Messahel au Moyen-Orient : le grand retour de l’Algérie sur la scène arabe

Messahel, monde arabe, Moyen-Orient
Messahel est porteur d’un message du président Bouteflika pour désamorcer les crises. D. R.

La diplomatie algérienne fait un retour remarqué sur la scène arabe. Elle a choisi un moment propice pour se redéployer et imposer sa présence : l’absence quasi totale d’arbitrage dans le monde arabe, incarnée par l’apathie persistante de la Ligue arabe et aggravée, depuis peu, par la grave crise qui déchire les pays du Golfe et l’Egypte.

C’est le sens à donner au périple qu’entame depuis hier le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et qui le mènera dans huit pays du Moyen-Orient. Messahel se rendra successivement en Arabie Saoudite, en Egypte, à Oman, au Bahreïn, au Qatar, au Koweït, en Jordanie et en Irak. Il est porteur d’un message du président de la République aux souverains et chefs d’Etat de ces pays, ce qui confère à ce redéploiement une dimension stratégique.

Selon le communiqué du ministère des Affaire étrangères, les entretiens qu’aura le ministre avec ses homologues porteront essentiellement sur les questions d’ordre régional et international, en particulier la situation dans le monde arabe, les crises qui affectent la Libye, la Syrie, le Yémen et la région du Golfe. Ce qui suppose que l’Algérie a non seulement une vision globale de toutes ces questions mais, surtout, envisage de s’y impliquer plus activement, en proposant notamment ses bons offices. Elle compte mettre à profit sa présidence de la Ligue arabe, qui vient d’entrer en vigueur tout récemment, pour consacrer ce rôle d’arbitre et voir comment avancer pour relancer l’action arabe commune dans un contexte extrêmement complexe.

L’Algérie a toutes les chances d’être écoutée par les dirigeants arabes, et peut d’ores et déjà s’engager aux côtés du Koweït dans son initiative pour résoudre la crise du Golfe. Une éventuelle implication de l’Algérie donnera plus de crédit à cette médiation qui reste timorée et inefficace à cause de l’entêtement des deux parties au conflit (l’Arabie Saoudite et ses alliés d’un côté, et le Qatar de l’autre) mais aussi du fait que la neutralité du Koweït est indirectement contestée.

L’Algérie peut mettre en exergue sa longue expérience dans le domaine du règlement des conflits régionaux dont les plus récents au Mali et en Libye, qui lui ont fait gagner une crédibilité qui dépasse les frontières de la région. Autant de cartes qu’elle a entre les mains pour réussir cette mission et se faire rapidement une place centrale dans le monde arabe.

R. Mahmoudi 

Comment (44)

    Nour
    1 août 2017 - 14 h 08 min

    Attendez au moins de voir les resultats pour pouvoir dire si c’est un grand retour ou un retour sur la pointe des pieds? Je me demande toujours pourquoi ils ont enleve Ramtane Lamamra ?!




    1



    0
    Messaoudi Kamel
    1 août 2017 - 12 h 48 min

    Waach @Abdelrahmane , qu’est-ce qui t’arrive mon ami ? Tu parles de « nos » frères arabes ! Si ceux sont « tes » frères arabes,essaye de parler pour toi et de ne pas me mettre, moi ,dans le même sac ! Tu as tout a fait le droit de te sentir arabe, moi je suis d’abord et avant tout ALGERIEN avec ce que çà comporte comme notion de « pays », de « nation », de territoire, avec toutes ses richesses millénaires depuis la nuit des temps avec toute sa diversité ! Donc, pour moi le mot « arabe » je préfère le laisser aux pays du golfe. Sans rancuen et mes respects pour ton identité !




    0



    1
      Zoro
      1 août 2017 - 14 h 13 min

      Vas y trouve toi un autre pseudo qui reflete lugubrement tes idees, Kamel Messaoudi (Allah yerhmeh) est dans le coeur de tous les Algeriens parce qu il etait comme le disent bien les jeunes « Habba frida » et nous permettront jamais qu un intrus vienne le salir.




      1



      0
        Messaoudi Kamel
        1 août 2017 - 15 h 47 min

        Et toi aussi, ya @Zoro change de pseudo, car les arabes n’ont pas de « zoro » pour les sauver ! çà n’existe pas dans l’imaginaire d’un arabe le « zoro » , c’est haram !




        0



        1
          anonyme
          1 août 2017 - 15 h 54 min

          bien répondu




          0



          1
          Zoro
          1 août 2017 - 16 h 16 min

          Si tu etais aussi musicien que tu le pretends tu aurais goutter au delice de cette voix arabe FAIROUZ quand elle chante «  »ZORO NI KOULI SANA MARA – HARAM TINSOUNI .TU vois maintenant que ZORO est arabe et profite aussi de voir ou l esprit arabe éclairé place le HARAM. …. !!!!! SIGNE ZORO……Z……




          1



          0
        Muh Amazigh
        1 août 2017 - 20 h 53 min

        Merci vous avez répondu exactement avec les mots que je voulais. Je vous laisse la primeur de vos dires pour qu’il n’y ait pas de plagiats . Encore merci




        0



        0
      Abdelrahmane
      1 août 2017 - 17 h 07 min

      droit de réponse à kamel messoudi: oui nos frères arabes, « 2achiqa2na el-3arab » et je n’ai pas dit que je parlais de toi, je parlais de nous algériens arabes. pourquoi, pour vous n’avons pas le droit d’avoir des frères en dehors de notre pays ? qui êtes vous pour nous en empêcher et nous dicter vos ukases tribaux ?




      1



      0
        Zoro
        1 août 2017 - 18 h 47 min

        Je m excuse ya si abderrahmane d interferer mais je dois te dire qu il n y a aucun kamel qui s adresse a toi ,c est le fameux ghoul qui a disparu des parages ,il est passe par un autre pseudo « non a l etat arabe «  » et le voila reveillant les morts pour devenir kamel messaoudi, donc essaye de le comprendre son esprit est complètement hanté, je propose meme puisqu il fait partie du decor de lui trouver une Ghoula qui puisse lui tenir compagnie. SIGNE. ZORO …..Z….




        1



        0
          Abdelrahmane
          1 août 2017 - 19 h 17 min

          @ Zoro, notre ami et justicier: je me réjouis et te remercie de/pour cette opportunité qui tu m’offres pour te saluer et m’adresser à ton illustre personne. je sais mon frère, je sais que kamel et messaoudi sont des dénominations arabes et que ceux qui ne se sentent pas arabes doivent en premier et préalablement les restituer et/ou les laisser à ceux qui les méritent. Kamel Messaoudi Allah yera7mou est un monument éternel de la chanson algérienne arabe et personne ne peut endosse sa personnalité ou son aura.




          1



          0
          Zoro
          2 août 2017 - 12 h 55 min

          @si abderrahmane : merci mon frere abderrahmane pour tout le bien que tu me reconnais mais je dois aussi m incliner pour te dire que si Zoro fait de son mieux pour manier l epee abderrahmane sait mieux que quiconque dans ce forum manier le verbe. Abderrahmane a l est et Zoro a l ouest nous pourrons mieux juguler le MUPPET SHOW…




          1



          0
    Paperassen.
    1 août 2017 - 0 h 01 min

    Le problème est que le « Roi » des Wahabites Salman , et son Fils , le Roi du Bahreïn , ont une vue retrecie sur le monde , et Moyen Orient , une vue semblable à un petit Roi sur son Harem , en réalité les Saouds Wahabite ne valent pas plus que le Petit Qatar ou Erdogan sur l’islamisme Terrorisme , alors que le Monde est en ébullition , Géopolitique , les Saouds/Qatar Wahabite guerroient dans un verre d’eau !! et regardent leurs Nombril !! ..Les Saouds/Qatar du Moyen Orient sont les Hollande/Fabius d’Europe , des gagne-petit. .Bon courage au Ministre Messahel face au petites frappes du Moyen Orient que sont les Valets Wahabite Saouds/Qatar/Bahreïn ex Bedouins des Sables qui mangent maintenant dans des assiettes avec des cuillères . .Faut que l’Algérie fasse le ménage au sein de cette Ligue Arabe corrompue ou la quitte .




    0



    0
      Abdelrahmane
      3 août 2017 - 8 h 05 min

      @ Salem Zoro: y a pas de quoi, mon frère. Ce que j’ai dit, je le crois et pense sincèrement. j’apprécie amplement ta bonne humeur, ton humour et tes répliques caustiques à ceux-là, ici, qui font un ca… nerveux dès qu’ils entendent le mot arabe.




      1



      0
    Mus
    31 juillet 2017 - 21 h 46 min

    M. Mahmoudi, en tant que patriote, je ne demande pas plus que de partager votre enthousiasme débordant sur un prétendu « grand retour de l’Algérie sur la scène arabe ». Ne soyez pas pressé, patientez au moins jusqu’à en savoir un peu plus sur la tournée arabe du MAE et surtout ne vous précipitez pas de tirer des conclusions avant que la tournée ne soit terminée, que ses objectifs n’aient été portés a la connaissance du public surtout algérien et que ses résultats soient officiellement annoncés. Pour l’instant il s’agit d’une simple tournée d’un MAE comme il y en a souvent dans le monde. Les circonstances? un monde arabe en proie aux déchirements surtout entre les frères ennemis arabes eux mémés? c’est connu et cela ne date pas d’aujourd’hui, malheureusement. Il aurait peut être été plus intéressant de votre part, a mon avis, que vous vous questionniez sur la nature de cette tournée, son opportunité et de ses résultats possibles au lieu de parler de grand retour. S’agissant des capacités de notre diplomatie d’apporter un quelconque plus a la complexe situation prévalant tant au Machrek qu’au Maghreb, il faut être réaliste. Notre diplomatie est handicapée par l’absence du Chef de l’Etat sur la scène internationale, c’est un fait indéniable. Car dans pareil cas, ce sont les chefs d’Etats qui parlent et agissent ayant beaucoup plus de poids politique que leurs ministres et surtout plus de chance de persuader et de convaincre leurs homologues chefs d’Etats qui sont les vrais détenteurs de la décision politique, surtout dans le monde arabe. En conclusion, sans rien vouloir diminuer des efforts de Messahel, pour l’instant, il s’agit de la tournée d’un MAE, même porteur de messages présidentiels dont on ignore les tenants et les aboutissants. Le communique commun publie a l’issue de la rencontre de notre MAE avec son homologue saoudien parle de relations bilatérales (commission mixte de coopération) et évoque simplement au passage la situation sur la scène arabe, propos que l’on retrouve dans ce genre de communiques a l’occasion de toutes les rencontres entre responsables politiques arabes. Donc rien de spécial pour l’instant et surtout pas question de médiation algérienne dans quoique ce soit. Car pour ce qui est de la tension de certains pays du CCG et l’Egypte et le Qatar, les Saoudiens ont été clairs : pas de médiation hors CCG, entendre par la koweitienne et…américaine. S’agissant de la Syrie et de l’Irak, la situation complexe dépasse de loin nos possibilités politico-diplomatiques. Enfin s’agissant du Maghreb, la situation surtout en Libye nécessite plus que les moyens de la seule Algérie, L’interférence recentre de Macron, après les Emirats Arabes Unis, en est le témoin. Finalement, gardons les pieds sur terre et occupons nous d’abord de nos propres problèmes qui sont complexes et nombreux. Quant a la tournée de Messahel, on ne perd rien a attendre pour espérer y voir plus clair.




    0



    0
    NATION
    31 juillet 2017 - 21 h 45 min

    Bouteflika envoie Messahel dans la peninsule arabe pour faire quelle Diplomatie? recoller quels morceaux ? c’est fini ! la machine arabo-wahabiste est cassée à jamais comme la machine baathiste d’ailleurs plus personne ne croit en ces idéologies racistes , criminelles , barbares et totalitaires qui ont ruiné des peuples et massacré des ponctuations entières et continuent dans leurs infamies inhumaines .. Que va faire Messahel chez ces gens là ? Tous ces etats sont sous la botte de Netanyaho sur l’injonction de Trump qui ramasse la Rachoua des arabes par centaines de milliards de dollars ?. ne reste en Algérie que quelques imbeciles qui croient encore en ces Sorcelleries wahabistes monarchistes et le vague souvenir de slogans creux et menteurs qui ont alimenté l’imaginaire de berbères naïfs qui ont cru à ces Mythes arabisants ridicules mais criminels




    0



    0
      Zoro
      1 août 2017 - 13 h 18 min

      Berberes naifs, dites vous ??non monsieur vous n avez plus aucun droit de parler au nom de nos ancetres les berberes qui vecurent en toute serenite avec leur freres arabes. Les choses commencent a s eclaircir chez nous. Ne pretendez jamais etre un kabyle parce que vous salissez une partie de nos freres et concitoyens!! Vous n etes pour moi qu un pauvre kabyliste (je vous renie meme le vocable de berberiste) en quete d une identite qu il pense trouver en s’en prenant aux arabes.




      1



      0
    Chaoui ou zien
    31 juillet 2017 - 20 h 02 min

    On est toujours dans la politique du “foukh oua zoukh ou laacha guarnina.” Avant d’essayer de nettoyer les ecuries d’Augias des arabes, occupons nous plutot de la notre: corruption endemique, detournement des deniers publics d’une ampleur historique, justice aux ordres, frontieres poreuses, “invasion” qui semble organizee de loin des subsahariens, drogues venant du maroc, voisins ne nous voulant pas que du bien, jeunes desoeuvres, economie toujours dependante a 95% du petrole dont le prix est en chute libre, et quoi d’autres? Au lieu de chercher des fuites en avant dans une atteinte futile de se redorer le blason, attelons nous plutot a cette tache beaucoup plus noble et enrichissante a savoir remettre notre beau pays sur les rails, les bonnes rails et surtout surtout la bonne personne à la bonne place et place aux jeunes.




    0



    1
    Anonyme
    31 juillet 2017 - 17 h 29 min

    Vive Lamamra le nationaliste non à l’UMA




    0



    0
      karimdz
      31 juillet 2017 - 19 h 12 min

      Sans vouloir te heurter, lamamra était plutot nul…




      0



      0
    Anonymaoui
    31 juillet 2017 - 14 h 36 min

    A quand le Grand retour de l’Algérie sur la scène algérienne ? Pourquoi essayer de péter plus haut que sa bouche pour ne pas dire autre chose alors qu’on est mauvais chez-soi. Des pays comme l’Allemagne le Japon les pays scandinaves sont respectés au plan international parce qu’ils ont réussi chez-eux et très bien dans tous les domaines politique, économique, social et environnemental alors qu’ici un simple accouchement est mortel.




    0



    0
    Roux
    31 juillet 2017 - 14 h 06 min

    Et à l’occasion, pourquoi il ne parle pas du Sahara occidental..??




    0



    0
      Jean_Boucane
      31 juillet 2017 - 14 h 40 min

      Tu crois que c’est les arabes qui gerent les histoires du sahara occidental… cela s ejoue entre l’ONU, les sahraouis et Trump!




      0



      0
      anonyme
      31 juillet 2017 - 16 h 07 min

      vous avez raison c’est un problème arabo-arabe




      0



      0
    Rayés Al Bahriya
    31 juillet 2017 - 12 h 57 min

    C’est à qui le rôle de balayer les écuries d’Augias….?

    Cest connu. ..c’est pas la peine de vs le dire bien évidemment.




    0



    0
    Nasser
    31 juillet 2017 - 12 h 45 min

    si notre diplomatie se met en ordre de marche c’ est forcement qu’ il y a des demandes de règlements de à l’ amiable de situations conflictuelles’ émanant de ces pays qui lui accordent de la crédibilité en raison de ses « vision s »globales » et de ses expériences à les résoudre et cela quelque soient les ministres des A.E qui se sont succédés. alors si ça peut abréger ou éviter une guerre pour le bien être des populations je lui souhaite que du succès.




    0



    0
    anonyme
    31 juillet 2017 - 12 h 04 min

    Il n’y a pas mieux qu’une mère pour faire réconcilier ses enfants.




    0



    0
    smail
    31 juillet 2017 - 11 h 25 min

    Je ne vois pas pourquoi on est encore dans cette ligue arabe?les pays arabes ne nous ont apporté que mort et tristesse,à quand des gens lucides au pouvoir qui verront d une manière objective les inconvénients d y être.
    Si c est que pour pour avoir un peu d influence sur la régulation de la production de pétrole, on n en n a que faire,il est temps de sortir de cette dépendance .
    Il faut agir!!




    0



    1
    le Numide
    31 juillet 2017 - 10 h 46 min

    les Berbères veulent-ils et peuvent-ils réconcilier les rois arabes ? Nous ne pensons pas que le résultat soit garanti… Les rois arabes comme leurs mercenaires ont assez de cet orgueil semitique de se croire des Elus parmi les Humains .. Parce qu’ils croient avoir une religion , ils ne se sentent pas obligés d’avoir une morale politique et une morale tout court avec les Humains …
    *PS : l’idée d’être Elus et de se croire supérieurs n’est pas propre à eux, ils la partagent comme mentalité tribale avec leurs cousins juifs et israéliens.




    0



    0
      Zoro
      31 juillet 2017 - 14 h 32 min

      Ce que je sais du NUMIDE Cest qu il na pas ete aussi STUPIDE !!!




      1



      0
    lhadi
    31 juillet 2017 - 10 h 44 min

    Selon le Général de Gaulle, « Les diplomates ne sont utiles que par beau temps. Dès qu’il pleut, ils se noient dans chaque goutte. »
    L’Algérie a besoin d’un chef de l’Etat en excellente forme physique et morale.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    issam
    31 juillet 2017 - 10 h 29 min

    Ils ont tous troqués leur souveraineté à l’occident, l’otan ouvrira (ou a déjà ouvert) une base militaire au Koweit .Il faudrait peut être commencer à dénoncer cette présence néfaste.




    0



    0
    Anonyme
    31 juillet 2017 - 9 h 52 min

    Un Maghrébin !




    0



    0
    Abdelrahmane
    31 juillet 2017 - 8 h 55 min

    Je suis sûr que ce retour de l’Algérie sur la scène arabe, son milieu naturel, va être bien accueilli dans l’ensemble du monde arabe. Çà va apporter un plus et çà va faire revenir la bonne humeur et l’optimisme. Je suis content de ce retour. Bravo monsieur messahel et bonne chance.




    1



    0
      Abdelrahmane
      31 juillet 2017 - 11 h 37 min

      le périple du ministre messahel répond certainement à une sollicitation de nos frères arabes aussi bien au mashrek arabe qu’au magreb arabe où le role de l’Algérie où la place et le rôle l’Algérie sont reconnus, souhaités et se font sentir. bonne chance monsieur messahel dans l’avancée des dossiers qatar-saoudia, iran-saoudia, yemen, irak, syrie, libye et mali.




      1



      0
    Khelfoune Tewfik
    31 juillet 2017 - 8 h 55 min

    …..Le GRAND retour de l’Algérie sur la scène arabe !!!!! Tiens, tiens, tiens !!! Et pourquoi l’adjectif « GRAND » , je veux bien savoir ! Et pour le « retour » , à ma connaissance l’Algérie s’est toujours considérée comme « arabe » et n’a jamais quitté la ligue arabe, c’est sacré. Je me trompe ou pas ???




    0



    0
      said badji
      31 juillet 2017 - 19 h 10 min

      on arrive meme pas a reconcilier deux tribus de batna au sujet d’un forage comment allez vous reconcilier des potentats imbus de leur personnalité et impermeables a tout ce qui peut rejouir leurs peuples. en verité ce n’est qu’un deplacement d’air pas plus.




      0



      0
    karimdz
    31 juillet 2017 - 8 h 46 min

    Messahel est un grand diplomate algérien, je l ai toujours préféré à l ancien ministre. Il connait bien la région du sahel et du moyen orient, il a tissé des relations fortes avec l europe et l amérique, bref, nous avons avec ce ministre, une diplomatie dynamique, ouverte, objective… au point que nous sommes sollicités pour résoudre des conflits.

    Bravo au ministre et aux diplomates algériens.




    1



    0
    Kabylovich
    31 juillet 2017 - 8 h 43 min

    Je pense tout de même à faire un nettoyage de tout les parasites et agents espions qui se trouve en Algérie, ceux qui nous envoient des millions de migrants pour tuer notre économie et être livré au FMI par la suite, de touts ces traites et agents qui déstabilisent les régions et nous change notre culture et valeurs comme dans les plages ou progressivement ils seront capable de nous ouvrire des plages nudistes, des salles de discotèques et des salles de drogue comme certaint pays qui nous ressemble pas !
    Alors avant d’allez mettre son nez chez les Arabes il faudra faire le nettoyage chez nous !
    D’Ailleur à quant une manifestation contre ces tentatives douteuse ?????




    0



    1
      Anonyme
      31 juillet 2017 - 9 h 53 min

      Doucement la brosse.




      0



      0
    adonis1961
    31 juillet 2017 - 8 h 31 min

    Il va se casser la gueule, il n’y a aucune garantie des uns et des autres pour réussir cette mission. le premier échec de Messahel est celui du traité signé entre libyens en France, les AE étaient out. je ne vois aucun intérêt pour l’Algérie à régler les conflits entre arabes.




    0



    0
    A3zrine
    31 juillet 2017 - 8 h 04 min

    Comme on dit en notre dialecte  » rajah win rak khir lik », il y a des problèmes internes et plus urgent à régler.




    0



    0
    zaatar
    31 juillet 2017 - 7 h 04 min

    Zorro est arrivé, sans se presser….




    0



    0
      Dr Knock
      31 juillet 2017 - 13 h 01 min

      Wech? On y était pas en plein dedans, dans … la scène arabe ?




      0



      0
    Thidhet
    31 juillet 2017 - 6 h 57 min

    Gaspillage d’argent, de temps et d’énergie pour des gens qui ne le méritent pas. La seule cause qui m’interpelle sur la scène dite Arabe est celle du peuple Sahraoui exproprié, exilé, brimé… par un monarque (arabe, bien sûr) dégénéré.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.