la ville est plongée totalement dans le noir et dépourvue d’eau, de médicaments, de nourritures et de tout ce qui est nécessaire à la vie. Même les animaux ne sont pas épargnés, ni par les bombardements, ni par la faim. A cela il faut rajouter que la ville est complètement encerclée et dont la population ne peut même pas fuir pour échapper à une mort certaine soit par bombardement direct, soit par blessure, soit tout simplement par la faim. Israël n’envisage pas pour autant de cesser de poursuivre ce crime et continue ses actions meurtrières et destructrices avec de plus en plus de détermination et les Etats Unis n’envisagent pas non plus de cesser de lui fournir les munitions nécessaires. Si la situation continu à ce rythme, il n’y aura plus de survivants, ni de bâtisses debout à terme. Ce sera le crime parfait. Un véritable génocide, que même Hitler dans sa planification de l’holocauste juif n’a pas réussi à mener jusqu’au bout. En prime, c’est un crime qui est commis au vu et au su de l’humanité entière, qui est complètement impuissante d’agir. Comment le pourrait-elle ? Si autrefois le nazisme a été vaincu, c’est parce que les Etats qui le combattaient avaient réussi à renverser le rapport de forces en leur faveur. Alors qu’aujourd’hui, les auteurs de ce crime et leurs complices, passifs ou actifs, détiennent la puissance militaire et financière dont la suprématie de sa machine de guerre est irréversible et qui a atteint la domination absolue du monde en guerre conventionnelle. Qui pour les arrêter ? La dissuasion nucléaire, à supposer que la Chine et la Russie, qui pourraient être suivies par d’autres puissances nucléaires hostiles à ce crime, voudraient s’opposer à cette situation s’avère inefficace et exacerbe encore plus cette situation d’impuissance face à ce crime, car celle-ci n’est efficace que dans le cas de l’auto défense. L’impuissance du TPI et de l’ONU face à cette situation s’inscrit dans la même logique d’impuissance de l’opinion internationale et de la dissuasion nucléaire. C’est tout le concept des droits de l’homme qui se trouve dans l’impasse. Qui pour l’appliquer ? Qui pour appliquer le concept de l’ingérence humanitaire dans ce cas ? Ce crime commis aux yeux du monde signe en définitif l’échec de la civilisation des droits de l’homme et des nations unis et le triomphe de la loi du plus fort. Par ce crime, l’impérialisme associé au sionisme bascule définitivement dans le fascisme. Car, qui pourrait empêcher la poursuite de la conquête coloniale de la Palestine, l’expulsion de sa population hors de son territoire et l’exécution du plan génocidaire qui se poursuit depuis 60 ans en défiant avec arrogance le droit international ?
    La réponse à toutes ces questions ne pourra venir de l’intérieur de ce système dominant lui-même, qui affirme de plus en plus son caractère totalitaire et fascisant. Notamment avec sa perversion de la mondialisation en globalisation économique, dominée par l’industrie de la guerre, qui a pour conséquences l’exclusion d’une majorité écrasante de la population mondiale du partage des richesses et l’entretien de foyers de tension à l’image du conflit israélo palestinien. Ce dernier cristallise en lui toutes les potentialités du marché de l’armement et du statu quo politique dans la région, dont les conséquences empêchent toute potentialité d’émergence d’Etats dynamiques et donc concurrents. Un système largement conçu pour maintenir les Etats de la périphérie dans un état de sous-développement et appauvrir massivement l’humanité en enrichissant ses gestionnaires et ses clients. Parmi lesquels tous les despotes de la planète, les médias et les classes dominantes des Etats alliés. La solution au conflit israélo palestinien et à la menace qui pèse sur la disparition de la Palestine en tant qu’Etat et à sa population en tant que peuple souverain ne pourra venir que d’une prise de conscience active de l’opinion internationale sur son association à la dérive morale de ce système dominant dans sa globalité et sur le danger qu’il fait peser sur la démocratie et sur la souveraineté des Etats et des individus.




    0



    0
    Antisioniste
    5 août 2014 - 9 h 13 min

    Salamou 3alikoum
    « il ne fait

    Salamou 3alikoum

    « il ne fait aucun doute que l’AG de l’ONU consacrée à la guerre contre Ghaza va prononcer une condamnation sans appel d’Israël. »
    « en attendant le passage de Netanyahu et ses acolytes devant une vraie juridiction internationale pour répondre de leurs crimes. »
    Excuser-moi de vous le dire ainsi, mais vous rêver en couleur concernant votre second souhait de voir netanyahou payer ses crimes en Palestine, et à Ghaza précisément.
    Concernant votre premier souhait je dirais que si c’est pour aboutir à une « condamnation unanime sans appel » il aurait mieux valu « pour notre diplomatie » de ne peut se donner tout se mal « si mal il y’a eu».
    Le retrait des forces terrestres sionistes de la bande de Ghaza aujourd’hui, ne peut être attribué d’aucune façon au soit disant négociations mener par le Caire, ou l’initiative d’Alger.
    C’est le résultat des pressions populaire sous toutes leurs formes à l’échelle mondiale qui a etait la réelle cause principale, qui a obliger les sionistes à se retrait.
    D’ailleurs je parie que nous allons bientôt entendre parler d’une nécessiter de la présence des casque bleu sur l’ensemble de ce qui est convenu d’appeler la bande de Ghaza, tout comme ça était fait du côté du Liban. Pour sécuriser la colonisation sioniste galopante, et réduire les couts des dépenses militaires que nécessite de tes opérations.
    Tout cela afin que la racaille sioniste puisse se consacrer à apporter l’aide nécessaire « logistique et médical » à ses djihadistes lobotomisé contre la république arabe syrienne du côté du Golan qu’ils occupent encore et toujours, à notre connaissance à tous.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.