Les douze secrétaires nationaux de l’UGTA apportent leur soutien à Sidi Saïd

Syndicat Sidi Saïd
La centrale syndicale soutient son secrétaire général, Sidi Saïd. New Press

Dans une déclaration faite sous forme de droit de réponse, les douze membres du secrétariat national de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) démentent les informations publiées dans certains médias selon lesquelles ils se sont démarqués de Sidi Saïd et mènent une fronde contre lui.

Dans cette déclaration signée par les douze secrétaires nationaux, à leur tête Mohamed El-Taïb Hemarnia, en charge de l’organique, ils assurent que «l’UGTA, à sa tête le frère et militant Abdelmadjid Sidi Saïd fidèle à ses principes, est un corps homogène qui ne connaît ni dissensions ni trahisons. Ses objectifs et ses valeurs sont connus». Les douze signataires poursuivent en qualifiant les informations selon lesquelles la base militante «est en colère contre le secrétaire général» de «fausses» et de «contraires à la réalité» du terrain. «Nous assurons à Sidi Saïd et à l’opinion publique que la base militante de l’UGTA et toutes ses structures verticales et horizontales sont mobilisées et soudées autour du secrétaire général qui jouit de tout leur soutien», lit-on dans la même déclaration.

Les signataires précisent que «les membres du secrétariat national travaillent harmonieusement et en totale confiance avec le secrétaire général, le frère Abdelmadjid Sidi-Saïd», réfutant ainsi l’existence du moindre conflit ou mésentente entre lui et les membres du secrétariat national.

Les signataires appellent les militants syndicalistes à la vigilance afin de «contrer les tentatives de déstabilisation» de l’organisation syndicale. Ils rappellent l’engagement indéfectible sous la direction d’Abdelmadjid Sidi-Saïd pour «la réalisation du programme du président Abdelaziz Bouteflika auquel il reste fidèle».

Cette déclaration des membres du secrétariat national vise ainsi à mettre fin aux rumeurs qui circulent sur l’existence de dissensions internes au sein de l’UGTA.

Hani Abdi

Comment (32)

    mzoughene
    3 août 2017 - 12 h 58 min

    DIALOGUER AVEC QUI ? MR Tebounne vous est sympa et a l age de la retraite dépassé allez vous reposer loin de ces loups !les seuls qui méritent le dialogue c est les 90/00 des abstentionnistes des dernières législatives ;le reste n’est que manipulation et le peuple n’est pas dupe . L’ugta de sidi said , l’unpa de alioui, ouled chouhada; le ffs, le cap, le fce , le mpa ;le mca , le pt , le crb, la faf , le coa le fln ,le r n d,…………….SI ON ASSOCIE TOUS CES SIGLES .LE RÉSULTAT EST UNE POIGNÉE DE KHOBSITES DE COQUILLES VIDES QUI NE REPRÉSENTENT QUE EUX MÊME! alors soyez sérieux pour une fois dans votre vie d’énarque de revenir a la réalité et dialoguez avec ces 90/00 d abstentionnistes si vous voulez réellement sauver l’Algérie du chaos a bon entendeur.




    0



    0
    Mimi
    28 juillet 2017 - 23 h 58 min

    Des va-nus-pieds qui se sont enrichis sur le dos de millions de travailleurs et mis à genou l’économie nationale.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.