Des hooligans anglais provoquent les Maghrébins à Marseille et les qualifient d’«Etat islamique»

Hooligans.jpg

Un groupe de supporters anglais a été à l’origine d’échauffourées avec des musulmans de Marseille, après avoir scandé des slogans provocateurs à la sortie d’un bar. La police a dû intervenir et faire usage de bombes lacrymogènes pour séparer les protagonistes. Les supporters britanniques ont crié «Etat islamique où es-tu ?», rapporte le correspondant du journal britannique Daily Mail. L’information a été relayée par les médias français. Les supporters de différentes nationalités ont déferlé en France pour assister au championnat d’Europe de football, l’Euro 2016, qui se tient cette année dans des conditions particulières. Hormis les grèves qui risquent de perturber sérieusement ce rendez-vous sportif continental, mais très suivi dans le monde entier, les menaces terroristes ont poussé les autorités françaises à demander l’aide de l’Algérie, de la Tunisie et du Maroc pour parer à toute éventualité, les services de renseignement de ces trois pays du Maghreb étant bien mieux informés sur les filières djihadistes. Les incidents de Marseille, qui ont donné lieu à l’arrestation d’un supporter anglais et d’un Français, sont venus se greffer à ces problèmes qui inquiètent les responsables politiques français au plus haut point. Des débordements à caractère raciste ne sont pas à exclure lors de cette manifestation sportive et des affrontements entre différentes communautés sont tout aussi probables. Ce qui rend la tâche des services de sécurité plus difficile, d’autant que l’essentiel du dispositif est orienté vers la surveillance de potentiels terroristes qui projetteraient de mener des attentats pendant le déroulement de l’événement qui jouit d’une couverture médiatique extraordinaire. Une aubaine pour Daech. Par ailleurs, les escarmouches qui se sont produites à Marseille, hier soir, prouvent que le football n’est pas exempt d’arrière-pensées politiques. Les confrontations sur le terrain pourraient servir d’occasion aux extrémistes de tout bord pour exacerber la haine raciste et provoquer ainsi des affrontements autrement plus importants entre des ultras issus de pays touchés par des actes terroristes – comme la Belgique – et des supporters français d’origine maghrébine déjà remontés contre le sélectionneur des Bleus, après l’écartement de Karim Benzema et le tintamarre médiatique que l’exclusion de ce joueur franco-algérien a provoqué auprès de personnalités influentes des mondes sportif et artistique. Le coup d’envoi de l’Euro 2016 sera donné ce vendredi soir. Les fans de football auront les yeux rivés sur la balle ronde, mais les experts des questions sécuritaires et les dirigeants du pays organisateur et des pays participants gardent l’œil ouvert loin du carré vert. Espérons que tout se passera normalement pour le grand plaisir des millions de fans du sport roi.
Karim Bouali

Commentaires

    ARABE ET FIER !
    16 juin 2016 - 2 h 11 min

    En tout cas les ANGLAIS se
    En tout cas les ANGLAIS se sont fait massacrés par les hooligans RUSSES lol Les Maghrébins n’ont pas eu besoin de lever le petit doigt pour se défendre concernant cet amalgame volontaire qui nous a été fait par leurs gouvernements qui sont eux même organisateurs et complices de ses mercenaires d’«Etat islamique» un cheval de Troie, pour ruiner les pays arabes en leurs pillants leurs richesses.

    A bonne entendeur salut !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.