Ils se préparaient à commettre des attentats en Espagne : 6 terroristes marocains arrêtés au Maroc

Préparation d'attentats
L'un des mis en cause a été arêté à Melilla et les cinq au Maroc. D. R.

Les autorités espagnoles ont annoncé ce mercredi l’arrestation de six hommes, membres d’une «cellule terroriste djihadiste» qui préparait des «attaques de grande envergure» en Espagne et au Maroc.

«La police nationale (espagnole) et la direction générale de sécurité du territoire du royaume du Maroc ont démantelé une cellule terroriste djihadiste composée de six individus, dont un arrêté à Melilla et cinq au Maroc», selon un communiqué du ministère espagnol de l’Intérieur publié à Madrid. «L’enquête de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) du royaume du Maroc a mis en évidence que ce groupe avait planifié des attaques terroristes de grande envergure en tenant des réunions nocturnes restreintes, durant lesquelles il réalisait des sessions d’entraînement physique et simulait des assassinats par décapitation», selon le communiqué.

Cinq des suspects arrêtés sont de nationalité marocaine dont un résidant légalement en Espagne. Le sixième est «de nationalité espagnole et d’origine marocaine». Selon la police espagnole, le dirigeant de la cellule démantelée ce mercredi est un Espagnol de 39 ans d’origine marocaine, résidant dans l’enclave espagnole de Melilla dans le nord du Maroc. Il a été «arrêté par les autorités du Maroc alors qu’il se trouvait dans ce pays», précise le communiqué. «Il profitait de son poste de travail comme auxiliaire d’éducation dans un centre de rééducation de mineurs pour mener des tâches de recrutement et de radicalisation de ces jeunes en situation de vulnérabilité», selon le ministère espagnol de l’Intérieur, «en suivant la stratégie globale de l’organisation terroriste Daech».

A noter que ces arrestations interviennent trois semaines après les attentats revendiqués par Daech qui ont fait 16 morts et plus de 120 blessés en Catalogne, dans le nord-est de l’Espagne. Ces attaques avaient été perpétrés par des jeunes hommes – de nationalité marocaine – ayant  grandi en Espagne.

R. I.

 

Comment (2)

    Chaoui
    6 septembre 2017 - 20 h 27 min

    Le démantèlement d’un groupe terroriste de six marocains invoqué dans l’article ci-dessus constitue autant d’innocents épargnés (je ne parle pas du nombre, celui-ci eût pu être dramatique). Le régime marocain nous donne ici l’illusion de coopérer mais ce n’est qu’une illusion. En effet, puisqu’aussi bien il est patent que les autoproclamées « monarchies » du Golfe viennent régulièrement au Maroc y enrôler avec l’aval de M6 des hordes de terroristes pour leurs théâtres d’opération (déstabilisation de pays tiers aux fins de faire tomber les gouvernants sinon d’y semer le chaos) tel que le Yémen, la Syrie, la Libye, le Sahel et notamment le Mali…(les infos sont en ligne pour le corroborer et parlant de plus de 5000 terroristes marocains recensés et s’activant hors leur pays). C’est le Maroc (le Pouvoir) qui en a délibérément favorisé l’émergence et leur développement pour venir servir de levier à sa politique extérieure…, exerçant pression et chantage sur les Etats européens tant en ce qui concerne l’immigration que le terrorisme pour les amener à fermer les yeux sur son occupation militaire du Sahara Occidental, la spoliation et torture des Sahraouis. Mais aussi sur le trafic de drogue(s) dont il est aujourd’hui le premier producteur mondial, générant annuellement en revenus le tiers de son PIB, soit plus de 110 milliards d’euros, et ceci au détriment de la santé de jeunes adolescents.




    1



    0
    Mohamed El Maadi
    6 septembre 2017 - 12 h 30 min

    Toujours les mêmes ! Bon sang ces marocains sont une plaie. Le monde se porterai mieux sans leur présence!!! Je vous rappelle le bilan ? 400 morts en Europe et des milliers d’autre en Syrie. Il serait peut être temps en Algérie de purifier le terrain en ramenant a la frontières tout les migrants Marocains qui profitent de la générosité du peuple Algérien. Cessez de nous raconter de salades sur la fraternité pour nous arracher des larmes de crocodiles sur leur sort. (…)




    5



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.