Transports : examen du financement de quatre projets

L’un des projets concerne le péage sur l’autoroute Est-Ouest. New Press

Quatre projets pilotes dans les transports susceptibles d’être retenus pour un financement par la Banque mondiale (BM), après décision du gouvernement, ont été examinés jeudi à Alger à l’issue d’une rencontre sur le partenariat public-privé (PPP).

Il s’agit du projet du péage sur l’autoroute Est-Ouest et de la ligne pilote de bus à haut niveau de service (BHNS) qui doit relier Tafourah à l’aéroport international Houari-Boumediene (20 km) avec un partage du financement entre le secteur public et le privé, a indiqué le directeur général des infrastructures au ministère des Travaux publics et des Transports, Boualem Chetibi.

Les deux autres projets concernent le métro d’Oran (19,7 km avec 20 stations) dont le coût total estimatif est de 168 milliards de dinars ainsi le projet d’extension du métro d’Alger (place des Martyrs-Chevalley) sur une distance de 9,5 km avec 8 stations, a-t-il ajouté.

Le coût global du projet d’extension de métro d’Alger est estimé à 74 milliards de dinars avec un trafic prévisionnel de 40 000 passagers/heure, a-t-on indiqué lors des travaux de cette rencontre qui a réuni des cadres des différents secteurs (transports et travaux publics, santé, énergie, industrie) avec des experts de la BM.

Ces projets feront l’objet d’une étude de faisabilité dans le cadre du PPP avec le soutien technique et financier de la Banque mondiale après décision du gouvernement, a précisé M. Chetibi.

«On a examiné avec les experts de la BM tous les aspects réglementaires et techniques et même financiers pour accélérer le processus d’un partenariat gagnant-gagnant, qui vise essentiellement à développer et à diversifier les infrastructures dans notre pays», a-t-il ajouté. Le partenariat public-privé est la démarche consistant à mobiliser des ressources financières pour la réalisation de projets d’infrastructures publiques provenant d’opérateurs privés ou publics, algériens principalement, qui bénéficieront des revenus générés par l’exploitation de ces infrastructures.

M. Chetibi a précisé que les quatre projets sont susceptibles d’être retenus pour un financement par la Banque mondiale dans le cadre du PPP, notant que la BM assure l’accompagnement technique ainsi que le financement des études d’expertise.

Ce même responsable a ajouté que «compte tenu de la conjoncture économique actuelle, on ne devrait pas compter sur les financements de l’Etat, il faut cibler d’autres sources de financement et s’associer positivement dans la démarche du gouvernement pour soutenir et promouvoir la croissance économique».

R. E.

Comment (4)

    Anonymous
    16 avril 2017 - 0 h 36 min

    Projets trop couteux,
    Projets trop couteux, amortissements lents, faibles, risques, et rentabilités douteuses pour les contribuables
    Interventions, et controles difficiles (C.T.Constructions, C.T.Travaux publiques.P, C.T.Routes), et fuites en avant…..
    L’Agriculture, les élevages, la peche, l’hydraulique, les P.M.E agro-alimentaire, et industriel, l’engineering,
    La recherche scientifique, technologique, et industrielle dans lesuniversités, les écoles, les instituts, et les P.M.E
    Sont des créneaux , et des secteurs d’avenir à fortes valeurs ajoutées, et à forte plus value créateurs de richesses




    0



    0
    Cheikh kebab
    15 avril 2017 - 21 h 36 min

    M Telai,les 2 projets bhns et
    M Telai,les 2 projets bhns et payages autoroute peuvent intéresser le privé,car à rentabilité presqu’assurée et rapide. Quoique la ligne bhns est un  » bidule » inutile pour nous puisqu’il ya le métro qui fait cette ligne. Vous avez été certainement séduit par ce concept en Belgique,mais….ça ne profitera qu’aux belges pour vendre leurs bus. La ligne Metro place des martyrs chevalley oui,mais n’attirera aucun privé. Le privé chez nous si Tellai,vous le savez,il est familiale et cherche des investissements rentables,faciles et immédiats. Pour les informels,n’en parlons pas,ils ont de meilleures affaires dans le noir. Alors faites cette ligne sur le budget de l’état seul et faites vos calculs: on va gagner des millions de $ économisés en essence,usure des véhicules et de leurs conducteurs… Faites la au plus vite si Telai et la ligne aéroport ben aknoun également!! Des centaines de milliers de voitures/ jour empruntent cette voie,des heures perdues,des millions de litres d’essence….( importés grâce à la compétence de chakib khelil !!!!)




    0



    0
    Lghoul
    15 avril 2017 - 14 h 47 min

    Le spécialiste de l
    Le spécialiste de l’infrastructure des transports, Si Amar est aux aguets pour aider le pays a s’en sortir. Voyez vous l’expérience accumulée en matière de gestion des grands projets n’à pas de prix. Vivement son grand retour pour donner le coup de grâce – le dernier avant qu’il prenne sa retraite aux bahamas ou même au panama




    0



    0
    Anonyme
    15 avril 2017 - 14 h 01 min

    Allez, continuons, tout pour
    Allez, continuons, tout pour l’oranaie y compris des TGV. Et cette autoroute? Le plus grand khorti du monde dont le cout exorbitant ne comprend meme pas de zones de payage. Ah ya les mafiosi de oujda. Klitou dzair.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.