Troupes marocaines à Guergarate : la basse manœuvre de Rabat

Le Maroc doit assumer les conséquences de ses actes. D. R.

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a estimé que l’annonce faite dimanche par le Maroc de faire reculer ses troupes de Guergarate relevait d’une manœuvre et d’une diversion, affirmant que l’occupant marocain devait assumer les conséquences de ses pratiques coloniales qui risquent de compromettre le cessez-le-feu.

Le président sahraoui, qui présidait l’ouverture des festivités marquant le 41e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), a estimé également que l’annonce par le Maroc de faire reculer de quelques centaines de mètres ses troupes de Guergarate relevait d’une violation du statut même de ce territoire et de l’accord de cessez-le-feu conclu depuis 1991 dans le cadre du plan de règlement ONU-Afrique. Pour M. Ghali, la situation actuelle et tout ce qui en découle est de la responsabilité seule du Maroc du fait de ses pratiques colonialistes qui mettent en péril non seulement le cessez-le-feu, mais aussi la paix, la sécurité et la stabilité dans toute la région.

Le Maroc a été jusqu’à tenter de modifier le statut du territoire par l’invasion de territoires sahraouis libérés en violation flagrante du cessez-le-feu dans la région de Guergarate et sur les frontières mauritaniennes, avec ce qu’une telle entreprise a impliqué en termes de provocation et d’intimidation, a ajouté M. Ghali.

Le SG du Polisario a demandé au Secrétaire général de l’ONU et au Conseil de sécurité d’adopter des mesures concrètes et directes pour mettre fin aux violations marocaines du droit international pour accélérer une solution démocratique juste et durable par le parachèvement du plan de règlement ONU-Afrique de 1991 devant aboutir à la tenue d’un référendum d’autodétermination en faveur du peuple sahraoui.

Le président Ghali a rappelé que l’occupant marocain n’a cessé d’entraver les démarches internationales visant un règlement du conflit et continue de refuser à l’envoyé personnel du SG de l’ONU l’accès à la zone de conflit, ainsi que de mépriser les décisions de la communauté internationale, voire piétiner ses prérogatives en expulsant la composante civile et politique de la Minurso.

K. C.

Comment (16)

    republique algérienne
    28 février 2017 - 14 h 43 min

    Le problème des marocains ,
    Le problème des marocains , en vérité , c’est pas le Sahara occidental et le Polisario , leur vrai problème national c’est le roi .. il est indigne pour ce peuple de vivre ainsi sous cette monarchie absolue qui leur est étrangère et qui les soumet de cette façon … Un roi arabe au 21 eme siècle ??? les marocains doivent se réveiller , ils sont vraiment en retard de plusieurs siècles .. Même les kangourous ou les peuplades les plus primitives n’ont plus de rois comme les rois arabes !!! il est inutile pour les marocains de jouer aux fanfarons avec l’Algérie , pour contourner leur vrai problème ; ou qu’ils tourmentent outre mesure les pauvres sahraouis en les persécutant et en les acculant au désert et à la pauvreté au lieu de les laisser tranquilles souverainement dans leur pays .. les marocains doivent regarder leur situation en face , lever leur Hogra et celle de leurs frères sahraouis et dire à leur roi ca suffit ! bye bye !!




    0



    0
    Moroccoleaks
    28 février 2017 - 8 h 58 min

    Sahara Occidental : Le
    Sahara Occidental : Le Roitelet M6 se dégonfle à El Gargarat en raison de la disparition du radar politique de ses principaux soutiens dans ce dossier de colinisation du Sahara occidental a savoir  » Clinton, Sarkozy et Hollande..

    En effet et si l’année 2016 a été qualifiée par le Fils du Glaoui H2 comme « l’année de fermeté », 2017 a été l’année de la dépantalonnade.

    Après avoir menacé d’appliquer le « droit de poursuite » contre l’armée sahraouie, le Roitelt M6 a été contraint d’ordonner le repli de ses forces stationnées à la région d’El Gargarat sans conditions préalables et d’une façon unilatérale.

    Un nouveau épisode dans le long feuilleton des dérobades du Fils du Glaoui H2. Cela a commencé en 1999 lorsque le Roitelet M6 a fait marche arrière dans la décision de son père d’accepter le principe du référendum.

    En 2004, Il ordonne le retrait de sa soldatesque de l’Ilôt de Persil.

    En 2012 et en 2014, le Marokistan se déculotte face à l’Envoyé Personnel de l’ONU pour le Sahara Occidental, Christopher Ross en acceptant de le recevoir après l’avoir désavoué.

    Aujourd’hui, les marokis sont de nouveau invités à voir comment leur roitelet se dégonfle à El Guergagarat face à l’armée sahraouie.

    L’offensive marocaine qualifiée par le fils du Glaoui H2 de « fermeté » est devenue, du jour au lendemain, une débandade, du « droit de poursuite », vers un droit de fuite.




    0



    0
    HANNIBAL
    27 février 2017 - 20 h 51 min

    L’étau se resserre sur le
    L’étau se resserre sur le mokhrib et chaque gifle est une victoire ; la derniere avec la Zambie
    sur le pretendu retrait de reconnaissance ; mais le pire c’est de faire vivre 100 000 militaires
    derriere un mur de sable une vraie prison a ciel ouvert a 60 degré celsius depuis X années le mokhnaz se debarrasse de sa peuplade schizophrène qui somme toute cultive un complexe de stockolm vis a vis de son
    monarque qui le la lui rend bien en leur offrant du haschich et ne pense qu’a lui baiser la main si c’est pas les babouches voila leur reve est exaucé
    Guerguerat doit etre un cauchemar pour le roitelet momo VI et ses sbires avec une visite recente des Américains a Tindouf ca donne a réflechir les halucinogènes faisant le reste c’est
    la grenouille qui veut etre un boeuf va explosée il suffit d’un petard mouillé et les far déquerpissent devant les Saharaouis son altesse fera la carpette comme d’habitude ne serait cet le soutien francais et des $ionistes le mar »oki aurait laché l’affaire depuis belle lurette la fanfaronnade a assez duré !!!




    0



    0
    Anonymous
    27 février 2017 - 20 h 37 min

    L’Histoire c’est des leçons à
    L’Histoire c’est des leçons à apprendre

    Les troupes marocaines les F.A.R , et leurs forces auxiliaires du Makhzen sont connues pour leurs manoeuvres Perfides, de tromperies de diversions, et de simulations pour dérouter, et tromper les adversaires…..
    Depuis la guerre surprise de l’armée marocaine sur les forces très jeunes de l’A.N.P
    en Octobre 1963 sur les Oasis, et les points d’eau de Hassi Beida, Oudjdoub, Tindouf, Tabelbala,…..
    (Mobilisation, et préparation secrètes des forces militaires marocaines, et leurs auxiliaires Gendarmerie, Police Dès….. Mai 1963 pour attaquer les combattants de l’A.L.N, et les très jeunes troupes de l’A.N.P

    Au forces du Polisario, et de la R.A.S..D de rester très vigilants des manoeuvres secrètes perfides de diversions
    Et de l’effet de surprise militaire marocains (rapidité, harcèlements, encerclements, bombardements,…..)




    0



    0
    Mouloudeen
    27 février 2017 - 19 h 50 min

    Normalement Homomo6 doit etre
    Normalement Homomo6 doit etre puni en ecrivant un million de fois « Quand on n’a pas les moyens de sa politique, on doitutiliser la politique de ses moyens » notamment sur le dossier de decolinsation du Sahara occidental qui peut lui valoir son « trone » avec ses multiples reculades.




    0



    0
    Hafraoui
    27 février 2017 - 19 h 11 min

    Je crois que le peuple du
    Je crois que le peuple du Sahara occidental vient de comprendre que l’independance ne s’offre pas mais s’arrache par la force et quelque soit le trbu a payer au risque de finir comme le peuple palestinien qui ne pourra jamais recuperer son pays si il ne reprend pas sa lutte armee




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    27 février 2017 - 19 h 06 min

    Aujourd’hui personne au monde
    Aujourd’hui personne au monde ne voudrait etre a la place du fils du Glaoui H2 surtout avec la disparition du radar politique de ses principaux soutiens (Hellary Clinton- Sarkocu-Hallonde) dans le dossier de colonisation du Sahara occidental.




    0



    0
    Med Benhamou
    27 février 2017 - 19 h 01 min

    Sans sortir du sujet je
    Sans sortir du sujet je dirais que le Maroc essaie de tordre le bras à l’Union européenne, notamment à la France et à l’Espagne. «Si vous ne reconnaissez pas ma souveraineté sur le Sahara Occidental et si vous n’acceptez pas que les produits de ce territoire soient considérés comme produits marocains, alors, moi, j’ouvre la porte devant l’immigration.» C’est une opération de chantage claire et nette ; d’ailleurs, le ministre marocain de l’Agriculture ne l’a pas caché, en disant que si l’Union européenne n’honore pas ses engagements, dans le cadre des accords conclus avec le Maroc, ce dernier mettra fin au partenariat économique avec l’UE, sachant que la Cour européenne avait conclu que les produits provenant du Sahara Occidental ne sont pas inclus dans ces accords, dès le moment que l’UE ne reconnaît pas la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental.

    Le Maroc fait pression sur l’UE pour faire revenir la Cour européenne sur sa décision. Le Maroc veut faire comme chez lui, où la justice est à la solde de la monarchie alaouite. Il fait avaler à son peuple ce qu’il veut, et veut que les gouvernements européens fassent de même avec la Cour européenne.




    0



    0
    AZIZ
    27 février 2017 - 18 h 42 min

    UNE RECULADE DU ROITELET M6
    UNE RECULADE DU ROITELET M6 QUE LA PRESSE PROPAGANDISTE DU MAKHNEZ ESSAYE DE FAIRE PASSER POUR UNE AUTRE VICTOIRE SELON CE QUE JE VIENS DE LIRE SUR LES SITES DE LA NARCO-MONARCHIE. C’EST A S’ECLATER LA RATE DE RIRE.




    0



    0
    Hellali
    27 février 2017 - 18 h 38 min

    Le paradoxe marocain ou le
    Le paradoxe marocain ou le peuple creve de faim et son roitelet M6 se la joue au colonialiste envers un pays voisin alors que Ceuta et Mellila sont et resteront sous colonisation espagnole.




    0



    0
      Mokrane
      27 février 2017 - 19 h 59 min

      De quel peuple parlez-vous ya
      De quel peuple parlez-vous ya Si Hellali ? C’est plutot une peuplade de schrizophrenes qui n’ont aucune notion des termes de DIGNITE ni de CITOYENNETE qui se resumes a la maniere de faire ce fameux « Baise-main » et ce profond souhait de voir un jour leur nom figurer dans la liste annuelle des « Preteurs de Serment d’Allegeance » a l’auto-proclame Emir El Mouminine.

      Au passage je suis tente de feliciter ces predatrice famille allaouite venue de la peninsule arabique d’avoir fait de cette peuplade d’esclaves marokis une Risee Universelle ».




      0



      0
    Bennani
    27 février 2017 - 18 h 34 min

    On peut mentir a ses sujets
    On peut mentir a ses sujets aussi soumis soit-il, un temps mais pas tout le temps et le jour ou ces sujets cesseront de tirer sur leurs petards pour faire travailler leurs neurones ca sera la fin de cette predatrice famille allaouite au Maroc




    0



    0
    Ziad Alami
    27 février 2017 - 18 h 28 min

    J’ai toujours dit et continue
    J’ai toujours dit et continue a dire avec conviction que l’independance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple et que tout le reste n’est que du bla bla bla pour permettre au fils du Glaoui H2 de gagner du temps dans sa mafieuse strategie de changement demographique de la population du Sahara occidental selon le modele sioniste israelien grace de la transhumance des populations marocaines venues des zones les plus pauvres de la narco-monarchie.




    0



    0
    Moroccoleaks
    27 février 2017 - 18 h 23 min

    Le Polisario refuse de se
    Le Polisario refuse de se retirer d’El Guerguerat

    Malgré le retrait unilatéral décidé de la Soldatesque du Regime du Makhnez hier dimanche, le Front Polisario compte maintenir sa présence militaire dans la région d’El Guerguerat, située à la frontière avec la Mauritanie dans le sud-ouest du Sahara occidental occupé.

    Selon un officiel du Polisario cité par le magazine Futurosahara, les militaires sahraouis postés dans cette région depuis août 2016 « maintiendront leur présence à El Guerguerat étant donné qu’il s’agit d’une zone libérée ».

    Les procédures prises par les éléments de l’armée sahraouie « empêchant le passage des véhicules et des camions du Regime du Makhnez portant des signes de l’occupation marocaine du Sahara occidental resteront en vigueur », a ajouté la même source.

    De son côté, Brahim Ghali, président sahraoui et secrétaire général du Front Polisario, a estimé que le retrait militaire de la soldatesque du Regime du Makhnez d’El Guerguerat « relevait d’une manœuvre et une diversion », rapporte ce lundi plusieurs agences de presse.

    Pour lui, le Regime du Makhnez « devrait assumer les conséquences de ses pratiques coloniales qui risquent de compromettre le cessez-le feu ».

    Dans ce sillage, le président sahraoui a appelé le « secrétaire général de l’ONU » et « le Conseil de sécurité à adopter des mesures concrètes et directes pour mettre fin aux violations marocaines au droit international pour accélérer une solution démocratique juste et durable par le parachèvement du plan de règlement ONU-Afrique de 1991 devant aboutir à la tenue d’un référendum d’autodétermination en faveur du peuple sahraoui ».




    0



    0
    Mohamedz
    27 février 2017 - 18 h 17 min

    L’essentiel de cette affaire
    L’essentiel de cette affaire de Guergarate est que la courageuse armee de la RASD vient de decider de ne pas se retirer tant que l’ONU n’assure pas ses responsabilites pour la tenue du Referendum comme convenu par l’Accord de Cessez le feu de 1991 suivi par la mise en place de la MINURSO (Mission des Nations Unies pour l’organisation du Referendum au Sahara Ocidental. Bravo au Polisario et au digne peuple du Sahara occidental.




    0



    0
    el wazir
    27 février 2017 - 17 h 19 min

    Ces pratiques de prostituées
    Ces pratiques de prostituées du Maroc pour faire croire d’une présence maîtrise de l’immensité désertique du Sahara ne sont que du cinéma. Dans tous les cas le Maroc par cette compagne d’intox dans l’unique but est d’intimider l’armée sahraouie tout en tentant de relever le moral de ses troupes, ne fait que jouer avec le feu (a moins que la vie de ses sujets, au demeurant des laissés pour compte, n’a aucune valeur et ne compte même pas pour le makhzen sioniste.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.