Le FLN au service des intérêts économiques français en Algérie ?

Ould-Abbès FLN
Djamel Ould-Abbès rectifiera-t-il le tir ? New Press

Par Karim B. – Si les propos du secrétaire général du FLN ont été rapportés fidèlement par le correspondant du quotidien arabophone Echorouk, Djamel Ould-Abbès devra s’expliquer sur le rôle que joue le parti historique dans les relations de l’Algérie avec l’ancienne puissance coloniale. «Les usines Renault et Peugeot ont été réalisées grâce aux ministres FLN», aurait-il, en effet, affirmé à Mascara. Si le secrétaire général du FLN, lui-même ancien ministre, vise son rival du RND, actuel Premier ministre dont les membres du gouvernement n’auraient aucun mérite dans cette concrétisation, il n’en demeure pas moins que son insistance à citer les deux projets des constructeurs français nommément intrigue.

Faut-il comprendre que le FLN roule pour les intérêts économiques français en Algérie ou est-ce une simple maladresse d’un chef de parti qui a cru utile de rappeler le rôle joué par sa formation à travers ses membres du gouvernement dans l’encouragement des investissements étrangers directs en se focalisant – maladroitement – sur les marques au losange et au lion ?

Le chef d’un parti de l’envergure symbolique du Front de libération nationale peut-il se permettre de faire la publicité à des opérateurs français dans un meeting politique, quand bien même ces propos viseraient à attirer l’électorat d’une région qui a eu la chance de centraliser la quasi-totalité des projets de montage automobile ? La rivalité entre le FLN et le RND marque ainsi le premier dérapage parce qu’elle implique un arrière-fond sentimental représenté par la très sensible relation entre l’Algérie et la France qui demeure imprégnée par le lourd sacrifice consenti par le peuple algérien pour son indépendance. Les polémiques autour du rapatriement des crânes des résistants algériens détenus au Musée de l’Homme à Paris ou encore du canon Baba Merzoug, dont l’Algérie réclame la restitution, sont la preuve que la plaie profonde de la guerre n’a pas totalement cicatrisé.

Djamel Ould-Abbès rectifiera-t-il le tir ou maintiendra-t-il ses propos qui risquent de donner de lui l’image d’un dirigeant politique qui ferait de la promotion des intérêts français en Algérie une priorité ?

K. B.

Comment (54)

    Mas Umeri
    20 novembre 2017 - 19 h 30 min

    La longévité du pouvoir de Bouteflika,le doit au soutien de la France, laquelle est payée en retour, par sa main mise sur notre économie.Elle protège le clan Bouteflika, comme elle le fait avec d’autres présidents et rois africains, Maroc, Tunisie, Cote d’Ivoire, Sénégal,Tchad, Mali, Mauretanie etc.. ceux qui résistent sont éliminés.




    0



    0
    Tangoweb54
    15 novembre 2017 - 18 h 58 min

    Monsieur le Président, Excellence ce Monsieur Ouled Abbés porté un grave préjudice au pays, a ses institutions et au parti FLN lui même, Monsieur le Président ces déclarations intempestives et irreflichies porte un grave à votre politique clairvoyante et pondérée, il faut que ce Monsieur parte a la retraite pour le bien de tous.Respectueuses Salutations




    1



    2
    Anonyme
    15 novembre 2017 - 18 h 17 min

    LE CAMARADE OULD ABBASSILOV VA FINIR CE QUE LE CAMARADE DREBKOV N AS PU FINIR.




    3



    1
    FLN Francais
    15 novembre 2017 - 15 h 47 min

    Vu le titre c’est exactement cela, comment l’Algérie est devenu d’un stade Indépendant à celui de soumis discretement avec ce FLN qui doit pour le bien de la nation être DISSOU !!!!?




    3



    0
    Berrouaghi Hamoud (Ancien Diplomate à la retraite)
    15 novembre 2017 - 9 h 51 min

    Depuis que j’ai vu la stratégie de Jared Kushner être concrétisée par Mohammad bin Salman (Prince héritier du Royaume d’Arabie Saoudite), j’ai de l’espoir pour notre pays l’Algérie. En Effet cela a permis à la grande nation d’Arabie Saoudite de geler et récupérer plus de 320 milliards de dollars et ce n’est pas encore fini, puisque maintenant Twitter a pour associé le royaume à la place de Walid Ben Talal.
    Nous avons le QG du salut pour l’Algérie composé d’une quarantaine de généraux Algériens qui vont faire la même chose avec les comptes et les biens dérobés à l’Algérie (…) Selon des calculs, le pays pourrait récuperer au moins 124 milliards de dollars (comptes, entreprises, biens immobiliers etc.) Rien qu’a Monaco, il y a plus de 41 milliards de dollars à récupérer.




    9



    2
      selecto
      15 novembre 2017 - 17 h 01 min

      Se sera difficile de récupérer les milliards volés par nos hommes politiques car ils ont la double nationalité américaine, française, émiratie, suisse.
      Ces pays refuseront de nous les rendre juste pour nous faire plaisir.
      Mais pour faire payer à ces escrocs leurs méfaits, ça, sera possible..




      4



      0
      HAWESS
      15 novembre 2017 - 18 h 14 min

      Chère compatriote l’espoir fait vivre,mais malheureusement l’Algérie n’est pas l’Arabie Saoudite,c’est comme espéré que les colons vont un jour dédommagé les citoyens Algériens pour le mal causé,il suffit de connaitre le passer de nos chefs de partis politique,vous comprenez pourquoi




      5



      0
    LAKHDAR
    15 novembre 2017 - 9 h 23 min

    Ne soyez pas jaloux de lui. Il est « encore jeune ».Il a donc la fougue de la jeunesse et l’inexpérience qui va avec. Qu’en à vous les vieux de 30-50 ans, vous devez attendre longtemps avant de pouvoir changer quoi que ce soit en Algérie.Surtout n’oubliez pas ce jour là que vous devez « protéger nos filles et l’Algérie  » des malversations. Je pleure l’Algérie depuis 15 ANS et ce n’est pas fini.




    5



    1
    BEKADDOUR Mohammed
    15 novembre 2017 - 3 h 27 min

    En 1954 des mâles des hommes vrais virils ont accouché du F.L.N, je viens de visiter le pôle 2 de l’université de Tlemcen, une quasi ville, qui grouille d’étudiantes, à peine y voit-on quelques étudiants, d’ailleurs efféminés, dont les corps et les habits ne renvoient à rien des mâles de 1954, encore moins au jeune Abdelkader, mâle des mâles, contre Le Mal, c’est à ces étudiantes que reviennent les rênes d’El Jazaïr, elles « accoucheront » de ce qui nous émancipera de l’économie française, el nous donneront mieux que Peugeot, Renault, elles savent que « La Femme est l’avenir de l’Homme », soyez humbles, Messieurs, retirez-vous, vous êtes obsolètes !




    10



    5
      Yamina
      15 novembre 2017 - 7 h 55 min

      Hélas vous vous trompez Monsieur car ces étudiantes elles sont aussi dépersonnalisées que ces étudiants car elles sont tout sauf Algeriennes dans leurs têtes.




      6



      1
    Rascasse
    14 novembre 2017 - 21 h 51 min

    Si mon commentaire passe : Ce faussaire est un populiste de première catégorie, il a tout compris depuis toujours; que veulent les algériens ? Les voitures ! Ils aiment quoi? La France ! Vous en voulais en voilà , voilà le secret de la longévité de ce genre de crasse de l’humanité, ce n’est pas un faussaire pareil et ses semblables qui m’inquiétent, c’est celui qui conduit sa voiture, celui qui lui ouvre la porte du garage, celui qui lui porte la valise, celui qui lui porte le couffin, celui qui lui lave la voiture, celui qui lui dit du matin ellah yahafdek ya cheikh, ellah itawel amrek, ceux qui le protège tout court, et le drame de l’Algérie est là, dans cette catégorie de gens qui tueraient leurs père mère frère et sœur pour seulement plaire à leur maître et parfois pour aucun retour,cette catégorie de serviteurs est malheureusement très nombreuse, le combat pour La Liberté et la démocratie se trouve ici pacifiquement dans l’eveil Du peuple




    8



    0
    Naceur
    14 novembre 2017 - 19 h 29 min

    Depuit 1962 que ces harkis travail pour le compte de maman franca




    17



    2
    karimdz
    14 novembre 2017 - 19 h 08 min

    Je ne pense pas que le fln soit au service de la France, mais il est vrai que l’instrumentalisation du sigle FLN à des fins politiques est tout simplement irrespectueuse.

    Le FLN est un sigle qui appartient à notre histoire, à notre patrimoine, à notre mémoire et donc à tous les algériens quels que soient sa couleur politique.

    Il est plus que temps aujourd’hui que ce parti qui a sa place dans le paysage politique, change de nom.




    7



    9
    Anonyme
    14 novembre 2017 - 18 h 05 min

    Je pense que le FLN est reste fige sur son ancien Logiciel du siecle dernier.Le FLN vit sur son passe,et n arrive pas a voir la realite et a realiser que l Algerie a evoluee dans le sens des changements qui bouleversent le monde social,culturel et economique.Notre pays doit realiser ses objectifs de developpement economique culturel et social.Nos jeunes elites doivent reprendre l initiative,et s investir davantage dans la vie politique des partis et de l Etat car il est bien le temps de penser aux futures generations et non aux prochaines elections.
    Les hommes politiques sont ceux qui pensent aux prochaines elections mais les veritables Hommes d ETAT sont ceux qui pensent aux prochaines generations.Donc il faut user de son droit de participer a toutes les elections,c est plus qu un droit c est un devoir.La politique de la chaise vide est comme le boomerang,il vous revient en pleine figure.




    7



    4
    Felfel Har
    14 novembre 2017 - 17 h 06 min

    En 1962, ceux qui avaient combattu la France constituaient la base du FLN. Au fil du temps, à mesure que des aventuriers investissaient le parti, les vrais patriotes se faisaient rares. Depuis 20 ans, la majorité des militants est composée de ceux qui n’ont jamais combattu le colon. La tendance est au business, la course à la carte de séjour de 10 ans et l’achat d’un gourbi à Paname. Hélas, vous n’entendrez jamais Si Djamel et ses followers clamer comme Fidel Castro (fidèle à son peuple et son pays): La patria ô la muerte!




    28



    2
    Ben
    14 novembre 2017 - 16 h 43 min

    pour un médecin n est ce pas la le signe d un syndrome de soumission ,plutôt d un colonisé




    12



    2
    BabElOuedAchouhadas
    14 novembre 2017 - 15 h 55 min

    Rien d’etonnant de la part de ce maroki d’Ould Abbes du moment que le FLN post-independance est gere par les ex Harkis et autres fils de harkis qui ont investi l’argent vole au peuple algerien en France en notamment dans l’immoblier et ce n’est certainement pas le sieur Amar Saidani qui va me contredire.




    16



    5
    Anonyme
    14 novembre 2017 - 15 h 54 min

    LE FLN VA PASSER LE FLAMBEAU A AHMED OUYAHIA LE GARDIEN DU TEMPLE ET NON A LA NOUVELLE GENERATION DES INTELECTUELS ET DES COMPETENCES QUI EUX PRENNENT LA MER EN RAFIOTS CRAQUANTS ! ouine rak ya el houari Boumedienne ?




    37



    2
    .....Tou fera partie du passée comme pharaon, jules cesar ....
    14 novembre 2017 - 15 h 42 min

    La place du FLN est au musée de MAKAM EL CHAHID. Arrêtez de salir ce front pour lequel des millions de Martyrs comme mon frères ont donnés leur vie ……. Le meilleur et le plus jeune d`entre ces fossoyeurs effeleniste va devoir rendre des comptes dans un maximum de 30 ans. Qu allez vous donner comme explication à celui qui vous jettera dans les entrailles de l`enfer. Et vos enfants payerons le lourd tribu de vos mauvaises actions (heritage) de vos biens volés à l` innocent peuple.




    14



    1
    Jaber
    14 novembre 2017 - 15 h 33 min

    Avant de quitter ce bas-monde en 1971, mon père (Allah yerhamou) moudjahed, avait laissé un écrit dans lequel figurait une phrase qui m’avait intrigué à l’époque « le FLN est devenu une veste trouée facilitant le passage aux parasites ».

    Que dire aujourd’hui ?

    Bonne soirée.




    25



    2
      Kamel
      15 novembre 2017 - 22 h 49 min

      Le FLN est plutôt une couverture




      0



      0
    1962= ElBandia
    14 novembre 2017 - 13 h 55 min

    Le visionnaire Général De Gaulle l’a si bien dit en juin 62:  » ….Certes nous quittons L’Algérie , la mort dans l’âme..MAIS nous laissons derriere nous de fidèles et sincères serviteurs garants de tous nos intérêts dans un monde en éternel transformation… ». Le temps lui a donné raison, la preuve? tous les hauts responsables du parti FLN et de l’état sont résidents VIP des quartiers chics de Paris




    17



    1
    Nasser
    14 novembre 2017 - 12 h 55 min

    les differents déclarations qu’ il a fait sont de nature à brouiller les cartes et mettent en évidence son niveau d’incompétence et d’immaturité politique. Tout comme son prédécesseur il a été adoubé par le système, malheureusement tant que ces « nostalgiques de la france », ces « dinosaures » occuperont des « postes-clés » il nous faudra subir leurs frasques!!! vivement la fin du règne des dinosaures.




    10



    1
    Mello
    14 novembre 2017 - 12 h 38 min

    Mr Karim Bouali ecrit “ une region qui a eu la chance de centraliser la quasi-totalite des projets ….” , est une chance ? Ce qui , intrinsequement, veut dire que les autres regions d’Algerie n’ont pas cette chance. C’est du regionalisme a grande echelle, du “houmisme” ou encore de l’autonomisme masque’.
    Quant aux propos de sid Abbes, ils ne meritent aucune reflexion ou autre commentaire, car la debilite a atteint un seuil de non retour, la- haut.




    9



    2
    salah
    14 novembre 2017 - 12 h 11 min

    Ce sont les accords d’Evian aux détriment des chouhadas Allah yerhamhom
    Oui le FLN et LA France ce sont mis d’accord pour ne jamais laisser les Algériens libres et de la détruire tout doucement, a petit feu!!




    16



    2
    jill
    14 novembre 2017 - 11 h 55 min

    Sans De gaulle on aurait jamais eu les kouliglis du bureau arabe élevés comme futurs maitres et soutenus par la gauche et droite – de france-au meme temps. Pas de France des lumiéres mais une union verticale.

    De ben badis au bath fln c’est le meme message: donnez nous la garde du peuple en le cloitrant dans le linceul islamique et on vous garantit les richesses!! La farce continue.




    11



    4
    hrire
    14 novembre 2017 - 11 h 31 min

    Il sait ce qu’il a dit et le dit fierement car l’Algerie est au service de la france depuis…!!!.
    Ces memes ministres ont voulu bloquer Volkswagen si ce n’etait l’intervention de la dame de fer; ils bloquent cevital dans ses projets et ils sont fiers!!! sinon pourquoi n’interviendrait’il pas pour debloquer ces projets avec a la cle un millier de personnes qui vont quitter les rangs du chomage???




    21



    1
    CORRECTION
    14 novembre 2017 - 11 h 26 min

    je dirais plutot que dans la structure du HefLN il y’a deux parties distinctes : le sommet tout en haut qui se composerait je dirais de moins d’une centaine d’indu-vidus, ceux là servent les interets de l’ancien colonisateur en lui octroyant les gros marchés …contre des facilitations pour s’installer sur la rive droite …
    l’autre partie , est juste une partie de « moutons aveugles suiveurs » qui ne savent méme pas où ils vont… ils sont les 99% du Hef el N!!




    19



    1
    TOLGA - ZAÂTCHA
    14 novembre 2017 - 11 h 17 min

    C’est le monde à l’envers, plus rien ne nous étonne et ce depuis belle lurette. Mais quand ce cauchemar va-t-il s’arrêter pour nous…??? NOS CHOUHADAS DOIVENT SE RETOURNER DANS LEURS TOMBES… Incroyable !!!




    19



    1
      Anonyme
      14 novembre 2017 - 12 h 23 min

      le cauchemar va s’arreter quand le peuple décidera enfin de se réveiller




      13



      3
        Nora
        14 novembre 2017 - 14 h 27 min

        La fin du cauchemar NE DOIT PAS se faire au détriment de la destruction totale de l’Algérie… ne vous en déplaise, cher Monsieur. Le peuple est réveillé, ne vous en faites pas et il va vous le prouver lors des prochaines élections quand il n’ira pas voter pour les voleurs de l’Algérie. GLOIRE ÉTERNELLE A NOS CHOUHADAS !!!!!!!




        10



        3
          abdel
          14 novembre 2017 - 17 h 33 min

          chère madame,il serait temps de se réveiller après 60ans….participer ou pas aux prochaines élections,n’y changera rien,car comme d’habitudes les jeux sont faits a l’avance,et sortir le peuple de sa torpeur,ne veut pas dire , détruitre ce pays,ceux qui sont aux manettes le font très bien




          6



          1
    Grave
    14 novembre 2017 - 11 h 04 min

    oui le FLN d’aujourd’hui est au service de la France et même des États-Unis sa ne surpris personne au-tant que cette secte plane la majorité de son temps sur paris et environnant le FLN c’est au musée, ce grabataire doit réfléchir 2 fois avant de parler, a chaque fois il génère des crissements!!! heureux les martyrs qui n’ont rien vu.




    16



    1
      Yacine
      14 novembre 2017 - 14 h 20 min

      Ce que beaucoup ne veulent pas voir c’est que les dirigeants du fln d’aujourd’hui n’ont jamais rien fait pour les vrais indépendantistes de 54-62 qui eux étaient sur le terrain à vivre le pire.
      (…)
      500 entreprises françaises qui grattent chez nous pendant que nous en france pas grand chose!! comme si les Algériens étaient des bons à rien!! encore un de ces clichés colonial « travail d’arabe »…
      mais quand des Algériens se bougent pour faire évoluer le pays en créant des entreprises étrangement le gouvernement du soi-disant fln empêche la concrétisation des projets!!!
      démocratie??? on es toujours colonisés!!
      Si les Algériens ne ce bougent pas plus pour contrer ces démarches (…) eh bien nous seront de plus en plus colonisés!!! (…)




      9



      1
    Anonyme
    14 novembre 2017 - 11 h 02 min

    Je pense que le FLN est reste fige sur son ancien Logiciel du siecle dernier.Le FLN vit sur son passe,et n arrive pas a voir la realite et a realiser que l Algerie a evoluee dans le sens des changements qui bouleversent le monde social,culturel et economique.Notre pays doit realiser ses objectifs de developpement economique culturel et social.Nos jeunes elites doivent reprendre l initiative,et s investir davantage dans la vie politique des partis et de l Etat car il est bien le temps de penser aux futures generations et non aux prochaines elections.
    Les hommes politiques sont ceux qui pensent aux prochaines elections mais les veritables Hommes d ETAT sont ceux qui pensent aux prochaines generations.




    12



    1
    OPPRIME
    14 novembre 2017 - 10 h 24 min

    Ca ne date pas hier;cette entente très cordiale elle a commencée en 1958 lorsque le général De Gaule a compris qu’il ne pourra jamais gagner la guerre;alors il a donner l’ordre a des ses collabos d’intégré les rangs des vrais moudjahidines pour éliminé tout les patriotes servent la nation jusqu’a la mort;combien de chefs et de brave combattants qui ont succombé dus a la trahison de leurs propres compagnons;et voir depuis l’année 1958 la majorité de nos meilleurs combattants sont fait assassinés;et la preuve ou nous sommes nous;l’exemple du Vietnam qui a eu son indépendance 1975 et devenus un grand pays exportateurs;a ma connaissance; monsieur saidani vie en France; et aussi monsieur ould abbès et d’autres membres de la FLN-RND;




    18



    1
    Tin-Hinane
    14 novembre 2017 - 10 h 14 min

    Je ne comprends pas et ne comprendrai jamais ce sentimentalisme pour la France de la part des algériens. Sans tomber dans la haine et la rancune, on devrait simplement prendre nos distances avec les français. Ces histoires de « couple franco-algérien », ce lien indéfectible qui lie ces deux peuples » et gnan, gnan, gnan!!! Enfin, enfin, un peu de décence et de réalisme!!!. Pendant un siècle et 30 ans ces gens là nous ont montré et bien montré qui ils sont et ce qu’ils éprouvent pour nous. Après la manière dont ils se sont comportés chez nous pendant tout ce temps, la violence et la brutalité de l’invasion, la spoliation, l’exploitation à mort, le mépris, le bagne, etc… pendant la période d’occupation, une guerre de libération avec massacres, torture, napalm et même bombes atomiques. Mais enfin, ils ont commis un presque génocide – l’intention y était en tout cas – ils voulaient anéantir le peuple algérien, l’effacer de la surface de la terre!!!
    Encore aujourd’hui ils continuent à nous nuire et à nous menacer et nous, eh bien makane walou, on est amis avec eux, on signe des contrats, on les reçoit, on leur fait le couscous (yaklou rahdj!!!).
    Ils nous haïssent ya nass ! ils nous haïssent sans se dissimuler et ils nous méprisent!!! après tout n’ont-ils pas raison de nous mépriser puisque nous, on continue à leur faire risette?
    Je ne dis pas qu’il nous faut les haïr à notre tour, la haine et la rancune n’est bonne pour personne et puis il faut avancer dans la vie. Je dis qu’il faut qu’on arrête de les fréquenter, qu’on arrête des les inviter, qu’on arrête de signer des contrats avec eux, qu’on arrête les relations avec eux du moins pour un moment, qu’on arrête car eux ils n’arrêtent pas et n’arrêteront pas de nous nuire dans tout ce qu’ils entreprennent avec nous. En plus je comprends pas qu’on puisse prendre du plaisir à les fréquenter ils sont tellement ennuyeux et mesquins!!!




    20



    6
    Mas Umeri
    14 novembre 2017 - 10 h 10 min

    L’Algérie, et particulièrement les dirigeants du F L N, haut placés, disposent d’un pied a terre, en France. Ils déposent de l’argent provenant des affaires et de la corruption, qu’ils investissent dans les banques françaises, se soignent dans les meilleurs hôpitaux, disposent de biens importants, logements, commerces.
    Ces messieurs sont très prévenants: si çà se corse en Algérie, en cas d’émeutes, ils vont s’y réfugier avec leurs progénitures. Alors, que Ould Abbés ne vienne pas nous soûler avec son parti constitué en majorité d’opportunistes, jaloux de leurs privilèges qu’ils veulent sauvegarder a tout prix et n’ont cure des problèmes des citoyens!!




    19



    2
    Anonyme
    14 novembre 2017 - 9 h 51 min

    il y a quelques années ALSTOM était au bord de la faillite et c’est le régime d’Alger qui l’a sauvée en lui octroyant de gros contrats (chemin de fer,tramway…), le régime a sauvé plusieurs entreprises françaises qui étaient en difficulté a l’international. (…)




    15



    4
    bougamous
    14 novembre 2017 - 9 h 16 min

    Je ne comprends rien, moi.Quand l’usine Renault s’installe au Maroc, on nous dit que c’est bien pour le Maroc. Mais quand c’est en Algérie, c’est pour les intérêts Français?
    Pour moi, l’installation des 2 usines en Algérie est d’abord une trés bonne chose pour l’Algérie. En ce sens que c’est un bon exemple d’IDE. Et comme ça, d’autres exemples suivront, je l’espère.




    9



    12
      hrire
      14 novembre 2017 - 11 h 56 min

      Tout simplement les intentions de dirigeants francais pour les francais et pour le maroc ne sont pas les memes pour l’algerie.
      Ils aident le maroc en construisant des usines; pour ne pas perdre le gros marche algerien ils etablissent des ateliers tournevis avec la complicite de nos dirigeants…




      5



      2
    abbas
    14 novembre 2017 - 9 h 04 min

    Bonjour à tous et à toutes. A classer dans la rubrique ‘le c… du mois’, pourquoi pas, rubrique à créer au sein de cette honorable tribune et qui aurait un franc succès en Algérie ou ailleurs dans le monde!! Plus déshonorant que ce type,tu meurs au coude à coude « quand même! » ce mois ci avec l’inégalable menasra et son ouverture des frontières avec le roitelet du maroq!




    11



    4
    Yeoman
    14 novembre 2017 - 8 h 21 min

    Cet homme n’est pas le seul haut cadre de l’état algérien à parler trop sans savoir parler. Une grande partie de nos problèmes viennent de cette inculture crasse qui fait ça bave dans tous les sens pour le grand malheur de notre pays.




    16



    1
    zaatar
    14 novembre 2017 - 8 h 13 min

    Quels comiques ces gens du FLN. C’est à se tordre de rire quand on les écoute ou qu’on les lit. Mais en fait, on ne devrait pas le faire, car après les avoir écouté ou lu, on revient à la réalité du tort qu’ils ont fait au pays et on a envie de s’arracher les cheveux.




    16



    1
    nectar
    14 novembre 2017 - 7 h 55 min

    C’est un secret de Polichinelle! même dans les déchras (hameaux) les plus reculés tous les citoyens savent que des personnes sans moralité du FLN investissent l’argent détourné dans de belles résidences dans l’hexagone. Ouled-Abbes n’a fait que confirmer la traîtrise de son parti. Exemple du drabki, entre autres..




    18



    1
      OUI
      14 novembre 2017 - 14 h 03 min

      exact , puis on nous chante l’éternelle chanson  » ne parlez pas français , n’apprenez pas le fraçais à vos enfants , n’allez pas en france .etc etc c’ets le colonisateur . » pendant que eux (le sommet du fln ) ont tous des maisons chez macron , et des comptes bien blindés au cas où il se passerait ….




      4



      0
    Anonyme
    14 novembre 2017 - 7 h 46 min

    Et comment le fln roule pour les intérêts de la France. Où habitent l’ancien secrétaire (Neuilly) ou bien l’ancien ministre des anciens moudjahidine (décines, à Lyon). sans compter les belaid abdesslam, ghozali et tutti quanti!!!




    16



    0
    Anonyme
    14 novembre 2017 - 7 h 43 min

    Même la secte satanique El-KARKARIA parle de son soutien au programme de Bouteflika??
    El-KARKARIA est une secte religieuse marocaine qui est en train d’envahir l’Algérie sous le regard du FLN de 2017.




    15



    1
    Kahina
    14 novembre 2017 - 7 h 11 min

    «Les usines Renault et Peugeot ont été réalisées grâce aux ministres FLN»
    En lisant ces déclarations, j’ai compris que les ministres du FLN sont les ingénieurs qui ont créé la marque Renault et Peugeot. J’ai failli y croire….
    Pauvre FLN géré par des sans dignité qui polluent l’atmosphère avec leur débilité . L’ ex camarde de classe de Merkel ( selon ould Abbès) glorifie des usines qui vont permettre de donner du travail aux chômeurs français.
    C’est vrai que le FLN-2017 procrée des imbéciles ambulants.




    27



    3
      Algérien Nationaliste
      14 novembre 2017 - 16 h 08 min

      En 2019 ça sera la fin pour cette mafia d’exister politiquement, le peuple se prépare à les dégager, démocratiquement …. On mettra en place de vrais nationalistes algériens qui penseront uniquement au bien commun de leur peuple.




      2



      1
    Anonyme
    14 novembre 2017 - 6 h 55 min

    Le FLN de Ould -Abbès veut-il acheter le soutien de la France pour un 5eme Mandat




    22



    4
    Anonyme
    14 novembre 2017 - 5 h 54 min

    Nous sommes deja libres,de quoi veut nous libérer le parti du front de liberation national ? Ça devient obsolète on dirait.




    17



    4
    2passage
    14 novembre 2017 - 5 h 45 min

    Régionalisme et arrogance
    Autoroute servant d abord l ouest…
    Gouvernements successifs à dominantes ouest…
    Grands projets de développement en priorité à l ouest…
    Usines automobiles, tramways, grands hôtels, aéroports… à l ouest
    ….
    Ils réservent pour l’est (particulièrement l’Aurès) les mosquées, instituts islamiques, et autres écoles oeuvrant à l ancrage de la doctrine arabo islamiste…
    Oui le SG du parti eFeLeN peut se targuer d avoir la mainmise sur tout…




    27



    8
      Anonyme
      14 novembre 2017 - 7 h 36 min

      L’Ouest est devenu la capitale de Rachida Dati et ses maitres




      15



      5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.