Djamel Ould-Abbès relance les hostilités avec Ahmed Ouyahia

Djamel Ould-Abbès. New Press

Djamel Ould-Abbès n’a pas attendu l’annonce des résultats officiels des élections législatives pour relancer les hostilités avec son «frère ennemi» du RND, Ahmed Ouyahia. Dans une longue interview accordée au journal arabophone El-Khabar, le secrétaire général du FLN a accusé le chef de cabinet du président de la République d’entretenir une «ambition présidentielle démesurée». Djamel Ould-Abbès, qui peine à digérer le recul de son parti lors des dernières législatives, a lourdement chargé le patron du RND qui semble être l’unique vainqueur de cette élection dans laquelle il a gagné une trentaine de nouveaux sièges.

«L’ambition présidentielle d’Ouyahia n’est pas une tare mais la convoitise est mauvaise», a assené Djamel Ould-Abbès qui rejoint, ainsi, son prédécesseur Amar Saïdani qui accusait, pour sa part, Ahmed Ouyahia de vouloir prendre la place du président Bouteflika. Et, la suite, Djamel Ould-Abbès ne l’a pas cherchée ailleurs. Il l’a tout simplement puisé des interventions de Saïdani qui s’acharnait sur Ouyahia sans que ce dernier ne lui eût jamais répondu. Djamel Ould-Abbès, qui réclamait à son intronisation à la tête du FLN un cinquième mandat pour Abdelaziz Bouteflika, a poursuivi en affirmant que «le poste de président de la République est occupé jusqu’à 2019 et que celui qui veut devenir Président doit se taire et attendre son tour».

Mis en difficulté par l’affaire du marchandage des listes électorales et fragilisé davantage par le recul en nombre de sièges du FLN au sein de l’APN, Djamel Ould-Abbès semble chercher un moyen de rebondir. Attaquer le secrétaire général du premier parti concurrent n’est pas une mauvaise recette pour faire baisser la pression sur lui. «Celui qui a le moindre indice de l’existence d’une affaire en justice contre mon fils n’a qu’à me le montrer», avait lancé Ould-Abbès, sûr de lui. Pourtant, il avait déclaré dans une conférence de presse à la veille du lancement de la campagne électorale pour les législatives, que l’affaire de son fils était entre les mains de la justice à laquelle il avait affirmé faire «entièrement confiance».

Que s’est-il passé ? Le secrétaire général du FLN avait affirmé durant la campagne électorale qu’il avait déjoué un «vaste complot contre l’Etat algérien». Des propos graves sur lesquels il ne s’est jamais expliqué. Ould-Abbès a déjà tiré sur Ouyahia qui avait répliqué que «le président Bouteflika appartient à tous les Algériens et non pas au FLN».

Ahmed Ouyahia répondra-t-il au secrétaire général du FLN lors de sa prochaine sortie en tant secrétaire général du RND.

Hani Abdi

Comment (13)

    MESSAOUDI
    19 mai 2017 - 18 h 02 min

    ould abbas il a pas les
    ould abbas il a pas les compétences pour moi c’est le manque de respect au président de la république quant on s’attaque a son chef de cabinet . le président a la confiance totale on ouyahia et il le succédera inchalah.




    0



    0
    AHTMANHLIOUAT
    16 mai 2017 - 16 h 26 min

    TOUS DES CLOWNS IL BOIVENT
    TOUS DES CLOWNS IL BOIVENT DES CAFES ENSEMBLES ET FONT SEMBLANT DE SE TIRER DESSUS .VOUS ETES TOUS ILIGITIMES .DEGAGER POUR LE BONHEUR DE NOTRE PAYS .




    0



    0
    Anonymous
    16 mai 2017 - 11 h 46 min

    Personne ne supporte ould
    Personne ne supporte ould abbas même a l intérieur de l état .(…) Le sangs des chouhadas jaillira bientôt a la place des martyrs inchallah




    0



    0
    Anonymous
    16 mai 2017 - 11 h 45 min

    Ni l’un ni l’autre,on a
    Ni l’un ni l’autre,on a besoin d’un macron algérien pour donner un coup de pied dans la fourmilière,on veut du sang neuf et propre.




    0



    0
    Rayés Al Bahriya
    16 mai 2017 - 11 h 19 min

    Ould Abbassiya Ouled Bakhta.

    Ould Abbassiya Ouled Bakhta oublie une chose.
    Ahmed Ouyaya a été élu président du RND.
    Mais vous vous avez été parachuté après avoir écarté Saadani et Grl
    Gaid Salah.
    Bouteflika est malade et vous voulez violer les lois de la
    République.
    Vous êtes un imposteur et un thuriféraire.
    Vous connaissiez pas les lois de l’éthique et de la morale car
    Vous êtes un zélé zèbre serviteur ni plus ni moins.
    Renvoyez votre président malade dans un hôpital pour grands
    Malades grabataires.
    Honte à vous.
    Vous n’avez aucun sens de l’état et des responsabilités
    Politics.
    Ton tour viendra.
    Ad vitam aeternam




    0



    0
    Boumediene
    16 mai 2017 - 10 h 25 min

    Quoi que je n’ai pas de
    Quoi que je n’ai pas de grande sympathie pour Ahmed Ouyahia je vois qu’il est parmi les seuls à pouvoir remettre un peu le pays sur rails
    Je verrais bien un duo Benbitour – Ouyahia
    Quand à ould AbbES je te conseille un chapelet tout en répétant à longueur de journée « rabi aghfir li » avant qu’il ne soit trop tard




    0



    0
    EL HASNAOUI
    16 mai 2017 - 8 h 55 min

    DU CINÉMA ENCORE ET TOUJOURS
    DU CINÉMA ENCORE ET TOUJOURS POUR OCCUPER LE « ghachi » QUE NOUS SOMMES, TOUT SIMPLEMENT. LE FILM D’HORREUR NE VEUT PAS SE TERMINER. SON TITRE : « SUPPLICE CHINOIS DU PEUPLE ALGÉRIEN » (…). ROUH A VOUTAVANI…….




    0



    0
    Anonymous
    16 mai 2017 - 7 h 18 min

    tous cela est fait pour
    tous cela est fait pour positionner monsieur OUYAHIA comme opposant au FLN qui validerai son intronisation comme président très bientôt

    Bref une cuisine interne , une pièce de théâtre que seul les rédacteurs connaissent la fin ….!!!!




    0



    0
    OMAR
    16 mai 2017 - 7 h 15 min

    TOUJOURS DU…….BARATIN

    TOUJOURS DU…….BARATIN

    CHEZ LE PEUPLE………RIEN!!!




    0



    0
    Lghoul
    16 mai 2017 - 7 h 08 min

    Berkaw El Khorti s’il vous
    Berkaw El Khorti s’il vous plait. Personne ne s’interesse a vos mensonges et vos mises en sèenes vides. Fouttez nous la paix et c’est le seul message du peuple.
    Sincèrement: En quoi un malentendu quelconque entre ouyahia le caméléon aux milles visages et ould abbas le sénile de 83 ans mais qui s’agrippe toujours aux privilèges du nouveau fln du business et des trabendistes, va modifier mon pouvoir d’achat au marcher de zoudj ayoune ou réduire le prix de mon gaz et de mon élécticité ou atténuera les rigolades du monde entire sur notre pays ? Franchement il est inutile de creuser vos propres tombes avec vos mains. Le peuple vous a que trop compris.




    0



    0
    Déchut
    16 mai 2017 - 6 h 38 min

    Le plus grand moudjahid de la
    Le plus grand moudjahid de la FLN;monsieur;ould abbès chargé de la fraude et le bourrage des urnes;s’attaque a son fidèle complice monsieur ouyahia RNDo;dis moi ce qui tu fréquente je te dirais qui es-tu;comment osez vous s’adresser a une population hostile a vos pratiques malsaines;Mr ould abbès toute la population attend avec impatience les preuves et les témoignage de votre parcours de grand moudjahid hors du commun;vus; vos pratiques et vos méthodes;n’ont rien d’héroisme ni de combattant;plutot le contraire;mais comme nous vivons avec un régime et tout est contrefait ou l’authentique n’a pas de place;vous auriez un bel avenir;meme les colons ont crus rester a jamais a pilier les richesses de ces algériens;




    0



    0
    Vision
    16 mai 2017 - 5 h 33 min

    C’est pour quand, que la
    C’est pour quand, que la justice s’occupe de cette …. et de sont fils??????




    0



    0
      abbas
      16 mai 2017 - 9 h 24 min

      surement un deal quelque part
      surement un deal quelque part… donnant donnant…




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.