Référendum pour l’indépendance de la Catalogne : c’était du bluff !

Carles Puigdemont référendum
Carles Puigdemont. D. R.

Par Karim B. – Le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, a tourné autour du pot, lors de son discours prononcé devant le Parlement catalan, jouant sur les mots et rallongeant le liminaire à n’en plus finir pour annoncer, enfin, que la Catalogne sursoyait à l’application du résultat du référendum.

A vrai dire, les dirigeants catalans ont «capitulé» face aux sérieuses menaces de Madrid, dont la réaction aurait été violente si Carles Puigdemont s’était entêté à conduire l’Espagne à la partition. Le président de la Catalogne a, dans un laïus lénifié, loué la fraternité entre toutes les composantes du peuple espagnol, préparant ainsi le terrain à son annonce dont le contenu signifie que toute cette «gymnastique» – la tenue d’un référendum dans un climat extrêmement tendu – n’était qu’un coup de bluff ou, au contraire, une démonstration de force pour mieux négocier un nouveau statut pour la Catalogne, avec plus d’autonomie. Mais pas l’indépendance totale.

Il est difficile, à l’heure actuelle, d’interpréter avec exactitude ce revirement de situation. Il va sans dire que d’âpres négociations ont dû être menées loin des médias entre les différents acteurs de cet épisode politique qu’est en train de vivre le royaume d’Espagne pour que la crise ne dégénère pas. Car une guerre civile en plein cœur de l’Europe n’était pas à écarter et une telle probabilité aurait eu une onde de choc terrible à travers tout le Vieux Continent où certains Etats font face aux mêmes velléités indépendantistes.

C’est une solution négociée que cherchent les Catalans, qui ont, ainsi, fait machine arrière après avoir montré qu’ils étaient prêts à aller loin dans leur action qui semblait irrémédiable, au vu de la farouche résistance qu’ils ont opposée aux forces de l’ordre déployées en grand nombre pour tenter d’empêcher la tenue du référendum. Ce que Madrid n’a pu que perturber, sans pour autant lui faire obstacle.

Ce qui vient de se passer en Catalogne est également un signal fort à l’adresse des indépendantistes dans les autres pays de l’Europe – France, Royaume-Uni, Belgique, etc. – ; un message clair qu’aucune visée séparatiste ne sera tolérée.

K. B.

Comment (24)

    Algérie Authentique
    11 octobre 2017 - 19 h 14 min

    les financiers cherchent à atomiser l’Europe en micro États hostiles les uns envers les autres tout comme ils le font pour le monde musulman ! ils ont trouvé un terreau favorable parmi les fascistes séparatistes catalans qui disent vouloir l’indépendance pour ne pas payer pour les autres régions d’Espagne qui sont moins riches, c’est honteux ! pareil pour l’Algérie le mak agite l’argument de la langue kabyle voire même de l’ethnie kabyle pour se désolidariser de l’Algérie millénaire ! leurs plans sont voués à l’échec parce que leurs agents restent minoritaires !




    4



    5
      Anonyme
      12 octobre 2017 - 10 h 24 min

      Et les Sahraouis, tu n’en parles pas!!!! Ou alors ce n’est pas la même logique?




      2



      0
    Anonyme
    11 octobre 2017 - 14 h 50 min

    Croyez moi rien n’est fini.
    Juste que le plan N° 2 va être appliqué.
    Chaque chose en son temps .
    Les préparatifs se feront comme ils ont étés prévu.
    Le plan N° 1 n’était qu’un teste pour ajusté le plan N°2.
    Mais l’independance de la catalogne jamais les catalan y renonceront .
    Il y a même un plan N° 3 et 4.
    Tant que l’ont ne peux pas mordre la main de nôtre ennemi ont l’embrasse.
    Jusque viendra le jour opportun ou cet ennemi ne verra rien venir et les coups lui seront fatal.
    Les stratégies obligent.




    2



    2
    Les Égarés.
    11 octobre 2017 - 10 h 33 min

    @Point de vue 00h 03
    Tu dis en tant que « Européen »…bla..bla.. indépendance Kabylie…!….C’ést l’avis de Tous , il n’y a pas de Pays appelé « Europe » . mais un Continent !! …Toi le Traître qui renie son propre Pays ..(Francais, Belge ou Hollandais ou Roumain), personne ne connait de Pays appelé Europe ni à l’Onu ni à la boulangerie !…Tu as vendu ton Pays , ta Souveraineté , à l’oligarchie Financière et aux USA , véritable maître de Ton Europe.
    Ton « Pays » Europe est dirigé en Politique Étrangère par l’Otan sous commandement Américain depuis Washington; en Économie depuis Bruxelles et Francfort et en Sociale par ton Parlement européen …,..
    libére déjà ton propre Pays d’origine (France où Italie ou Portugal , ou…) de la Colonisation Américaine et après tu pourras raconter ce que tu veux !….
    Chez nous en Algérie, il n’y a que des Algérien patriotes!!!




    11



    3
    Anonyme
    11 octobre 2017 - 10 h 14 min

    Ils ont raison de demander leurs indépendance! vu l’argent jete par la fenêtre et mis dans la corruption par les dirigeants espagnols et européens -l’exemple de france2 tous les employés de la chaine ont tous un parent qui travaille la, idem pour l’entv que je vomis – avec cette mentalité ont détruit le monde car les postes requis ne sont en fonction de la compétence mais bien au delà, les connaissances et les amis.




    4



    3
      Anonyme
      11 octobre 2017 - 16 h 40 min

      avant le monde se divisait entre pays riches et pays pauvres,aujourd’hui,entre régions riches et pauvres a l’intérieur d’un meme pays,la catalogne est riche contrairement a l’andalousie,idem pour le nord de l’italie,aggravé par un certain racisme contre le sud pauvre,en afrique du nord,sauf exception, aucune région n’est viable,si l’une d’elle décidait de faire sécession




      1



      2
    HANNIBAL
    11 octobre 2017 - 9 h 53 min

    Un vent de panique a enrobé le makhnaz pendant ce scrutin d’ entendre le mot indépendance mais il ne saurait tarder pour les Sahraouis. la géostratégie de mongol VI est de ne plus réclamer l’ilot du Persil dont on connait l’issue.




    6



    3
      Anonyme
      11 octobre 2017 - 11 h 07 min

      Les choses vont plutôt dans son sens. L’échec de l’opération Catalane jette un doute sur les ambitions des Sahraouis… Il aurait fallu partir en guerre il y a longtemps; les jeunes générations veulent vivre. Les combats un peu trop compliqués leur font peur. Le militantisme est une espèce en voie de disparition…




      4



      16
    Corse, Bretagne, DOM TOM INDEPENDANTE !!!
    11 octobre 2017 - 0 h 59 min

    C’était pas un bluf !! Les agents qui ont activés cette motivation d’indépendance de la Catalogne ont eu peu qu’après l’Angleterre, l’ESPAGNE tout entière demande totalement son indépendance face à l’EUROPE et ils ont eu peur que les autres pays d’Europe demande également par la suite leurs indépendance de cet Europe d’Amérique du NOUVEL ORDRE MONDIAL que j’encourage rapidement à quitter !




    14



    4
      Point de vue
      11 octobre 2017 - 8 h 41 min

      En tant qu’européen, je voudrais vous poser la question suivante : Etes vous pour l’indépendance de la Kabylie ???




      7



      24
        zoheir
        11 octobre 2017 - 9 h 59 min

        En tant qu’Algerien je dis que votre question est indecente et deplacee. Ce que veulent les Algeriens, ils le feront entre eux en toute serenite. Ce ne sont pas des assistes et votre intervention separatiste sent le souffre. Vous pouvez disposer.




        16



        7
        ninir
        11 octobre 2017 - 10 h 13 min

        non monsieur, la Kabylie réclame l’Algérie toute entière. elle veut juste que la démocratie soit érigée en système de gestion sur tout le territoire. la Kabylie réclame justice et veut que les valeurs ancestrales soient respectées dans toute l’Algérie (qui a de tout temps été Amazigh). la Kabylie veut sa « part » de développement comme les autres régions du pays (industrie notamment). mais la Kabylie ne veut pas se détacher du reste du pays. elle reste et restera la tête de pont de la démocratie et de la liberté d’expression.




        27



        8
        abel
        11 octobre 2017 - 16 h 48 min

        on parle ici de régions viables comme la catalogne,région riche ou le nord de l’italie qui peuvent se permettre ce genre d’aventure et meme la catalogne est rattrapée par la réalité ,d’ou la réculade




        1



        3
        Kabylovich
        12 octobre 2017 - 5 h 45 min

        En tant qu’Algérien, je voudrais également vous poser la question suivante : Etes vous comme le peuple Français l’exige pour l’indépendance de la France ?




        1



        0
    anonymous
    11 octobre 2017 - 0 h 03 min

    Par contre c’est halal la partition de l’Irak de la Syrie du Soudan de la Libye etc…et haram tout ce qui touche au vieux continent
    On a tout vu avec ces criminels




    36



    7
    Les Égarés.
    10 octobre 2017 - 21 h 08 min

    Démembrer L’Irak , la Syrie , le Soudan , la Yougoslavie , …oui !
    … Mais un pays de l’Union européenne , ha ! ça jamais , c’est dangereux !!…. Nous avons à faire à des « Droit d’ingérence » chez les autres mais non applicable chez Soi !!…Il paraît que l’hypocrisie est née en Europe Occidentale..et se transforme en droit d’ingérence au Moyen Orient .




    62



    6
    karimdz
    10 octobre 2017 - 20 h 53 min

    Les catalans ont été abusés par des indépendantistes opportunistes déjà impliqués dans des affaires, qui se partageaient déjà les postes. L histoire du calife qui veut être à la place du calife, est bien connue. Ils ne sont qu attirés que par le pouvoir et ses privilèges, et rien d autre.




    24



    9
    Anonyme
    10 octobre 2017 - 20 h 48 min

    Est ce réaliste de créer un pays pour chaque petite poignée de personnes?
    Bien sûr que non! la liberté fait pousser des ailes à certains. Bientôt les coiffeurs de la rue Dupond vont demander leur indépendance. Les Catalans savent au fond d’eux mêmes que ça ne passera pas: les Basques avant eux ont essayé, résultat rien.. Les pays occidentaux n’hésiteront pas à utiliser la manière forte quand leur intégrité est menacée. Ils reprochent néanmoins ces mêmes comportements à des nations comme la Turquie ou d’autres: faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais! Les droits de l’homme est un piège par lequel ils tioennent les pays du tiers monde. Ceux qui ont compris œuvrent dans leur intérêt sans prêter attention à ces remarques ou en faisant semblant ….




    29



    10
    Algérien Nationaliste
    10 octobre 2017 - 20 h 35 min

    Il ne faut pas oublier les deux millions de personnes qui ont voté oui au référendum pour l’indépendance de la catalogne cela prouve qu’il y a un profond malaise au sein de la société espagnole, si on fait la même chose en Kabylie je suis sur que la majorité serait prête à voter pour l’indépendance, il faut creuser plus profond, le mal on le connait, la cause c’est que ces gouvernements crapuleux prennent des décisions contre leur peuple et tant qu’on ne met pas des gens honnêtes au pouvoir on risque d’avoir de plus en plus de revendications indépendantistes.




    19



    36
      karimdz
      10 octobre 2017 - 20 h 49 min

      C est bizarre puisque le gouvernement espagnol n a rien de crapuleux, comme quoi, et ma foi, suis pas certain du tout qu en kabylie, pourtant rebelle, le oui l emporte, bien au contraire.




      32



      15
      ZORO
      10 octobre 2017 - 22 h 08 min

      Tant que le petrole et le gaz existent personne ne pensera a son independance.Signe ZORO. …Z….




      7



      17
        Anonyme
        11 octobre 2017 - 1 h 47 min

        Le Gaz Algérien à été donné gracieusement à la France GAZ DE FRANCE jusqu’à 2040 en échange de bon procédé avec des Valets qui nous gouvernent, comme quoi !




        9



        7
      Anonyme
      11 octobre 2017 - 9 h 12 min

      L Algerie est forte de sa diversite,son unite et son militantisme,notre pays a paye un prix fort pour arracher son independance et sa liberte. nous resterons fideles au serment que nous avons faits a tous nos Chouhadas,ceux de la lutte pour notre independance et ceux des annees de plomb, plus de 1,7 million de chouhadas.
      Je suis berbere, Kabyle et profondement Algerien, né et elevé sur la precieuse et sacree terre de cette tres belle Patrie Algerienne.




      11



      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.