Nouveau dérapage du journal français : «Charlie Hebdo» fait encore parler de lui

La caricature en cause. D. R.

Cette fois-ci, ce n’est pas aux musulmans que l’hebdomadaire provocateur français s’en est pris dans ses caricatures déplacées et choquantes, mais aux Italiens victimes du terrible séisme qui a rasé tout un village et fait de nombreuses victimes. Preuve que ce journal ne s’impose aucune limite et pèche par sa sotte outrecuidance. Le dernier numéro de Charlie Hebdo s’est, en effet, fendu d’une caricature indécente montrant trois rescapés du cataclysme naturel, ensanglantés et définis comme des plats italiens à la sauce tomate. «Penne sauce tomate», «Penne gratinées» et «lasagnes», lit-on en Une de ce média qui semble plus que jamais se servir de l’immense marge de manœuvre dont il bénéficie depuis l’assassinat de plusieurs de ses journalistes et caricaturistes pour redoubler d’insolence et de mépris.

Charlie Hebdo avait suscité une vague de solidarité sans précédent après l’attentat terroriste commis le 7 janvier 2015 et qui a coûté la vie à onze personnes présentes sur les lieux, dont cinq caricaturistes. Mais plusieurs scandales avaient, dès après cet épisode sanglant, révélé la face cachée des survivants de ce massacre qui retournèrent la situation en leur faveur en engrangeant une grosse somme d’argent, fruit d’une cotisation à laquelle plus de 34 000 donateurs de 84 pays différents avaient contribué. Une vive polémique avait éclaté au sujet de l’usage qui devait être fait des 4,1 millions d’euros collectés après l’attentat et de la transformation de ce drame en une «affaire de fric», quand bien même le journal a indiqué qu’il reverserait la totalité de la cagnotte aux proches des victimes.

Cette mansuétude exprimée par les millions de citoyens à travers le monde – quelque peu atténuée par l’intrusion intempestive de l’ancienne ministre de Sarkozy, Jeannette Bougrab – envers ce journal n’a pas servi à tempérer l’audace inconvenante de ceux qui le confectionnent. Bien qu’ayant vécu eux-mêmes des moments difficiles, les journalistes et les caricaturistes de Charlie Hebdo font fi de toute règle de bienséance et continuent de rire des malheurs de ceux qui ont compati à leur douleur.

Charlie Hebdo s’était montré particulièrement désobligeant envers la communauté musulmane. Bien que connaissant la forte susceptibilité des musulmans lorsqu’il s’agit de leurs symboles, en tête desquels le prophète Mohamed (QSSL), ce journal n’a pas cessé de barrer sa Une avec des dessins et des titres irritants jusqu’à provoquer un attentat en plein cœur de la capitale française et d’ouvrir ainsi la voie aux autres actions terroristes qui feront plusieurs dizaines de morts à Paris et à Nice.

Ce journal satirique porte une lourde responsabilité dans la dégradation de la situation sécuritaire en France et dans le clivage intercommunautaire qui menace la sécurité de millions de citoyens. L’absence de réaction des instances compétentes – justice, syndicat des journalistes, etc. – renvoie vers un autre problème ; celui de l’inadéquation des vieilles lois françaises – et européennes en général – avec le nouveau contexte géopolitique dans lequel les médias jouent un rôle prépondérant qui peut, s’il n’est pas encadré, jouer un rôle néfaste. La frontière entre la nécessité impérieuse de faire respecter les règles d’éthique et de déontologie et la censure et l’imprimatur est ténue. Et c’est sur cette nuance subtile qu’agissent les incitateurs de Charlie Hebdo assurés de pouvoir offenser sans retenue sous la bienveillante protection policière rapprochée procurée par l’Etat français et payée par le contribuable.

Karim Bouali

Comment (38)

    el gatt
    5 septembre 2016 - 21 h 41 min

    Vu d’ici ce journal qui
    Vu d’ici ce journal qui revendique sa liberté d’expression choque pas mal de citoyens. Ce journal est simplement l’émanation d’un certain humour grinçant et débridé, doublé d’un esprit critique exacerbé. Son titre est souvent la grosse blague que l’on se sert entre copain. On le lit ou on évite de le lire, cela fait partie aussi de notre propre liberté. Je ne l’ai jamais lu pour ma part. Mais je ne vois pas en quoi son dessin de première page peut déranger. Ce n’est qu’une caricature. Les bonnes consciences qui s’offusquent à longueur de pages sur un dessin font souvent l’impasse sur des photos, ou reportages qui relatent des faits tout aussi dramatiques et même pires, montrant avec honnêteté les cruelles réalités de notre monde soit disant civilisé. Les bonnes consciences oublient que, à l’heure actuelle, en ce moment, dans certains pays des journalistes croupissent en prison et sont torturés pour des idées, des opinions, des analyses, des critiques qui ne plaisent pas à un pouvoir politique et/ou religieux en place. J’ai, en face de moi, sur le mur, la liste des 100 journalistes assassinés (liste qui commence par Tahar Djaout assassiné le 26/05/1993 et qui se termine par Zoubida Berkane assassinée le 31/08/1997). J’ai aussi affiché les portraits de Anna Politkovskaïa (assassinée par les sbires de Poutine pour avoir témoigné sur les massacres en Tchétchnie) et du blogueur saoudien Raïf Badaoui condamné à 1000 coups de fouet et à dix ans de prison pour avoir simplement exprimé une opinion. Et j’ai enfin les caricatures des journalistes assassinés de C.H.
    Tous héros de la Liberté.
    En vérité, cette caricature m’interroge. En effet, comment se fait-il que dans une région très sismique ( l’Italie s’écarte de un centimètre par an d’est en ouest) des bâtiments récemment rénovés suivant les normes antisismiques actuelles se soient écroulés sur leurs habitants et qu’ils ont été écrasés pour reprendre l’image de C.H.? A mon avis, c’est là le scandale. C’est là qu’il faut s’offusquer. Quand on sait que quelques milliards d’euros ont été consacrés à la mise aux normes antisismiques de la grande majorité des bâtiments effondrés, on ne peut qu’être outrés ! Est-ce que les travaux ont été réalisés sérieusement avec compétence… et honnêteté ? Quand on sait le rôle néfaste des maffias italiennes dans le domaine des travaux publiques on ne peut être qu’interrogatif. Dans un pays où les tremblements de terre sont presque quotidiens, je pense au Japon, on déplore très peu de victimes. Alors comment font-ils ces Japonais? Ils sont sûrement moins concernés par leur maffia au niveau des BTP que les Italiens.
    Ainsi ce dessin, somme toute très laid et cruel, peut nous amener à analyser quelques problèmes de notre temps si nous sommes capable d’en trouver le sens. C’est le talent et l’à propos de l’humoriste qui en quelques coups de stylo résume une situation. A nous de la comprendre. Pour ma part, je ne vois, dans ce dessin, aucune moquerie à destination des pauvres victimes du village de Amatrice mais plutôt un cri d’alarme. Les médias de toute l’Europe ont relaté les faits avec des reportages à n’en plus finir sans trop développer les causes initiales de cette catastrophe due en grande partie par la corruption qui sévit dans ce pays. Enfin, je suis persuadé que c’est par la liberté de la presse et le débat que passe notre existence de citoyen libre et responsable.




    0



    0
      momo
      6 septembre 2016 - 20 h 44 min

      bien dit. .je ne comprend
      bien dit. .je ne comprend cette polemique .les gens se pleigne d un manque de democratie et de l autre fustige un journal que je ne defend ni l insulte c son probleme .mais les dictature sommeil en chaqun de nous .




      0



      0
    Mohamed l'Algérien
    5 septembre 2016 - 13 h 22 min

    Charlie Hebdo est un VIRUS
    Charlie Hebdo est un VIRUS QUI REND RÉELLEMENT DÉBILE ET CON.




    0



    0
    MDAMAR
    5 septembre 2016 - 9 h 14 min

    ce journal et ceux qui le
    ce journal et ceux qui le composent n’ont aucune éducation ainsi que tous ceux qui le soutiennent au nom d’une certaine liberté d’expression.votre liberté s’arrête là où commence celle des autres. Vous avez insulté les musulmans et leur prophète vous avez eu ce que vous méritiez. La cosa nostra italienne peut d’un instant à l’autre réagir pour laver l’affront des victimes du seisme et bonjour les dégâts. Ne construisez pas votre bonheur sur les ruines des autres.




    0



    0
    amal
    5 septembre 2016 - 7 h 25 min

    Tout celà est à cause du
    Tout celà est à cause du « progrés » qui est « arrivé à grandes enjambées » et qui « … est parvenu à inverser le courant des valeurs, faisant de la pudeur une maladie mentale et de l’impudeur une haute qualité morale, ultime stade dans la liberté d’expression ». Voilà donc pour citer le grand dieudonné mbala mbala. Et comme il dit bien ce que d’autres ont peur même de penser, préférant être des derbouka entre les mains des bien-pensants (de ce siècle des lumières éblouissantes) qui n’ont qu’à donner un coup pour leur faire dire ce qu’ils veulent entendre.
    À une époque où la plupart des gens en occident gagnent de l’argent en travaillant plus où moins dans l’industrie de l’armement, acceptant ainsi de vivre – et de gaspiller – en contribuant hypocritement à la mort des autres, il est normal qu’une petite indécence transparaisse de temps en temps. (dagoulik ig ella ay amghar)
    D’ailleurs, charlie hebdo ne fait que suivre. Toutes les indécences, les hypocrisies que ceux qui les commetaient aiment à gratifier de noms poltiquement correct doivent être identifiées comme telles. Il faut creuver l’abcès qui tue l’humanité à petit feu.




    0



    0
    Malek
    4 septembre 2016 - 9 h 33 min

    Cette affaire révèle le
    Cette affaire révèle le caractère hypocrite de ceux là meme , qui sous prétexte de liberté d’expression , défendait ce torchon , Charlie Hebdo n’est ni plus ni moins le relais médiatique des judeo-sionistes.




    0



    0
    La Cigale
    4 septembre 2016 - 7 h 24 min

    Les italiens non qu’à se
    Les italiens non qu’à se levées comme d’un seul homme et contre attaqués ce journal infestées je ( journalistes ) immondes recrutés dans les caniveaux.
    La RÉCIPROCITÉ à tout point de vu.




    0



    0
    chawi pure laine
    4 septembre 2016 - 3 h 53 min

    les Italiens ne sont pas les
    les Italiens ne sont pas les musulmans et les Russes aussi, aujourdh’ui un journal Italien a mis une caricature ou un Italien chante en urinant sur la tombe de Charlie mais oubliant tout cela et revennant au serieux
    Charlie Hebdo est un torchon qui se vend juste quand il insulte quelqu’un ou une communauté sans cela il est à court d’idée mais la meilleure c’est que l’ex copine de Charb revele que Monsieur Charlie avait des liens etroits avec le Qatar (sponsor numéro deux du terrorisme) quelle genre de busness faisait Charb avec les Qataris? Le terrorisme? Le crime organisé? Sachez que tout ce film n’existe pas et chapeau aux Américains qui ont mis à nu le false flag fabriqué par des amateurs ou dans une des vidéos on voit la balle fait un ricochet à coté du policier et qui ne l’a jamais touché
    quant aux Italiens ne vous en faites pas les Francais sont dans une situation lamentable, la guerre en Syrie perdue sur toute la ligne, sa présence en Afrique contestée et qui peut aller loin, ses problemes sociaux énormes, sa situation financiere catastrophique, son poids dans le monde qui ne vaut plus un gramme ou tout le monde se moque de ce pays surtout depuis l’histoire de Burkini au point ou un hashtag avec un gros mot a circulé
    bref ils vont manger une lasagne à l’italienne




    0



    0
    Dr. justice
    3 septembre 2016 - 21 h 32 min

    quand on prétend qu’on
    quand on prétend qu’on appartient a la presse il faut tout d’abord observer de la retenue et faire preuve de déontologie.
    je suis a fond pour la liberté de la presse mais pour une presse qui soit respectueuse envers autrui par rapport à leurs convictions,leurs us et leurs moeurs.
    comme si des sujets d’actualités manquaient pour ironiser par des caricatures MOQUEUSES sur les victimes du dernier séisme survenu en Italie.
    Les proprietaires de ce journal que je ne veux pas
    citer a mon sens font tout pour mieux vendre leur édition du jour quitte à blasphémer ou a offenser même nos amis italiens qui portent toujours le deuil.
    Faire la liberté d’une bonne expression oui mais blesser les gens dans leur amour propre personne n’a le droit de le faire au nom de la liberté d’expression.
    Que nenni ceci n’est pas une liberté d’expression car chez ces gens là ils usent non pas de la liberté d’expression mais plutôt de la liberté d’invectives.




    0



    0
    mouatène
    3 septembre 2016 - 15 h 50 min

    charlie hebdo n’est autre que
    charlie hebdo n’est autre que le porte parole du CRIF. chiche qu’il publie quoi que ce soit sur natanyahou ou le dernier des youpas. allez !!! fils de déportés !!! montrez nous que vous etes capables de nuire aux youpins. comme par exemple bhl ou claude guéan le détraqué.




    0



    0
      Mohamed l'Algérien
      3 septembre 2016 - 22 h 08 min

      @ mouatène

      @ mouatène

      Bravo et merci.
      Question. Quelle est la première nature des médias mensonges sionisés en France?
      Réponse. La culture raciste dans toute sa laideur et sa très mauvaise odeur des caniveaux.




      0



      0
    Prolétaire
    3 septembre 2016 - 13 h 37 min

    Sans cautionner nullement la
    Sans cautionner nullement la tournure droitière prise par le journal satirique Charlie Hebdo, pourtant autrefois réputé pour ses dessins incisifs et corrosifs, je ne peux néanmoins pas condamner ses multiples dessins considérés à tort comme provocateurs ou attentatoires à la religion musulmane. En effet, la liberté de la presse est précieuse. En France notamment, où elle a mis des siècles pour s’imposer, s’arracher à la tutelle des pouvoirs politiques et religieux , se libérer de la censure. En outre, c’est l’essence même d’un journal satirique que d’être irrévérencieux, impertinent, tapageur, scandaleux. En matière de critique satirique, rien n’est sacré. Tout est objet de dérision. Aucune auto-censure n’est tolérable. Ni aucune censure. La satire est amorale. Elle transcende les considérations morales, éthiques, politiques. Elle fait fi des susceptibilités personnelles, religieuses. Par-delà la morale, comme le dirait Nietzsche, voilà sa raison d’être. La vie constitue déjà une vallée de larmes. N’ajoutons pas des jérémiades pleureuses à cet océan d’existence misérable. Usons sans modération de la dérision, de l’ironie, de légèreté d’esprit pour nager à contre-courant de la morosité quotidienne. Sinon, c’est la noyade existentielle garantie. Soyons iconoclastes, anticonformistes. Émancipons-nous des vestiges morales désuètes. Jetons aux orties les plantes vénéneuses religieuses, qui nous empoisonnent l’existence. Rions de tout, même du sacré. Moquons-nous de tout, et surtout de nous-mêmes. Libérons-nous des chaînes des traditions qui ligotent notre esprit d’imagination. Soutenons toutes les entreprises de subversions par l’imagination. À l’atmosphère ambiante emplie de nullité, préférons la joyeuse vie dans toute sa nudité. Déchirons les oripeaux moraux qui habillent superficiellement notre esprit. Confectionons notre vie de nos propres mains modernes. Refusons les prêts à porter de la pensée religieuse fabriquée dans d’archaïques et obsolètes ateliers démodés. Passons à la crible de la critique tout ce qui etouffe notre épanouissement. Critiquons sans concession toutes les idéologies, toutes les philosophies, toutes les religions. La critique comme la satire ne doit s’embarrasser d’aucun scrupule. Seule la vie est sacrée. Dès lors qu’on ne porte pas atteinte à la personne, on n’attente pas à sa vie, la critique doit être consacrée. La critique doit pouvoir attaquer tous les sujets, tous les thèmes. Même la religion. Et surtout la religion. Marx disait, dès ses premiers écrits de jeunesse que  » la critique de la religion est la condition première de toute critique « . Sans cette primordiale première critique, aucune autre n’est possible, envisageable, sérieuse.
    Si censure il doit y avoir, et surtout si interdiction il doit y avoir, c’est contre les guerres qui déciment des millions de vie juste ces dernières années, c’est contre la misère, le chômage, l’exploitation.




    0



    0
      Raselkhit
      3 septembre 2016 - 16 h 53 min

      Vouloir nous convaincre qu’en
      Vouloir nous convaincre qu’en France c’est la liberté d’expression cela relève soit de la stupidité soi de la mauvaise foi Effectivement ce torchon a tous les droits Malheureusement dans ce pays c’est toujours les lois à deux vitesses (Loi Gayssot ou même des chercheurs n’ont pas le droit de chercher autre que ce qui leur est imposé .pas besoin de faire des recherches sur la 2ème Guerre mondiale et rappeler que le peuple Soviétique a perdu plus de 30 millions de morts Je n’irais pas à rappeler que un peur français est toujours interdit de publication en France (Thierry Meyssan) un humoriste est interdit de spectacle (Dieudonné) un journaliste est interdit de publication (Richard Labèvière )La publicité gratuite doit être au moins vraisemblable




      0



      0
      Anonymous
      3 septembre 2016 - 16 h 54 min

      Encore le Kamarad. .. Pour
      Encore le Kamarad. .. Pour eviter les conflits on peut parler de tout, mais tout depend du moment, de la personne concernee et de la forme. Tirade tres bounty. Ah ! Les mutants ont, en plus, l’outrecuidance d’imposer leur modernite diffamatoire a ceux qui n’ont aucun probleme avec leur identite profonde. Plus je lis vos ecrits et plus je me dis que la France a reussi son entreprise de depersonnalisation chez certains… du grand art !




      0



      0
      Ain El Berda
      3 septembre 2016 - 19 h 23 min

      JUSTE A LIRE VOTRE PSEUDO ME
      JUSTE A LIRE VOTRE PSEUDO ME GONFLE LES NARINES! PROLETAIRE VOUS ETES ET PROLETAIRE VOUS LE RESTERIEZ ! VOUS RESTEREZ ANCRER DANS LA MEDIOCRITE DES PENSEES ARCHAIQUE…ET DES IDEES QUI N ONT PLUS DE PLACE DANS LE MONDE OU NOUS VIVONS… VOS COMMENTAIRES SONT PASSABLE MAIS PAS ORIGINAL. SALAM DE AIN EL BERDA EN ALGERIE,




      0



      0
        Prolétaire
        3 septembre 2016 - 20 h 44 min

        Merci de m’écrire en
        Merci de m’écrire en caractères de Capital, faute de lire le Capital avec du caractère. D’autre part, je plains tes narines trop gonflées à force d’avoir sniffé l’Opium (du peuple). En effet, Prolétaire, je suis, prolétaire, je mourrai. Enfin, quant à l’archaïsme de mes pensées médiocres, j’attends de la modernité de tes pensées novatrices made in Algéria qu’elles m’apportent leur Lumière.




        0



        0
          Ain El Berda
          4 septembre 2016 - 8 h 26 min

          PROLETAIRE DEPASSER PAR LES
          PROLETAIRE DEPASSER PAR LES EVENEMENTS ET REVANT D UN TEMPS PASSER DONT LES RESIDUES RESTE DANS CETTE FRANCE FATIGUER ET RESOLUE AU LIT DE LA FERMENTATION MICROBIENNE …. LE MADE IN ALGERIA T AS DEJA DEPASSER PROLETAIRE! DEPASSER D ANNES LUMIERE… PRIERE DE RESTER DANS TA FRANCE SANS FAIRE DE BRUIT CAR LE MADE IN ALGERIA N ADORE POINT TON PAREIL.
          GOOD DAY TO YOU , OH POOR LITTLE FROG !




          0



          0
      Anonyme
      3 septembre 2016 - 21 h 14 min

      Merci Prolitaire pour vos
      Merci Prolitaire pour vos commentaires.Cela me renseigne de votre intelligence,de vos pensées rationnelles et modernistes.On vous lisant, je voyais votre niveau élevé et votre culture vaste.Pour finir, je vous remercie infiniment pour vos idées et vos contributions sur ce site.




      0



      0
      Moh
      4 septembre 2016 - 8 h 28 min

      proletaire tu me fait marrer
      proletaire tu me fait marrer avec ton discourt a la con car si il y a une religion qui fait bander la bande a charlot c est l islam rien de plus cette bande de tares n a jamais ecris ou meme insinuer la moindre critique au sujet de la torah attention….. la bouche cousue …. alors venir sur se site pour nous donner une lecon sur le satirism la tu es culotter et meme plus tu nous prend pour des naz ou quoi si tu es du genre a vouloir nous embobiner avec tes sordides réflexes satiriques la tu te trompe de site et tu perds ton haleine sans oublier le temps




      0



      0
    Kahina
    3 septembre 2016 - 11 h 25 min

    Charlie Hebdo est une équipe

    Charlie Hebdo est une équipe de Corbeaux qui se nourrit de cadavres et aiment boire dans les eaux usées.
    C’est quoi cette démocratie qui donne le droit à une équipe débile d’insulter tout ce qui bouge.
    Des journaliste sans éthique.




    0



    0
      momo
      6 septembre 2016 - 20 h 53 min

      regarde plutot notre
      regarde plutot notre democratie a voir ces messages nous avons les dirigeants que nous meritons.




      0



      0
    Amar
    3 septembre 2016 - 10 h 38 min

    C’est quoi cette prise de
    C’est quoi cette prise de position: » ce journal porte une lourde responsabilité …. »
    Donc selon vous ce journal doit pratiquer l’autocensure alors que les lois françaises lui permettent la liberté de ton ?
    Pensez-vous que les Italiens s’offusquent contre ces caricatures ?




    0



    0
      Anonyme
      3 septembre 2016 - 11 h 35 min

      AP avec cet article et d
      AP avec cet article et d’autres de meme consistance, vous vous eloignez chaque jour un peu plus de votre ligne editoriale qui me semblait-il etait patriotique et anti islamisme obscurantiste retrograde. En quoi ce journal  » charlie Hebdo » a-t-il attise le feu en France pour faire reagir les terroristes sanguinaires de daech et d’autres? Vous etes a cote de la plaque. C’est mon dernier commentaire sur ce site qui helas a recule sur tous les plans.




      0



      0
        Saint-Augustin
        3 septembre 2016 - 15 h 55 min

        Ça veut dire quoi islamiste?

        Ça veut dire quoi islamiste?
        Pourquoi on ne dirait pas aussi: juifiste chretieniste etc.
        Charlie hebdo est sous influences sionistes depuis plusieurs années déjà.
        Après ils écrivent ce qu’ils veulent.
        Personne ici ne défend les terroristes ni leurs gourous.




        0



        0
      Alilapointe59
      3 septembre 2016 - 22 h 13 min

      T sur de ce que tu dit Amar.
      T sur de ce que tu dit Amar. Va y faire un tour en Italie avec ce journal pourri qui est Charlie hebdo, et on verra ce que pense les italiens…




      0



      0
    Anonymous
    3 septembre 2016 - 10 h 02 min

    Et que peut on attendre d un
    Et que peut on attendre d un peuple qui se dit etre inventeur des « droits de l homme » ? Demain ce mepris des gens sera converti en un « droit du rire », un peuple hypocrite et usurpateur




    0



    0
    anonyme
    3 septembre 2016 - 9 h 47 min

    lasagne ne désigne pas un
    lasagne ne désigne pas un rescapé mais les pauvres victimes décédées écrasées, il suffit de regarder l’image ….




    0



    0
    anonyme
    3 septembre 2016 - 9 h 38 min

    y en a qui déclarent : chui
    y en a qui déclarent : chui charlie! moi je crache sur charlie!
    se moquer de pauvres gens qui ont subi un cataclysme horrible sans doute l’un des plus effrayants qui soient , c’est d’une connerie sans pareil! ces gens sont immatures et cons comme il est pas permis!




    0



    0
    MAMAMIA
    3 septembre 2016 - 9 h 34 min

    C’EST POUR CETTE RAISON QUE
    C’EST POUR CETTE RAISON QUE CES BOUGNOULES DE CHARLIE HEBDO SE FONT FLINGUER À CHAQUE COIN DE RUE ET ÇA NE PEUT PAS ÊTRE AUTREMENT AVEC CET HUMOUR NOIR, MACHIAVÉLIQUE ET MORBIDE. METTONS-NOUS UN PEU À LA PLACE DE CELUI OU CELLE QUI A PERDU UN ÊTRE CHER DANS CE TRAGIQUE ET DÉCHIRANT SÉISME. ALORS MESSIEURS DE CHARLOTTE HEBDO, UN PEU DE RETENUE VOUS ÊTES CONSIDÉRÉS COMME DES CIVILISÉS.




    0



    0
    Amar Mokhnache
    3 septembre 2016 - 9 h 23 min

    Nous connaissons tous les
    Nous connaissons tous les penchants provacateurs de ce journal remis en selle par le looby juif…et rien de surprenant de le voir agir de la sorte cela doit faire parti de sa strategie pour mieux cuisiner du musulman!!!!
    ce qui malheureusement n e se digere pas ! ce qui est vraiment inaceptable voir immoral c est cette image de grans officiels nationaux et arabe afficher sans retenue ces slogans « JE SUIS CHARLIE » JE NE SERAIS JAMAIS CHARLIE!!!!!




    0



    0
    Raser le torchon fou
    3 septembre 2016 - 9 h 01 min

    Charlie Hebdo choque les
    Charlie Hebdo choque les Italiens avec un dessin sur le séisme
    Lire http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/2016/09/02/005-charlie-hebdo-caricature-seisme-tremblement-terre-italie.shtml




    0



    0
    Sprinkler
    3 septembre 2016 - 8 h 56 min

    …Ce torchon laïquard pour
    …Ce torchon laïquard pour soixante-huitards attardés continue son naufrage…Son fonds de commerce épuisé – l’islamophobie – il tente de renflouer ses caisses en ricanant du malheur des gens.




    0



    0
    Abou Stroff
    3 septembre 2016 - 8 h 47 min

    moua, j’ai mes convictions et
    moua, j’ai mes convictions et les unes de charlie hebdo ne me font ni chaud, ni froid. d’ailleurs, je pense, avec la modestie qui m’étouffe, que seuls ceux dont la foi est incertaine ou douteuse peuvent être offusqués ou se sentir insultés par les dessins du canard.
    PS: le canard vend une marchandise et c’est son droit de choisir la meilleure manière d’engranger le plus de profit possible. les crises d’hystérie qu’exhibent beaucoup de musulmans face aux provocations de charlie hebdo ne font que booster ses ventes. moralité de l’histoire: comportons nous en individus civilisés en acceptant la remise en cause de nos convictions, fussent religieuses.




    0



    0
    TheBraiN
    3 septembre 2016 - 8 h 46 min

    Ce torchon , que certains
    Ce torchon , que certains défendent toute honte bue, insulte tout le monde sauf les juifs et dénonce tous les terrorismes sauf le terrorisme sioniste !




    0



    0
    Saint-Augustin
    3 septembre 2016 - 8 h 30 min

    LE VRAI CHARLIE HEBDO A ETE
    LE VRAI CHARLIE HEBDO A ETE TUÉ PAR VAL QUAND IL A PRIS LA DIRECTION DE CE JOURNAL. CE SIONISTE INVÉTÉRÉ PROCHE DE LA GALAXIE SARKOZYSTE COMMENCA PAR MONTER UNE CABALE CONTRE LE PAUVRE SINÉ EN L’ACCUSANT D’ANTISÉMITISME.
    PUIS IL A FAÇONNÉ LA REDACTION EN VUE D’UN PILLONAGE DE TOUT CE QUI ÉTAIT MUSULMAN.
    IL A SÉVI PLUS TARD À FRANCE INTER, NOMMÉ PAR LE MÊME SARKOZY.
    APRÈS L’ATTENTAT DE 2015 LES VRAIS PATRONS DE CHARLIE ONT BÉNÉFICIÉ DE PLUSIEURS DIZAINES DE MILLIONS D’EUROS : DONS SUBVENTIONS ETC.
    JUSQU’À PRÉSENT CES SOMMES COLOSSALES SONT GÉRÉES DANS L’OPACITÉ TOTALE. ET PLUSIEURS VICTIMES SE DEMANDENT QUI PROFITE RÉELLEMENT DE CETTE MANNE.
    D’AUTRES RÉDACTEURS ONT QUITTÉ LA RÉDACTION DEPUIS EN CONSTATANT LA DÉRIVE DE CES DIRIGEANTS AU CYNISME ET AU MÉPRIS AVÉRÉS.




    0



    0
    buck john
    3 septembre 2016 - 8 h 22 min

    Pierre Desprosges demandait
    Pierre Desprosges demandait  » peut -on rire de tout ?  » Oui mais pas avec tout le monde .




    0



    0
    Anonymous
    3 septembre 2016 - 8 h 17 min

    Ce sont des abrutis. Le
    Ce sont des abrutis. Le chanteur belge Stomae qui a perdu jeune son pere pendant le genocide rwandais a eu, je crois, la caricature la plus detestable. Le prophete a l’avantage de la grace divine, des millions le defendront. Mais cette une contre le pere de ce chanteur m’a amene a ne ressentir aucune espece de solidarite humaine avec ce journal et les gens qui »pensent » par l’insulte pour se faire du fric. Je ne suis pas Charlie, je ne serais jamais Charlie. Ce qui est bien dans cette histoire, c’est que seuls ils ont deja le mepris de la presse anglaise, maintenant la belge, et aujourd’hui l’italienne. Charlie Hebdo ce sont des vrais ploucs qui ont decide de se gausser du monde. Exceptes Sine, Cavanna, mais surtout les deux assassines Wolinski, Cabu, ce journal est devenu une vrai m**** depuis l’arrivee de Philippe Val l’ami d’un certain pedophile notoire. J’espere que l’Italie aura une fermete de circonstance. Ce journal merite l’opprobre de tous.




    0



    0
    Raser le torchon fou
    3 septembre 2016 - 7 h 55 min

    Cette fois Charlie Hebdo est
    Cette fois Charlie Hebdo est candidat à un séisme de magnitude inédite, la vengeance italienne est un plat qui se mange chaud, raser un torchon médiatique, sénile, c’est mieux que raser un village




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.