Le FLN au service des intérêts économiques français en Algérie ?

Ould-Abbès FLN
Djamel Ould-Abbès rectifiera-t-il le tir ? New Press

Par Karim B. – Si les propos du secrétaire général du FLN ont été rapportés fidèlement par le correspondant du quotidien arabophone Echorouk, Djamel Ould-Abbès devra s’expliquer sur le rôle que joue le parti historique dans les relations de l’Algérie avec l’ancienne puissance coloniale. «Les usines Renault et Peugeot ont été réalisées grâce aux ministres FLN», aurait-il, en effet, affirmé à Mascara. Si le secrétaire général du FLN, lui-même ancien ministre, vise son rival du RND, actuel Premier ministre dont les membres du gouvernement n’auraient aucun mérite dans cette concrétisation, il n’en demeure pas moins que son insistance à citer les deux projets des constructeurs français nommément intrigue.

Faut-il comprendre que le FLN roule pour les intérêts économiques français en Algérie ou est-ce une simple maladresse d’un chef de parti qui a cru utile de rappeler le rôle joué par sa formation à travers ses membres du gouvernement dans l’encouragement des investissements étrangers directs en se focalisant – maladroitement – sur les marques au losange et au lion ?

Le chef d’un parti de l’envergure symbolique du Front de libération nationale peut-il se permettre de faire la publicité à des opérateurs français dans un meeting politique, quand bien même ces propos viseraient à attirer l’électorat d’une région qui a eu la chance de centraliser la quasi-totalité des projets de montage automobile ? La rivalité entre le FLN et le RND marque ainsi le premier dérapage parce qu’elle implique un arrière-fond sentimental représenté par la très sensible relation entre l’Algérie et la France qui demeure imprégnée par le lourd sacrifice consenti par le peuple algérien pour son indépendance. Les polémiques autour du rapatriement des crânes des résistants algériens détenus au Musée de l’Homme à Paris ou encore du canon Baba Merzoug, dont l’Algérie réclame la restitution, sont la preuve que la plaie profonde de la guerre n’a pas totalement cicatrisé.

Djamel Ould-Abbès rectifiera-t-il le tir ou maintiendra-t-il ses propos qui risquent de donner de lui l’image d’un dirigeant politique qui ferait de la promotion des intérêts français en Algérie une priorité ?

K. B.

Comment (54)

    Mas Umeri
    20 novembre 2017 - 19 h 30 min

    La longévité du pouvoir de Bouteflika,le doit au soutien de la France, laquelle est payée en retour, par sa main mise sur notre économie.Elle protège le clan Bouteflika, comme elle le fait avec d’autres présidents et rois africains, Maroc, Tunisie, Cote d’Ivoire, Sénégal,Tchad, Mali, Mauretanie etc.. ceux qui résistent sont éliminés.




    0



    0
    Tangoweb54
    15 novembre 2017 - 18 h 58 min

    Monsieur le Président, Excellence ce Monsieur Ouled Abbés porté un grave préjudice au pays, a ses institutions et au parti FLN lui même, Monsieur le Président ces déclarations intempestives et irreflichies porte un grave à votre politique clairvoyante et pondérée, il faut que ce Monsieur parte a la retraite pour le bien de tous.Respectueuses Salutations




    1



    2
    Anonyme
    15 novembre 2017 - 18 h 17 min

    LE CAMARADE OULD ABBASSILOV VA FINIR CE QUE LE CAMARADE DREBKOV N AS PU FINIR.




    3



    1
    FLN Francais
    15 novembre 2017 - 15 h 47 min

    Vu le titre c’est exactement cela, comment l’Algérie est devenu d’un stade Indépendant à celui de soumis discretement avec ce FLN qui doit pour le bien de la nation être DISSOU !!!!?




    3



    0
    Berrouaghi Hamoud (Ancien Diplomate à la retraite)
    15 novembre 2017 - 9 h 51 min

    Depuis que j’ai vu la stratégie de Jared Kushner être concrétisée par Mohammad bin Salman (Prince héritier du Royaume d’Arabie Saoudite), j’ai de l’espoir pour notre pays l’Algérie. En Effet cela a permis à la grande nation d’Arabie Saoudite de geler et récupérer plus de 320 milliards de dollars et ce n’est pas encore fini, puisque maintenant Twitter a pour associé le royaume à la place de Walid Ben Talal.
    Nous avons le QG du salut pour l’Algérie composé d’une quarantaine de généraux Algériens qui vont faire la même chose avec les comptes et les biens dérobés à l’Algérie (…) Selon des calculs, le pays pourrait récuperer au moins 124 milliards de dollars (comptes, entreprises, biens immobiliers etc.) Rien qu’a Monaco, il y a plus de 41 milliards de dollars à récupérer.




    8



    2
      selecto
      15 novembre 2017 - 17 h 01 min

      Se sera difficile de récupérer les milliards volés par nos hommes politiques car ils ont la double nationalité américaine, française, émiratie, suisse.
      Ces pays refuseront de nous les rendre juste pour nous faire plaisir.
      Mais pour faire payer à ces escrocs leurs méfaits, ça, sera possible..




      4



      0
      HAWESS
      15 novembre 2017 - 18 h 14 min

      Chère compatriote l’espoir fait vivre,mais malheureusement l’Algérie n’est pas l’Arabie Saoudite,c’est comme espéré que les colons vont un jour dédommagé les citoyens Algériens pour le mal causé,il suffit de connaitre le passer de nos chefs de partis politique,vous comprenez pourquoi




      5



      0
    LAKHDAR
    15 novembre 2017 - 9 h 23 min

    Ne soyez pas jaloux de lui. Il est « encore jeune ».Il a donc la fougue de la jeunesse et l’inexpérience qui va avec. Qu’en à vous les vieux de 30-50 ans, vous devez attendre longtemps avant de pouvoir changer quoi que ce soit en Algérie.Surtout n’oubliez pas ce jour là que vous devez « protéger nos filles et l’Algérie  » des malversations. Je pleure l’Algérie depuis 15 ANS et ce n’est pas fini.




    5



    1
    BEKADDOUR Mohammed
    15 novembre 2017 - 3 h 27 min

    En 1954 des mâles des hommes vrais virils ont accouché du F.L.N, je viens de visiter le pôle 2 de l’université de Tlemcen, une quasi ville, qui grouille d’étudiantes, à peine y voit-on quelques étudiants, d’ailleurs efféminés, dont les corps et les habits ne renvoient à rien des mâles de 1954, encore moins au jeune Abdelkader, mâle des mâles, contre Le Mal, c’est à ces étudiantes que reviennent les rênes d’El Jazaïr, elles « accoucheront » de ce qui nous émancipera de l’économie française, el nous donneront mieux que Peugeot, Renault, elles savent que « La Femme est l’avenir de l’Homme », soyez humbles, Messieurs, retirez-vous, vous êtes obsolètes !




    10



    5
      Yamina
      15 novembre 2017 - 7 h 55 min

      Hélas vous vous trompez Monsieur car ces étudiantes elles sont aussi dépersonnalisées que ces étudiants car elles sont tout sauf Algeriennes dans leurs têtes.




      6



      1
    Rascasse
    14 novembre 2017 - 21 h 51 min

    Si mon commentaire passe : Ce faussaire est un populiste de première catégorie, il a tout compris depuis toujours; que veulent les algériens ? Les voitures ! Ils aiment quoi? La France ! Vous en voulais en voilà , voilà le secret de la longévité de ce genre de crasse de l’humanité, ce n’est pas un faussaire pareil et ses semblables qui m’inquiétent, c’est celui qui conduit sa voiture, celui qui lui ouvre la porte du garage, celui qui lui porte la valise, celui qui lui porte le couffin, celui qui lui lave la voiture, celui qui lui dit du matin ellah yahafdek ya cheikh, ellah itawel amrek, ceux qui le protège tout court, et le drame de l’Algérie est là, dans cette catégorie de gens qui tueraient leurs père mère frère et sœur pour seulement plaire à leur maître et parfois pour aucun retour,cette catégorie de serviteurs est malheureusement très nombreuse, le combat pour La Liberté et la démocratie se trouve ici pacifiquement dans l’eveil Du peuple




    8



    0
    Naceur
    14 novembre 2017 - 19 h 29 min

    Depuit 1962 que ces harkis travail pour le compte de maman franca




    17



    2
    karimdz
    14 novembre 2017 - 19 h 08 min

    Je ne pense pas que le fln soit au service de la France, mais il est vrai que l’instrumentalisation du sigle FLN à des fins politiques est tout simplement irrespectueuse.

    Le FLN est un sigle qui appartient à notre histoire, à notre patrimoine, à notre mémoire et donc à tous les algériens quels que soient sa couleur politique.

    Il est plus que temps aujourd’hui que ce parti qui a sa place dans le paysage politique, change de nom.




    7



    9
    Anonyme
    14 novembre 2017 - 18 h 05 min

    Je pense que le FLN est reste fige sur son ancien Logiciel du siecle dernier.Le FLN vit sur son passe,et n arrive pas a voir la realite et a realiser que l Algerie a evoluee dans le sens des changements qui bouleversent le monde social,culturel et economique.Notre pays doit realiser ses objectifs de developpement economique culturel et social.Nos jeunes elites doivent reprendre l initiative,et s investir davantage dans la vie politique des partis et de l Etat car il est bien le temps de penser aux futures generations et non aux prochaines elections.
    Les hommes politiques sont ceux qui pensent aux prochaines elections mais les veritables Hommes d ETAT sont ceux qui pensent aux prochaines generations.Donc il faut user de son droit de participer a toutes les elections,c est plus qu un droit c est un devoir.La politique de la chaise vide est comme le boomerang,il vous revient en pleine figure.




    7



    4
    Felfel Har
    14 novembre 2017 - 17 h 06 min

    En 1962, ceux qui avaient combattu la France constituaient la base du FLN. Au fil du temps, à mesure que des aventuriers investissaient le parti, les vrais patriotes se faisaient rares. Depuis 20 ans, la majorité des militants est composée de ceux qui n’ont jamais combattu le colon. La tendance est au business, la course à la carte de séjour de 10 ans et l’achat d’un gourbi à Paname. Hélas, vous n’entendrez jamais Si Djamel et ses followers clamer comme Fidel Castro (fidèle à son peuple et son pays): La patria ô la muerte!




    28



    2
    Ben
    14 novembre 2017 - 16 h 43 min

    pour un médecin n est ce pas la le signe d un syndrome de soumission ,plutôt d un colonisé




    12



    2
    BabElOuedAchouhadas
    14 novembre 2017 - 15 h 55 min

    Rien d’etonnant de la part de ce maroki d’Ould Abbes du moment que le FLN post-independance est gere par les ex Harkis et autres fils de harkis qui ont investi l’argent vole au peuple algerien en France en notamment dans l’immoblier et ce n’est certainement pas le sieur Amar Saidani qui va me contredire.




    16



    5
    Anonyme
    14 novembre 2017 - 15 h 54 min

    LE FLN VA PASSER LE FLAMBEAU A AHMED OUYAHIA LE GARDIEN DU TEMPLE ET NON A LA NOUVELLE GENERATION DES INTELECTUELS ET DES COMPETENCES QUI EUX PRENNENT LA MER EN RAFIOTS CRAQUANTS ! ouine rak ya el houari Boumedienne ?




    37



    2
    .....Tou fera partie du passée comme pharaon, jules cesar ....
    14 novembre 2017 - 15 h 42 min

    La place du FLN est au musée de MAKAM EL CHAHID. Arrêtez de salir ce front pour lequel des millions de Martyrs comme mon frères ont donnés leur vie ……. Le meilleur et le plus jeune d`entre ces fossoyeurs effeleniste va devoir rendre des comptes dans un maximum de 30 ans. Qu allez vous donner comme explication à celui qui vous jettera dans les entrailles de l`enfer. Et vos enfants payerons le lourd tribu de vos mauvaises actions (heritage) de vos biens volés à l` innocent peuple.




    14



    1
    Jaber
    14 novembre 2017 - 15 h 33 min

    Avant de quitter ce bas-monde en 1971, mon père (Allah yerhamou) moudjahed, avait laissé un écrit dans lequel figurait une phrase qui m’avait intrigué à l’époque « le FLN est devenu une veste trouée facilitant le passage aux parasites ».

    Que dire aujourd’hui ?

    Bonne soirée.




    25



    2
      Kamel
      15 novembre 2017 - 22 h 49 min

      Le FLN est plutôt une couverture




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.