Le responsable du Haut Commissariat à l’amazighité a-t-il peur du MAK ?

MAK Si El-Hachemi Assad
Si El-Hachemi Assad, secrétaire général du HCA. New Press

Par Rabah A. – Face au MAK, le responsable d’une institution présidentielle vient de déroger à la «règle» incontournable qui consiste à évoquer le Président de la République dans toute déclaration officielle. Lors de la cérémonie de remise d’un doctorat Honoris Causa au chanteur Lounis Aït Menguellet, pour sa prodigieuse carrière artistique, organisée mardi à l’université de Tizi Ouzou, et à laquelle ont assisté le ministre de la Culture, Azeddine Mihoubi, et le secrétaire général du Haut Commissariat à l’amazighité (HCA), Si El-Hacehemi Assad, toute l’assistance a remarqué l’absence totale de référence au chef de l’Etat dans l’allocution du représentant du HCA, alors que, d’habitude, lors de ses déplacements dans d’autres régions du pays, il ne rate aucune occasion pour faire l’éloge de Bouteflika et rappeler sa «courageuse décision» d’officialiser la langue amazighe. Un discours à la carte que rien ne justifie a priori.

Sauf qu’à Tizi Ouzou, et devant des militants de la cause berbère, toutes tendances confondues, y compris la mouvance autonomiste, représentée par le chercheur Hacène Hirèche qui a, d’ailleurs, pris la parole, le secrétaire général du HCA s’est fendu d’un discours «lénifiant, complaisant et largement décalé pour un responsable d’une institution directement rattachée à la Présidence de la République», note un témoin présent à cette cérémonie.

Nombre d’observateurs locaux ne s’expliquent pas cette forme d’«autocensure» de la part d’un haut commis de l’Etat, à l’heure où le gouvernement – le dernier discours d’Ahmed Ouyahia devant l’APN – se dit déterminé à combattre toute tentative d’atteinte à l’unité nationale, allusion au MAK de Ferhat Mehenni, d’autant plus que les deux principaux canaux d’information de ce mouvement Siwel et Tamurt sont interdits d’accès en Algérie depuis près de deux mois.

Prenant la parole après Si El-Hachemi Assad, le ministre de la Culture, suivi du wali de Tizi Ouzou, ont essayé de sauver la face en s’attardant longuement sur «l’intérêt que porte le Président de la République à la cause amazighe et à ses symboles de la dimension de Lounis Aït Menguellet».

R. A.

Comment (40)

    Anonyme
    7 octobre 2017 - 11 h 50 min

    dailleurs quel interet a un saharaoui a rester en algerie…alors quon a voler toutes nos richesses depuis 1962 et que tout est parti au nord…le sultanat de touggourt ne’st pas une creation coloniale francaise




    0



    6
    Anonyme
    7 octobre 2017 - 11 h 46 min

    comment peut etre patriote et etre pour un mouvement independantiste soutenu par le maroc,la France et isreal ….jme rappelle quand a ghardaia certains parlaient dautonomie on les a tous mis en prison… tandis que les partisans du mak sont au gouvernement font des manifestations ne sont pas du tout inquietes… dans ce cas en tant que sahraoui je demande l’independance du sahara et un retour au sultanat de tougourt qui lui a une histoire bien avant la colonisation francaise contrairement a dautres … ah non ca passe pas ça!! cest bon que pour les kabyles? ok …..
    jai meme envie de dire donnez leur l’independance et arretez votre hypocrisie… je mautocensure car si on parle dhistoire … (…) .mais mince il n’y a que des berbères en algerie!!!




    3



    4
    Anonyme
    6 octobre 2017 - 20 h 28 min

    dommage , mais je pense c est la faute a israel et le maroc




    3



    4
    BRAHIM
    6 octobre 2017 - 20 h 16 min

    Irham babakoume dîtes moi qui est plus dangereux, est-ce cette député Coco Channel sur la vidéo ci-après qui demande l’exécution de Ferhat Mehenni ou alors Ferhat lui qui n’a jamais demandé à exécuter ou à emprisonner quelqu’un, lui qui n’a jamais dit qu’il n’a jamais appelé à prendre le maquis avec de Kalachnikovs et des lance roquettes ! Alors qui cherche la guerre civile, qui cherche des histoires ??? Lui ou elle ?? Ferhat ne fait que combattre politiquement et pacifiquement pour sa langue, sa culture et depuis qu’il a constaté le pouvoir reste sourd sur tout, il le fait pour l’indépendance ou l’autonomie de la Kabylie. Mais il n’appelle pas jamais au meurtre dada Mehenni !

    https://youtu.be/Bbb0JCIkHzc




    10



    8
    karimdz
    6 octobre 2017 - 18 h 18 min

    Question au site Algérie Patriotique, pourquoi tant d articles sur le mak dont on sait pertinement qu il est une officine israélienne.

    Je ne trouve pas cette démarche très patriotique…




    21



    14
      Zombretto
      6 octobre 2017 - 18 h 58 min

      Oui, ya Si Karim, c’est ça ! tout est de la faute d’Israël, n’est-ce pas ?… Ah ! si seulement il n’y avait pas Israël, notre pays ne serait pas surpeuplé et ne dépendrait pas de la rente pétrolière, et nous nous serions un peuple prospère et heureux !… Ah oui, j’oubliais : c’est la faute du Maroc aussi !




      17



      6
        Izem
        7 octobre 2017 - 0 h 23 min

        Surpeuplé ?? Tu plaisante ou quoi, on est rien du tout comparé à la surface habitable de l’ Algérie, surpeuplé sur la côte c’ est tout mais pas ailleurs,dans l’ intérieur des terres il faut préciser.




        5



        4
          Anonyme
          7 octobre 2017 - 9 h 45 min

          Zone habitable : 150 km sur quelques 700 km
          40 millions dont 38 concentrés dans cette bande. Sur les 38 millions les 2/3 sont sur une bande encore plus étroite le long de la mer, résultat l’Algérie habitable toute saisons correspond à la superficie de la Sardaigne. Sans le pétrole le pays sombrera dans d’abord des guerres civiles incessantes, la faim et l’extinction.




          2



          5
        karimdz
        7 octobre 2017 - 11 h 51 min

        Notre pays surpeuplé, tu as été à l école ? Le territoire algérien fait presque 5 fois la france, et la densité, est il besoin de le dire, est négligeable par rapport à ta référence isra heil !

        S agissant du pétrole, c est bien connu il aiguise les apétits, à ton avis pourquoi isra heil a t il créé le daech ? Réponse outre semer le chaos, diviser pour régner, c est connu, pour faire main basse sur le pétrole et le gaz syrien.

        Enfin concernant ta dernière référence, sa médiocrité mimi 6, saches que le pays est en faillite, il emprunte pour rembourser des emprunts…

        Essaie à l avenir d’avoir des références plus crédibles et respectables ya zombretto 😉




        5



        2
    MELLO
    6 octobre 2017 - 13 h 54 min

    Afin de lever toute ambiguité, à propos de Hacene Hireche, que ma petite personne connait très bien , je tiens à remettre les idées, de l’auteur de cet article, en place. Hacène Hireche, docteur en sciences économiques et spécialiste de la PNL (programmation neurolinguistique) et militant de longue date de la cause berbère était l’invité d’honneur de cette manifestation. Le secrétaire général du HCA ne pouvait nullement se tromper sur la personne. Hacène Hirèche, élève émérite de feu Mouloud Ferraoun, s’inscrit plus largement dans la courant démocratique algérien qui lutte pour l’amazighité, la laïcité, le progrès social et les Etats unis d’Afrique du nord. Pour le docteur Hireche, il n’y a pas de personnes méchantes, il n’y a que des personnes souffrantes. À partir de cette réflexion, il a établi un lien étroit entre le comportement et le vécu des sociétés marginalisées et en conflit à l’exemple de Tamazgha (Afrique du nord), plus particulièrement sa partie centrale qui a connue différentes dominations coloniales depuis des siècles en passant par la domination romaine, turque, arabo-musulmane, Française, FLN, FIS et qui continuent jusqu’à nos jours. Ces dominations ont engendré des frustrations et des souffrances qui sont les principales causes de certains comportements déséquilibrés. Auteur , son livre offre au lecteur une quantité considérable d’informations sur l’histoire du Mouvement Culturel Berbère et la diaspora kabyle en France dans nombre d’aspects qui la caractérisent. En outre, il y trouvera une réflexion clairvoyante, élaborée dans un souci pédagogique qui ne manque pas de propositions judicieuses sur la situation politique en Algérie.




    17



    7
      karimdz
      6 octobre 2017 - 18 h 08 min

      Bon si ce sont des comportements déséquilibrés, nous avons des psychiatres et il faudra multiplier les centres de psychiatrie pour héberger ces déséquilibrés.




      10



      5
    1962= ElBandia
    6 octobre 2017 - 13 h 40 min

    Les membres du jury Nobel sont des ingrats pour avoir refuser le Nobel de la paix 2017 au sublime fakhamatouhou




    13



    5
      Anonyme
      6 octobre 2017 - 20 h 15 min

      dommage , mais je pense c est la faute a israel et le maroc




      6



      3
    Felfel Har
    6 octobre 2017 - 13 h 26 min

    Et voilà que nous retournons vers le culte de la personnalité, cette pratique qu’on croyait révolue. Qu’importe que le président ait ou non manifesté de l’intérêt pour le développement de la culture berbère, doit-on évoquer son nom à tort et à travers, en tous lieux et en toutes circonstances? Ne retombons pas dans l’idolâtrie, elle a été bannie par le Coran!




    14



    3
      Lghoul
      6 octobre 2017 - 13 h 49 min

      Mais Felfel Har – Quand on une culture marocaine d’idolatrie, les habitudes ne se perdent pas et nous sommes devenus, sans le savoir, des sujets du nouveau royaume d’Algerie. Baise main, aplaventrisme avec fiérté esclavage heureux et j’en passe. Ca fait parti de la nouvelle culture … Avoir un tompon noir sur le front pour prouver qu’on la priere plus que quiconque en fonction de l’intensité de la couleur est aussi une nouvelle culture fraichement arrivée de je ne sais d’ou. Donc des fois je me pose la question si je suis a meknes, kaboul ou a ryadh. Moi je trouve que je ne suis plus chez moi.




      12



      6
        Nostalgia
        6 octobre 2017 - 14 h 30 min

        Nous sommes deux, alors, mon cher Lghoul…
        Quelle tristesse, le larbinisme se décline partout et devient un motif de fierté.




        8



        4
        ZORO
        7 octobre 2017 - 8 h 16 min

        @El GHOUL Je crois que tu es bien chez toi ya el ghoul a Tizi ,dommage que Tizi ne soit qu un petit nid, tu ne pourras jamais y trouver place aux autres . Sors de ce nid exegu lALGERIE est grande ouverte elle pourrait t accueillir chez tes freres les arabes au tell ou au sahara leur terre est tres immense.SIGNE.ZORO. …Z….




        2



        4
    Loucif Amirouchène
    6 octobre 2017 - 10 h 47 min

    Je constate depuis que je lis AP que beaucoup d’internautes demandent toujours à AP de ne pas faire de la publicité au MAK et à Ferhat Mehenni mais ce sont ces internautes qui en font le plus et qui lui donnent plus d’importance avec leurs commentaires et critiques ! Tant mieux pour lui !!!!!
    Franchement, est-ce que le MAK et Mehenni sont plus dangereux pour l’Algérie que le pouvoir de 62, le DRS, le FLN et le RND ?? Qui peut répondre franchement à cette question, objectivement, sans passion ni haine ???




    36



    8
      MELLO
      6 octobre 2017 - 13 h 41 min

      Monsieur Loucif Amirouchène, vous posez les vrais problèmes , par la même, j’ai été l’un de ceux qui ont demandé de ne plus parler du MAK , du FIS ou d’autres entités extrémistes qui sont en réalité des leviers de ce pouvoir mafieux. Toutes ces entités sont expérimentées et manipulées à des fins politiciennes pour donner du « grain à moudre » à nous autres et ne pas penser à toutes ces dérives commises par ce pouvoir. Le MAK n’est absolument pas aussi dangereux que ceux qui nous ont ôté notre liberté, notre soif de vivre en paix dans une démocratie apaisée. La Kabylie restera cette belle région montagneuse et restera pour toujours ce creuset de la démocratie pour notre pays Algérie.




      12



      7
        Amnagh
        6 octobre 2017 - 15 h 30 min

        Camarade Mello,l’Algérie sera démocratique quand …le sel fleurira ! L’impasse algérienne est durable et indépassable faute d’alternative démocratique à l’échelle algérienne.Cette impasse peut déboucher sur deux alternatives: le chaos (somalisation) et la partition du pays ou la prise de pouvoir par les fous de dieu, toujours aux aguets.
        Citez moi un seul pays arabe démocratique (mis à part l’expérience tunisienne et le Liban cas spécial).




        12



        9
      karimdz
      6 octobre 2017 - 18 h 11 min

      Je peux répondre sans passion ni haine.

      …. mehenni, oui il est plus dangereux que le pouvoir en place, car à la différence, ses maitres sionistes veulent réserver à notre pays le sort de la lybie ou la syrie.




      11



      8
      ZORO
      7 octobre 2017 - 12 h 23 min

      Le pouvoir a fait du mal a tous les algeriens qui restent debout malgres ses mefaits.
      Mehenni veut saboter l ALGERIE.existera t elle s il arrive a le faire??
      (…)




      3



      1
    Loucif Amirouchène
    6 octobre 2017 - 10 h 35 min

    Ya si Rabah A. auteur de l’article, si vous aimez les laudateurs et les brosseurs de Bouteflika comme toute sa cour, c’est votre problème. Je ne comprends pourquoi dans la déclaration du secrétaire général du Haut Commissariat à l’amazighité (HCA) vous n’avez remarqué que l’absence de citation de Bouteflika! Vraiment, cela s’appelle chercher des noises ou des poux sur la tête d’un chauve ! Est-ce si important comme information ? Est-ce que c’est vital pour l’Algérie ? Est-ce qu’il est passible de condamnation ? Je ne comprends pas votre réaction ! Maintenant si c’est le MAK qui vous chatouille, çà c’est autre chose, mais il faut le dire et on passe à un autre sujet !!!!!!!! Mes respects !
    NB : ne vous inquiétez pas car quand le pouvoir nomme quelqu’un, même au HCA, il sait ce qu’il fait ! Il a d’ailleurs une tête de FLNiste ce secrétaire général, donc vous pouvez dormir tranquille.




    28



    5
    umerri
    6 octobre 2017 - 10 h 26 min

    Le jeu mystificateur qui consiste à en faire d’un probléme politique une question de personnes. Ce Mr serait surement une brave personne, mais le fond de la question est que l’Algerie arabe repose sur du faux. Corriger cette donnée et le MAK disparaitrait. Mais vous ne ménagez pas le mensonge et l’adhèsion du peuple qui en a marre.
    Si l’on entretient du faux alors que le pays croule sous son poids, cela veut dire que nous n’avons aucun interet dans cette terre.




    23



    3
    Touanth
    6 octobre 2017 - 10 h 16 min

    Le MAK est très très loin de représenter tous les kabyles algériens. Heureusement.




    17



    30
      Anonyme
      6 octobre 2017 - 20 h 31 min

      tu a fais un sondage ?




      3



      4
    Izem
    6 octobre 2017 - 10 h 08 min

    Si il n’ a pas cité le nom de bouteflika en Kabylie c’ est tout simplement parcque les Kabyles ne le reconnaissent pas, point barre! Bientôt le fait de dire je suis Kabyle va faire de nous des adeptes du mak!! Je vous le répète encore une fois même si on sait que vous le savez, tous les Kabyles sont identique au mak, sauf en deux seules choses: la demande d’ indépendance et bhl israel.




    23



    8
    karimdz
    6 octobre 2017 - 7 h 52 min

    Ses jours en tant que secrétaire général du haut commissariat à l amazighité sont comptés, sans aucun doute.

    Et je ne comprends toujours pas, comment se fait il qu il y ait une représentation du mak à tizi ouzou, l Etat doit être ferme, le mak est une officine israélienne, isra heil est notre ennemi déclaré, ce groupuscule doit être combattu au même titre que le daech.




    36



    35
      umerri
      6 octobre 2017 - 9 h 50 min

      Le baath fln est le tentacule de panarabislamisme, ce qui n’est pas berbére n’est pas national




      22



      12
        karimdz
        6 octobre 2017 - 18 h 15 min

        Tu confonds le machrek et le maghreb, le baath c est au moyen orient, chez nous, c est plutot le fln, tu dois avoir des lacunes en géographie et en géopolitique…

        Le fondement berbère d autre part est stipulé dans la constitution, et la langue tamazigh est officielle.

        Tu vis dans quel pays au fait ? …




        8



        8
    chaoui04
    6 octobre 2017 - 7 h 20 min

    C’est un caméléon l’opportuniste.




    19



    20
      Amnagh
      6 octobre 2017 - 8 h 20 min

      Crime de lèse majesté ?




      19



      6
      Izem
      6 octobre 2017 - 10 h 11 min

      Qui sont les opportunistes ? Les DAF ?? La seule et unique chose qui différencie les Kabyles du mak est la demande d’ indépendance et les moeurs de ce mhenni. Sinon en tout point de vue nous sommes totalement identique.




      5



      4
    Mohand
    6 octobre 2017 - 7 h 15 min

    Je pense que vous lui attribuez une importance qu il ne posséde pas, car ce groupuscule extrémiste du mak est ignoré et non reconnu par l ensemble des états de cette planète. Le maroc et israel le gère et l utilise à leurs propres fins et dans l espoir d une déstabilisation de l Algérie..Ces états manipulateurs se garde bien d aucune reconnaissance officielle envers ce groupuscule du mak et à leur tête cet énergumène de chanteur devenu aventurier politique f.mhenni….




    31



    26
    Anonyme
    6 octobre 2017 - 6 h 44 min

    Le Mak est une organisation antinationale ,hors la loi,et peut étre plus ,il suffit de chercher, elle doit etre combattu par tout ceux qui aiment l’Algerie.




    51



    37
      kaddour
      6 octobre 2017 - 7 h 39 min

      La question est s’il existe encore et combien sont-ils les Algériens qui aiment l’Algérie. Ah la belle parlote stérile.




      24



      25
        Anonyme
        6 octobre 2017 - 8 h 15 min

        @ kadour puisque tu n,aime pas l’Algerie ,va dans ton Maroc ou demande un lopin de terre sur la canebiere et etablis toi avec ton mak tu peux même y vendre des mc donalds si tu le veux.L’Algerie est tres chere pour seq enfants.




        36



        17
        karimdz
        6 octobre 2017 - 9 h 14 min

        L écrasante majorité des algériens aime son pays, et même quand ils partent à l étranger, il y a toujours la nostalgie du pays, quand bien même nos dirigeants sont bons ou mauvais.

        Même ce mehenni crève de mettre un pied au bled, mais il s est tiré une balle dans le pied, tant pis pour lui.

        Je ne sais pas de quel origine tu es, mais tu es tout, sauf un algérien.




        15



        10
        zoheir
        6 octobre 2017 - 10 h 55 min

        On aime l’Algerie mais pas une Algerie amputee, handicapee! On n’aime pas une Algerie sans tala guillef sans djurdjura sans azzefoun sans tigzirt




        15



        12
        algerien pur et dur
        6 octobre 2017 - 16 h 24 min

        C’est le pouvoir qu’on deteste pas notre belle Algerie qu’on aime tous sauf bien sur…les sujets de mombo 6.




        3



        3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.