Faux frères

Jassem Qatar
Hamed Ben Jassem, l’ex-Premier ministre qatari. D. R.

Par R. Mahmoudi – Le récent déballage d’un ancien Premier ministre qatari, fait dans le sillage de la mise en quarantaine de ce petit émirat gazier, vient confirmer à l’opinion publique de façon éclatante une évidence qui était éludée pendant des années, à savoir que le Qatar était derrière toutes les manigances ayant visé – et visant toujours – les pays arabes, et dont l’Algérie fut la plus grande victime.

Dans ses aveux, cet ex-Premier ministre, qui occupait en même temps le poste de chef de la diplomatie de son pays au moment où se tramaient les plus grandes conspirations contre le monde arabe, reconnaît, entre autres, que c’est bien le Qatar qui finançait – et finance toujours apparemment – la chaîne de propagande anti-algérienne Al-Magharibia qui émet à partir de Londres et qui sert de tribune, surtout, aux islamistes de l’ex-FIS, d’où ils continuent de lancer leurs appels à la haine et tentent de remettre au goût du jour la théorie désuète du «qui-tue-qui ?», en engageant même des enfants de harkis revanchards et obnubilés par leur haine de l’Algérie.

Cet aveu suffit pour tirer une conclusion essentielle, à savoir que c’est aussi le Qatar qui encadre tous les plans de déstabilisation politiques et sécuritaires ciblant l’Algérie depuis l’étranger, à commencer par les attaques marocaines qui prennent désormais des formes insoupçonnées. Aussi le Qatar n’est-il pas étranger à l’explosion de la violence dans les pays du voisinage de l’Algérie, et notamment en Libye et au Mali où des preuves d’implication des officines qataries depuis 2011 ont pourtant été clairement établies depuis longtemps.

Ses autres révélations sur le rôle extraordinairement ravageur de la chaîne Al-Jazeera –aujourd’hui abhorrée même par les alliés naturels du Qatar –,  la totale soumission de Doha à la stratégie par essence destructrice des Etats-Unis et son pacte secret avec l’entité sioniste ne laissent aucun doute sur  les intentions du régime qatari – encore en place, faut-il toujours le rappeler – envers un pays comme le nôtre, qui est un des rares à y avoir échappé, et qui est en droit de demander des explications officielles aux tenants de cet émirat – qui sont toujours les mêmes – et d’aller même, en toute légitimité, jusqu’à rompre tout simplement ses relations avec lui.

R. M. 

Comment (22)

    Chaoui
    2 novembre 2017 - 16 h 06 min

    Le titre de l’article comme le laisse transparaître la tête de ce rat de bédouin est très juste : faux frère. L’ont-ils seulement jamais…été !
    Appelons à une rupture immédiate de toute relation avec le qatar et l’arabie et à leur isolement dans l’intérêt et pour le bien et la paix des pays.




    7



    2
    Algérie Authentique
    1 novembre 2017 - 23 h 22 min
    Algérie Authentique
    1 novembre 2017 - 23 h 20 min

    Permettez ap que je poste ce lien vers l’excellent papier de Bruno Guigue sur agoravox en commémoration du 2 novembre 2017 funeste date de promulgation de la déclaration balfour, déclaration qui est à l’origine de la catastrophe vécue par le peuple palestinien !




    7



    1
    alias
    1 novembre 2017 - 21 h 26 min

    je lis dans l’article une phrase : »….les enfants de harkis revanchards »
    je ne suis pas fils de harki mais je pose une question: qui a ce droit de juger des enfants? de harki ou de maquisards.
    « Les fils de harkis » si cela devrait être une insulte ce sont ceux qui profitent honteusement des richesses du pays légués par leur pères au pouvoir durant des décennies.




    14



    4
      Pokemon
      3 novembre 2017 - 14 h 40 min

      Vous dites ne pas être fils de harki permettez nous d’en douter. Je vous rappelle un peu l’histoire de ce pays, les harkis sont ceux qui ont pris les armes contres les algériens qui combattaient pour libérer leur peuple du joug infâme du colonialisme, les harkis sont ceux qui se sont vendus au colonialisme, les harkis sont ceux qui ont collaboré avec la france coloniale, les harkis sont ceux qui ont arrêté, torturé et assassiné les moudjahidines.
      Ne confondons pas tout. Sachez et sachez le bien, rien jamais ne changera ce fait l’histoire a déjà été écrite. Les enfants de harkis pour la plupart ont pris le parti de leurs pères et haïssent l’Algérie, donc oui les ennemis de l’Algérie recrutent parmi les enfants de harkis pour mener leurs mauvaises actions.




      3



      2
    Felfel Har
    1 novembre 2017 - 15 h 59 min

    Bon, maintenant que nous avons la confirmation de ce qui se tramait (et se trame encore) contre notre pays, que vont faire ceux qui nous donnent des leçons de nationalisme et qui se décrivent comme « mortellement patriotes » pour légitimer leur position actuelle au sein du gouvernement (Président, PM, MAE)? Vont-ils revoir leur copie et réévaluer nos relations avec ces pays félons et traîtres? Nous sommes à la croisée des chemins et nous devons définitivement identifier les pays amis et ceux qui ne le sont pas et décider du niveau de coopération à avoir avec les uns et les autres. Ne considérons plus ceux qui nous veulent du mal en « frères » ou amis! Limitons au strict minimum permis par les usages diplomatiques nos contacts avec eux! Il nous faut surtout préparer d’ores et déjà, notre riposte en cas d’agression nouvelle! Nous sommes un pays pacifiste mais il ne faut pas venir nous chercher la petite bête. La France en sait quelque chose. Et les pays arabes comploteurs devraient se souvenir de la façon dont nous avons acquis notre indépendance. Si vis pacem, para bellum!




    21



    6
      Chaoui
      2 novembre 2017 - 15 h 58 min

      Juste une précision ; nous ne sommes pas un pays »pacifiste » mais un pays non belliqueux. Nous n’agressons personne, mais qu’on ne nous agresse pas…




      6



      1
    Abou Stroff
    1 novembre 2017 - 14 h 47 min

    dans les relations internationales, il n’y a ni frères, ni amis. il n’y a que des rapports de force qui se traduisent par l’existence d’Etats dominants (les puissances impérialistes, en général) et d’états dominés (les états arabes, entre autres), le premier ensemble, matérialisation du capital financier mondial (fraction dominante de l’heure du capital mondial), réalise ses intérêts et matérialise ses desseins en assujettissant des états dominés (certains états « arabes », entre autres) qui deviennent ainsi des vassaux d’une part et de simples « champs à labourer » par le capital mondial et par l’entité sioniste (qui n’est qu »un appendice du capital mondial), d’autre part.
    en termes clairs, il n’y a que des niais formatés par des idéologies archaïques (l’arabisme et/ou l’islamisme qui continuent à galvauder des niaiseries (des niais qui galvaudent des niaiseries, est ce étonnant?) du genre « nous sommes frères » ou « nous sommes musulmans » (comme si le frère ou le musulman ne grugerait pas son « frère » ou son « frère en religion » si les conditions de le gruger s’y prêtent).
    moralité de l’histoire: analysons concrètement une situation concrète à arrêtons une bonne fois pour toute de jouer à la vierge effarouchée à chaque fois que nos « frères » nous font un « croc en jambe ».




    23



    2
    Mello
    1 novembre 2017 - 12 h 44 min

    Mr Mahmoudi, quelle diference entre cet article , en editorial, et celui abordant le meme themes qui est dans le chapitre ’actualite ?. Tous les commentaires vont pratiquement dans le meme sens pour dire que ce sont vraiment des faux freres, ceux que l’on croyait portant la meme religion et partageant la meme langue officielle. Je dis bien officielle en premiere langue , car cette carapace de premiere langue officielle ne convient pas a ce peuple qui la maitrise pas. Pour certains c’est un melange franco-berbero-arabe, c’est la darja parlee d’Est en Ouest et du nord au Sud , pour d’autres c’est le Kabyle, d’autres encore le Chaoui, le Mozabite, le Chleuh et bien d’autres langues , je ne dirais pas dialecte. Alors , ou est cette fraterie qu’on veut nous imposer, l’ Algerie est d’abord un pays Africain avec son Islam et ses diversites culturelles et linguistiques , comme la majorites des Africains. Oui, ces pays du golfe sont vraiment des faux freres et tous les intervenants vous le confirmeront.




    19



    0
    Nourdine
    1 novembre 2017 - 11 h 16 min

    Silence absolu de la nébuleuse musulmane new age. Mokri et consorts sont les dindons de la farce qatarie – ce qui n’enlèvent rien à leur responsabilité dans leur soutien et leur ralliement à Erdogan et Emirs du golfe et en définitive aux USA ‘et consorts) à dans leur volonté de destruction des nations-états. –

    nous assistons à un déballage ping pong qatari/états du golfe du genre ainsi font font les petites marionnettes.




    18



    1
    BabEIOuedAchouhadas
    1 novembre 2017 - 10 h 22 min

    Mon père Allah yarhamou, ne m’a jamais dit que j’avais un frère et traître par dessus le marché.




    17



    1
      Anonyme
      1 novembre 2017 - 12 h 07 min

      D’abord EST CE TON FRERE ? je ne le pense pas ! c’est ton ennemi ni plus ni moins et il faut le considerer comme tel !




      15



      0
    Anonyme
    1 novembre 2017 - 10 h 13 min

    Ils pensent qu ils peuvent tout acheter avec leur 100 milliards de dollards de revenus annuels provenant du gaz et du petrole avec une population de 300 mille Qataris.Ils pensent qu ils peuvent tout se permettre tant qu ils ont cet accord strategique secret avec les USA avec la plus importante base militaire US sur leur territoire. Avec les problemes du Qatar avec ses voisins les USA doivent choisir entre le Qatar ou les autres pays du conseil du golfe dont la Saoudie…donc les americains finiront par regler le different car ils ont besoin de la base du Qatar et de la Saoudie pour un eventuel conflit contre l Iran.Nous autres Algeriens nous avons d autres conceptions diplomatiques de la chose politique,nous agissons diplomatiquement pour attenuer les tentions a la recherche de solutions acceptables pour la stabilite de notre region.Les pays du Sahel avec le soutien de la proposition au conseil de securite de Guterres pour former une force africaine du G5 et les negociations entre les belligerants en Lybie,ce sont les 2 priorites de la diplomatie Algerienne.Faire en sorte que le secretaire general de l ONU Mr Guterres reussisse a faire accepter par le conseil de securite la creation de la force d intervention du G5 au Sahel et le depart des unites speciales US,Francaises et Allemandes des pays du Sahel.




    2



    1
    Chikito
    1 novembre 2017 - 9 h 33 min

    Vos articles (…) on y trouve des informations interessantes, mais bizarrement jamais sur la corruptions de nos dirigeants, à ce je sache ce n’est pas le qatar ni le maroc qui achetent a tour de bras des biens immobiliers pour nos dirigeants a travers le monde, que le qatar et le maroc (le makhzen – je fais la distinction avec le peuple marocain pour lequel j’ai beaucoup d’estime) ne nous aiment pas ou veulent defendre leurs interets c’est un secret de polichinelle, à nous de defendre les notres mais pas avec une bande d’incapable qui n’arrivent meme pas a decider de l’implantation d’un port en 16 ans!!




    20



    14
      Mello
      1 novembre 2017 - 12 h 13 min

      Je partage ton avis sur les sujets abordes par notre journal AP. Les pays du golfe, le Maroc ou encore tous ces juifs qui crachent en l’air , nous en avons ral le bol, preuve que tous les commentaires vont dans le meme. Les vrais sujets , ce sont tous ceux qui touchent a notre quotidien au niveau national.




      15



      3
    Moh
    1 novembre 2017 - 8 h 35 min

    La France aussi ne rate pas une occasion pour enfoncer l’Algérie comme le fait le Qatar et le Maroc.




    24



    4
    l'éveillé
    1 novembre 2017 - 8 h 11 min

    khawa khawa dima khawa et m… aux sekourètes les jalouses qui confondent le hip hip et le folklore avec civilisation. je me sens plus frère avec les pays du golfe qu’avec les peuplades consanguines qui squattent l’Algérie et qui ne rentreront jamais dans l’histoire sauf celle de la cupidité et de la parano.




    4



    34
      Anonyme
      1 novembre 2017 - 12 h 26 min

      Tu parles en langage des signes que personne ne comprend ,assez de lachete et va droit au but ,sinon tu ne parles que pour toi ya si l’eveillé !




      10



      2
      Zombretto
      1 novembre 2017 - 17 h 02 min

      L’Eveillé ? Toi tu es « éveillé » ???… Si c’est le cas, alors je recommande à tout le monde d’aller se coucher !!




      9



      0
    Anonyme
    1 novembre 2017 - 7 h 36 min

    Il a deballe une infime partie des catastrophes qu ils ont financees dans les pys arabes,ce sont bien des avions militaires grands transporteurs de troupes et de materiels qui ont effectues des navettes avec le nord du Soudan pour transferer des terroristes de Daech et leurs materiels en Lybie a travers les frontieres du Soudan du frero Omar el Bachir,en recompense les sanctions qui frappaient le Soudan ont ete levees pour services rendus.




    18



    0
    Judas
    1 novembre 2017 - 6 h 42 min

    Ces arabes ne sont pas nos frères c’est nos conquérants qui nous ont soumit à leur religion et à leur bédouinisme .




    20



    25
    Chaoui
    1 novembre 2017 - 6 h 34 min

    A l’aune de ces aveux, je dis chiche à notre Gouvernement de traduire le Qatar et l’Arabie Saoudite devant et l’ONU et le TPI pour les ravages de la décennie noire que nous leur devons !
    Et, bien sûr, ceci impliquant une rupture immédiate de toutes nos relations avec ces deux autoproclamées « monarchies » qui n’ont de monarchiques que la traîtrise, le crime et la lâcheté.




    25



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.