Des intellectuels lancent un appel pour la libération des détenus rifains du Hirak

détenus hirak
Manifestation de soutien à Zefzafi, le leader du mouvement Hirak emprisonné. D. R.

Par Houari Achouri – Une année s’est écoulée depuis le déclenchement dans la région du Rif, au nord du Maroc, du Hirak, mouvement de contestation sociale contre l’injustice que la population subit de la part du pouvoir. La réponse du Makhzen a été une féroce répression policière qui a envoyé en prison les animateurs du Hirak où ils ont été soumis aux pires sévices. Au Maroc même et à l’étranger, cette répression a provoqué un élan de solidarité avec les Rifains et de protestation contre les arrestations, qui s’est manifesté de diverses formes.

En France, le club Mediapart vient de publier un appel lancé par l’écrivain et poète marocain Abdellatif Laâbi, signé par plus de 150 personnalités, en soutien au Hirak du Rif, appelant à la libération des détenus politiques de ce mouvement social. Les signataires de cet appel dénoncent «la dérive sécuritaire des autorités marocaines et la répression qui n’a cessé de s’abattre sur les protestataires du Rif» et exigent «la libération de tous les détenus de ce mouvement citoyen qui a ouvert au peuple marocain une nouvelle voie dans son combat pour la dignité, la justice sociale et la démocratie».

L’appel décrit comment «le pouvoir a été rattrapé par ses vieux démons, ceux qui avaient servi à martyriser le peuple marocain et ses forces vives sous le règne précédent» et énumère les méthodes répressives» : «Usage systématique de la violence contre les manifestants, arrestations arbitraires, enlèvements, usage de la torture (avéré et confirmé dans plusieurs cas), menaces de viol, condamnation à de lourdes peines de prison y compris pour des mineurs, violation des droits de la défense, emprisonnement de prévenus et de condamnés dans des établissements pénitentiaires très éloignés de leur lieu de résidence, etc.» A ces méthodes s’ajoute, dans le pur style manœuvrier du Makhzen, les mensonges véhiculés par la propagande, via les médias officiels, relayée, à l’étranger, par la «clientèle» habituelle qui vise à discréditer le Hirak. On sait qu’un des thèmes de cette propagande est l’accusation portée contre les animateurs du Hirak d’être manipulés par l’Algérie, avec des allusions directes au séparatisme. Or, ce sont les conditions de vie de toute une population marginalisée socialement qui sont à l’origine de la longévité du Hirak et non pas une quelconque manipulation extérieure.

Ceux qui connaissent le Maroc savent que, depuis longtemps, le Rif ne bénéficie d’aucun développement économique, et sa principale ville, Al-Hoceima, s’en ressent particulièrement. La population vit dans une précarité dont elle ne voit pas la fin et, pire, en plus des conséquences du sous-développement, elle subit les discriminations du pouvoir.

Abdellatif Laâbi rappelle le fait qui a été à l‘origine du Hirak : «Le 28 octobre 2016 à Al-Hoceïma, chef-lieu de la région, la mort du marchand de poissons Mohcine Fikri, broyé dans une benne à ordures alors qu’il tentait de sauver sa marchandise confisquée, ‘jugée impropre à la consommation’, et ce en présence des agents d’autorité qui avaient ordonné ladite confiscation.» Mais ce fait, qui met en lumière l’extrême pauvreté des populations dans beaucoup de régions du Maroc, n’a été que le déclencheur d’une explosion sociale qui couvait de longue date dans le Rif.

H. A.

Comment (7)

    Thami M20/02
    21 novembre 2017 - 0 h 30 min

    Ces Rifains n’ont qu’à prendre les armes pour libérer leur pays et recouvrir leur dignité comme l’aurait voulu leur icône Abdelkrim El Khetabbi sinon ils feraient mieux de fermer leurs gueules et continuer à vivre en sous-hommes. Excusez la franchise.




    8



    2
    ANTI - ROI-MAMA-DOBLE-6
    20 novembre 2017 - 21 h 50 min

    Je soutient pleinement et du fond du cœur, ce Peuple Rifain courageux qui tient tête à ce faible et corrompu roitelet nommé mamadoblé6 et ces Acolytes , malgré toutes les agressions , l’arbitraire , les tortures , la matraque et mêmes les crimes sur ce Pauvre Peuple démunit , qui ne sait plus à quel saint se vouer , je leur dit que La Liberté n’a jamais été gratuite et que le sacrifice est un devoir et surtout le prix de La Liberté . QU’ALLAH SOIT AVEC VOUS , Je vous conseille aussi de prier pour Qu’Allah châtie ce traitre de monarque , ce soldat des sionistes par un châtiment des plus sévères .AMINE YA RAB .




    8



    2
    Moskosdz
    20 novembre 2017 - 17 h 40 min

    La monarchie du kif tire à sa fin.




    16



    1
    Yeoman
    20 novembre 2017 - 16 h 43 min

    Je me demande si Tahar Ben Jelloun a signé le texte en question.




    18



    1
      Paris 75011.
      20 novembre 2017 - 19 h 03 min

      @Anonyme. Tahar Ben Jelloun est un esclave consentant de M6 est donc ne signera jamais cette pétition. Il vous suffit de lire sur le site propagandiste du Makhnez (ma360) ses proses d’allégeance au Mongolien M6 de chaque semaine pour comprendre que je ne l’entends pas.




      17



      2
    Toutoucha
    20 novembre 2017 - 15 h 49 min

    Une algérienne lance un appel pour honorer la mémoire de Rouai Amar grand footballeur algérien de l équipe du FLN Allah ya rahmou ……




    18



    1
    LE NUMIDE
    20 novembre 2017 - 15 h 08 min

    Au nom de quoi ? A nom de quel Droit ? Au nom de quelle légitimité ? Au nom de quel principe politique et historique ce roi étranger au Maroc met les marocains libres en Prison et les empêche de revendiquer leurs droits de citoyens et leur droit inviolable de refuser de se soumettre à ce monarque et de refuser d’être des sujets d’une monarchie médiévale et anachronique Absolue , imposée aux peuples par le Mensonge , par la Loi du Prince et par le fer et par le feu ?




    27



    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.