Hommage à Amar Ezzahi à l’IMA à Paris en décembre

Le défunt Amar Ezzahi
Le défunt Amar Ezzahi. New Press

Un hommage à Amar Ezzahi, disparu en novembre 2016, animé par le chanteur Kamel Aziz, est prévu le 3 décembre prochain à l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, ont annoncé les organisateurs.

Chantre de la chanson chaâbi, Amar Ezzahi avait régné en maître sur ce genre populaire auquel il avait consacré plus de 50 ans de sa vie. Des funérailles populaires à la mesure de la notoriété de l’artiste et de sa légendaire discrétion avaient été organisées dans les rues d’Alger, envahies à cette occasion par des milliers de fans venus de tous les coins d’Algérie.

L’IMA, une institution à vocation culturelle, œuvre, depuis sa création en 1987, à faire connaître les cultures plurielles des pays arabes, tout en se posant comme une tribune d’échanges et de dialogue entre le Nord et le Sud.

Doté d’un budget annuel de 24 millions d’euros, fourni à parts égales par la France et l’ensemble des 22 pays arabes, membres de son conseil d’administration, l’institut accueille régulièrement des artistes de tous bords.

R. C.

Commentaires

    Marre du Khorti
    12 août 2017 - 21 h 03 min

    L’IMA, instrument politico-culturel de la « Françarabie ».




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.