Algérie-Mauritanie : une commission examine les voies d’ouverture d’un poste frontalier

poste
La réunion a eu lieu à Tindouf pour étudier les dispositions nécessaires à la création de postes frontaliers. D. R.

Une commission algéro-mauritanienne chargée d’identifier les mécanismes et moyens techniques et matériels pour la création d’un poste frontalier entre l’Algérie et la Mauritanie a entamé mercredi une visite de terrain dans la wilaya de Tindouf pour examiner les voies d’ouverture d’un passage frontalier entre les deux pays, a-t-on constaté.

La commission s’est rendue au point kilométrique 75 (PK75), point de rencontre des frontières algéro-mauritaniennes, où elle a examiné de près les exigences d’ouverture de ce passage frontalier considéré par les deux parties comme un moyen favorable aux échanges commerciaux bilatéraux et un levier de développement économique dans la région.

Le wali de Tindouf, Amoumène Marmouri, a indiqué que «les deux parties ont convenu de la création d’un poste frontalier entre les deux pays pour faciliter la circulation des personnes et des biens, l’intensification des échanges commerciaux, le désenclavement des populations de cette zone frontalière».

Dans un point de presse en marge de cette visite dans la région, le directeur général de l’Administration du territoire au ministère de l’Intérieur mauritanien, Hamada Ould Mimou, a déclaré, de son côté, que «l’ouverture de ce poste vient concrétiser les recommandations adoptées lors de la réunion de la Grande commission mixte algéro-mauritanienne en décembre 2016». La présence de cette commission, composée d’experts, dans la région constitue «une étape importante pour identifier les exigences et conditions techniques nécessaires à l’ouverture de ce poste frontalier», a ajouté M. Ould Mimou. Ce passage constitue également une évolution «qualitative» dans les relations de coopération bilatérales à différentes échelles, notamment la fluidité de circulation des personnes et des biens, le renforcement des échanges économiques, commerciaux et culturels, la coordination sécuritaire permettant la sécurisation des frontières communes ainsi que la lutte contre la migration clandestine et le crime transfrontalier, a estimé le même responsable.

La commission technique algéro-mauritanienne a tenu une réunion à huis clos au siège de la wilaya de Tindouf pour étudier les dispositions organisationnelles nécessaires à la création de deux postes frontaliers, une opération qui a été précédée par le projet de route reliant les villes de Tindouf (Algérie) et de Chom (Mauritanie), a-t-on noté.

R. N.

Comment (14)

    Namnami..
    21 septembre 2017 - 15 h 29 min

    A Mr Chaoui,: Quelles marchandises,vous importez tous les deux tout?




    4



    7
      Anonyme
      22 septembre 2017 - 11 h 38 min

      En tout cas notre marchandise est propre, on ne vend pas des prostituées, on inonde pas les voisins de drogue, du poison, des produits marocains frelatés, comme le fait le Maroc ton pov pays. Cette ouverture entre l’Algérie et la Mauritanie voisine, même pauvre, sera la coup de grâce qu’on assènera que la tête de ton narcomonarque, tandis que la frontière algérienne demeurera fermée à l’éternité, on la rendra de plus en plus hermétique et nous surveillerons si il n’y a pas de tunnel sous la frontière!!!




      6



      2
    Bachir
    21 septembre 2017 - 15 h 09 min

    Il me semble que le Maroc ne manifeste aucun intérêt à ce projet puisque le poiert Dakhla Atlantique entrera en fonction en 2021. Ce qui pourrait porter un coup fatal au port de Nouadhibou. C’est la raison pour laquelle Ould Abdelaziz se tourne vers l’Algérie




    5



    9
      Anonyme
      22 septembre 2017 - 11 h 43 min

      Dakhla sera bientôt libéré comme tout le reste du Sahara Occidental occupé illégalement par le Maroc et non reconnu par le monde y compris par les «amis » du Maroc comme faisant partie du Maroc. Dakhla n’a pas d’accès à l’Afrique noire par la route, la Mauritanie est un passage obligé pour la marchandises marocaines, un passage qui est fermé par la Mauritanie, vous êtes dans la merde jusqu’au cou vous les racailles marocaines à cause de vos agressions, vos occupations, vos trahisons légendaires et multiples envers vos voisins. Le Maroc sera complètement isolé via la route vers l’Afrique par les fermetures des frontières de la Mauritanie et l’Algérie. Le Maroc a une seule frontière, c’est avec l’Algérie elle sera de plus en plus hermétique.




      6



      2
    Moskosdz
    20 septembre 2017 - 23 h 40 min

    Parmi tous voisins Africains,seul le protectorat Français de l’ouest en crève de jalousie envers la grandeur de l’Algérie et ses richesses naturelles,nous nous félicitons de ce rapprochement Algéro-Mauritanien qui coupera certainement l’herbe sous le pied du pays maudit.




    31



    10
    ZORO
    20 septembre 2017 - 21 h 19 min

    L ouverture de cette frontière entre 2 pays ARABES est un pas de geant vers l edification du MAGHREB ARABE ,aspiration de tous nos peuples.SIGNE ZORO….Z…




    9



    28
      Chaoui
      20 septembre 2017 - 23 h 14 min

      Je suis d’accord mais à ceci près : vers l’édification non du « Maghreb » (qui désigne le seul Maroc), ni « arabe » car les populations de nos pays respectifs sont à majorité d’origine berbère, mais des pays de l’Afrique du Nord comme il y a les pays de l’Afrique de l’Ouest réunis et associés dans leur structure régionale, j’ai nommé la Cédéao…




      17



      10
        ZORO
        21 septembre 2017 - 0 h 09 min

        Chaoui tu me semble sincere alors appelons le MAGHREB ECHOU3OUB !!!et laissons aux chou3oubs de decider ce qu ils veulent etre!!!!




        10



        17
          Namnami..
          21 septembre 2017 - 15 h 24 min

          La réunification avec ces 3 pays ne doit pas avoir lieu,le Maroc est perdant dans tt les cas,nous regardons plus bas et plus haut,




          6



          1
      Anonyme
      21 septembre 2017 - 11 h 52 min

      allez y et revois l’histoire de ton pays et arrete de repeter
      le discour des imposteurs(Maghreb ARABE) qui ont conduit notre cher pays a la faillite et trahit la revolution de nos chers et valeureux martyres,Abane, Ben M’hidi,Amirouche,zighout,et la liste et longue.




      11



      7
        ZORO
        21 septembre 2017 - 16 h 35 min

        Elle tres courte ta liste et selective par dessus tout,le premier chahid dans ma famille est tombe au champs
        d honneur en decembre 1955 les armes a la main ,suivi
        De 3 de ses freres et leur pere sous le slogan arabo islamique لا اله الا الله محمد رسول الله. Signe ZORO. …Z….




        6



        6
        Anonyme
        22 septembre 2017 - 11 h 48 min

        Ce parasite de zéro est un sale marocain qui travaille à dévier le débat et à diviser les algériens en martelant sans cesse «l’arabité» de l’Algérie, c’est un pourri qui racole sur ce site pour semer la division et haine entre algériens, je l’ai signalé à AP, ce dernier le laisse encore passer, je ne comprends pas pourquoi? c’est un mokoko qui fait la promotion de son makhrab arabe pour dévier le débat le tout sous une fausse appartenance algérienne.




        3



        1
          ZORO
          22 septembre 2017 - 16 h 37 min

          Crois moi khafafich a chaque fois que je te lis ,je ris et je m eclate. Je tiens a remercier Ap de m avoir donner l occasion de savoir que des types comme toi existent dans ce monde . Console toi khafafich il y a d autre qui font tout pour que ne je sois pas parmi vous . Trouve un autre argument que celui de maroki pour convaincre ap a m ecarter. Pour ton malheur il faut que tu saches »’Tant qu il y aura des hommes, tu seras oblige de m ecouter. »
          SIGNE.ZORO. Z…




          2



          1
    Chaoui
    20 septembre 2017 - 20 h 54 min

    Félicitations. Il est à parier que ce nouvel axe-frontière Algéro-Mauritanien aura beaucoup de succès et sera très fréquenté de part et d’autre par une ribambelle de véhicules comme de camions de marchandises. Je lui souhaite une fructueuse et longue pérennité.




    24



    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.