Relizane : inauguration de l’usine de montage de véhicules Volkswagen

VW
L'usine Volkswagen à Relizane. New Press

Le ministre du Commerce, Ahmed Saci, a procédé jeudi à Sidi Khettab, dans la wilaya de Relizane, à l’inauguration de l’usine de montage de véhicules de la marque allemande Volkswagen, en compagnie du directeur général du groupe, Herbert Diess.

Les walis de Relizane Nacéra Brahimi, de Mostaganem Abdelwahid Temmar et d’Oran Mouloud Cherifi, ainsi que les ambassadeurs d’Allemagne, de la République Tchèque et d’Espagne ont assisté à cette cérémonie.

Cette usine a été réalisée dans le cadre du partenariat algéro-allemand, à la faveur d’un protocole d’accord signé en novembre dernier entre le groupe algérien Sovac et le constructeur allemand Volkswagen. Créée dans la zone industrielle Sidi Khettab, cette usine, implantée sur plus de 150 hectares, est un investissement de 20 milliards de dinars (170 millions d’euros), selon la direction locale de l’Industrie et des mines. La capacité de production de l’usine est de 12 000 unités au cours de la première année de production, pour atteindre les 100.000 voitures annuellement au bout de cinq ans. Les véhicules montés sont des voitures de tourisme et utilitaires de marques Volkswagen, Skoda et Seat. Le taux d’intégration sera de 15% dans cette unité, pour passer à 40% cinq ans après son entrée en service, a-t-on indiqué.

R. E.

Comment (8)

    Anonyme
    30 juillet 2017 - 22 h 35 min

    ECOUTEZ BIEN… SI JE ME BASE SUR LA PHOTO QUE JE VOIS AVEC CET ARTICLE…ALORS JE VOUS DIS CE N EST PAS UNE USINE DE MONTAGE NI UNE USINE POINT FINAL. CA C EST DU BRICOLAGE UNE AUTRE FORME D IMPORT IMPORT.. CA C EST DU …DO IT YOURSELF.. JE PEUX ACHETER LES COMPONENTS ET LES ASSEMBLER DANS MON GARAGE ET J APPELERAIS CA USINE DE MONTAGE..ALORS LES ARTISTES OU SONT PASSER LES ROBOTS DE MONTAGE ET LES LIGNE DE MONTAGE..LES OUTILS DE MONTAGE..ETC..BANDE DE PISS ARTISTS..DESOLANT QUE NOUS SOMMES AUSSI FAIBLE..UN GARS SUR UNE ECHELLE POUR SERRER…MORT DE RIRE..IDEM POUR RENAULT..




    0



    0
    Anonyme
    29 juillet 2017 - 19 h 14 min

    Tout ce qui peut briser le monopole de la France en Afrique du nord est bon à prendre.




    0



    0
    mouatène
    28 juillet 2017 - 18 h 35 min

    l’illustration ne reflète pas ce qui est écrit. il y a problème ! ou est ce qu’il est situé?




    0



    0
      Lyes Khaldoun
      28 juillet 2017 - 20 h 14 min

      Merci cher lecteur d’attirer notre attention.




      0



      0
    Chark
    27 juillet 2017 - 20 h 59 min

    On importe des usines de ferrailles , mais on est incapable de produire du blé en quantité suffisante …..cherchez l’erreur ?




    0



    0
    daoud
    27 juillet 2017 - 14 h 22 min

    Le peuple algérien espère que Volswagen-Oulmi ne dupera, cette fois ci l’Algérie, son économie,
    Et son peuple, les allemands sont des partenaires très connus pour leurs technologies, et leur sérieux. Ce n’est pas comme ce fut le cas, malheureusement, avec le rusé et malhonnete Tahkout,Et son usine-supercherie Hyundai de Tiaret
    Qui a fait l’étonnement, des questions et finalement le rire du monde entier, Et faire de l’Algérie la risée du monde entier
    Les complicité à un plus haut niveau de l’état, la corruption, le népotisme, L’abscence de suivi sérieux, de la justice, de la cour des comptes, de l’état ,et de ses institutions A laissé libre cours à la mafia politico-financière corruptrice de sévir tranquillement, en toute impunité, Fragilisant et affaiblissant davantage l’économie algérienne, la rapprochant de plus en plus de la banqueroute.




    0



    0
    Djamel BELAID
    27 juillet 2017 - 14 h 13 min

    Intéressant ce montage local et le taux d’intégration qui devrait passer à terme à 40%. Voilà la voie à suivre pour donner du travail à nos jeunes. Une remarque. En Algérie, l’industrie du matériel agricole a fait de gros progrès (tracteurs, moissonneuses-batteuses, remorques agricoles, pulvérisateurs…). Il reste à amplifier le matériel de récolte des fourrages et de tout matériel réduisant la pénibilité du travail. Par ailleurs, les pratiques agricoles évoluent, notamment celles plus respectueuses de l’environnemen, il devient urgent de fabriquer des semoirs pour semis-direct et des appareils de désherbage mécanique (herse étrille, houes rotatives). Il est à noter que les Allemands sont très en avance sur le matériel de désherbage mécanique (exemple du constructeur Treffler). Enfin, il s’agit de moderniser les modèles produits localement. Exemple: les pulvérisateurs pour désherbage qui doivent être de plus grande largeur (rappel un blé désherbé, c’est 50% de rendement en moins). Djamel BELAID. Ingénieur agronome..




    0



    0
    zaatar
    27 juillet 2017 - 13 h 26 min

    Dans la photo ce sont des chinois qui travaillent dans l’usine de Montage Volkswagen de Relizane. Ils sont en train de monter une Golf 7 sur la photo. Sacrés travailleurs ces chinois.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.