Braham le perfectionniste est parti

Par Algeriepatriotique Notre ami Braham Heraoui est décédé hier, après avoir lutté contre la maladie qui a fini par l’emporter. C’est une perte douloureuse pour l’équipe d’Algeriepatriotique dont il a fait partie pour créer le site. On n’est jamais avare quand il s’agit de mots élogieux à propos d’un disparu. Pour Braham, l’hommage risque d’être en-deçà de ce qu’il mérite.

Ses qualités humaines étaient immédiatement perceptibles par les personnes qui l’ont approché. Ses aptitudes professionnelles couvraient des domaines très vastes et diversifiés, entremêlant la médecine, qui était sa formation de base, l’informatique, qu’il maîtrisait parfaitement et dont il savait rapidement dénicher les nouveautés et les ficelles cachées, la musique – un vrai mélomane – et, évidemment, la langue française qui a servi à son métier de correcteur de presse puis de secrétaire général de rédaction.

Braham était d’une curiosité insatiable, friand de discussions contradictoires qui mettent à l’épreuve les connaissances, les arguments, avec une écoute très attentive des autres. Ses interlocuteurs ne pouvaient manquer d’admirer l’étendue de sa culture. Evidemment, d’une intégrité et d’une moralité sans tache. Imprégné des valeurs de solidarité et de justice.

Dans l’équipe d’Algeriepatriotique, il a rempli avec le plus grand sérieux sa mission qui consistait à ce que le contenu du site soit d’une qualité indéniable. Il veillait à ce que la langue – française – qui véhicule ce contenu soit correctement employée, n’hésitant pas à pinailler sur le moindre détail, en motivant avec le plus grand sérieux son insistance à apporter la modification qu’il juge la plus appropriée pour donner la meilleure précision à l’information qui est diffusée ou à l’idée exprimée. Quand une faute lui paraissait inadmissible, ou, au contraire, pour marquer sa satisfaction du travail bien fait, il faisait une pause pour fumer une cigarette, en fredonnant une chanson choisie selon son inspiration du moment.

Braham a inculqué à l’équipe d’Algeriepatriotique la rigueur qui était partie intégrante de sa personnalité. C’est une perte pour le site et ça l’est également pour toute la corporation de la presse où il a su donner l’exemple de la quête insatiable de la perfection.

Adieu, très cher ami !

Algeriepatriotique

Comment (17)

    Bekaddour Mohammed
    29 janvier 2017 - 10 h 35 min

    Paradis, Repos !
    Certains journalistes d’Algérie ont imbibé et formé la sensibilité de leurs compatriotes, ils ont défié ce que le réél dès 1962 avait de négatif, et maintenu vivante une exigence, ceux là n’ont rien à voir avec les journalistes « beznassi », vous voyez ce qui je vise. J’ai découvert l’étendue de l’Algérie à partir de la France, où la fatalité m’a transposé trop tôt, à l’âge où un être s’éveille, (12 ans), un jour au lycée en classe de seconde, (1971/1972), seul « arabe »_Algérien de la classe, j’ai donné au professeur d’histoire un résumé de l’histoire de la sinistre défunte Algérie française, publié par des journalistes de Constantine, (Editions Enasr ?), lorsqu’il me l’a rendu, il avait un visage blême, et m’a dit sur un ton interrogatif « Mais… La France n’a pas fait que du mal en Algérie… »… Ah, ça préfigurait le fameux « Les aspects positifs de la colonisation française »… J’étais adolescent, je vivais l’histoire par les tripes, j’avais répondu « Si ! », j’étais solidaire avec les journalistes d’Algérie, mes frères, et j’en avais payé le prix, ce professeur là ne m’avait plus adressé la parole jusqu’à la fin de l’année scolaire ! JE VEUX DIRE, par cette anecdote, l’immense responsabilité du vrai « Journaliste », je me joins à tous les lecteurs de AP pour exprimer ma prière que Braham jouisse de la clémence divine, le portrait qui nous en est donné est le portrait des compatriotes battants, qui refusent la défaite, ont illustré la vie, complexe et riche, contre le néant semé par « La France », il a aimé La Lumière, Dieu a pour Nom La Lumière ! A Allah nous appartenons, et à Allah nous retournerons, l’homme de savoir est aimé de Dieu lorsqu’il diffuse le savoir, pour Le Mieux en faveur de ses frères ! A tout « Livre », un terme !




    0



    0
    Khelfane
    29 janvier 2017 - 1 h 29 min

    Eulogie pour Si Braham
    La grande famille du monde de la presse .de la pensée ,de l’éthique

    De la déontologie et de l’honneteté intellectuelle t’accompagne avec respect au bord du Styx

    To passage ici a enrichi notre pays de critères de valeurs,hélas parfois en danger.

    Allah yarahmek

    K




    0



    0
    un citoyen lambda
    28 janvier 2017 - 22 h 02 min

    un patriote est mort et avec
    un patriote est mort et avec une plume trempée dans les tréfonds de l’âme ce pays qu’il chérissait tant. Mes sincères condoléances à tous ceux qu’ils ‘aiment ou l’ont apprécié. Qu’il repose en paix. Allah yrrahmou.




    0



    0
    Yacine.dz
    28 janvier 2017 - 18 h 59 min

    Mes condoléances
    Sincères condoléances à sa famille d’Alger, de Blida et de Cherchell, ainsi qu’à ses amis et collègues d’Algérie patriotique. A Dieu nous appartenons à lui nous reviendrons. Puisse le tout puissant l’accueillir dans son vaste paradis.




    0



    0
    Abdelaziz SacI
    28 janvier 2017 - 2 h 17 min

    Allah yarehmou et mes
    Allah yarehmou et mes sincères condoléances.




    0



    0
    Nadhir T.
    27 janvier 2017 - 21 h 31 min

    Condoléances
    Mes sincères condoléances à toute la famille de Monsieur Braham Heraoui, à ses proches et aux membres de la rédaction d’ Algérie Patriotique.




    0



    0
    selecto
    27 janvier 2017 - 20 h 48 min

    Un frère de combat nous
    Un frère de combat nous quitte, l’Algérie n’oubliera jamais ses authentiques fils et filles qui l’on tant aimé comme notre frère Braham.

    Mes sincères condoléances à AP et à ses proches.




    0



    0
    Laetizia
    27 janvier 2017 - 20 h 12 min

    Condoléances
    Il est évident pour moi que les hommes et les femmes qui se tiennent derrière AP, que ceux qui portent à bout de bras ce projet noble et ambitieux d’une information juste sans parti pris et défendant l’acquis républicain national face aux attaques de l’intérieur et de l’extérieur, sont des personnes de bien, même s’il m’arrive de vous juger sévèrement. Rebbi yarham monsieur Braham Héroui et mes condoléances à toute l’équipe d’AP et à la famille du défunt. Courage et bonne continuation !




    0



    0
    Touati djamel
    27 janvier 2017 - 20 h 00 min

    Mes sincères condoléances que
    Mes sincères condoléances que dieu le tous puissant l’accueil dans vaste paradis




    0



    0
    Toubal
    27 janvier 2017 - 18 h 19 min

    Condoléances
    Chers amis d’Algérie Patriotique,
    Je suis profondément bouleversé par le décès du frère Braham Keraoui, Secrétaire Général de la Rédaction d’AP. Mes condoléances les plus attristées à l’équipe d’AP et à la famille du défunt. Inna lillahi wa inna illayhi radjieoune !




    0



    0
    ap_dz
    27 janvier 2017 - 18 h 06 min

    Remerciements

    Merci chers lecteurs pour vos messages de condoléances qui nous vont droit au cœur.
    AP




    0



    0
    Nacer Mehal
    27 janvier 2017 - 16 h 37 min

    Condoleances
    Recevez mes condoléances émues pour l’immense perte qui frappe toute la famille de la presse, celle d’Algerie patriotique en particulier. Aux siens et à vous toute ma confraternelle sympathie. Ina Lillah oua illayhi raji3oune.
    Nacer Mehal, journaliste.




    0



    0
    Lotfi ALN
    27 janvier 2017 - 16 h 09 min

    Sincères condoléances à la
    Sincères condoléances à la famille du défunt, à ses proches et à la Rédaction de AP.




    0



    0
    Lghoul
    27 janvier 2017 - 14 h 36 min

    Toujours triste de voir partir quelqu’un
    Mes sincères condoléances a toute sa famille, ses proches et tous ses amis.




    0



    0
    lhadi
    27 janvier 2017 - 12 h 52 min

    Je viens d’apprendre l
    Je viens d’apprendre l’événement cruel que traverse toute l’équipe d’Algérie Patriotique. Sachez que je partage votre peine et vous envoie mon affectueux soutien dans cette terrible épreuve. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
    Lady Faria
    27 janvier 2017 - 11 h 59 min

    Émotion et tristesse
    C’est avec une vive émotion et une grande tristesse que j’adresse à l’équipe d’Algérie patriotique mes sincères condoléances. Au vu de la qualité de ce site et du niveau des publications, Monsieur Braham Heraoui était incontestablement un homme de grande valeur avec une haute conscience professionnelle. Perfectionniste, c’est indéniable. C’est d’ailleurs la richesse et le niveau des articles d’AP, tant pour le fond que la forme, qui m’a attirée et retenue comme lectrice assidue. Monsieur Braham Heraoui a été à la hauteur de sa tâche, toujours accomplie avec soin et honneur, c’est triste de penser qu’il nous a quittés. En cette douloureuse circonstance, j’adresse aux proches du défunt ainsi qu’à l’équipe d’Algérie patriotique mes condoléances et l’assurance de ma profonde sympathie. Repose en paix Braham, que Dieu t’accueille au paradis et donne à ceux qui t’aiment le courage de surmonter une perte si cruelle.




    0



    0
    Boulaouane
    27 janvier 2017 - 11 h 39 min

    Adieu !
    Pour qui vit comme moi les fenêtres ouvertes,
    L’automne est triste avec sa bise et son brouillard,
    Et l’été qui s’enfuit est un ami qui part.
    Adieu, dit cette voix qui dans notre âme pleure,




    0



    0

Les commentaires sont fermés.