Alexander Novak : «L’Algérie et la Russie ont contribué à la stabilisation des prix du pétrole»

pétrole
Alexander Novak. D. R.

Le ministre russe de l’Energie, Alexander Novak, a affirmé mercredi à Alger que l’Algérie et la Russie avaient contribué à la stabilisation des prix du pétrole sur le marché international. «Nos deux gouvernements ont contribué à la stabilisation des prix du pétrole dans le cadre de la coopération entre les pays membres de l’Opep et les pays non membre de l’Opep», a affirmé M. Novak dans son allocution prononcée à l’ouverture des travaux de la 8e Commission mixte algéro-russe.

Pour rappel, face à la chute spectaculaire des prix du brut depuis mi-2014, l’Opep et des pays producteurs hors Opep, dont la Russie, avaient convenu, en décembre 2016 à Vienne, d’un accord pour agir ensemble en réduisant leur production d’un total avoisinant 1,8 mbj à partir de janvier 2017 à raison de 1,2 mbj par l’Opep et 600 000 bj par onze pays hors Opep (Russie, Azerbaïdjan, Brunei, Bahreïn, Guinée Equatoriale, Kazakhstan, Malaisie, Mexique, Oman, Soudan et Sud-Soudan).

En outre, M. Novak a souligné que dans le domaine de la coopération énergétique, «l’Algérie et la Russie, qui sont membres du Forum des pays exportateurs du gaz, ont des positions communes au sein de ce forum sur les  principales questions». Selon le ministre russe, la coopération dans le domaine de l’énergie entre les deux pays existe depuis de longues années et elle a été renforcée par l’existence d’un groupe de travail dédié au domaine de l’énergie. Dans ce cadre, il a cité le mémorandum d’entente signé entre Sonatrach et le groupe russe du pétrole Rosneft dans les domaines de la prospection, des infrastructures et du transport des hydrocarbures.

R. E.

Comment (2)

    anonyme
    23 septembre 2017 - 14 h 31 min

    Alexander Novak : «L’Algérie et la Russie ont contribué à la stabilisation des prix du pétrole» Un mariage de raison ? dans une conjoncture économique mondiale difficile, après le BRICS, sous domination chinoise, Les russes se tournent vers l’Algérie, (histoire, stratégie géopolitique complémentaire…), pour diversifier leur exportation, Et dépendre, ainsi, moins du pétrole-gaz et des armes (après leur « succès » dans l’imbroglio syrien…)
    Peut etre un rapprochement entre les oligarques mafieux, juifs russes et nos oligarques corrompus, incompétents et illettrés ?




    0



    0
    anonyme
    21 septembre 2017 - 17 h 27 min

    Alexander Novak : «L’Algérie et la Russie ont contribué à la stabilisation des prix du pétrole»
    La Russie en crise économique structurelle, souffrante de l’embargo occidentale (Abkhazie, Ukraine,…)
    Cherche à diversifier son économie, et ses produits pour l’exportation
    (elle en a la volonté, les hommes, et les moyens, et un régime qui a maté la mafia politico-financière des Oligarches, pour la plupart des juifs russes, habiles affairistes, et fins opportunistes, dans les années 2000)
    Les rusés Bérezovski, Gousinski, Khodorkovski sous le président-soulard Boris Yeltsin…
    Cherche des débouchés commerciaux
    Pour ses produits, en Algérie l’Eldorado des importateurs véreux, et protégés
    Et des nouveaux oligarches maffieux-affairistes, corrompus, illettrés, et incompétents
    Des avions russes civiles Sukhoi SAM 100, et MS 21 modernes avec des réacteurs modernes Soloviev
    Moins bruyants, et économiques en kérosène répondant aux normes européennes strictes
    De la pollution sonore (bruits),
    Et en émission de gaz de combustion polluant l’atmosphère, et des commandes électriques, avec un tableau de bord moderne de navigation inertielle, et autres




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.