Visite à Mohammed VI et téléphone à Bouteflika : la manœuvre habile de Macron

Emmanuel Macron. D. R.

Le président Emmanuel Macron a annoncé s’être entretenu, jeudi, avec Abdelaziz Bouteflika. Dans le même temps, il a dit qu’il se rendra au Maroc en visite officielle de deux jours les 14 et 15 juin prochains. Lors même que cette visite n’est pas une surprise en soi, puisque, candidat, il avait affirmé que sa première sortie nord-africaine allait être réservée au royaume chérifien, par conséquent un non-événement, en revanche, ce qui intrigue et laisse planer un doute sur la sincérité de la posture du chef de l’Etat français est la simultanéité des deux annonces. 

D’aucuns s’interrogent, à juste titre d’ailleurs, sur la coïncidence des deux événements. Les fins connaisseurs du fonctionnement de la politique africaine de la France y voient dans l’entretien téléphonique qu’a eu Emmanuel Macron avec Abdelaziz Bouteflika une simple manœuvre habile de la part du locataire de l’Elysée pour ne pas probablement susciter l’ire à Alger. La pirouette vise, semble-t-il, à tenter de contenter tout le monde, comme il lui fut reproché par ses concurrents tout au long de la campagne présidentielle. Emmanuel Macron était, accusaient ses adversaires, d’accord à peu près sur tout et avec tous. 

Depuis son élection, Emmanuel Macron a choisi, selon bon nombre d’observateurs de la vie politique française, la posture au détriment de l’action. Une poignée de mains très appuyée avec le président américain et la photo de famille du G7 ne sont pas de nature ni à régler la situation au Sahel ni à rectifier les conséquences désastreuses des décisions de ses prédécesseurs sur la Libye. 

Elles ne sont pas non plus une réponse aux derniers développements dans les relations entre les monarchies du Golfe, une crise sur laquelle Emmanuel Macron a, jusqu’ici, observé un silence inexplicable, mais qui pourrait s’expliquer par les liens très étroits qui unissent la France et le Qatar. 

Toutefois, il ne peut éluder indéfiniment ou remettre à plus tard les dossiers chauds qui fâchent. A ce titre, il ne manquera pas, à moins que les médias français ne l’épargnent et lui accordent la clémence comme c’est le cas jusqu’ici, d’être interpellé de lors sa visite marocaine où il est attendu sur sa position sur les événements qui, cette fois, secouent sérieusement le royaume. Son discours sera scruté à la loupe. Car c’est là qu’il devra donner toute la mesure de sa stature et tout le sens de sa visite. 

Ou bien il s’indigne et dit un mot sur le sort réservé aux sujets du roi, en général, et aux populations berbères, en particulier, sur les richesses du peuple sahraoui détournées, au mépris des résolutions de l’ONU, par le roi, aidé par des sociétés internationales complices, et également rappelle que la notion des droits de l’Homme est aussi valable même chez les «amis». Dans ce cas, Emmanuel Macron peut s’enorgueillir de s’être affranchi et de rompre avec les pratiques et les usages anciens. 

Dans l’hypothèse contraire, à l’instar de ses prédécesseurs, Emmanuel Macron donnera la preuve formelle que la France protège – et protégera encore et toujours – le Maroc. A tort ou à raison. 

Et, ainsi, l’entretien téléphonique avec Bouteflika au cours duquel il a «souligné (sa) volonté de construire un rapport d’amitié et de confiance avec l’Algérie» ne trompe personne. 

De Paris, Mrizek Sahraoui 

Comment (43)

    Kahoui
    10 juin 2017 - 13 h 16 min

    Macron est un politicien hors
    Macron est un politicien hors normes. Ne le sous estimez pas. Quelqu’un qui sort du néant et gagne les présidentielles et probablement va bouleverser l’échiquier politique français en créant une majorité politique au parlement ce n’est pas n’importe qui. Je parie qu’il va innover en politique étrangère. Peut être saura t il rapprocher les points de vue sur le Sahara et esquisser une solution, là où jusqu’à présent tout le monde s’ est cassé les dents .




    0



    1
      Docteur Maboul
      10 juin 2017 - 15 h 19 min

      Ahhh bon !? Macron est un
      Ahhh bon !? Macron est un politicien hors normes ?..vous vivez sur quelle planète ?..Macron est un petit bleu de la politique malgré son passage par l’INA .Macron est un produit politique 100%100 KASHER made in CRIF ..en matière de politique étrangère de la France, Macron n’a aucun mot à dire .s’il est arrivé au sommet de l’exécutif français c’est grâce a Rabbi Jacob et ses semblables. il est un garant de la sécurité d’Israil qui défend les intérêts de l’état hébreux avant les intérêts de la France et les français !




      1



      0
    Ninir
    10 juin 2017 - 12 h 44 min

    ce qui me surprend le plus ce
    ce qui me surprend le plus ce sont les commentaires que je lis sur le forum, pas ce que fait Macron. De Gaulle n’a t-il pas affirmé que la France n’avait pas d’amis, mais seulement des intérêts? ben alors pourquoi s’offusquer si le président français a fait le choix d’aller au Maroc plutôt qu’en Algérie? faut bien qu’il commence quelque part! et puis l’essentiel n’est pas dans l’ordre de passage chez nous ou chez l’autre, mais la vraie question est : qu’apportera t-il aux uns et aux autres en termes d’investissements. alors restons zen et attendons la suite des événements.




    0



    1
    slam
    10 juin 2017 - 12 h 34 min

    Pendant ce temps, notre
    Pendant ce temps, notre président à nous ne visite aucun pays depuis 5 ans, ne parle pas à son peuple, ne se deplace que pour voter avec sa smala, bref il vit reclus dans son monde et nous laisse nous débrouiller dans notre monde avec nos problèmes. Personne ne semble trouver cette situation anormale et dangereuse…




    0



    1
    HANNIBAL
    10 juin 2017 - 12 h 29 min

    Or il ne reste rien a vendre
    Or il ne reste rien a vendre au royaume qui est a l’agonie et l’amir des maztolines survit avec l’argent de la drogue et Macron en bon commerçant vient réclamer l’argent du Tgv pour l’achever une carotte que bouffi VI a du mal a faire avaler a sa peuplade qui vit sous le seuil de pauvreté le mar »ok des lumières qui s’éclaire a la bougie et vit avec 2 dollars par jour voulait etre le premier a etre visité. On polémique mais il y a des pays plus interressant que la france pour faire des affaires et ils sont nos voisins Italie Espagne et Allemagne la france est une chimère a coté des Scandinaves il faut la traiter comme un pays de seconde zone et ce Macron est le pire, il travaille pour les $ionistes !!!




    1



    0
    Anonymous
    10 juin 2017 - 11 h 24 min

    Ne faites pas un monde si
    Ne faites pas un monde si Macron a choisi de se rendre au Maroc normal c’est une question de protocole par qui sera t-il accueilli chez nous, à l’aéroport les chefs d’état le sont accueilli par leur homologues; si jaimais s’il daignait venir en Algérie ce serait certainement pour désigner le candidat favori à la présidence algérienne.




    0



    0
    HANNIBAL
    10 juin 2017 - 11 h 23 min

    Emmanuel Macron donnera la
    Emmanuel Macron donnera la preuve formelle que la France protège – et protégera encore et toujours – le Maroc. A tort ou à raisonet meme quand on aime pas dixit gerard Arraux !!




    1



    0
      anonyme
      10 juin 2017 - 11 h 27 min

      Et que c’est elle qui accorde
      Et que c’est elle qui accorde les mandats à nos bandits en cols blancs en échange de ce qu’on sait..




      0



      0
    Djezzy
    10 juin 2017 - 11 h 07 min

    Non mais monsieur le
    Non mais monsieur le journaliste, vous rêvez ou quoi? vous pensez sérieusement que Macron va critiquer le Maroc sur le territoire marocain? réveillez vous, la politique de la France au Maghreb ne changera pas de si tôt. Les Français préféreront toujours soutenir le Maroc que l’Algérie, car leurs intérêts sont là bas. Pour ce qui est du coup de fil à Bouteflika, il s’agit seulement d’un geste politique, car tout le monde connait la jalousie maladive qu’entretiennent et l’Algérie et le Maroc l’un envers l’autre. En réalité, cette situation m’attriste car elle montre que nos pays ne sont absolument pas capables de s’entendre et d’avancer seuls, sans l’aide de puissances étrangères dont elles continuent à se disputer les faveurs. Pauvre Maghreb!




    0



    1
    Anonymous
    10 juin 2017 - 10 h 45 min

    je souhaite qu’AP sera édité
    je souhaite qu’AP sera édité en Anglais et en Arabe oublions les ex colons.




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.