Tizi-Ouzou : décès de l’écrivain Mohamed Hamoutène

Hamoutène
Tizi-Ouzou. D. R.

L’écrivain Mohamed Hamoutène est décédé lundi chez lui à Tizi-Ouzou d’un arrêt cardiaque, à l’âge de 84 ans, a-t-on appris auprès de sa famille.

Le défunt avait à son actif trois romans : Les oubliés de l’Histoire (Dar El-Othmania, 2009), Meski (Enag, 2015) et L’érudit (Enag, 2015), a indiqué son cousin, Rachid Hamoutène, qui a observé que le roman Les oubliés de l’Histoire, qui aborde le rôle des immigrés dans la construction de la France, «figure en bonne place à la Médiathèque Abdelmalek-Sayad de la Cité nationale de l’histoire et de l’immigration à Paris».

Mohamed Hamoutène était venu «très tard à la littérature, mais il lisait beaucoup et prenait des notes, avant de les réunir une fois sorti à la retraite pour enfin les coucher dans des romans», a témoigné son cousin.

L’enterrement aura lieu demain, mardi, au cimetière Mdouha de la ville de Tizi-Ouzou, a-t-on appris de même source.

R. N.

Comment (2)

    BEKADDOUR Mohammed
    2 octobre 2017 - 20 h 40 min

    Cette photo crée le désir de visiter Tizi-Ouzou : Un pèlerinage plus saint que le pèlerinage « classique » !




    5



    0
    BEKADDOUR Mohammed
    2 octobre 2017 - 19 h 59 min

    @ »le roman Les oubliés de l’Histoire, qui aborde le rôle des immigrés dans la construction de la France, «figure en bonne place à la Médiathèque Abdelmalek-Sayad de la Cité nationale de l’histoire et de l’immigration à Paris».
    ————————————————————————————————————————————
    La France est au pied du mur, elle n’a pas intérêt à dépasser la limite de son ludisme en « Politique », et pousser les « Immigrés » à devenir des destructeurs après avoir été des constructeurs ! Allah Yerham Essi Hamoutène, condoléances à ses proches, inna lillahi oua inna ileyhi raji3oune




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.