Exportations de céramique espagnole vers l’Algérie en hausse

La céramique algérienne est concurrencée malgré son excellente qualité. New Press

Il est des secteurs d’activité en Europe qui ne vivent que grâce au marché algérien. A l’instar de certaines entreprises françaises qui exportent le gros de leur production vers l’Algérie, la crise financière actuelle et la politique des quotas décidée par l’Algérie en matière d’importation font découvrir que le secteur de la céramique espagnole vit au dépend de l’Algérie.

En effet, l’annonce d’une nouvelle liste de produits soumis aux quotas par le ministère du Commerce algérien datant du 1er avril dernier a poussé les industriels de la céramique espagnole à augmenter de 49,6% leurs exportations vers l’Algérie.

Le journal espagnol El Mundo, qui donne l’information dans son édition du jeudi 27 avril, explique que cette hausse des exportations espagnoles vers l’Algérie est une anticipation sur les quotas d’importations qui vont être appliqués par le gouvernement algérien. Ce dernier, précise El Mundo, n’a pas encore fixé le montant maximum autorisé à l’importation. Au total, 21 autres produits sont soumis à la politique des quotas en raison de la persistance de la crise financière due à la chute drastique des recettes pétrolières du pays.

Il convient de noter que l’Algérie constitue le plus grand marché du continent africain, la destination essentielle pour la céramique espagnole. Les produits de céramique en provenance d’Espagne sont très prisés en Algérie. Selon toujours le journal espagnol, les quantités de produits en céramique espagnole exportés vers l’Algérie ont doublé en un mois. Selon les données sur le commerce extérieur espagnol pour les mois de janvier et février 2017, la valeur des exportations de céramique vers le marché algérien a connu une croissance de 49,6%.

Les exportations de céramique espagnole vers l’Algérie se sont élevées à 123,4 millions d’euros sur l’ensemble de l’année écoulée, ce qui représente une baisse de 5,2% sur l’année d’avant, selon les données de l’Association espagnole des fabricants de carreaux pavage céramique (Ascer).

L’Algérie est le quatrième plus grand marché du secteur de la céramique espagnole avec des livraisons atteignant un total de près de 25 millions d’euros.

Ramdane Yacine

Comment (23)

    Anonymous
    4 mai 2017 - 19 h 44 min

    comment a t’on pu en arriver
    comment a t’on pu en arriver au point d’engraisser les autres au point de s’oublier ?
    l’algérien dort et se laisse vivre et quand il se reveille il ne fait que taper sur le pays et ses compatriotes au lieu de se regarder quand la france a quitté l’algérie normalement le pire était derrière nous à ce moment la pourquoi les algériens gâchent tout ?




    0



    0
    Khelfane
    2 mai 2017 - 6 h 42 min

    On en reste sur le carreau
    On en reste sur le carreau




    0



    0
    H'NYA
    1 mai 2017 - 17 h 19 min

    C’est la banqueroute quoi ?
    C’est la banqueroute quoi ? Le fumeux « nouveau modèle économique » annoncé par les dirigeants est une vue de l’esprit, une autre utopie ! pendant ce temps , où le bateau algérie est à deux doigts du tourbillon ( avant d’être avalé par les abysses ), ont continue à importer, importer, importer…..= soit on ne produit rien que du vent, soit ont produit mais très mal et trop coûteux, soit ON VEUT TUER LA PRODUCTION NATIONALE. Mais les résultats, certes très médiocres obtenus, nous ont démontré que : 1 / la ruine de l’économie algérienne, c’est les dirigeants incompétents placés à la tête des grosses entreprises Nationales : Sonatrach, importe du mazout et de l’essence, La Cnan maintien tant bien que mal la part du marché de transport maritime du pavillon National à 2,3 % , Air algérie patauge. 2 / la cause de la ruine ce sont les milliers de repentis ( barbes hirsutes et moustaches rasées ) qui monopolisent l’import-import qui a saigné l’algérie durant plus d’une décennie , et qui a assassiné jusqu’à l’idée de produire quoi que ce soit en Algérie noyée sous les marchandises (souvent inutiles !) toujours de mauvaises qualités , importées de chine, de malaisie, de turquie, d’europe, de la zône des pays arabes (qui falsifient l’origine puisqu’ils ne produisent que désastres et régression; 3 / L’origine des ruines, c’est cette ouverture tous azimutes de l’économie Algérienne à l’ étranger , pour plaire à l’ O.M.C. et à l’U.E. et à la ligue Arabe(MORTE DEPUIS SA CREATION ) avant de la doter de la capacité de se défendre.4 / Enfin la cause de toutes les causes de la ruine, c’est cet entêtement à mentir, à travestir, à promettre (toujours au furur !) des jours meilleurs MAIS EN GARDANT LES MEMES CANASSONS QUI ONT LARGEMENT MONTRE LEURS LIMITE , autrement dit :  » H’ mirna khir men khaïlkoum  » . ET VÔGUE LA GALERE !




    0



    0
    azrou
    30 avril 2017 - 20 h 34 min

    Importer de l,huile d’olive .
    Importer de l,huile d’olive …..c’est grave, il est où l’Algérie indépendante!?
    il n y a pas un foyer kabyle qui n’a pas un 200 litres qui attendent un acheteur….et c’est de la vraie, authentique!
    importer de la faïence et de carrelage….mais oui le mak a raison de promouvoir son projet




    0



    0
    Anonymous
    30 avril 2017 - 14 h 50 min

    De la céramique d’Espagne en
    De la céramique d’Espagne en ces temps de vaches maigres ou des familles algériennes entières squattent les trottoirs! Immoral! et l’on nous parle d’austérité, de contingents et de ceintures a serrer! Ce régime corrompu et incapable veut ronger l’Algérie jusqu’à la moelle des os. Et l’on nous demande de voter! voter pour ces malfrats, ces escrocs et ces prédateurs sans foi ni loi? Dieu m’en préserve.




    0



    0
    Anonymous
    30 avril 2017 - 7 h 20 min

    Je parie que derrière l
    Je parie que derrière l’importation de céramique espagnole il y a les mêmes que derrière l’importation d’huile marocaine….Une faune proche des hautes sphères du pays, une faune naturalisés ou rescapés des rafles de 1975, une faune revancharde et haineuse contre l’Algérie des patriotes et des chouhadas… Ces marocains se depechent de vider les caisses….Des demeures les attendent en Espagne ou au Maroc avec les comptes garnis….Une faune protégée et qui se permet tout en Algérie depuis 1999…Ils sont sur le départ…




    0



    0
      Lghoul
      30 avril 2017 - 16 h 11 min

      Tout ce qui touche à leurs
      Tout ce qui touche à leurs intérêts et leur bien-être est toujours importé à coup de devises. L’huile du maroc pour faire marcher leurs affaires à la source et la faillance d’espagne pour décorer leurs villas et leurs résidences de luxe. Pour les médicaments introuvables en Algérie, la populasse doit les financer par des actions de charité. A propos de charité, préparons nous pour le couffin du ramadan mais jamais pour des emplois pour assurer notre futur. Ils veulent maintenir les gens dans la demande de charité perpétuellement. Et goutte à goutte ils nous ferons croire que nous leur serons redevables meme pour l’air que l’on respire.




      0



      0
      Anonymous
      1 mai 2017 - 7 h 42 min

      Bonjour qu’est ce qui te fait
      Bonjour qu’est ce qui te fait dire qu’ « Ils sont sur le départ »
      Merci. Slts




      0



      0
        Anonymous
        1 mai 2017 - 8 h 51 min

        Parce qu’ils ont déjà tout
        Parce qu’ils ont déjà tout pris et que les caisses sont vides…Quand tu as volé des dizaines de millions d’euros ou de dollars depuis 1999 et que ta famille est à l’étranger, plutôt que d’attendre que le vent tourne tu pars…




        0



        0
    Cheikh kebab
    29 avril 2017 - 23 h 11 min

    Années 70 sous le stratège
    Années 70 sous le stratège boumediene ,on avait construit une industrie tout azimut toutes régions. Céramique à guelma,cimenterie toutes régions,mécanique,électrique chimie pétrochimie.. sociétés de bâtiment,d’études.. On était au même niveau que l’Espagne,mais des apprentis économistes ont tout détruit après 78! Et on recommence à zéro. On réinvente l’eau chaude avec un nouveau » modèle de croissant » des lots,des slogans : gouvernation,durable, reidlience,.. Et on importe de l’essence !!! Un crime pour un pays sui exporte son pétrole,on en a construit 3 avec boumediene ça fait 40 ans bon dieu et on était une poignée de cadres inexpérimenté.




    0



    0
    anonyme
    29 avril 2017 - 20 h 28 min

    J’ai appris par la presse que
    J’ai appris par la presse que le Maroc a perdu sa place de premier fournisseur de l’Algérie en huile le mois dernier et a reculé à la troisième place.

    Depuis quand le Maroc était un grand producteur d’huile? qui sont les importateurs? des naturalisés qui aident leur pays d’origine en gonflant la factures en plus?
    Une enquête s’impose.




    0



    0
      Lghoul
      30 avril 2017 - 16 h 15 min

      Réponse à votre question:
      Réponse à votre question: Depuis quand le maroc était un grand producteur d’huile ou même exporte son huile en Algérie ? Depuis que le pays est pris en otage par des marocains.




      0



      0
    Anonymous
    29 avril 2017 - 19 h 40 min

    L’Espagne est un pays
    L’Espagne est un pays économiquement, et commercialement grand opportuniste, et grand profiteur
    L’Espagne pays occupant des ilots, et des roches sur la cote Méditerranéenne de notre voisin de l’Ouest
    L’Espagne par opportunisme économique (la pêche sur l’Atlantique, les P.M.E espagnoles au Maroc, …..)
    Soutient injustement l’occupation marocaine du Sahara Occidentale,
    Et ne reconnait pas les droits du peuple du Sahara Occidental à l’autodétermination
    L’Espagne c’est Cepsa, et Repsol des multinationales pétrolières espagnoles
    A litiges et à problèmes avec l’Algérie

    En conclusion l’Algérie doit se méfier des dirigeants, responsables, et hommes d’affaires espagnols
    Complicités, fuites, et placements de capitaux algériens en Espagne
    Contrats avec les sociétés espagnoles non fiables, matériels, et pièces de rechanges espagnols non fiables




    0



    0
      Anonymous
      29 avril 2017 - 22 h 00 min

       » L’Espagne est un pays
       » L’Espagne est un pays économiquement, et commercialement grand opportuniste, et grand profiteur L’Espagne pays occupant des ilots, et des roches sur la cote Méditerranéenne de notre voisin de l’Ouest ».
      ———————————————————————————————————————————-

      Chiatte qui préfère la France qui leur donne les mandats et défend sa patrie d’origine.




      0



      0
    Amazighkan
    29 avril 2017 - 19 h 22 min

    ce sont les réformes
    ce sont les réformes économiques de Bouteflika & co : importer des pierres et importuner les investisseurs algériens tel que Rebrab.




    0



    0
      bezzeff
      3 mai 2017 - 17 h 46 min

      comme les blagues : LES PLUS
      comme les blagues : LES PLUS COURTES SONT LES MEILLEURES ! bravo amazighkan ! normalement tout le peuple doit exiger de connaître les véritables raisons à l’origine du refus de décharger les équipements de Mr Rebrab décidé par les responsables du port de Béjaïa . En attendant personne ne doit SAUTER




      0



      0
      bezzeff
      3 mai 2017 - 17 h 55 min

      bravo Amazighkan !
      bravo Amazighkan ! normalement tout le peuple et pas seulement les travailleurs du groupe Rebrab doivent exiger de connaître les raisons, les motifs précis, du refus de décharger les équipements du bateau, par le PDG du port de Béjaïa , ça est une volonté délibérée de RUINER LE GROUPE REBRAB, qui offre du travail à des ALGERIENS et paie ses impôts EN ALGERIE .




      0



      0
    anonyme
    29 avril 2017 - 13 h 48 min

    vos chiffres se rentrent un
    vos chiffres se rentrent un peu dedans !!! ceci dit apparemment les riches (comment se sont-isl enrichi???) qui se sont achetés des maisons en espagne ont conclu des accords sur le dos de l’industrie nationale ! encore une preuve de antipatriotisme de ces traitres !




    0



    0
      anonyme
      29 avril 2017 - 22 h 03 min

      La plupart des responsables
      La plupart des responsables du gouvernement ont des biens en Espagne.




      0



      0
    Vangelis
    29 avril 2017 - 8 h 54 min

    L’Algérie continue à
    L’Algérie continue à favoriser les pays qui sont contre ses politiques internationales et souvent, trop souvent même, lui font des enfants dans le dos. Ces pays sont ce pays, l’Espagne et la fRANCE envers lesquels l’Algérie doit absolument utiliser la diplomatie du chéquier. Tu arrêtes de me faire ch…er en votant et en manœuvrant derrière mon dos des résolutions ou des accords qui me reviennent en priorité vu mon importance géostratégique et mes moyens et je t’achète ou signe avec toi des contrats donnant donnant. C’est simple et limpide et tous les pays utilisent cette technique, sauf les zautorités algériennes et on se demande pourquoi elles agissent et continuent à le faire à favoriser ces 2 pays au détriment des intérêts de l’Algérie.




    0



    0
      anonyme
      29 avril 2017 - 19 h 15 min

      Bien dit ..
      Bien dit ..




      0



      0
    sublisoft99
    29 avril 2017 - 7 h 54 min

    le carrelage et la faience
    le carrelage et la faience importé de l’éspagne ? en conduit des voitures importé et en marche sur un carrelage importé….et pourtant la blague de sellal il faut consommer algérien ?




    0



    0
      Lghoul
      29 avril 2017 - 18 h 30 min

      Consommer algérien pour les
      Consommer algérien pour les algeriens et européen et américain pour eux, leurs enfants, familles et amis.
      Ils sont réputés pour la parlotte sans valeur, une preuve de leur médiocrité sur toute la ligne.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.