Guerre au FLN : la course au pouvoir fait un mort et plusieurs blessés à Tiaret

Les affrontements au sein du FLN ne datent pas d'aujourd'hui. New Press

Une bagarre qui a éclaté aujourd’hui au siège de la mouhafadha FLN de Tiaret s’est soldée par un mort et six blessés, dont un se trouve dans un état grave. Selon des informations obtenues auprès de cadres du parti, la protestation de la liste des candidats aux élections législatives a vite pris une tournure dramatique. Les protestataires ont été confrontés à un groupe proche du mouhafadh qui défend cette liste.

Les altercations verbales se sont vite transformées en une bagarre, où sont utilisées des projectiles, des chaises et autres articles de bureau. Un cousin du mouhafadh, un certain Mansour Bouriah, quinquagénaire, est décédé d’un arrêt cardiaque provoqué par l’ampleur qu’ont pris les affrontements entre les deux groupes. Il a fallu une intervention musclée des services de sécurité pour mettre fin à cette bagarre.

La liste contestée est conduite par l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, qui n’a pas jugé utile de se rendre sur le théâtre des affrontements pour tenter d’apaiser les esprits. Au FLN, la tension monte d’un cran. Et les arguments du secrétaire général pour justifier les choix faits pour les législatives du 4 mai prochain ne semblent pas convaincre les mécontents.

Ainsi, à Biskra aussi, la «base militante» s’est soulevée contre ceux qui ont été retenus pour représenter le FLN aux législatives. Un imposant rassemblement a été organisé aujourd’hui devant le siège de la mouhafadha dénonçant la composante de cette liste qualifiée de la «honte». La liste de Biskra est conduite, faut-il le préciser, par Mohamed Djellab, ex-ministre des Finances. Les protestataires menacent carrément de mener campagne contre cette liste et donc contre le FLN à Biskra.

Ces protestations s’ajoutent à celles, moins violentes, enregistrées, la semaine dernière, dans plusieurs autres wilayas et même à l’étranger. La situation risque de se corser dans les prochains jours, si des voix sages et crédibles n’interviennent pas pour calmer les esprits. 

Hani Abdi

Comment (110)

    Anonymous
    14 mars 2017 - 1 h 18 min

    On en a marrede ce FLN d
    On en a marrede ce FLN d arrivistes,aux organisations d enfants de chouhadas dont le plus jeune a au minimum 60 ans,à quand la vraie democratie?…Tout le peuple a participé à la guerre d independance, pourquoi continuer à l ignorer.
    Sans tout le peuple algerien, rien n aurait été fait…..




    0



    0
      Anonymous
      14 mars 2017 - 11 h 14 min

      A cause de l hégémonie du
      A cause de l hégémonie du parti FLN dans la vie politique de l Algerie,nous avons eu les événements de 1988 récupérés par la frange la plus islamiste qui a provoqué la decennie noire et la transformation en profondeur de la mentalite des algeriens .
      Ne faut il pas extraire cette plaie et aller de l avant avant que ça n explose encore une fois???,les algeriens ne sont pas dupes……




      0



      0
    anonyme
    13 mars 2017 - 15 h 50 min

    Chers amis patriotes j
    Chers amis patriotes j’aimerai eclaircir un petit point qui semble echapper à tout le monde y compris le monde de la presse( sans aucune pretention de ma part bien sur.) j’ai remarqué un engouement particulier des inscrits FLN pour etre mis sur les listes de vote,cette frenesie allant jusqu’a perdre la vie par infarctus du myocarde ou artère sciemment tranchée,ou en usant et abusant du billet de banque el bakhess pour acheter le top de la liste .Eh bien cette passion de nous representer au senat ou au parlement n’est surement pas due au nationalisme de ces chers preposés au service de la nation mais plutot ,et c’est ici que vous allez apprendre une chose que vous connaissez deja mais que vous ne soupçonnez pas à ce stade,c’est que les tetes de listes du FLN sont assurées du succés!!!!!




    0



    0
    Djendjen
    13 mars 2017 - 11 h 42 min

    VIVE LE FLN. A MORT LES
    VIVE LE FLN. A MORT LES ENNEMIS. VIVE L’ALGÉRIE VIVE BOUTLEFIKA ALLAH ICHAFFI. L’ALGÉRIE ON L’AIME TELLEMENT QUE PERSONNE N’ARRIVERAS A PRENDRE LE POUVOIR. CI SE N’EST PAS L’ARMÉE QUI VOUS TIRE DESSUS SE SERONT C ENFANTS.ALORS LES MAROCAINS COMME ÇA VOUS VENEZ DANS NOS SITE AU LIEUX DE VOUS OCCUPER DE VOS SŒURS A 4 PATTES.




    0



    0
    guerra khoutir
    13 mars 2017 - 8 h 01 min

    monsieur le secrétaire
    monsieur le secrétaire général du front de libération national Djamel ould abbes et le sevice de sécurité je suis fils de chahid et medecin COMMUNE DE AIN-AZEL j’étais remplacé par une personne qui n’a rien n’avoir avec le parti il est MILITANT DANS DEUX PARTI FADJR ELDJADID ET DE MR BENBAIBECHE TAHAR ET POUR DES INTERET PERSONNEL AVEC DES MAFIA L’ARGENT SALES IL ADHERE AU FLN DEPUIS QQUES MOIS.PRIERE MONSIEUR LE SECRETAIRE GENERAL DE PENCHER SUR MON CAS .JE SUIS ANCIEN MILITANT DU PARTI .MES SINCERES SALUTATIONS




    0



    0
      AKader
      13 mars 2017 - 10 h 39 min

      Fils de chahid et médecin !
      Fils de chahid et médecin ! Rien que ça ! Ni feu, votre père, et, encore moins, le corps des médecins ne seraient fiers de vous ! Quelle honte !




      0



      0
      Alilapointe59
      13 mars 2017 - 11 h 26 min

      Tu n’est pas le seule, tous c
      Tu n’est pas le seule, tous c harkis venue de je ne sais d’où veulent créer une déstabilisation dans le FLN… Il a juste à lire certain commentaire pour voire que beaucoup ne sont pas là pour la paix ou une solution pour l’Algérie, le FLN restera jusqu’à la fin du monde inchalla. Ont veut pas de harkis ou de faux algeriens dans nos institutions.




      0



      0
      Lghoul
      13 mars 2017 - 14 h 52 min

      Monsieur Guerra khoutir – Si
      Monsieur Guerra khoutir – Si votre noble profession est pour soigner des humians et éliminer la douleur, pourquoi soudain, voudriez vous devenir un menteur et un voleur ?
      Restez digne car avant d’avoir votre diplome, je suppose que vous avez preté le serment d’Hypocrate ?
      A moins que vous y etes faichement sorti de la clinique de Belahmar, la, vous etes réellement un vrai médecin qui pourra facilment faire de la politique et c’est pourc cela d’ailleurs que vous vous plaignez « a Mr le ministre » a travers les colonnes d’AP.




      0



      0
    Contre la chkara
    12 mars 2017 - 23 h 57 min

    ALLAH YARHAMKOUM ya

    ALLAH YARHAMKOUM ya
    Mohammed BOUDIAF…. Mustapha Benboulaïd….Didouche Mourad…. Krim Belkacem…..Rabah Bitat….. Larbi Ben M’hidi….Allah yarham echouhada …..




    0



    0
    Alilapointe59
    12 mars 2017 - 20 h 34 min

    Vous êtes là en attendant l
    Vous êtes là en attendant l’Algérie tombé, a écrire vos commentaires à la con, vous pensez mieux connaître l’économie, la diplomatie que les cadres algeriens. L’Algérie ne parlent pas de ce qu’elle fait. Demander au marocain ce que le FLN fait au chiens marocains au Mali et en algerie, vous perdez votre temps. Elle tombera jamais…




    0



    0
      Anonymous
      12 mars 2017 - 21 h 13 min

      @ali la crasse tu es le seul
      @ali la crasse tu es le seul à soutenir ces pourris normal dirais je vous avez peur pour vos privilèges
      Il n’y a ni mokokos ici ni sidi zekri, ici c’est des algériens fiers non chiyatines




      0



      0
        Alilapointe59
        13 mars 2017 - 11 h 29 min

        Oh je ne suis pas seule, ils
        Oh je ne suis pas seule, ils y en a qui ont du nif 1000 fois pire que moi, alors ne sois pas rassuré, sous homme… Ton ulcère va empirer crois moi.




        0



        0
          anonyme
          13 mars 2017 - 16 h 01 min

          Mais ecoutez Mme,vous n’etes
          Mais ecoutez Mme,vous n’etes pas seule c’est sur,mais votre combat est à coté de la plaque ,c’est une paranoia doublée d’une soumission digne d’un bengana!!!!il faut de la personalité,l’ennemi est ailleurs,il ne faut pas tirer sur les ambulances!

          ps:si vous etes un male et que vous vous etes trompé en orthographe,il faut retourner à l’école déja pour ça!!




          0



          0
      Anonymous
      13 mars 2017 - 5 h 05 min

      Ali la taupe59; le héro
      Ali la taupe59; le héro marocain des égouts du palais présidentiel;Ali la taupe le spécialiste des décharges publiques algérienne;Ali la taupe le héro des laches marocains;tu es de la race de ceux que se déplacent sur leurs ventre les reptiles aux sang froid de lache et soumis;;tu es un sous homme et tu restera a vie;t’essaie de salir notre ALI LA POINTE;mais tu n’es arrivera jamais;rentre chez toi a ouajda espèce d’ingrat




      0



      0
        Alilapointe59
        13 mars 2017 - 11 h 32 min

        Mdr…ptdr… Pauvre de toi.
        Mdr…ptdr… Pauvre de toi. Je ne savais pas que les marochiens aimer l’Algérie!!!




        0



        0
          Anonymous
          13 mars 2017 - 17 h 01 min

          sale taupe marocaine preuve
          sale taupe marocaine preuve moi que tu es algérien; je changerais de nationalité;impossible qu’on soit de la meme race; des laches;des cireurs;de lécheurs,de collabos ,qui ont le meme drapeau que moi; j’abandonnerais;et je t’offrirais ma part gratuitement; et je m’exilerais ou bout du monde; pour ne pas voir des harkis de ton espèce; un homme pur ne se prend que pour lui meme;n’essaie de prendre le héroisme de quelqu’un d’autre;imposteur;




          0



          0
    MELLO
    12 mars 2017 - 15 h 58 min

    En ce moment décisif, la
    En ce moment décisif, la responsabilité de chacun et de tous est immense. Les enjeux dépassent plus que jamais les considérations de personnes, de régions ou d’appareils.L’état des lieux est effrayant, la dégradation s’aggrave dans tous les domaines de la vie quotidienne des citoyennes et des citoyens sans qu’ aucune perspective crédible de sortie de crise ne soit proposée . La préoccupation étant , comme toujours , soit de reconduire les notabilités et les élites domestiquées de la société civile et politique soit d’en promouvoir .d’autres après les avoir programmées .Il n’y a là , décidément ,rien de nouveau dans ce processus rôdé à longueur de décennies : les mêmes manipulations tactiques au service d’un objectif stratégique immuable : Recomposer le champ politique pour ne pas en perdre la maîtrise . Il s’agit donc de sauver notre pays du chaos, de redonner confiance au peuple algérien et de mobiliser nos immenses richesses pour garantir l’avenir et le bonheur des générations montantes. On sait bien qu’Il n’y a pas d’autre issue au pourrissement politique avec ses engrenages d’horreurs de fléaux sociaux et de scandales banalisés en dehors d’un changement de cap démocratique crédible.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.