Bouteflika inaugure le Centre international des conférences

Le Centre international des conférences. D. R.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a inauguré, aujourd’hui jeudi à Alger, le Centre international des conférences (CIC) situé à Club des Pins, à l’ouest de la capitale.

L’inauguration de ce joyau qui accueillera des sommets et des congrès d’envergure internationale s’est déroulée en présence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et de l’ambassadeur de la République populaire de Chine à Alger, Yang Guangyu.

Réalisé par l’entreprise chinoise CSCEC Algeria et un bureau d’études italien, le CIC est baptisé au nom de Abdelatif Rahal, ancien diplomate et conseiller diplomatique du chef de l’Etat, décédé en décembre 2014 à l’âge de 92 ans. Les membres de la famille du défunt étaient présents à la cérémonie d’inauguration.

 R. N.

Comment (54)

    Ahran
    11 octobre 2016 - 10 h 34 min

    Oui, de la poudre aux yeux !!
    Oui, de la poudre aux yeux !!
    Moi je suggère de le construire à Oran ou tlemcene ?
    Les habitants des autres wilayas algériennes sont des sous citoyens . C’est pas vrais fakhamatoho?




    0



    0
    algerbahia
    10 septembre 2016 - 15 h 20 min

    Enfin un centre international
    Enfin un centre international digne de notre pays,
    la question que je me pose c est qui assurera la gestion???? car si c est pour le laisser se degrader comme l aeroport d Alger,toilettes dégueulasses, vitres et sols crasseux. ..etc…ce n etait pas la peine d en faire un aussi luxueux quand on voit ce que sont devenus toutes les infrastructures payés à coup de millions par manque de competences des managers,on a envie de pleurer.
    Cet été sur l autoroute de l Est,je me suis arrêté dans une nouvelle station Naftal qui n a rien à envier à celles des pays occidentaux.
    Aux toilettes je vois un type qui nettoyait à grands renforts d eau comme sil etait dans un hamam,je lui ai dit Monsieur,vous allez abîmer toutes les boiseries ,il m a dit »je m en fous,ils les remplaceront ».
    J ai été voir le responsable,un jeune débordé n ayant aucune autorité sur le personnel d une société privée qui faisait la pluie et le veau et contre qui il ne pouvait rien faire.
    La station n etait pas inaugurée encore que déjà elle subissait le manque de professionnalisme du personnel.
    A l etranger même les personnes assurant le nettoyage sont formées car c est aussi important que le reste




    0



    0
    Tinhinane
    10 septembre 2016 - 14 h 56 min

    La force d’un pays réside

    La force d’un pays réside dans l’éducation de son peuple, sa culture et son identité.




    0



    0
    Sabrina-Dz
    10 septembre 2016 - 14 h 52 min

    OH Mon Dieu, si C’était un

    OH Mon Dieu, si C’était un grand CHU (Centre hospitalier universitaire), le peuple aurait lancé des YOU YOU YOU




    0



    0
    Anonymous
    10 septembre 2016 - 12 h 38 min

    Pour la gloire éternelle ?!,
    Pour la gloire éternelle ?!, …..fastes, luxes, et prestiges ,…..après moi, c’est le déluge




    0



    0
    OMAR
    10 septembre 2016 - 11 h 12 min

    LOIN DES PREOCCUPATIONS DU
    LOIN DES PREOCCUPATIONS DU PEUPLE

    MAIS INAUGURATION GRANDIOSE????

    UN DISCOURS DE 5 MN M LE PRESIDENT/POUR NOUS RASSURER!!! BISITOU…




    0



    0
    REDA
    10 septembre 2016 - 10 h 52 min

    Se sentant illegitime ce
    Se sentant illegitime ce regime est toujours en train de redorer son blason devant les etrangers par la construction de ces palaces au depend des zaoualias … tbahdila un homme grabataire en train de se faire pousser ..Quelle honte … yabourab comment l Algerie a ete reduite a ce point on dirait qu il n y a pas des hommes dans ce blad … decidemment on merite qu on est gouverne par des ignorants … ou sont les vrais algeriens ????????????????????????????




    0



    0
      abougharnoug
      10 septembre 2016 - 20 h 17 min

      meme pas vous montres nous
      meme pas vous montres nous ce qu est un vrais homme sinon restes MAREG comme nous




      0



      0
    Abou Stroff
    10 septembre 2016 - 9 h 51 min

    un seul commentaire: aucune
    un seul commentaire: aucune pudeur et beaucoup d’indécence




    0



    0
    bof!
    10 septembre 2016 - 8 h 55 min

    Le vide engendre la nevrose
    Le vide engendre la nevrose,la nevrose engendre Neron,c’est toute l’histoire d’une gangue creuse!




    0



    0
    Kika
    10 septembre 2016 - 6 h 52 min

    Il refait les même erreurs ,
    Il refait les même erreurs , regarder ce que est devenue l’ancien palais des congrès fait du temps de Benbala et les villa construites autour de ce palais ?? Pour quoi pourquoi.

    Pour être une vrai nation il faut commencer par developer et retenir ses ressources humaines et non pas construire des monuments très grands pour impressionner une seconde et rien produire toute la vie.

    Boutef tu as failli à ta mission , je comprend maintenant pourquoi tu n’as pas pu accéder au pouvoir juste après Boumediene car rien dans la tête .

    J’imagine le retour sur investissement de ce CIC par :
    Le nombre accru de sommet par an ?

    Et son entretient en pleine crise?

    Il va être plus utilisé pour des mariage , ou des fêtes de célébration de succès du parti FLN ou bien pour l’accès au trône d’un des Bouteflika.peut être nous deviendrons une monarchie !!!!




    0



    0
    Kika
    10 septembre 2016 - 6 h 30 min

    Au lieu d’inaugurer

    Au lieu d’inaugurer
    des centres de pôle de recherches ,
    des usines modernes ,
    des centres hospitalo-universitaires ,
    des clinique medicale de spécialités
    des pôles universitaires
    des hôtels
    des stades olympiques
    Et finir peut être avec le CIC
    Il y a aussi le nom , je n’ai rien contre Mr Rahal abdelatif mais nous avons aussi d’autres plus impactant
    Émir abdelkader
    Tchenderli
    Ait Ahmed
    Eh oui si Bouteflika joue avec ce que lui a confié le destin mais il ne sait pas pourquoi?
    Il le sera c’est sur et ce sera tôt tard malheureusement




    0



    0
    issam
    10 septembre 2016 - 1 h 37 min

    A quoi ça sert de faire un
    A quoi ça sert de faire un hopital si personne peut payer,alors autant faire un endroit ou la diplomatie algérienne est réputé être la meilleur du monde .Si nous pouvons avoir de l’influence sur le continent africain et au delà tant mieux ,les vautours nous guettent .




    0



    0
    Quenelle
    9 septembre 2016 - 22 h 24 min

    Je n’aurai qu’un mot :
    Je n’aurai qu’un mot : indécent !




    0



    0
    ض الاحرار
    9 septembre 2016 - 22 h 10 min

    Ci le vers maçon et le
    Ci le vers maçon et le rotary et lions qui aideront le prestige et le luxe .




    0



    0
    Aicha Benguendouze
    9 septembre 2016 - 21 h 31 min

    Bouteflika inaugure le Centre
    Bouteflika inaugure le Centre international des conférences…Il me semble que ce centre aurait du etre dedie aux trois diplomats aux nations Unis entre 1954 et 1962 Cherif Guelal, yazid et Abdelkader Chanderli qui ont resussi a convaicre JFKennedy de declarer que l Algerie devra etre independante en claquant la porte au general De Gaulle a toute la France et tous ses supporters de la guerre en Algerie. . Sans l excellent travail de ces trois diplomates nous serions peut etre encore colonises. Je n ai rien contre Rahal mais…..La gloire pas uniquement aux moudjahidines combatants sur le terrain, mais egalement aux cerveaux intellectuels algeriens…




    0



    0
    selecto
    9 septembre 2016 - 20 h 39 min

    On plus il porte le nom d’un
    On plus il porte le nom d’un membre de la clique du quatrième mandat et ami de Bouteflika un certain Rahal Abdellatif, au lieu de lui donner le nom d’un diplomate comme Ben Yahia.




    0



    0
      les damnes de la terre
      9 septembre 2016 - 21 h 30 min

      C le regne du clan oujda bis
      C le regne du clan oujda bis.Une chose certaine qu a reussi ce clan c de diviser l algerie par ses pratiques de gestion,jusqu ou ira t il?




      0



      0
    Anonymous
    9 septembre 2016 - 13 h 14 min

    Le luxe nourrit cent pauvres
    Le luxe nourrit cent pauvres dans les villes, et en fait périr cent mille dans nos campagnes.

    [ Rousseau ]

    L’art de vivre : vivre le luxe comme si c’était gratuit, et la gratuité comme si c’était du luxe.

    [ Vincent Cespedes ]

    Sans parenté avec des hommes à l’esprit semblable, sans occupation dans le monde objectif, l’éternel inaccessible dans les essaies artistiques et scientifiques, la vie m’aurait parue bien vide – les biens, l’apparence, le succès, le luxe – ont toujours été méprisables à mes yeux.

    Comment je vois le monde, 1930
    [ Albert Einstein ]

    Insensés que nous sommes, nous mettons un luxe métaphysique dans l’étalage de nos principes, et les rois, mille fois plus cruels que nous, donnent dans le crime.

    Œuvres complètes, saint-just,
    [ Louis Antoine de Saint-Just ]

    Nous sommes les touristes de luxe de l’évolution, les simples passagers d’une époque. Nous avons visité la Terre, nous l’avons magnifiée et dévastée, nous allons repartir

    Touriste
    [ Julien Blanc-Gras ]

    Mes mots déséquilibrés sont le luxe de mon silence. J’écris par pirouettes acrobatiques et aériennes — j’écris à cause de mon profond vouloir parler. Quoique écrire ne me donne que la grande mesure du silence.

    Agua viva
    [ Clarice Lispector ]

    Il faut parfois avoir le courage de ne pas travailler, mais ce luxe n’est pas un devoir pour tout le monde.

    Algèbre des valeurs morales (édition 1969)
    [ Marcel Jouhandeau ]

    Le luxe c’est d’avoir les moyens d’éviter les autres en toutes circonstances.

    Conférence
    [ Philippe Bartherotte ]

    C’est que les maisons pauvres peuvent se perpétuer tout aussi solidement, longuement, tenacement que les maisons cossues et chics la misère ne meurt pas, aussi longtemps qu’existe le luxe de la bonne société.

    Le commis
    [ Robert Walser ]

    La neutralité est un luxe sans prix en temps de guerre.

    Combat rapproche
    [ Alexander Kent ]

    Un autre grand luxe aujourd’hui, c’est la solitude. On ne l’a jamais : bureau-famille, famille-bureau. La société vole le temps. La seule chose que chacun possède pour en faire ce qu’il veut. La société s’en moque, elle n’a aucun respect pour les individus. Tout se passe comme si chacun sacrifiait dix ou quinze années de sa vie sur l’autel de l’économie.

    Un certain regard – Françoise Sagan
    [ Françoise Sagan ]

    Le luxe absorbe tout : on le blâme, mais il faut l’imiter et le superflu finit par priver du nécessaire.

    Les liaisons dangereuses (1782), pierre choderlos de laclos, édition j rozez, 1869, t. 2, partie lettre civ (104), p. 62 – marquise de merteuil
    [ Pierre Choderlos de Laclos ]

    De limite à Paris, point. Aucune ville n’a eu cette domination qui bafoue parfois ceux qu’elle subjugue. Vous plaire, ô Athéniens ! s’écriait Alexandre. Paris fait plus que la loi, il fait la mode ; Paris fait plus que la mode, il fait la routine. Paris peut être bête si bon lui semble ; il se donne quelquefois ce luxe ; alors l’univers est bête avec lui ; puis Paris se réveille, se frotte les yeux, dit : Suis-je stupide ! et éclate de rire à la face du genre humain. Quelle merveille qu’une telle ville !.

    Les Misérables
    [ Victor Hugo ]




    0



    0
      le citoyen
      9 septembre 2016 - 16 h 47 min

      J’ai eu un immense plaisir à
      J’ai eu un immense plaisir à vous lire et lire votre compilation de citations d’une actualité et d’une pertinence inouie , dans ce monde où le futile à pris le dessus sur l’essentiel .
      J’ai beaucoup apprécié la citation de Julien Blanc-Gras.
      Merci encore pour cette incitation à la lecture.
      Bien à vous .




      0



      0
    Anonymous
    9 septembre 2016 - 13 h 00 min

    L’éloignement augmente le
    L’éloignement augmente le prestige.

    L’affirmation, la répétition, le prestige et la contagion constituent les grands facteurs de la persuasion, mais leurs effets dépendent de celui qui les emploie.

    Qui n’aime à s’abandonner aux prestiges de la mémoire et de l’imagination ? Qui n’aime à faire, en quelque sorte, du passé et de l’avenir le présent ?.

    On pourrait se demander jusqu’à quel point la société, ce long rêve collectif, ce cauchemar collectif si souvent, vaut ce qu’elle coûte de sang et de larmes, si cette discipline douloureuse, ce prestige illusoire et despotique, ne servait précisément à affranchir l’individu en suscitant peu à peu du plus profond de son cœur son élan le plus libre, son regard le plus hardi jeté sur la nature extérieure et sur lui-même, et en faisant éclore partout, non plus les couleurs d’âme voyantes et brutales d’autrefois, les individualités sauvages, mais des nuances d’âme profondes et fondues, aussi caractérisées que civilisées, floraison à la fois de l’individualisme le plus pur, le plus puissant, et de la sociabilité consommée.

    Est-ce qu’on est heureux ? Pour l’être, il faudrait préférer les nuages au soleil, — la pluie au beau temps, — la douleur au plaisir, — avoir grande envie de rire ou mettre son bonheur à pleurer, — n’avoir rien et se trouver trop riche de moitié, — prendre que tout ce qui se fait est bien fait, — que tout ce qui se dit est bien dit, —croire aux balivernes et que les vessies sont des lanternes, — se persuader qu’on vit quand on rêve, — qu’on rêve quand on vit, — adorer des prestiges, des apparences, des ombres, — avoir un pont pour toutes les rivières, — se payer de belles paroles, —nier le diable au milieu des diableries, — tout savoir et ne rien apprendre, — bouleverser la mappemonde, et mettre enfin chaque chose à l’envers.

    L’œuvre absurde illustre le renoncement de la pensée à ses prestiges et sa résignation à n’être plus que l’intelligence qui met en œuvre les apparences et couvre d’images ce qui n’a pas de raison. Si le monde était clair, l’art ne serait pas.

    Le Mythe de Sisyphe de Albert Camus
    [ Camus ]

    Que peut la vérité froide et nue contre les prestiges étincelants du mensonge ?.

    Je suis persuadé que, si les gens savaient réellement qu’ils allaient mourir, ils nous inviteraient chez eux pour manger. Ils parleraient à des inconnus, ouvriraient leur porte à des étrangers, partageraient avec eux des paroles et nourritures : dans l’âme de celui qui vient d’accueillir la nouvelle de sa mort imminente (et notre mort est toujours imminente), le prestige de la société diminue et une vraie intelligence grandit.

    Lorsqu’on travaille dans le luxe, la cliente ne se sert pas elle-même, mais vous montre du bout de sa manucure ce qui lui plaît. Service prestige, bien sûr. Elle utilise en général assez peu de vocabulaire pour vous expliquer ce qu’elle souhaite, mais ses désirs sont des ordres et vous n’avez plus qu’à les exécuter.




    0



    0
    Anonymous
    9 septembre 2016 - 12 h 36 min

    Le peuple a le charlatan

    Le peuple a le charlatan Belhamar, professeur de la charlatanerie, pour soigner les misérables. Les gavroches Algériens.




    0



    0
    Anonymous
    9 septembre 2016 - 12 h 24 min

    L’Algérie a enfin un hôpital

    L’Algérie a enfin un hôpital digne de ce nom. Mais pas pour le peuple.




    0



    0
    Anonymous
    9 septembre 2016 - 10 h 40 min

    Y A DES DIZAINES D ALGÉRIENS
    Y A DES DIZAINES D ALGÉRIENS QUI CRÈVENT DE MANQUE DE SOINS D HYGIÈNE DE MÉDICAMENTS Y A DES ENDROITS OU Y A PAS D ECOLES A PORTÉE RESPECTIVE Y A DES ROUTES ACCIDENTOGÈNES? MAIS ON CONSTRUIT UN SALLE DE CONFÉRENCE PLUS GRANDE QUE LE 5 JUILLET QUI SERT QUE DE TEMPS EN TEMPS PLUS POUR LA FRIME Q UTILE ,,,,.SANS GLOIRE AUCUNE VU QUE C EST AU DÉTRIMENT DE CE QU Y A DE PLUS VITALE




    0



    0
    Anonymous
    9 septembre 2016 - 10 h 22 min

    Et inuagurer par le
    Et inuagurer par le parrain en personne ! ceux qui ont vu les images a la télé approuveront .




    0



    0
    Anonymous
    9 septembre 2016 - 10 h 13 min

    Avec ce rythme de
    Avec ce rythme de « réalisations » de « grands projets », et de dépenses sans freins, et sans limites
    Dédiés au luxe, et au prestige ostentatoires
    Notre premier ministre Mr. Abdelmalek Sellal, pourrait s’assurer, et dormir tranquillement,…..
    « Que les réserves de changes de Algérie, qu’il ne cesse,politiquement, de nous marteler,
    Ne descendront pas au dessous du seuil des 100 milliards de dollar de réserves »
    ( qu’il l’a lui meme fixé, d’avance, ! )

    Aggravation de notre balance de paiements – déjà déficitaire – en faveur de nos amis stratégiques chinois
    Pas dans les projets productifs agricoles, et industriels (tolérables), P.M.E algériennes,…
    Mais, malheureusement, dans des projets improductifs, à rentabilité insignifiante,
    Et à trop faible, et trop lent amortissement,…..

    Est ce qu’on peut exporter la Plus Value de notre cher centre à nos pays amis, et voisins ?
    Est ce que ce projet de centre a une forte valeur ajoutée, pour l’économie, et la richesse du pays ?




    0



    0
    Anonymous
    9 septembre 2016 - 9 h 01 min

    A quoi sert ce prestige alors
    A quoi sert ce prestige alors qu’on ne peut même pas circuler dans les rue d’alger pour manque de sécurité et d’hygienne, je mis souvent mon mouchoir sur mon nez pour rien sentir dans cette rue didouche! la saleté dans les cafète voire la chereté les serveurs yachnefou et vous oblige a prendre un gateau si tu prends un café ya wahade el hala! quel est la priorité pour un pays responsable? de faire des sales de prestiges qui recoivent que des imbéciles ou bien d’offrir a leurs peuples une vie de qualité?




    0



    0
    Anonymous
    9 septembre 2016 - 8 h 58 min

    L’usine Peugeot-Citroen, où
    L’usine Peugeot-Citroen, où de Volskswagen, peut etre plus où moins chère, plus productive,
    Et de très loin plus rentable, pour l’économie du pays , que ce centre-musée à grands frais

    Feu Mr. Mohamed Seddik Benyahia,(ex ministre des A.E), successeur de Mr. Abdelaziz Bouteflika
    Président de la République,
    – Mort pour la 3ème fois (02 accidents aériens, en Mauritanie, et en Irak, et 01 oubli – est, malheureusement,
    A nouveau « oublié »
    Pour la symbolique rebaptisation de ce centre-musée , – par nos « génies », « éclairés », « très compétents »
    Et « visionnaires » –




    0



    0
    Anonymous
    9 septembre 2016 - 7 h 14 min

    Après la grande mosquée de 3
    Après la grande mosquée de 3 milliards d’euros ,un centre a la démesure pour son prestige alors que l’Algérie est dans la m*** belle sortie pour celui qui veut mourir président quitte à sacrifier le pays.




    0



    0
    Anonymous
    9 septembre 2016 - 5 h 07 min

    Enfin, nous avons un hôpital

    Enfin, nous avons un hôpital
    NON: Enfin, ils ont un hôpital en Algérie




    0



    0
    kahina
    9 septembre 2016 - 4 h 40 min

    Si j’ai bien compris, pour

    Si j’ai bien compris, pour avoir droit à des soins appropriés il faut tomber malade pendant la conférence.
    On s’inscrira aux conférences. Mais on est pas international, juste national.




    0



    0
    hmida
    9 septembre 2016 - 4 h 31 min

    5400 milliards de centimes
    5400 milliards de centimes pour un ouvrage qui connaitre le meme sort que le palais des congrés d’Oran: il servira d’habitat aux araignées et ne sera jamais, au grand jamais, rentabilisé ni exploité à son plein rendement. C’est comme s’acheter un autocar pour aller faire ses courses quotidiennes ou se rendre tout seul à son boulot.
    Sur ces 5400 milliards de centimes, combiens de milliers de milliards ont étés dans les poches des corrompus et des corrupteurs?




    0



    0
    Mlaoua
    9 septembre 2016 - 4 h 18 min

    Je trouve ce centre
    Je trouve ce centre international de conférence ultramoderne pour un pays de tiers qui est le notre de scandaleux car il dépasse de loin nos moyens. Notre pays n’est pas dans le besoin ou l’urgence de construire un tel centre. C’est un projet trop cher, de prestige et inutile. Je me demande combien de conférences internationales peut-on organiser chaque année pour un petit pays comme le notre, qui est presque inconnu, jusqu’à penser à construire un centre aussi gigantesque et ultramoderne doté de toutes les commodités construit sur un territoire vaste et en plus agricole? On ne doit pas oublier que son entretien nécessite aussi des dépenses colossales qui peuvent égaler l’entretien de dix hôpitaux ou plus. Je me demande si les Algériens auront le droit d’accès pour se soigner dans la clinique de ce centre, ou celle-ci sera réservée juste pour intervenir en cas d’un malaise d’un grand monsieur qui participera à ces conférences, qui seront sûrement organisées rarement? Alors que la priorité revient à nos hôpitaux qui manquaient de moyens. Nos malades meurent des cancers pour manque de traitements tels: chimiothérapie et radiothérapie. Certains de nos malades n’ont même pas la chance d’accéder à certains de nos hôpitaux pour manque de place: nos dirigeants doivent savoir qu’il faut parfois recourir au piston pour y accéder. D’autres malades qui n’ont pas ces connaissances meurent dans l’anonymat avant d’être soignés. Avec toutes ces choses graves qui se passent chez nous et dans certains de nos hôpitaux, au mépris du droit du citoyen aux soins, nos décideurs osent lancer ce projet qui a coûté des milliards. C’est vraiment scandaleux .C’est un mépris envers le peuple. Un autre projet de même envergure se réalise actuellement : la grande mosquée d’Alger.La même question: Pourquoi penser à construire une grande mosquée du monde alors que, à chaque coin de la rue de nos villes et villages, on en trouve une mosquée construite, souvent moins fréquentée ? Pourquoi ce gaspillage, cette injustice, ce mépris envers les droits des citoyens ?Alors que d’autres projets utiles sont en attente pour être réalisé en urgence.




    0



    0
    مسعود زغار
    9 septembre 2016 - 4 h 18 min

    في هذه الأيام المباركة نسأل
    في هذه الأيام المباركة نسأل الله العلي العظيم أن تستقل الجزائر من حكم مجموعة وجدة عملاء فرنسا التي تهددهم بكيلومترات من أرشيف العمالة والخيانة هم أخذوا البلاد رهينة ولكن مشيئة الله أن يسخر في كل زمان لهذه الأرض المباركة مؤمنون و مؤمنات يجاهدون المحتلين بقلوبهم وألسنتهم وأعمالهم والله تعالى لايضيع جهاد النوفمبريين ولا صدق الشهداء ولا دعاء المظلومين و المستضعفين..ألا ترون أن هؤلاء الظلمة آيلون الى الانهيار وكيف جعلهم الله أحاديث ومزقهم كل ممزق والآتي أدهى عليهم وأمر..اما الجزائر فمستقبلها مشرق بابنائها وثرواتهاوهذا من حسن ضننا بربنا………قصر المؤتمرات الجديد الله قادر أن يجمع فيه يوما ما النزهاء والأمناء والأكفاء لبناء أمة الجزائر المباركة وما ذلك على الله بعزيز والله على كل شيء قدير




    0



    0
    Anonymous
    8 septembre 2016 - 23 h 59 min

    Construire ce méga centre
    Construire ce méga centre pour justifier les 800 milliard de dollars quel gâchis pourquoi faire ce centre sera utiliser une fois par mille ans alors le pauvre citoyen ne trouve pas ou se soignés .ton arrogance y’a boutef t ouvrira les portes de l enfer t inquiète




    0



    0
    Anonymous
    8 septembre 2016 - 21 h 22 min

    Luxes et prestiges
    Luxes et prestiges ostentatoirement provocants, et scandaleux,
    Pour un pays auxquels ses dirigeants ne cessent de répéter
    Que le pauvre pays traverse une crise économique grave, profonde, et structurelle,
    Demandant à leurs citoyens plus d’austérité (plus de sacrifices injustes, et non équitables)
    (Blocages des salaires, hausses prix, et des des charges, des facturations, des impots, et des taxes)

    Une schizophrénie politique, maladie de grandeur, du luxe, et du prestige improductifs, inutiles, et inopportuns
    Une totale coupure, et de liens de confiance, et d’estimes, entre des dirigeants arrogants, et un peuple humilié

    L’Algérie est devenue comme ,l’isolée du monde, l’Erythrée (la Corée du Nord Africaine),
    Le Zimbabwe de Robert Mugabe, Où comme la Corée du Nord




    0



    0
      Anonymous
      9 septembre 2016 - 2 h 01 min

      Ton commentaire est à la

      Ton commentaire est à la mauvaise place. Il faut l’adresser à ton momo-6 qui se targue une collection de 600 voitures de lux et des actions dans chaque compagnie qui veut investir au Maroc.
      Le centre inauguré n’appartient pas à Bouteflika , mais à l’Algérie. Votre momo-6 possède 22 palais qu’il oublie d’habiter. De temps à autre, Sarkozy et Carlita séjournent dans ces palais




      0



      0
    Anonymous
    8 septembre 2016 - 19 h 43 min

    Vu au JT de 20h Le centre est
    Vu au JT de 20h Le centre est doté d’un centre médical mieux équipé que le meilleur des hôpitaux publiques, avec même un bloc opératoire. Cet étalage de luxe est tout simplement scandaleux.




    0



    0
      Anonymous
      8 septembre 2016 - 20 h 12 min

      Si c’est pour eviter d
      Si c’est pour eviter d’aller au val de grace , maalich !




      0



      0
        Anonymous
        9 septembre 2016 - 4 h 31 min

        Et nos écuries, je veux dire
        Et nos écuries, je veux dire les semblants d’hôpitaux, qui va s’en occuper
        Les Algériens n’arrivent même pas à faire une radiothérapie dans des conditions dignes des êtes humains.
        Un appareil pour la totalité du troupeau.
        des dépenses mal placées, enfin c’est pour le club.




        0



        0
      Laa laahia, Laa Dine Ellah
      8 septembre 2016 - 20 h 48 min

      Cher @Anonymous (non vérifié)
      Cher @Anonymous (non vérifié) du 08Sep2016 – 20:43

      Chouf ya sahbi, tu verras que même avec ce matériel moderne, ces blocs chirurgicaux ultra modernes, ces scanners, ces Dopplers, ces laboratoires d’analyses derniers cris, etc… etc… etc..eh bien tu verras que le fauteuil roulant va aller faire ses soins, ses contrôles d’étrangers (Suisse ou France) mais jamais dans ce nouveau centre de soins pourtant ultra moderne ! Malgré tout çà eh ben, le fauteuil roulant ne fera pas confiance en son pays et trouveras le moyen d’aller se soigner chez les « Kofars » comme on les appelle!!!

      Waach tehab , ya khouya, il est comme çà notre « brizidène » !!! C’est le comble des combles !!!




      0



      0
    les damnes de la terre
    8 septembre 2016 - 19 h 37 min

    Je viens de voir les
    Je viens de voir les informations sr la chaine de tele el yatima sur l inauguration du centre international des conferences et je me sens tres touche et en meme temps humilie.L algerie merite mieux que cela.Svp un peu de dignite.




    0



    0
    Jakob
    8 septembre 2016 - 19 h 07 min

    والله لا ادري لماذا كل هذا
    والله لا ادري لماذا كل هذا التبذير من المال اولا تلك الاقامة خارجة على الخريطة الجزاءرية وكانك في بلاد اخرى من وجود الاغراء والترف والمتعة بداخلها اتدري اقامة ببلاش+لا تدفع فاتورة الكهرباء ولا الماء وكل عام ببدلون لك اثاث الفيلا التي تسكنها والان يضيفون عليها اخر الروتشات بقاعة المؤتمرات اتدري عندما يقلون لك انك وزير اول ما يخطر في بالك هي السكن في تلك الاقامة يوجد البعض الاخر يقيم في الخارج اوروبا او امريكا وياتي في العطل فقط لتلك الاقامة فكيف له ان ينضر او يفكر في الجزاءر العميقة او في الادغال كما يسميها البعض عندما تدخل الى بعض المدن او القرى والله وكانك في الصومال او في بلاد البؤس و الغبن لا يوجد ابسط ضروريات للعيش الكريم المثال انني ساكن في قبو للسيارات حتى نافذة اتنفس انا و ابناءي منها لا توجد المهم ربي يرحم الشهداء?.




    0



    0
    les damnes de la terre
    8 septembre 2016 - 17 h 59 min

    C tjrs bon de realiser des
    C tjrs bon de realiser des infrastructures mais le citoyen ce qui l intersse c a quel prix.Je veux dire cetre infrastructure a t elle subit le meme sort. que l autoroute.L autoroute dont le cout initial etait a qque 6 milliards de dollars et on se retrouve a plus de 12 milliards sans pr autant oublier les imperfections qu on voit chaque jours A signaler que certains experts parle d un cout final de 18 milliards a sa reception definitive.




    0



    0
    Anonymous
    8 septembre 2016 - 17 h 10 min

    Il servira a quoi ce centre
    Il servira a quoi ce centre .que du gâchis il veut se laves des 800 milliard de dollars phagocyté depuis 2003 .y’a si boutef accompagne de son frère future président ou sont nos 800 milliard de dollars nos enfants on fin ici et a l étranger .nos etudiants a l étranger mange qu une seule fois par jour par manque d’argent rouh y’a boutef prends ta retraite et demande Dieu de te pardonnes car vous avez affamés plus de 30 millions d algérien




    0



    0
    Anonymous
    8 septembre 2016 - 16 h 51 min

    Institution-Musée vide,
    Institution-Musée vide, improductive, et non rentable pour l’économie productive des richesses réelles
    Dans un pays, en proie, à une grave crise économique-financière rentière-structurelle
    le Centre international des conférences : « White éléphant Building




    0



    0
    HAMOUDI
    8 septembre 2016 - 16 h 51 min

    Bravo les Chinois, je vous
    Bravo les Chinois, je vous kif ! Je vous kif non seulement pour ce chef d’œuvre de Centre International des Conférences, mais aussi pour la grande mosquée d’Alger, pour vos tronçons de l’autoroute Est-Ouest ,et pour votre l’Opéra que vous nous avez offert bien gentiment.

    Merci beaucoup chers Chinois et que Dieu bénisse tout le peuple chinois et ses dirigeants qui eux au moins pensent à l’intérêt de la Chine !

    Mais je ne peux pas, hélas , formuler les même vœux pour l’Algérie dirigée par un fauteuil roulant, ce pays qui ne sait même faire une route seule et dans les normes (ex le tronçon de Lakhdaria – pour ne citer qu’un seul exemple sur des milliers d’autres – et qui est « LE » chef-d’œuvre du genre de notre grand entrepreneur, en l’occurrence sidna Haddad !! )

    Ah la la la laaaa !!!!!




    0



    0
      sami
      8 septembre 2016 - 19 h 10 min

      ‘est honteux de s
      ‘est honteux de s’enorgueillir de soi-disants chef d’oeuvre conçus et réaliser par des étrangers.aa Grande Mosquée,l’opéra de Ouled Fayet,ce centre international…
      Quel malediction a frappé notre pays.




      0



      0
    Anonymous
    8 septembre 2016 - 16 h 44 min

    Des dizaines d’hectares parmi
    Des dizaines d’hectares parmi les meilleures terres agricoles fertiles sacrifiées au profit du prestige, et du luxe
    Ostentatoires pour les étrangers
    (alors que, d’autres pays asiatiques cherchent des meilleures terres agricoles en Afrique pour investir, et subvenir
    A leurs besoins croissants)
    Chine, Inde,Pakistan,Arabie Saoudite, pays du Golf,Japon,Corée,…..)
    Une perte pour l’emploi agricole pour des dizaines de pauvres pères de familles, déracinées de leurs terres
    Et pour l’agriculture, et l’économie productives, et réelles du pays,
    Relogements dans des nouvelles cités avec ses nombreux maux sociaux, et leurs bandes criminelles
    Plantés comme des couteaux sur les corps inanimés des fermes, et terres agricoles fertiles




    0



    0
    Thidhet
    8 septembre 2016 - 16 h 16 min

    Eh bien, il ne reste plus qu
    Eh bien, il ne reste plus qu’à trouver de vrais hommes pour s’occuper de ce centre et de le préserver; des algériens, des vrais et non les petites figures de malheur aux joue balafrées et aux cheveux « huilés » que l’on voit un peu trop dans nos infrastructures. En clair, il faut libérer l’Algérie d’Alger. Sinon, nous courons à la catastrophe quoi que nous fassions.




    0



    0
    Chef d'oeuvre !
    8 septembre 2016 - 14 h 44 min

    J’ai vu quelques images du
    J’ai vu quelques images du CIC … c’est un vrai bijou alliant modernité et authenticité algérienne dans sa déco !! j’espère juste qu’il est bien sécurisé pour éviter les désagréments exterieurs ….




    0



    0
    séha
    8 septembre 2016 - 14 h 06 min

    moi je ne vois pas bouteflika
    moi je ne vois pas bouteflika nul par la elle est ou sa photo? ou le reportage réalisé en son honneur!?
    le seul pays qu’a un présidant invisible c’est l’Algérie et qu’il ne s’adresse jamais à son pays ni par la voix de la télé
    ni par la radio c’est un pays unique aux monde!!?avec un présidant unique aux monde!!!!!?
    va mon Algérie que j’aime on à honte en France de dire je suis d’origine algérienne!!




    0



    0
    Sud m
    8 septembre 2016 - 13 h 53 min

    Quoi?avec quoi? Sur quoi?
    Quoi?avec quoi? Sur quoi? Pourquoi?quand?pour quand?toujours en retard.




    0



    0
    Fantôme
    8 septembre 2016 - 13 h 45 min

    C’est fantômas qui a inauguré
    C’est fantômas qui a inauguré .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.