France : premiers couacs du mandat Macron

Emmanuel Macron. D. R.

Moins de quarante-huit heures avant l’investiture du nouveau Président, son parti sous sa nouvelle dénomination, «La République en marche», par la voix de son secrétaire général, a dévoilé en conférence de presse tenue ce jeudi à Paris la liste des candidats investis dans la perspective des élections législatives de juin prochain. Obtenue après étude de 19 000 dossiers reçus en ligne, cette liste, composée de 428 noms, dont la parité (214 hommes et 214 femmes), une promesse forte du candidat Macron, est scrupuleusement respectée, a obéi à des critères sine quibus non, a indiqué le secrétaire général de «La République en marche», Richard Ferrand.

Selon le conférencier, ces investitures, dont la moyenne d’âge est de 46 ans, répondent à l’exigence du principe de renouvellement «des visages et des usages», à l’opposé des pratiques des partis traditionnels en plein délitement qui pratiquaient l’entre-soi et opéraient dans l’opacité totale. Et cela doit se traduire, a encore affirmé le conférencier, par l’introduction de nouvelles personnalités.

Ainsi, 95% des candidats investis n’ont aucune antériorité politique et 52% d’entre eux, devant concourir sous les couleurs du nouveau venu dans le paysage politique français, sont issus de la société civile. Seuls 24 possibles futurs parlementaires sont des députés (sortants) reconduits.

Dans un souci de rassemblement et de pluralité, les postulants retenus sont l’émanation du spectre politique allant de la droite républicaine à la gauche de gouvernement. Les candidats doivent avoir présenté un casier judiciaire vierge. Pour briguer un mandat de député sous la bannière du mouvement du Président, il faut également faire preuve de probité et n’avoir jamais fait l’objet d’une peine d’inéligibilité, gage d’une réelle refondation de la vie politique, a tenu à préciser le lieutenant d’Emmanuel Macron.

Même si cette annonce vient concrétiser une promesse de campagne, il n’en reste pas moins que l’entrée en matière a suscité le courroux du président de Modem. En colère, François Bayrou considère avoir été, en effet, floué et refuse d’avaliser la liste rendue publique. Pour avoir appelé à soutenir le candidat d’En Marche !, le maire de Pau s’attendait à une meilleure répartition des sièges qui devait intégrer plus de cadres issus de son parti. Pour évaluer la nouvelle donne, le centriste a convoqué son bureau politique pour ce vendredi soir, au moment où du côté du parti du président élu, l’on tente de minimiser le couac en appelant à l’apaisement et à poursuivre les discussions.

Le grand écart, qui a permis la victoire d’Emmanuel Macron dimanche dernier, risque sous peu de se transformer, par le retour au galop des pratiques du passé, en boulet. Un handicap qui l’empêcherait de mettre en œuvre les réformes tant promises.

De Paris, Mrizek Sahraoui

Comment (13)

    Anonymous
    13 mai 2017 - 9 h 31 min

    Couac ou pas couac en tout
    Couac ou pas couac en tout cas chez eux y’a du changement,chez nous y’a pas de couac tout va bien les vieillards préparent l’avenir de la jeunesse a tous les niveaux, les autres doivent nous jalouser.




    0



    0
      Kenza
      13 mai 2017 - 11 h 06 min

      Si c’est un « changement »
      Si c’est un « changement » aussi brutal et vers le pire, non merci! Un changement doit être mené petit à petit et progressivement. Comme on dit, qui va doucement va sûrement. Je crois que c’est le cas chez-nous. Et c’est d’ailleurs, avec le choix de notre politique étrangère, ce qui m’a fait changer d’avis par rapport au 4ième mandat de Bouteflika, moi qui était foncièrement contre.
      Ceci dit, est-ce qu’ avec Macron, c’est vraiment le « changement »? En tout cas, pour moi, c’est la continuation en pire et en accéléré! Ce projet de mondialisation et de soumission aux américano-sionistes et à Israël a commencé avec Sarkozy.
      A mon avis, les français ne vont pas tarder à se rendre compte de l’arnaque: Le réveil va être très dur quand les français réaliseront que les puissants de la finance les ont poussés à élire le….FOSSOYEUR DE LEUR NATION! Celui-là qui est à même de mener à terme leur diabolique projet pour un nouvel ordre mondial.
      Tout se tient et rien n’est fortuit! Au contraire: TOUT EST CALCULÉ.




      0



      0
    Bouaba
    13 mai 2017 - 8 h 35 min

    1/ Emmanuel Macron est en
    1/ Emmanuel Macron est en train de refondre en profondeur le paysage politique de la 5e République. Il est évident qu’il y ait des résistances. Les réformes que le président élu veut réaliser sont gigantesques. Il est donc du devoir des Français de le suivre, car il s’agit surtout de leur avenir. 2/ Sachant que l’Algérie a beaucoup d’intérêts communs avec la France et malgré les reliquats historiques négatifs que l’ancienne puissance coloniale refuse d’assumer, personnellement je souhaite beaucoup de succès et courage à Emmanuel Macron. Le gouvernement algérien a bien fait de le recevoir à Alger avant les élections avec les honneurs d’un futur chef d’état.




    0



    0
      Kenza
      13 mai 2017 - 9 h 39 min

      Macron vient d’exclure, sur
      Macron vient d’exclure, sur ORDRE DE LA LICRA, un candidat aux législatives parce qu’il a eu l’outrecuidance de dénoncer la soumission de la classe politique française au CRIF et , oh blasphème!, de s’attaquer à Israël et au lobby sioniste. Il a été exclu pour antisémitisme…et c’est ce que vous appelez le CHANGEMENT PROFOND? Laissez-moi rire! Tant que le lobby sioniste a la mainmise sur la France, RIEN NE VA CHANGER!
      Et non seulement rien ne va changer mais tout va aller en s’aggravant jusqu’au réveil brutal du peuple français! Et le jour où les politiques français ne se sentiront plus obligés de se prosterner devant le maître au sacro-saint dîner du Crif où, faut-il le préciser, l’invité doit s’acquitter de somme de 900 Euros ( la belle arnaque) pour avoir l’honneur d’y assister, ce jour là les français pourront se dire que VÉRITABLEMENT RIEN NE SERA PLUS COMME AVANT!




      0



      0
      mesamine
      13 mai 2017 - 9 h 52 min

      te recommande la lecture de l
      te recommande la lecture de l’article suivant juste pour te permettre un peu de recule avant de formuyler des appreciations aussi definitives sur le sujet en questionhttp://actualiteevarsistons.eklablog.com/macron-et-bayrou-unis-pour-le-pire-la-destruction-de-la-france-dossier-a130009426 i




      0



      0
    Kenza
    13 mai 2017 - 8 h 23 min

    Quand on veut ratisser large,
    Quand on veut ratisser large, on ne peut pas contenter ou plaire à tout le monde et, forcément, au final, il y a toujours des déçus. Mais de tous ces ptits arrangements entre Macron et ses soutiens venus de tous bords , on peut déjà relever la petite concession faite au traître Valls de ne pas lui opposer de candidat dans sa circonscription à Evry. Mais la plus significative et celle qui nous renseigne le mieux de qui reste le maître du jeu de la politique en France, c’est la suspension par Macron de l’investiture d’un candidat accusé d’antisémitisme par la LICRA. Ce candidat avait juste tweeté des messages ou il dénonçait ce qui, en France, est une réalité et une évidence: La soumission des politiques français, de gauche comme de droite, au CRIF. Dans son tweet il avait dénoncé la présence de Macron et de tous les principaux candidats au dîner du CRIF. Et il avait juste souhaité la « séparation du CRIF et de l’état ». Mais venant d’un candidat des Rotschild et soutenu par les Attali, BHL, Kouchner, Alain Minc, Valls, Laurance Haïm, Cohn Bendit, Ruth Elkrief, BFMtv…..est-ce vraiment une surprise cette concession faite à la LICRA?




    0



    0
    PEUPLE DE VEAUX.....
    12 mai 2017 - 22 h 29 min

    CHARLES DE GAULE AVAIT TRAITÉ
    CHARLES DE GAULE AVAIT TRAITÉ LES FRANÇAIS DE : PEUPLE DE VEAUX ! ET IL N’AVAIT PAS TORD… ON VOIT LE RÉSULTAT AUJOURD’HUI. ET CE N’EST QUE LE DÉBUT CAR DE TOUTES LES MANIÈRES ET QUELQUE SOIT « X » ÇA NE SERA – JAMAIS – MACRON QUI VA DIRIGER LE PAYS MAIS ISRAEL ET LA HAUTE FINANCE SATANIQUE FRANC-MAÇONE… LA FRANCE EST PERDUE. ELLE VA ÊTRE DILLUÉE ET DISPARAITRE A JAMAIS. LES JUIFS FRANÇAIS N’ONT JAMAIS OUBLIÉ : LA RAFLE DU VEL-D’HIV NI ENCORE MOINS PÉTAIN ET LE NUMERUS CLAUSUS IMPOSÉ DURANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE AUX JUIFS FRANÇAIS NI LES CONVOIS DE WAGONS EN DIRECTION D’AUCHWITZ ET AUTRES….. BIEN JOUÉ !!! ET MAZEL TOV !!!!!! LES FRANÇAIS ET LA FRANCE VONT PAYER L’AVANCE ET LE RETARD. CHAPEAU BAS ! ET MABROUK AÂLIKOUM !!! RENDEZ-VOUS A – DJAMAÂ LIHOUD – POUR FÊTER CELA ET ENSUITE A ORAN ET SIDI BEL ABBES…..




    0



    0
    Toufik
    12 mai 2017 - 22 h 16 min

    En tout cas, la liste
    En tout cas, la liste contient plus d’une dizaine de personnes (hommes et femmes) dont le nom est d’origine maghrébine.




    0



    0
      anti-khafafich
      13 mai 2017 - 7 h 58 min

      on ne cesse de répéter de ne
      on ne cesse de répéter de ne pas aider israhelle à nous envahir à travers cette appellation de Makhreb




      0



      0
    amel
    12 mai 2017 - 20 h 05 min

    bayrou doit se la boucler s
    bayrou doit se la boucler s’il ne veut pas que marine le pen soit élue dans 5 ans. C’est celà le prix à payer et il n’en mourra pas, ni lui, ni les autres politiciens qui ont exaspéré les francais depuis mitterrand et qui ont mené la france dans l’impasse. Macron fait bien les choses, parfaitement bien et personnellement en tant qu’algérienne qui sait que la france même partie peut nous coller ses malaises, je ne puis que me féliciter. Pourvu qu’il fasse tout pour que la paix rêgne et que nous puissions enfin pousser un ouf de soulagement, car lorsque l’ogre a faim il se rappelle où il a bien bouffé la dernière fois … même si aujourd’hui c’est beaucoup plus difficile. Cest la france affamée qui nous a colonisés.




    0



    0
    Shtroump Rieur.
    12 mai 2017 - 19 h 25 min

    LE VRAI PROBLÈME POUR LA
    LE VRAI PROBLÈME POUR LA FRANCE EST EXISTENTIEL EN TANT QUE ETAT SOUVERAIN ET EN TANT QUE PAYS …..VOICI CE DIT LA COMMISSION EUROPÉENNE PARMIS LA QUELLE ETAIT PRESENTS Mme GUIGUOU ET MR BARNIER( REPRÉSENTANT LA FRANCE ) , CETTE COMMISSION QUI A AUTORITÉ SUR LES 27 «PAYS» EUROPÉENS …JE CITE : ..IL FAUT LENTEMENT ET SÛREMENT COMPRENDRE QU’IL N’Y A PLUS DE POLITIQUE INTÉRIEURE NATIONALE …IL N’YA PLUS QU’UNE POLITIQUE EUROPÉENNE , UNE SOUVERAINETÉ COMMUNE !!! ….ET LORS DU DÉBAT MACRON/LE PEN , MR MACRON A PARLÉ DE FÉDÉRALISME EUROPÉEN , C’EST A DIRE UN ETAT EUROPÉEN FÉDÉRAL , ..LES «etats » EUROPÉEN VONT DISPARAÎTRE , CE SERA DES REGIONS . .DONC PLUS D’ETAT FRANÇAIS , ITALIEN , BELGE , PORTUGAIS…..ECT….LA FIN DES ÉTATS NATIONS . .A QUOI BON LES LÉGISLATIVES EN FRANCE PUISQUE LE PARLEMENT FRANÇAIS EST AMENÉ À DISPARAÎTRE !!! ..MR ASSELINEAU AVAIT RAISON MAIS LES FRANÇAIS PRÉFÈRENT SE SABORDER , LA.GRANDE TRAHISON , ET QUAND ILS VONT SE RÉVEILLER IL SERA TROP TARD ……LA REVENCHE SUR LA COLONISATION FRANÇAISE !!! MAINTENANT L’AFRIQUE DOIT SE LIBÉRER DU CFA (franc cfa) .




    0



    0
    FAHIMA
    12 mai 2017 - 17 h 51 min

    C’est en effet un COUAC ….
    C’est en effet un COUAC …..MAIS POUR des pro-décideurs Algériens actuels ! autrement dit DABN’A KHIR MEN 3ÄOUD’KOUM ! ou « H’NA IMOUT QACI  » Y A NASS KHAFOU RABBI ! des dirigeants à la QAID ESSEBSI et autres MOGABI , MA IRROUHOU BIEN LOIN ! Surtout lorsqu’ils ont foiré même lorsqu’ils étaient plus jeunes . DONC VIVE LES JEUNES, VIVE LES NOUVEAUX VISAGES, V IVE LES COMPETENCES avérées, VIVE LE CHANGEMENT. a bas les VIELLERIES, A BAS  » labourer dans le même sillon et continuer à le faire malgré les échecs !  » A BAS MOUSSA L’HADJ L’HADJ MOUSSA ! NUL N’EST INDISPENSABLE , surtout ceux qui ont accumulé les échecs et déboires comme ceux qui ont déjà « manqué d’intelligence « . KHLASS KHLASSS BARAKAT ! L’AVENIR appartient aux Pays gouvernés par leurs ENFANTS LES PLUS VALABLES, LES PLUS COMPETENTS , LES PLUS JEUNES, et les plus HONNETES . L’HISTOIRE AVANCE VERS L’AVANT PAS A RECULONS.




    0



    0
    Felfel Har
    12 mai 2017 - 15 h 13 min

    Soyons indulgents, ne jetons
    Soyons indulgents, ne jetons pas la pierre à une organisation récemment créée! Voyons plutôt le côté positif de ses initiatives. Celle qui me ravit est ce désir de promouvoir des jeunes représentants un large éventail de la population pour asseoir une bonne représentativité du parlement, et non pas favoriser un clan, ni une caste de privilégiés. Autre avantage à remarquer: que les candidats n’aient pas exercé de mandats politiques, des jeunes qui ne sont pas mouillés dans des affaires. Ne trouvez-vous pas que ce sont des idées géniales que notre pays devrait adopter au plus vite s’il voulait retrouver sa place parmi les pays respectables et respectés? Transparence, compétence, confiance devraient être les critères fondamentaux qui doivent guider notre renouveau. Sinon, zaggett! Les pays qui parient sur la jeunesse ont toujours réussi contrairement à ceux qui font appel à des gérontocrates au crépuscule de leur vie. Ils n’ont plus de jus, ils ont un pied dans la tombe et ils sont inutiles au pays.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.