Baisse sensible de la délinquance et de la criminalité à Béjaïa en 2016

La délinquance et la criminalité sous toutes leurs formes ont sensiblement baissé à Béjaïa durant l’année en cours, a indiqué le chef de sûreté de wilaya, Abdallah Bennacer, qui estime, à ce titre, que la wilaya de Béjaïa reste l’une des wilayas «les mieux sécurisées du pays».

«Nous y déplorons très peu de crimes, à l’instar des crimes de sang qui sont quasiment insignifiant. Un seul et unique cas durant ces 10 premiers mois de l’année», a-t-il souligné, attribuant cette baisse, autant à l’engagement, à la mobilisation et au travail de proximité de ses éléments, mais aussi, au résultat de «l’investissement» opéré en terme de sensibilisation et de prévention, menés directement auprès de citoyens pour réduire au maximum la propagation de certains phénomènes, à l’instar de la drogue, l’alcool au volant, les accidents de la route, etc.

Des journées portes ouvertes sur la police, des journées d’information thématique grand public, expositions, journées sans accidents, multiplications des barrages mobiles ou fixes explicatifs, etc. sont autant, entre autres choses, d’axes choisies en direction des citoyens et de la société civile pour ce faire, a-t-il expliqué, indiquant, au demeurant, que cette démarche à apporter ses fruits et réduit notablement «les actes répressifs».

«L’intérêt pour nous, ce n’est pas de verbaliser à tout bout de champ ou d’infliger des amendes, mais de forger le citoyen à respecter la loi et à respecter son concitoyen», a-t-il précisé.

Pour corroborer ses propos, Benacer a dressé un bilan général de l’activité des différents services de la wilaya, mettant notamment en exergue, l’action de la police judiciaire et celle de la sécurité publique, qui malgré leur densité rendent compte ostensiblement de la décrue, comparativement à 2015, des phénomènes traités dont la drogue (saisie de 43 kg en 2016 contre 74 kg en 2015), l’atteinte aux biens 1017 contre 1009 en 2015) ou l’atteinte aux personnes globalement stationnaire ou encore les retraits de permis, qui passe de 7586 à 4389 cas.

«Le non recours à la répression est une règle. Parfois, il y’a des actions d’éclat qui sont conduites avec l’objectif d’attirer l’attention. Et souvent les résultats sont probants. On reste des semaines entières sont déplorés le moindre fait», a-t-il soutenu.

Durant cette conférence de presse, Le chef de sûreté de wilaya a tenu à rendre hommage à la presse locale, notamment dans ses  couvertures des faits en rapport avec le travail de la police, en lui réitérant la disponibilité de tout le corps de la police à lui faciliter l’accès aux sources. Un déjeuner débat a été organisé au terme de cette rencontre aussi conviviale qu’enrichissante.

Commentaires

    Slim
    25 octobre 2016 - 21 h 43 min

    Bravo aux citoyens de Bejaia
    Bravo aux citoyens de Bejaia votre accueil et votre tolerences sont des examples a mediter. Generalement ceux qui comettent des crimes ne sont pas vraiment des Bejaouis . Il ne vous reste qu a faire un très grand effort pour rendre votre Ville proper .je vous salut .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.