Plan d’action du gouvernement : Ouyahia devant le Parlement la semaine prochaine

Ouyahia et Bensalah
Ahmed Ouyahia et Abdelkader Bensalah. New Press

Par Hani Abdi – Le président de la République Abdelaziz Bouteflika réunira ce mercredi le gouvernement d’Ahmed Ouyahia en Conseil des ministres. Le premier depuis la nomination d’Ouyahia en août dernier à la place d’Abdelmadjid Tebboune. L’annonce a été faite aujourd’hui par le nouveau Premier ministre, en marge de l’ouverture des travaux de l’Assemblée populaire nationale.

Cette réunion sera consacrée à l’examen et à l’adoption du plan d’action du gouvernement qui sera présenté devant les membres de l’APN, dans une dizaine jours, a précisé Ahmed Ouyahia. Le plan d’action sera déposé sur le bureau de l’APN ce week-end. Le Premier ministre devra ensuite le présenter devant les députés la semaine prochaine pour approbation.

Ahmed Ouyahia aura à répondre aux remarques, critiques et questions des parlementaires avant l’adoption de ce plan d’action. Le nouveau Premier ministre a livré quelques indications sur le contenu de son plan d’action qui vise à la fois à protéger les acquis sociaux des Algériens, mais aussi à développer l’économie et à la dynamiser de sorte à diversifier les exportations.

Le plan d’action d’Ouyahia ne sera visiblement pas différent de celui de son prédécesseur, du moment que le gouvernement ne fait qu’appliquer le programme et les orientations du chef de l’Etat. La différence sera probablement dans la façon de faire.

H. A.

Comment (4)

    zaatar
    5 septembre 2017 - 12 h 19 min

    je lis à la fin de l’article « Le plan d’action d’Ouyahia ne sera visiblement pas différent de celui de son prédécesseur, du moment que le gouvernement ne fait qu’appliquer le programme et les orientations du chef de l’Etat. La différence sera probablement dans la façon de faire. » Vraiment? Ainsi Ouyahia va faire la même chose que ce qu’allait faire Tebboune mais d’une manière différente. il va faire la bise à Haddad et sidi said et leur dire en même temps qu’ils sont des malfrats…Il va s’attaquer à l’informel en commençant par démanteler ses propres sociétés à lui et celle de ses amis…Et dans tout cela, l’assemblée qui a levé la main pour le plan d’action de Tebboune va encore lever la main pour celui d’Ouyahia…moi je préfère le plan d’action de la marmotte…qui se cache sous terre à chaque tempête.




    0



    0
    SADEK
    4 septembre 2017 - 20 h 46 min

    Je crois que les médias algériens en général nous prennent pour des canards boiteux ou des canards sauvages ! Avec leurs titres pompeux du style : « Ouyahia, face au parlement » , « les députés en ordre de bataille », « Les députés ont entre les mains des dossiers lourds » ; « les Ministres et les Walis sont sur le qui-vive » etc… etc… , ils veulent nous donner l’impression que le pays est en ébullition et qu’ils s’occupent de dossiers volumineux et importants, alors que c’est de l’esbroufe sur toute la ligne ! Si Bouteflika ne leur donne pas d’instructions ou du travail, ils se mettent en veilleuse et attendent les ordres !
    Certains sont là pour applaudir, d’autres pour s’enorgueillir d’appliquer le programme du brizidène !




    0



    0
    LE NUMIDE
    4 septembre 2017 - 15 h 16 min

    PLAN D’ACTION : le jargon et la terminologie gouvernementale comme ( « dynamiser l’économie », ‘diversifier les exportations ? » , « orientations du chef de l’état  » etc…. phraséologie et vœux pieux qui mènent nulle part et ca n’intéresse pas les algériens .. Ouyahia doit parler de choses concrètes et vraies et que les algériens peuvent voir : les plus réalisables et les moins couteuses à réaliser : 1- compagne d’hygiène nationale et levée des ordures et des restes de chantiers .. 2- reboisement massif et vrai des forets et barrage vert ..3- Plantations des champs de blé et autres à l’abandon.. 4- réparations des routes , voiries , rigoles , inondations , chemins, fossés , rails etc.. etc.. 5- fonctionnaires algériens dans tous les secteurs , bien habillés et chaussures bien cirées et présents sur les lieux de travail et pas errant avec leurs tenues afghanes bariolées et Sperdina ou Bechmak , leurs gobelets de cafés à la main comme des clochards ou des détraqués … 6- finition des autoroutes … 8- inventaire et récupération des espaces verts volées par les walis et les maires et leurs mafiosos dans les villes et villages et leur plantation en arbres ( on demande pas les fleurs comme en Suisse ) … ( A SUIVRE )




    0



    0
    Hobeldjazair
    4 septembre 2017 - 15 h 16 min

    Faites vite monsieur ouyahia les commerçants qui vivent de l importation sont au bord de la patience et de banqueroute. Le statut quo menace la stabilité du pays. Ils commencent à croire sérieusement que le pays n’a pas de président et le pouvoir est vacant.




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.