Foule nombreuse à l’enterrement de Bekhti Belaïb à Chéraga

Une foule nombreuse a assisté à l'enterrement du défunt Bakhti. New Press

Sous la pluie, des centaines de personnes se sont déplacées aujourd’hui au cimetière de Chéraga pour accompagner le ministre du Commerce Bakhti Belaib à sa dernière demeure. En plus des officiels, dont le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, le président de l’APN, Mohamed Larbi Ould-Khelifa, plusieurs membres du gouvernement, des représentants de partis politiques et les membres de sa famille, une foule nombreuse de citoyens a assisté à l’enterrement de cet homme qui s’est élevé, à la tête du Commerce, contre la «maffia» de l’import-import et de la surfacturation.

Décédé jeudi à Paris des suites d’une longue maladie, le défunt avait affirmé il y a près d’une année que la surfacturation représentait le tiers des importations. Aujourd’hui, il reçoit les hommages des officiels mais aussi de citoyens lambda qui reconnaissent en lui un «homme courageux».

Né le 22 août 1953 à Theniet El-Had, dans la wilaya de Tissemsilt, Bakhti Belaib avait occupé plusieurs postes de responsabilité au sein du ministère du Commerce avant d’être nommé ministre de ce département en septembre 1996 jusqu’à décembre 1999 et puis une seconde fois, en juillet 2015 jusqu’au 18 janvier, date à laquelle le président Bouteflika a chargé Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme et de la Ville, d’assurer l’intérim.

Bekhti Belaïb a été le premier responsable à avoir conduit la délégation algérienne au premier round de négociations pour l’adhésion de l’Algérie à l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, a présenté ses condoléances à la famille du défunt, en mettant en exerce les qualités humaines et professionnelles de cet homme.

Sonia Baker

Comment (9)

    Anonymous
    17 février 2017 - 21 h 48 min

    الله يرحمه

    الله يرحمه

    و الله يغفر له

    ربي يصبر و يخلف لعائلته و اءقاربه

    من المؤمنين رجال صدقوا ما عهدوا الله عليه فمنهم من قضى نحبه و منهم من ينتظر و ما بدلوا تبديلا

    صدق الله العظيم




    0



    0
    bobid
    29 janvier 2017 - 20 h 36 min

    Paix à son âme. Maintenant
    Paix à son âme. Maintenant si cet homme était honnête et courageux ,pourquoi personne ne l’a soutenu de son vivant? Lutter contre la surfacturation et l’import-import n’est pas chose aisée,pourquoi les pouvoirs publics n’étaient pas franchement derrière lui?? Laissez-moi dormir , je suis très fatigué…..




    0



    0
    No boutef
    29 janvier 2017 - 10 h 24 min

    Allah yarhmou!les gens
    Allah yarhmou!les gens honnêtes partent vite.




    0



    0
    rachedi
    29 janvier 2017 - 8 h 19 min

    rabi yerhmah histoire
    rabi yerhmah histoire retiendra de cette homme vive l algerie




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    29 janvier 2017 - 5 h 06 min

    Un Patriotique, un homme
    Un Patriotique, un homme comme les aima l’autre défunt, Houari Boumédiène, celui qui illustra la droiture que les bâtards ne peuvent supporter, comme les chauves souris qui ne peuvent supporter la lumière, ainsi l’hétérogénéité humaine, rien à faire, mais à chacun son éternité, il y a les tourmentés ad vitam æternam, et les êtres qui comme ce défunt sont partis avec une chance de repos éternel vrai…




    0



    0
    Anonymous
    28 janvier 2017 - 22 h 26 min

    sincères condoléances à sa
    sincères condoléances à sa famille. Mais on voudrait savoir s’il y avait les pleureuses hypocrites du gouvernement aux larmes de crocodile et rires d’hyènes à la cérémonie de mise en terre.




    0



    0
      Anti Chitta
      29 janvier 2017 - 14 h 46 min

      Les hypocrites; Ils étaient
      Les hypocrites; Ils étaient tous là à aiguiser leurs crocs de loups affamés même devant la mort, comme si eux seront éternels




      0



      0
    Yacine.Dz
    28 janvier 2017 - 19 h 04 min

    Allah irrahmou. L’Algérie et
    Allah irrahmou. L’Algérie et les Algériens ont montré, une foid de plus, qu’ils reconnaissent les leurs.




    0



    0
    horra
    28 janvier 2017 - 18 h 00 min

    allah yarahmo, et toutes mes
    allah yarahmo, et toutes mes condoléances à sa famille et ses amis
    c’etait une personnalité très distinguée




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.