Arrivée à Alger des dépouilles des victimes de l’attaque armée de Québec

A l'aéroport d'Alger, ce samedi matin. New Press

Les dépouilles mortelles des deux victimes algériennes de la fusillade de Québec sont arrivées ce matin (samedi), aux alentours de 8 heures, à l’aéroport d’Alger Houari-Boumediene. Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères était sur place, ainsi que les familles des victimes et des citoyens venus rendre un dernier hommage à Khaled Belkacemi (60 ans, universitaire), et Abdelkrim Hassane (41 ans, informaticien), tombés sous les balles assassines d’un extrémiste canadien alors qu’ils venaient d’accomplir la prière du soir au centre culturel islamique. L’attaque qui a visé ce lieu de culte a fait six morts et plusieurs blessés. Après un bref recueillement au salon d’honneur à la mémoire des deux défunts, les cortèges funéraires se sont ébranlés vers Mohammadia, à l’est d’Alger, et Staouéli, à l’ouest de la capitale, où seront inhumés nos deux concitoyens morts assassinés dans leur exil canadien.

«C’est difficile, c’est incroyable, je suis sous le choc, je n’arrive pas à croire que je ne vais plus revoir mon mari, le papa de mes enfants. C’est terrible ! Perdre quelqu’un comme ça, une bonne personne, c’est quelqu’un qui travaillait, qui aimait ses enfants, qui était vivant et joyeux, qui était honnête et qui aimait aider les gens, c’est quelqu’un que tout le monde aimait», avait déclaré Mme Louisa Hassane, épouse d’une des deux victimes et mère de trois enfants, meurtrie par la disparition tragique de son mari.

Lina S.

Comment (17)

    Ahaggar
    5 février 2017 - 0 h 49 min

    Déjà les employés des
    Déjà les employés des consulats algériens au Canada ne les respectent pas, les humilient à chaque fois et vous avez le culot de parler des citoyens du pays d’accueil?




    0



    0
      M.larbi
      5 février 2017 - 3 h 58 min

      À force de dire des mensonges
      À force de dire des mensonges aussi grossiers, on finit par ne plus croire en la vérité. Visiblement, vous n’habitez pas le canada, sinon vous n’auriez pas dit un si gros mensonge. L’Algérie, c’est peut être un grand foutoir mais je peux témoigner que les consulats et ambassade d’Algérie au Canada fonctionnent bien et les personnels sont courtois et font leur travail convenablement. Pour une fois qu’il y a quelque chose de positif à signaler, ne l’occultons pas.




      0



      0
        Anonymous
        5 février 2017 - 8 h 00 min

        Ya 3ami Larbi, soit que tu

        Ya 3ami Larbi, soit que tu travailles au Consulat ou que tu as des amis au consulat.

        Merci d’avoir essayé de cacher le soleil avec un GHARBAL.




        0



        0
    Rabah
    4 février 2017 - 18 h 35 min

    Ces Algeriens ont été
    Ces Algeriens ont été assassinés directement par des extremistes. Mais indirectement ils ont été tués par le milieu en Algérie, où ils étaient avant d’émmigrer ou plutot de prendre la fuite. Ces 2 malheureux Allah yarhamhoum, avaient fait leurs études superieures et travaillé en Algerie. Qu’est qui les a poussé à partir, si ce n’est les maladies sociales du Bled; le manque de respect, l’humiliation, la corruption, les intrigues, complots, les passe-droits et j’en passe.
    Tout les émmigrés à la Ghorba, qu’ils soient au Canada, en Australie ou en Europe, se posent souvent la question: « qu’est ce que nous sommes venus foutre ici à l’etranger, si la situation sociale de notre pays (Algérie) etait en ordre, ne se dégraderait de plus en plus et si nous n’avions pas eu de problèmes insurmontables -frequemment mème dans le cercle familial? Nous serions tous restés dans notre Bled ». Les harragas dans des embarcations de fortune ont montré parmi eux, qu’il y avaient des ingenieurs et des médecins. Partir au risque de sa vie avec un tel niveau de formation et de culture ne se fait pas pour le plaisir, mais parce qu’on a des problèmes graves et insurmontables et mourir noyé ou tué par des extremistes -qui sont chez eux- montre en fin de compte, que le problème réside en Algérie pas à l’etranger. Allah yarham ces 2 académiques chouhadas.




    0



    0
    M.larbi
    4 février 2017 - 18 h 33 min

    À lire certains posts on se
    À lire certains posts on se demande comment certaines gens réfléchissent. Quel est le mécanisme qui fait que pour certains, il n’est pas possible d’échapper aux digressions Que viennent faire les  »Wahhabo ignares » dans cette histoire?
    Regardez plutôt en vous pour comprendre le mal qui ronge notre pays. Si l’Algérie va mal c’est que tout le corps social en est atteint et pas seulement le sommet de l’État. Le Wahhabisme existait bien du temps de Boumédiène et il existe, un peu moins aujourd’hui, sous Bouteflika qui a plutôt favorisé le charlatanisme des zaouïas et encouragé le shiisme.
    Tenez-le pour dit, les algériens qui sont partis pour le Canada ou ailleurs ont quitté un pays, non pas parce qu’il était religieux, arriéré, Wahhabo-machin et tutti quanti. Ils l’ont quitté parce qu’ils n’en pouvaient plus de trainer leur vie comme un boulet. Ils n’en pouvaient plus de ces institutions vérolées par la corruption, le tribalisme, le béni aamisme, le népotisme et j’en passe et des meilleures.
    Belkacemi, professeur de l’université à Québec, était de mon village (Ighil Ali). En rejoignant le Canada, il n’est pas devenu laic. Il est resté le musulman qu’il a toujours été et il est mort debout en récitant la Fatiha.
    Il avait, comme tous les autres croyants qu’il fréquentait, la rigueur de l’intellectuel, le respect de ses pairs (y compris ses collègues canadiens) et l’humilité du croyant. Venez faire un tour au Canada. Visitez nos mosquées. Vous les trouverez pleines à craquer, fréquentées par des gens pieux, tous cadres ou presque. La mort ne les effraie pas. Ni hier, ni aujourd’hui, ni demain. Rien ne peut les atteindre qui n’eût été déjà écrit. Nous croyons en Dieu et nous nous prosternons devant sa majesté dans des mosquées que nous avons achetées avec nos propres deniers. La mort de nos braves ne nous rend pas tristes. Elle nous rend forts. Nous prions pour eux Que Dieu les accueille en son vaste paradis. Ils ont eu la fin des justes : celle de Omar, de Athman et de Ali Radhiya Allahou Aanhoum Wa ardha houm.




    0



    0
    TOLGA
    4 février 2017 - 18 h 30 min

    ALLAH YERHAMHOUM BI RAHMATI
    ALLAH YERHAMHOUM BI RAHMATI ALLAH ! ET QU’ALLAH ACCORDE A LEURS FAMILLES PATIENCE ET COURAGE POUR ATTÉNUER LEUR PROFONDE DOULEUR. NOUS LES PLEURONS DE LÀ OÙ NOUS NOUS TROUVONS. POURQUOI SOMMES-NOUS OBLIGÉS DE QUITTER NOTRE CHER PAYS ET DE NOUS EXILER DANS D’AUTRES PAYS AU LIEU DE SERVIR D’ABORD ET EN PREMIER LIEU NOTRE MÈRE PATRIE MATERNELLE AFIN DE L’AIDER A SE DÉVELOPPER ET SE HISSER AU SOMMET DES GRANDES NATIONS ? POURQUOI…..




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    4 février 2017 - 17 h 00 min

    Le Secrétaire du ministère
    Le Secrétaire du ministère des « Affaires étrangères » ? Ne serait-il pas plutôt Secrétaire du ministères des affaires… nécrologiques ??? Je crois plus en rien!
    Dommage… Allah yerhamhoum, ils auraient pu briller pour leur patrie, le Canada ne les méritait pas etc Comme toute l’Europe ne mérite pas les vrais cerveaux algériens… etc.
    Ouled França harmouha 3ala Ouled El Hlal, les honnêtes gens !




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    4 février 2017 - 16 h 00 min

    DITES, chers compatriotes,
    DITES, chers compatriotes, pensez-vous qu’en tant que (encore vivant), le secrétaire GÉNÉRAL du ministère des affaires étrangères ALGÉRIEN recevrait L’ALGÉRIEN que je suis, ayant « problème » avec la très « civilisée » France, si oui alors je le salue et le félicite d’avoir accueilli les dépouilles de ses deux ex compatriotes… Sinon… Sinon ? Je demanderai à Houari Boumédiène de se réveiller, je ne vois aucune autre solution sinon ce miracle, et attention il pourrait se réveiller !




    0



    0
    Dyhia
    4 février 2017 - 15 h 21 min

    Je ne sais pas si nos

    Je ne sais pas si nos responsables se rendent compte que les meilleurs enfants d’Algérie quittent le pays laissant un vide irremplaçable.
    Il est temps de retenir toutes ces compétences qui fuient la hogra, l’injustice, le régionalisme, l’obscurantisme religieux wahhabo-ignares, la misère intellectuelle et l’inefficacité de nos responsables.

    Que paix soit sur l’âme de ces victimes de la bêtise humaine.
    Que Dieu donne Courage et patience à leurs familles.




    0



    0
    Tinhinane
    4 février 2017 - 15 h 03 min

    Au Canada, Le premier

    Au Canada, Le premier ministre et tout le gouvernement de Québec qui se sont déplacés pour rendre hommage à ces deux Algériens Allah yerhamhoum.

    En Algérie, nos ministre dormaient ( C’est samedi) quand les dépouilles sont arrivées. Ils ne sont pas matinaux apparemment.

    Allah Yerhamhoum




    0



    0
      17octobre 1961
      4 février 2017 - 22 h 55 min

      Tout à fait Tinhinane

      Tout à fait Tinhinane

      Mais il y a quelque chose que le peuple Algérien a manqué de faire de mieux que tous nos représentants absents à l arrivée des corps à Alger.
      C était sa venue par dizaines de milliers de personnes afin d honorer la mémoire de ces martyrs de l intolérance et du terrorisme d extrême -droite.




      0



      0
        Anonymous
        5 février 2017 - 8 h 36 min

        La victime d’origine
        La victime d’origine tunisienne a eu droit à un HOMMAGE OFFICIEL en présence de l’ambassadeur du Canada

        Chez-nous, comme d’habitude, service minimum. SVP, ne pas déranger les R… DZAIR.




        0



        0
    Kahina
    4 février 2017 - 14 h 39 min

    Les mots ne peuvent conforter
    Les mots ne peuvent conforter dans des situations pareilles.

    Puisse Dieu les accueillir en son vaste paradis là où il n’ya ni faux musulmans, ni les terroristes mercenaires, ni les racistes d’extrême droite…et ni la haine humaine qui tue des innocents.

    Ils sont chez eux, en Algérie. Allah Yerhamhoum




    0



    0
    l'Algérien
    4 février 2017 - 13 h 57 min

    Que Dieu les accueille dans
    Que Dieu les accueille dans son vaste paradis et qu’il donne du courage, de la patiente et de l’énergie à ses proches.




    0



    0
    Abou Stroff
    4 février 2017 - 9 h 04 min

    que Dieu les accueille dans
    que Dieu les accueille dans son vaste paraadis




    0



    0
    Anonymous
    4 février 2017 - 8 h 30 min

    mes sincères condoléances aux
    mes sincères condoléances aux familles et aux proches de ces victimes;certainement n’ont pas quittaient leurs pays d’origine par gaieté de coeur;ils ont fuit le mépris;;el hogra;et l’injustice;sinon comment quitté le plus beau ou monde et aussi l’un des plus riche pour aller vivre avec des racistes cannibales;nous sommes pas tous coupable demain devant dieu et nous le payerons assez chère




    0



    0
    el wazir
    4 février 2017 - 8 h 00 min

    Allah yarham echouhada
    Allah yarham echouhada




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.