Gaid Salah dénonce ceux qui emploient le terrorisme pour des desseins abjects et maléfiques

ANP Gaid
Ahmed Gaid Salah, vice-ministre de la Défense. New Press

Par Hani Abdi De Tamanrasset (VIe région miliaire), le vice-ministre de la Défense, Ahmed Gaid Salah appelle les éléments de l’ANP à veiller à l’unité, la souveraineté et la stabilité du pays. «Nous accordons une très grande importance au suivi de la consolidation du corps de bataille de l’Armée nationale populaire et à la satisfaction des exigences lui permettant de rehausser son niveau de disponibilité afin de garantir et de promouvoir les aptitudes opérationnelles et de combat de toutes ses formations et composantes, au service de l’Algérie, sur les pas de ses fidèles fils, qui veillent à son unité, sa souveraineté, sa sécurité et sa stabilité», souligne le chef de l’état-major qui exprime ainsi la détermination des forces de l’ANP à «triompher de ses ennemis qui ont essuyé un grand échec dans leur projet d’employer le fléau du terrorisme au service de leurs desseins abjects et maléfiques et d’en faire un autre moyen pour arriver à leurs fins ignobles et destructrices».

«Partant de notre profonde conviction de la sensibilité de cette mission qui incombe à l’Armée nationale populaire, de notre conscience, voire même notre application à l’impératif de son parfait accomplissement, le devoir nous appelle aujourd’hui, chacun dans ses fonctions, dans les limites de ses compétences et dans le domaine de ses responsabilités à poursuivre, continuellement, méthodiquement et rationnellement, sous le commandement et l’appui de Son Excellence Monsieur le Président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, les efforts résolus et complémentaires que nous avions entamés (…) ces quelques dernières années, conformément à une stratégie étudiée et à une vision clairvoyante et avertie», ajoute le vice-ministre de la Défense qui enchaîne les visites d’inspection dans les différentes régions du pays.

Par ennemi, le chef de l’état-major semble cibler ceux qui sèment encore le doute sur qui-tue-qui en Algérie et qui, par leurs thèses, pour le moins farfelues, absolvent les terroristes islamistes de leurs crimes.

H. A.

Comment (18)

    Anonyme
    9 octobre 2017 - 15 h 00 min

    On aimerait qu’il nous donne les noms de ceux qui manigancent contre le pays.Lui qui avec le programme de fakhamatou ont fait de cette armee une Armee d’elite.
    Malheureusement le prix Nobel de la paix a ete distribue, peut etre l’annee prochaine… mais pour l’avoir il faut detruire totalement et totalement le pays il ne vous reste pas grand chose.Allez…




    2



    0
    Anonyme
    9 octobre 2017 - 12 h 17 min

    Le sergent Garcia provoque ces interventions uniquement pour parler de son maitre histoire de lui rappeler qu’il est la uniquement pour le couvrir en cas ou…. Car vanter il n’y a rien a vanter!!!




    2



    0
    zaatar
    9 octobre 2017 - 12 h 15 min

    Du temps que régnait le grand pan, les dieux protégeaient les ivrognes, un tas de génies titubants au nez rouge à la rouge trogne. Dès qu’un homme vidait les cruchons, qu’un sac à vin faisait carousse ils venaient en bande à ses trousses compter les bouchons.




    1



    0
    Anonyme
    9 octobre 2017 - 11 h 59 min

    Général, c’est pourtant bien les télévisions nationales qui nous rabattent les oreilles, sous la dicté de vos services, de vos exploits quant à la découvertes de caches d’armes et de reddition de terroristes alors que le pays est envahit de Sahéliens. Ça sent tellement la manipulation que personne n’accorde plus aucune importance à cette pseudo information qui a complètement discrédité les chaines nationales algériennes Mais ça c’est le cadet de vos soucis.
    Vous n’ êtes pas dans le rôle de Chef d’état major, mais plutôt dans celui de soutien à quelqu’un qui ne gère plus le pays mais son petit clan.
    Oui, ça suffit! Qu’attendez vous? que les Algériens reprennent les armes.
    Vous boucher les oreilles et continuer à ignore la gronde qui monte en soutenant à bout de bras un prétendu dirigeant qui n’en est plus un sauf dans les esprits dérangés de ceux qui profitent de sa présence à la tête de l’état pour amasser des fortunes n’est pas la solution. Vous risquez de vous en rendre très rapidement compte que le peuple algérien n’est pas dupe.




    1



    0
    zoheir
    9 octobre 2017 - 9 h 33 min

    Mon general
    Jusqu’a preuve du contraire c’est la television officielle qui a brandit la menace terroriste et le message est clair : ou les reformes passent ou bien instruction sera donnee a Poseidon pour liberer le Kraken!




    9



    1
    anonyme
    9 octobre 2017 - 8 h 44 min

    Gaid Salah dénonce ceux qui emploient le terrorisme pour des desseins abjects et maléfiques
    Mr. le Général Ahmed Gaid Salah, à la tete de la très puissante, moderne, et viable institution du pays, l’unique, dans le pays
    Mon Général, Vous pouvez sauver le pays de la faillite, de l’austérité , et de la disette promises
    Par la nouvelle tyrannie économico-financière puissamment protégée, illégitime, illégale, et surtout très incompétente, et bricoleuse,
    Sans compétences, et sans stratégie d’avenir, de sortie de crise
    Qui est en train de jouer au destin, à l’avenir, et surtout à la justice de 40 000 000 d’algériens
    (les acquis du peuple, que deviennent t – ils ?)
    Le pays, ses portes-monnaies, et ses tiroirs-caisses seront sous la loupe, la botte, et la protection très austères, et rigoureuses
    Du F.M.I, de la Banque Mondiale, des clubs de Paris, et de Londres (nous font revenir aux tristes périodes noires 1988-2000),
    Notre 1929, de la grande récession, de l’hyperinflation, de la stagflation, et à la fin de la pauvreté, dans un pays pétrolier ?!,c’est injuste
    Souffler d’un trait de plume (décision), l’épargne des dizaines de millions de pauvres algériens par des dévaluations du Dinar ?!,
    Par des machiavels économiques implacables, impopulaires, sans scrupules, et sans états d’ames ,
    Maniant le verbe, à merveille
    Et à la fin c’est le pauvre citoyen algérien, de surcroit, marginalisé, qui payera les gaspillages, l’indécence,
    Et les richesses ostentatoires injustes des corrompus, incompétents, injustes riches algériens, y compris les malfrats de l’informel
    Et du foncier bradé à vil, et dérisoire prix, classés comme crimes économiques,
    Dans un pays possédant une justice, et une cour des comptes crédibles, sans failles, au dessus de tous




    5



    1
    aucun doute
    8 octobre 2017 - 23 h 31 min

    aucun doute quant à l’origine islamiste des massacres de la décennie noire ., sans les sinistre ali benhmar et l’autre singe ….madan….il n’y aurait jamais eu 200 000 personnes mortes sans savoir pourquoi ? Allah yerhemhoum (civils et militaires …) et que l’enfer soit la derniére demeure des sanguinaires .




    9



    1
    eliamine
    8 octobre 2017 - 23 h 05 min

    La mission d’un chef d’état major n’est pas de faire dans le complotisme de bas étage, un discours complotiste (ayadi kharijaya, hizb frança, sionisme , usa, croisés, néocolonialisme et imperialisme …) même s’il ya une réalité complexe. Mais le rôle d’un chef d’état major est de s’assurer que la planification stratégique
    se concrétise sur le terrain au plan opératif en donnant les moyens techniques et morales aux troupes de mener à bien les objectifs et les missions qu’ils leur sont assignés par le commandement de l’ANP pour éviter de se retrouver dans le scénario de surprises stratégiques aux conséquences terribles pour la nation. Ce n’est pas avec de telle discours démago et répétitifs que notre sécurités sera mieux assurés, mais par une planification rigoureuse et la maîtrise des moyens techniques. L’ANP connait un vieillissement de son commandement qui n’est pas en phase avec les moyens technologique usité par les meilleurs armées du monde monde: sattelites, drones, awacs, mrap, le soldat de l’ANP est toujours équipé de la même manière que pendant la fin des années 90s. l’usure du matériel onéreux comme les chasseurs SU-30 laissés au 4 vents sur les pistes sans aucune protection contre le soleil, sable , au risque de se trouver cloué au sol quand on en aura besoin, les helicos idem, des gilets par balle d’un autre temps non ergonomique pour nos soldats, pas de MRAP. Donc je doute fort de l’efficacité sur le plan opérationnel des dictés de 3ami Salah.




    7



    1
      Med
      9 octobre 2017 - 9 h 54 min

      Vous m’avez refroidi le cœur!!! (expression de chez nous, à traduire)




      2



      4
      Tin-Hinane
      9 octobre 2017 - 12 h 58 min

      Et c’est bien ce qu’il fait « s’assurer que la planification stratégique se concrétise », que cela ne l’empêche pas de nommer l’ennemi qui complote car ce n’est qu’en les nommant qu’il les sort du complot. Nous ne sommes pas obligés de jouer leur jeu et de protéger leur complot il faut les dénoncer.




      1



      0
    Aicha Benguendouze
    8 octobre 2017 - 22 h 37 min

     » Par ennemi, le chef de l’état-major semble cibler ceux qui sèment encore le doute sur qui-tue-qui en Algérie et qui, par leurs thèses, pour le moins farfelues, absolvent les terroristes islamistes de leurs crimes. »
    Vu que l Algérie officiellement est en guerre contre le terrorisme (de n’importe quelle source..) pourquoi ne pas créer un tribunal militaire, juger les ennemis et les condamner le plus sévèrement possible en s en foutant ce que certains pays vont dire et penser a ce sujet…? La guerre c est la guerre….non?




    4



    1
      Med
      9 octobre 2017 - 9 h 59 min

      ….et lui, n’a t il pas, récemment demandé aux « égarés  » de Ouyahia de déposer les armes en leur promettant l’absolution par les « bienfaits  » de la loi scélérate de la « concorde  » ?




      3



      1
    anonyme
    8 octobre 2017 - 22 h 16 min

    Est ce que tout citoyen algérien qui demande,pacifiquement,des réformes politiques démocratiques de ses institutions représentatives
    Pris en otages par une oligarchie affairiste mafieuse, protégée, illégitime, illégale, et incompétente, en gestion, et en management
    Est un individu qui complote contre son pays ?!

    Est ce que tout citoyen algérien qui demande, pacifiquement, des réformes économiques, et financières de l’économie de son pays
    Qui va tout droit vers sa plus grande faillite post indépendante (depuis 1962), est un individu qui complote contre son pays ?!

    Est ce que tout citoyen algérien qui demande, pacifiquement, que l’austérité, la fiscalité, et la politique des revenues soient justes,
    Et équitables pour tout le monde (tous), est un individu qui complote contre son pays ?!

    Est ce que tout citoyen algérien qui demande, pacifiquement, que l’état trop dépensier, doit faire son auto critique, et se réformer
    Pour la très mauvaise gestion de ses finances (trop de déficits) noyées, et submergées par des dépenses, souvent, inutiles
    Et qui vit largement au dessus de ses moyens,qui défient le bon sens, et se répercutent directement sur le niveau de vie
    Du pauvre citoyen (inflation, hausses des prix…), est un individu qui complote son pays ?!

    Est ce que citoyen algérien qui ose, pacifiquement, dénoncer, condamner, et se révolter, pacifiquement, par la parole, et la plume
    Contre les nombreux scandales économico-financiers qui ont secoué le pays, et occulté par …..ses institutions ?! (notre « justice »)
    Et qui ont défrayé, meme, la chronique de nos voisins européens, et l’opinion démocratique européen
    En qualifiant l’Algérie, comme un état bananier (failed state), pour ses scandales nombreux, et occultés, dans l’opacité totale
    Est un citoyen, qui complote contre son pays ?!

    L’avenir le dira, et la période (1999-2019) sera gravée dans l’histoire, comme la période des gachis économiques monumentales
    (800,à 1000 milliards de dollar de dépenses, souvent improductifs, non rentables, et inutiles, fastes, prestiges,folies de grandeurs ?!)
    Stratégie économique chaotique, à coute de vue, basée sur les infrastructures, les importations, et les consommations
    Des occasions manquées pour relever, économiquement, le pays, (Agriculture, P.M.E industrielles, Enseignements, Formations,…)
    Gaspillages inimaginables, de la corruption généralisée des institutions du pays, et la faillite totale du pays (1999-2019)

    Malheureusement, un pays, aux grandes potentialités humaines, et matérielles, de ressources, et de richesses qui régresse,
    Sur tout les tableaux, nous rappelle, tristement, et à certains moments, le grand Zaire (Congo Kinchassa) du général Joseph Mobutu,
    Aux grandes richesses surexploitées,et au peuple pauvre, surexploité, et misérable du général (des Belges,…) Joseph Mobutu,
    Et le grand Brésil riche, surexploité, et un peuple pauvre sous les généraux Branco, et Geisel, pro-américains
    Et les grands propriétaires terriens les Latifunda, après 1964,

    Les clignotants du pays sont, pour le moment, au rouge, n’en déplaisent, à ceux qui voient le contraire
    L’espoir, et la patience, pour un renouveau démocratique, et pacifique, en Algérie, est toujours permis
    Avec l’Unité, la Solidarité, et le civisme, de tout les algériens




    6



    1
      Med
      9 octobre 2017 - 10 h 02 min

      excellent , rien a rajouter !




      2



      1
    focus
    8 octobre 2017 - 21 h 59 min

    BRAVO DZDZ REPONSE JUSTE.
    VOUS ETE UN CITOYEN LIBERER QUI VA REUSSIRE
    QUELQUE SOIT LE CONTINENT.




    0



    1
    Mohamed El Maadi
    8 octobre 2017 - 16 h 55 min

    L’ANP veille au grain c’est son boulot .




    6



    3
    focus
    8 octobre 2017 - 16 h 46 min

    Algerie Hopital Psychiatrique le meilleur au monde
    alors si on calcule le taux de citoyens qui quittent l’hopitale
    vers autres continents pour une nouvelle vie sociale est reussissent
    cela prouve que l’hopital a les meilleurs psy.




    4



    11
      DZDZ
      8 octobre 2017 - 18 h 35 min

      Va déposer tes psychoses au palais des esclaves.




      9



      7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.