Les agents de l’ONG de la CIA Canvas s’attaquent à l’Algérie dans Médiapart

Al-Azzouzi Médiapart
L'activiste infiltrée dans la rédaction de Médiapart Rachida Al-Azzouzi (au centre). D. R.

Par Karim Bouali – Des médias français influents comme Médiapart ont été infiltrés par des membres de l’organisation mise en place en Serbie par les services secrets américains dans le cadre d’un vaste plan de déstabilisation qui vise un certain nombre de pays, dont l’Algérie. Peu connu du grand public, le Centre pour l’action et les stratégies appliquées non violentes (Canvas, Otpor en serbe) a joué un rôle prépondérant dans les soulèvements qui ont eu lieu au Maghreb et au Moyen-Orient, des soulèvements destructeurs auxquels il a été donné l’appellation commune de «printemps arabe».

Médiapart multiplie, étrangement, depuis quelques jours les tribunes dont le contenu tend à montrer une Algérie au bord de l’explosion et apporte son soutien insidieusement aux extrémistes du FIS, instrumentalisés par des ONG étrangères hostiles à l’Algérie, dont plusieurs sont directement liées au Makhzen marocain.

Le dernier article en date est signé Rachida El-Azzouzi, une recrue de Canvas qui affirme elle-même avoir pris part à la «révolution» en Egypte après douze ans passés dans la presse quotidienne régionale (française ou égyptienne ?) avant de rejoindre Médiapart donc.

Dans un article cosigné avec le transfuge du Nouvel Observateur René Backmann, cette militante brosse un tableau noir de la situation en Algérie, affirmant que «l’horizon s’assombrit un peu plus pour l’Algérie. Alors que son économie de bazar est plombée par l’effondrement du prix du pétrole, la succession du Président, âgé et impotent, s’organise dans une opacité totale. Et la jeunesse, atout majeur du pays, hésite, privée d’avenir, entre l’exil et le repli sur la religion».

Auparavant, ce sont les mêmes zélateurs de l’anachronique «qui tue qui», conduits par le président de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH),Patrick Baudouin,  très proche des cercles marocains, qui ont repris leur littérature récidivante sur la supposée implication de l’armée algérienne dans les crimes commis en Algérie durant la décennie noire. Un discours dont les tenants, en retard d’une guerre, continuent encore d’essayer de vendre à l’opinion publique internationale au moment où le terrorisme islamiste frappe au cœur même de l’Occident, faisant des centaines de victimes innocentes.

Les médias français qui continuent d’encourager cette catégorie de militants intéressés, qui sèment le doute sur la responsabilité unique des groupes islamistes armés dans les massacres commis en Algérie dans les années 1990, se rendent coupables de complicité avec les terroristes qui commettent des attentats en France et partout dans le monde, en les absolvant de leurs crimes abjects et en cherchant à les innocenter en imputant leurs actes criminels à ceux-là mêmes qui les combattent.

K. B.

Comment (61)

    said
    1 décembre 2017 - 23 h 10 min

    Chers frères et soeurs de mon beau pays  » Algérie « , je vous salue tous, et vous tire chapeau de vos bons commentaires à l’endroit de nos ennemis qui ne cessent par le biais de Médiapart, les ONG, le Maroc la France et le sionisme hostiles à notre pays pour nous porter atteinte, allant même jusqu’à programmer un vaste plan pour le destabiliser. Que cachent vraiment ces expressions écrites de leur part contre nous ? Absolument rien ! Vos réponses montrent que vous êtes de vrais algériens intègres, et qu’à travers vous, le peuple et notre armée nationale populaire sont déterminés à faire échec à ses ennemis et à quiconque veulent du mal à notre NATION. Ni momo 6, et les autres (les USA – la France, Israel, Rachida El-Azzouzi,et consorts) ne sauront nous faire peur, et nous serons toujours présents et unis afin que l’Algérie puisse être prospère et vivre dans la dignité comme l’ont fait d’ailleurs nos aieuls lors de notre glorieuse révolution de novembre 1954. Nous en faisons serment à nos valeureux martyrs tombés au champ d’honneur. J’adresse aux braves commentateurs ayant déployé tous leurs efforts pour contrer tous les ennemis d’Algérie de l’intérieur et de l’extérieur, toutes mes vives félicitations à l’occasion de la publication de  » les agents et ONG de la CIA Convas s’attaquent à l’Algérie  » dans Médiapart.




    2



    0
    Artemis
    27 novembre 2017 - 15 h 43 min

    On ne va pas discuter du fond de l’article, ce n’est qu’un article mensonger de plus dans les medias français contre l’Algérie, nous sommes habitués à cette propagande calomnieuse et rageuse, l’Algérie a le dos large et l’Algérie (hélas pour ses ennemis) est cette caravane qui passe et laisse les chiens aboyer leur amertume. J’ai simplement envie d’informer cette journaliste que contrairement au Maroc l’Algérie n’a pas de « Bazar » donc on peut difficilement parler d’économie de « bazar » dans un pays où il n’y a pas de « bazar ».




    5



    1
    Tin-Hinane
    27 novembre 2017 - 15 h 02 min

    Comme c’est décevant de la part de Mediapart, décevant mais pas surprenant, bien que son créateur Edwy Plenel se dit « ami de l’Algérie ». Bref, il est bon de savoir et de la savoir une bonne fois pour toutes que toute la presse française est aux ordres. Ce qui est intéressant à savoir aussi, c’est que la journaliste qui a écrit cet article Rachida El-Azzouzi a exactement le même parcours que sa compatriote et consoeur Zineb el Rhazoui qui elle après son passage par l’Egypte a été recrutée par Charlie Hebdo, il y a des coïncidences qui laissent songeur !




    6



    3
    sabritag
    26 novembre 2017 - 20 h 31 min

    Tahya el djazair, hourra ras’ha marfou3
    que les français s’occupent de leur beau pays la France, la Bretagne, l’Auvergne et l’Alsace lorraine, ah oui la corse..
    que les Américains s’occupent de leurs 50 beaux et grands états
    que les allemands s’occupent de leurs landers
    que les suisses s’occupent de leur cantons,
    que les anglais s’occupent de leurs iles,
    comme disait Einstein occupez vous des particules , je m’occupe du reste.
    Et nous on s’occupe de développer notre pays , notre adolescent pays, avec nos tares et nos qualités




    13



    4
    DYHIA
    26 novembre 2017 - 15 h 21 min

    Je suggère vivement aux Algériens, aux responsables Algériens, à nos journalistes de lire ce livre, pour qu’ils comprennent enfin la stratégie satanique du roi des pauvres:
    Le titre:

     »Entre la France et le Maroc, des “liaisons dangereuses” La République de Sa Majesté, d’Omar Brouksy  »

    Ce livre dévoile que :
    Parmi les personnalités au service du roi des pauvres on trouve:
    Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, Rachida Dati, les époux Balkany, Bernard-Henri Lévy, Dominique Strauss-Kahn, Jack Lang, Élisabeth Guigou, Jamel Debbouze, Najat Vallaud-Belkacem, Xavier Beulin…etc

    Ça doit être très lucratif …Le roi des pauvres paye bien !!!




    25



    5
    Kassaman
    26 novembre 2017 - 13 h 00 min

    Voilà des titres comme je les aime, clairs, nets et sans bavures : « Les agents de l’ONG de la CIA Canvas… ».
    Beaucoup de ces ONG droitdelhommiste sont effectivement des officines d’agences de renseignements des pays occidentaux, CIA en tête.

    Quant aux intervenants qui ne voient toujours pas que, d’un point de vue économique, l’Algérie est en train de devenir un dragon, je leur conseille vivement de diversifier leurs sources d’informations.




    16



    5
    zaatar
    26 novembre 2017 - 12 h 44 min

    La seule façon d’échapper à ce genre de manigance est d’avoir un pays fort économiquement et capable de se défendre militairement. Si pour la seconde le pays est tout à fait capable, il en reste que pour la première on n’en est loin du compte et pour que ça se réalise il faudrait en tout premier avoir un pouvoir qui rend des comptes au peuple, des dirigeants démocratiquement élus par le peuple.




    13



    5
    LE NUMIDE
    26 novembre 2017 - 12 h 32 min

    les DROITS DE L’HOMMISTES français feraient mieux de s’occuper de leur pays devenue une province coloniale et une Satrapie israélienne et un bazar qataro-saoudien wahabise et une chiotte du roi marocain et ses sbires juifs et arabes .. Avant de se pencher sur l’Algérie et sa situation qui ne les regarde pas, ils feraient mieux de s’occuper du régime totalitaire de la France juive qui perescutte ls nationalistes et les patriotes franvais de souche gauloise et euro-chrétienne qui croupissent su le joug des BHL et autres commissaires et proconsuls israéliens , dans leur propre pays. Ces agitateurs pensent-ils que les algériens qui sont francophones , ne sont pas bien informés sur la situation des droits de l’homme en France , des dénis de droits qui sont pires que ceux dans les dictatures du Golfe aarbe et de Palestine occupée ; leurs amis et clients ??? En Algérie nous sommes libres et même plus libres que les vrais francais en France et nos problèmes avec notre gouvernent ça ne les regarde pas. Pourquoi ces agitateurs des droits de l’homme ne parlent jamais et ne s’occupent pas des persécutions commises par le régime totalitaire sioniste qui gouverne en France….
    Sur le cas de Dieudonné ? Les cas de Vincent Reynouard prisonnier d’opinion anti-sioniste ? Du professeur et historien Robert Faurrisson lynché à l’âge de 90 ans par les milices Israéliennes et persécuté par la justice aux ordres de Tel Aviv ? Les assassinats des militants nationalistes francais Gaulois par le Mossad ? La persécution et l’exil de Hervé Ryssen , d’Alain Soral , de Serge Ayoub , de Serge Beketch, de Philippe Ploncard d’Assac et de dizaines d’intellectuels, d’écrivains, d’artistes , de militants et même de généraux d’armée , patriotes et francais de souche anti-sionistes bannis, persécutés et pourchassés par les milices d’Israël et les lobbys judiciaires juifs sionistes, dans le pays de leurs ancêtres usurpé par la Synagogue et les Rabbins d’Israël et de l’Arabie saoudite. ils doivent aussi se pencher et s’occuper de la grande corruption dans leur République cosmopolite , bananière et maffieuse, des ventes d’armes en Syrie, au Yemen, en Afrique avant de s’occuper des problèmes des Berbères chez eux. OCCUPEZ VOUS DE BHL, DE FABIUS, DE JACK LANG à Marrakech et de votre m… et laissez tranquille le pays de Jugurtha et de Abane Ramdane ! NI ROME NI CARTHAGE !




    36



    4
    Anonyme
    26 novembre 2017 - 11 h 09 min

    Ce danger étranger, il faut en sensibiliser le pouvoir qui continue à magouiller pour rester au pouvoir sans rien changer à ses pratiques. Le seul rempart contre l’étranger c’est l’union interne, or rien ne va dans ce sens, avec cette maffia qui étend ses tentacules et se reproduit sans aucune pudeur.




    18



    6
    tarik
    26 novembre 2017 - 10 h 54 min

    @Lhadi
    Engels formulait ainsi : «le temps des coups de main des révolutions exécutés par de petites minorités conscientes à la tète des masses inconscientes est passé. Là où il s’agit d’une transformation complète de l’organisation de la société, il faut que les masses elles-mêmes coopèrent, qu’elles aient déjà compris elles-mêmes de quoi il s’agit, pourquoi elles interviennent avec leur corps et avec leur vie.»

    Oui d’accord mais Engels n’etait pas algerien et les masses auxquelles ils s’adressait ne l’etait pas non plus et la notre helas se resume à : « qu’elles aient déjà compris elles-mêmes de quoi il s’agit » ce dont je doute par contre elle a compris le mot bizness….voila le hic .




    3



    2
    Anonymeplus
    26 novembre 2017 - 9 h 45 min

    Les dictatures se nourrissent de la division pour rester au pouvoir alors que les ong qui sont des structures appartenant toutes aux services de renseignement, essayent de déstabiliser les régimes en orchestrant des campagnes de dénonciations de la tortures ou de la marginalisation d’une minorité ou encore par le non partage du pouvoir, la corruption, etc…
    Ce jeu de domino fonctionne à merveille dans les républiques bananieres, faibles politiquement et sans soutiens solides, elles finissent par tomber comme des châteaux de carte.
    Regardez qui finance ces ong et vous comprendrez très vite qui cherche à déstabiliser l’Afrique et le moyen orient.




    18



    1
    Anonyme
    26 novembre 2017 - 9 h 09 min

    Il n y a pas plus main étrangère et complot sionistes que ceux qui gouvernent et gèrent le pays.




    18



    9
    Mlaoua
    25 novembre 2017 - 23 h 10 min

    @Saharaoui 25 novembre 2017 – 17 h 23 min ; Merci monsieur Sahraoui pour ce commentaire.Je pense comme vous qu’il y a de l’exagération quand on attribue tout ce qui se passe chez nous, qui serait désagréable aux dirigeants, comme venant de l’étranger pour détruire l’Algérie. Comme si les Algériens sont, sans cerveaux, sans conscience, sans amour de la patrie, arriérés, donc qui sont facilement manipulables pour être des ennemis de la patrie, c’est pourquoi ils sont alors des marionnettes au service des mains des étrangers.Quel mépris! On en finira jamais avec ses idées archaïques, venant au départ des hommes du parti unique d’autrefois(FLN) qui avaient inculqué dans le subconscient de quelques Algériens cette suspicion portée sur d’autres Algériens, d’être manipulés ou ennemis de la nation à chaque fois que ces derniers manifestent dans la rue pour exprimer leur ras le bol quand la situation devient insupportable. Les qualificatifs de « traîtres »,  » ennemis du pays » …. sont souvent exprimées sans pudeur à la télévision et dans les médias publics contre eux pour les décourager et les affaiblir.La manipulation de l’information à des fins politiques a toujours été utilisée abusivement chez nous avant qu’elle nous viennent des étrangers. Quant aux médias Français, je dirai qu’il y a certains qui sont « achetés » par des pays étrangers tels le Maroc et l’Israël et d’autres qui écrivent sous l’influence des lobbys proches du cercle du pouvoir au point qu’ils sont devenus moins crédibles. Rares alors qui sont indépendants(pour ne pas dire que les journaux crédibles et neutres n’existent pas en France).Le slogan de la « main de l’étranger », utilisé abusivement chez nous par certains cercles du régime, est trop répété jusqu’à provoquer des nausées, dans le seul but de neutraliser les opposants ou tous les initiateurs d’une volonté du changement.Notre passé est riche en enseignement.Si on revient en arrière et en particulier à la décennie noire, je dirai que Abass El-Madani n’est pas une création de la France et ni d’Israël mais du FLN. De même que Ali Belhadj, Djamel Zitouni et d’autres assassins comme eux, qui sont une création purement interne.Par contre les étrangers n’ont intervenu que quand le mouvement venant de l’intérieur de notre pays est puissant donc très influent comme c’est le cas du FIS, pour l’aider, l’orienter selon leurs intérêts(je parle des intérêts des puissances étrangères), mais jamais avant. De même pour le régime qui, pour garder jalousement sa main mise sur l’Algérie a su inventer beaucoup de vocabulaires tels « main de l’étranger », « ennemi de la nation », « traître » etc… pour combattre les contestations populaires et rallier autour de lui une société qu’il avait traumatisée.




    20



    9
    Khalifa Ait Saadi
    25 novembre 2017 - 23 h 04 min

    Nous pouvons CONTRER tous les périls extérieurs, pouvant menacer notre pays, notre cohésion et notre souveraineté. Seulement voila le problème ce sont nos actuels décideurs séniles, ignares, illégitimes, incompétents, régionalistes, prédateurs et corrompus qui sont vraiment le danger de ce pays.. Brefs la réalité est triste..

    K.A




    28



    7
    bango
    25 novembre 2017 - 23 h 01 min

    Vive l’Armée National Populaire Algérienne. Vive la République Arabe Sahraouie Démocratique et sa glorieuse branche armée : Armée Populaire de libération Sahraouie. Vive la République de Rif libre, indépendante et prospère.




    18



    16
    karimdz
    25 novembre 2017 - 20 h 23 min

    Cela m étonne de mediapart qui se voulait un journal indépendant et objectif. Mais il est clair que les sionistes, insidieux qu ils sont, veulent tout controler.

    Il est pas question d ignorer nos problèmes, mais cela ne regarde pas l occident, et encore moins ces pseudos démocrates qui ne revent que d une chose, voir le chaos dans notre pays.

    Je pense et j en suis convaincu, que les algériens dans leur immense majorité, savent preuve de discernement et ces torchons demeureront à l état de torchons.




    20



    8
    algé[email protected]
    25 novembre 2017 - 17 h 39 min

    VOILA UN EXEMPLE QUI DÉVOILE LE VRAIE VISAGE DES MEDIAS FRANÇAIS :
    Affaire Jean-Baptiste Rivoire – Didier Contant.
    Jean-Baptiste Rivoire, journaliste à Canal+ et un « qui tu quiste ? » notoire et Didier Contant, rédacteur en chef de l’agence de presse photographique Gamma, enquêtaient tous deux sur l’assassinat des moines de Tibhirine. L’enquête de Didier Contant menée en Algérie n’étant pas du goût, ou étant plutôt en contradiction avec la thèse défendue par Rivoire et ses compères « qui tu quistes ».
    En janvier 2004, Didier Contant, qui avait publié un premier sujet dans Le Figaro Magazine s’apprêtait à proposer à l’hebdomadaire un nouvel article contredisant totalement la thèse de Rivoire sur la responsabilité de l’armée algérienne dans l’assassinat des moines. Au cours de sa dernière investigation, le grand reporter avait trouvé de nouveaux témoins affirmant que les moines avaient été assassinés par le Groupe islamique armé (GIA) et il avait recueilli des témoignages mettant en doute la crédibilité des propos d’un certain officier de l’armée algérienne, Abdelkader Tigua, ce dernier avait déclaré auparavant que les moines ont été enlevés et assassinés par l’armée algérienne, cette thèse défendue par l’équipe de Canal+, comme par les adhérents à la pensée « qui tue quiste ? ».
    Dans l’intention d’empêcher toute nouvelle publication de son confrère, Jean Baptiste Rivoire a contacté les rédactions parisiennes, en se réclamant de sources dignes de foi, pour accuser, Didier Contant d’être un agent des services secrets algériens et français. Didier Contant n’a pas supporté d’être ainsi calomnié et mis en cause dans son intégrité professionnelle.
    Malgré la gravité des accusations, aucun confrère des rédactions parisiennes ne demandait au journaliste Jean-Baptiste Rivoire, d’en apporter la preuve sur ses accusations. Profondément atteint dans sa réputation et son honneur, Didier Contant ne supporte pas la calomnie et meurt dans des circonstances troublantes à la suite d’une chute mortelle d’un immeuble parisien alors qu’il s’apprêtait à publier son enquête sur la mort des moines de Tibhirine. L’enquête a conclu à un suicide. Un seul journaliste posera la question de la responsabilité de son confrère de Canal + dans sa mort : Jean-François Kahn dans l’hebdomadaire Marianne. Condamné une première fois pour diffamation, Kahn a gagné le procès en appel qui établissait un lien entre les agissements des journalistes de Canal + et la mort de Didier Contant26.
    Rina Sherman, la compagne de Didier Contant a mené une contre-enquête sur sa mort, selon elle, « Didier Contant a été poussé au suicide parce qu’il n’avait plus d’honneur, de dignité et de crédibilité. Il était ancien rédacteur de l’agence Gamma et avait une situation confortable. Il publiait ses reportages sans aucun problème dans de nombreux magazines, comme VSD, le Pèlerin, etc. et du jour au lendemain, il devient inacceptable dans toutes les rédactions. On le présente comme un journaliste qui travaille pour le compte des services secrets algériens, qui n’a pas de capacité professionnelle… Je ne sais pas ce qui s’est passé dans l’appartement de son amie, chez laquelle il s’est réfugié, ce qui est certain, c’est que cette dernière a fait de nombreux témoignages divergents lors de l’enquête devant l’unité antiterroriste. Lorsque j’ai relevé ces contradictions, la police m’a fait comprendre le contraire. Alors je ne peux espérer autre chose. L’affaire a été classée comme étant un suicide. Aujourd’hui, il est difficile pour les enquêteurs de revenir sur cette thèse. J’aurais pu déposer plainte contre cette femme pour non-assistance à personne en danger, mais mon avocat me l’a déconseillé pour me concentrer sur les circonstances de cette mort. Cette femme n’était pas à l’origine du décès de Contant qui, pour moi, est mort dans le cadre de l’exercice de ses fonctions. C’est ce qu’on appelle une mort suspecte ».
    Son enquête lui a permis de déposer une plainte en février 2004 contre Rivoire, avec constitution en partie civile pour violences volontaires à l’encontre de Didier Contant et de publier un livre, Le huitième mort de Tibhirine aux éditions Tatamis.
    Reconnu coupable des faits qu’il lui sont reprochés, Jean-Baptiste Rivoire condamné de verser une somme de 750 euros. Contactée par le journal El Watan, Rina Sherman, la compagne du défunt Contant, s’est dit soulagée de voir Rivoire condamné, même à une petite peine : « Je suis contente. Le compte est fait. J’ai obtenu ce que je voulais puisque les faits reprochés à M. Rivoire se sont avérés justes et il a été finalement condamné par la justice française. ».
    À la suite de la mort de Didier Contant, aucun journaliste n’a osé reprendre son enquête sur l’enlèvement et l’assassinat des moines de Tibhirine. Aucun journaliste n’a osé mener une investigation sur les circonstances de sa mort.




    22



    3
    saharaoui
    25 novembre 2017 - 17 h 23 min

    et alors?????
    ils ont peut etre tord dans leur analyse???
    notre probleme en algerie c’est qu el’on a toujours tendance a accuser la main etrangere de tous les maux d’algerie, apres tout les gens qui gouvernent en algerie sont des algeriens qui se pretendent patriotes nationalistes etc et le resultat de leur gestion du pays est CATASTROPHIQUE …..alors une question se pose : «  » les gens qui gouvernent l’algerie sont ils membres d’une secte ou organisation etrangere qui veut nuire a l’algerie «  » ne pas se poser cette question et tenter d’y repondre ce serait fuir la realite et se dire que l’on est victimes de quelque chose d’impalpable de quelque mauvais djinns qui se se seraient donnes comme loisirs d efoutr el’algrie en l’air ….non la verite et elle est amere c’est que nous memes sommes nos vrais destructeurs .
    toutes ces ong , n’auraient rien a dire si la situation au pays et elle serait autre si le pays etait dirige par de vrais patriotes , ce qui helas n’est pas le cas loin s’en faut .
    (…)




    27



    11
      aymen
      25 novembre 2017 - 19 h 18 min

      ils ont déjà essayé, en 90…2000…2011….c’est du déjà vu….français , qatari..maroc…et même les turques ont tenté, lors des législatives de 2012…de fiancer, voire même armer…des milices, au sahel, des partis politiques, comme hams, ils ont même fiancé des tv…à tendance islamiste comme el chourouk….pour influer sur le cours des Evénement ….et comme ça n ‘as pas suffit…ils sont passé à l acte…en organisant l’attaque de tiguentourine à ain amenas…revoyez la liste …à qui profite le crime…toujours les même…quatar, france, turquie , maroc..ils ont échoué….et vont échouer…l’algerie n’est pas la syrie….ni l’irak…ni la Libye… ».gadrin ala rouahyna »….et ils le savent…




      33



      7
    Felfel Har
    25 novembre 2017 - 17 h 17 min

    Comme de nombreux compatriotes, je déplore les multiples restructurations et réorganisations du puissant DRS qui ont résulté par une relative baisse de notre capacité, voire inefficacité à contrer de telles campagnes hystériques visant à préparer l’opinion publique à une intervention en Algérie. Toutes ces campagnes haineuses ne sont que des ballons d’essai. Il est alors évident que de notre réaction en tant que citoyens affichant notre indéfectible soutien à notre armée dépendra la suite des évènements. Faisons entendre nos RUGISSEMENTS devant les ABOIEMENTS de cette meute de chiens enragés! Commençons par une attaque frontale visant à discréditer ces vendus d’Algériens qui militent au sein de ces ONG, filiales des services secrets étrangers, révélons ensuite au grand jour les activités illégales de leurs ténors et leurs relations avec les spin doctors de la CIA, MI6, SOROS, Mossad etc, toutes ces mini mafias avides de désordres et de sang des innocents! Qu’ils comprennent enfin que l’Algérie, ce n’est pas la Libye, le Mali, le Niger, etc, et qui s’y frotte s’y pique! Avertissement à prendre au sérieux!




    51



    6
    Les Égarés.
    25 novembre 2017 - 16 h 02 min

    Le Directeur de mediapart Edwy Plenel a ete associe a plusieurs conference en compagnie de Tarik Ramadan leader de la mouvence Freres Musulman financer par le Qatar…Ce meme Tarik Ramadan fut conseiller du Criminel Tony Blair en Irak avec Bush…Tarik Ramadan et Al Kardawi..des vendus.




    21



    8
      AYMEN
      27 novembre 2017 - 16 h 59 min

      beaucoup de choses se mettent en place…en Algerie …l’ANP, se modernise , elle est plus puissante qu’en 2000 et 2012…les services de renseignement se dotent des meilleurs structures…de formation et de collecte de l information…des équipes spécialisées dans la lutte contre la Cyber criminalité, le contre espionnage…la lutte contre la subversion intégriste terroriste…se forment et se préparent …dans quelques mois elles entrent en service…avec la mise en orbite de nouveaux satellites ..de surveillance…et de détection…le systeme de prevention, intervention du pays sera bouclé…donc l’algerie n’a pas à craindre des ennemis , qui sont tres informés des mutations…en cours..et savent que le risque est grand ..donc vaut mieux avoir l’algerie comme amie…qu’autre chose…




      2



      0
        Micka
        28 novembre 2017 - 8 h 31 min

        Le vrai rempart c’est le peuple et sa reliabilité avec les services de sécurité. Tout ce qui n’est pas clair et tout ce qui est douteux devraient être signalés au 1548 ou 1055. La sécurité ce n’est pas des paroles déversées sur un site d’information, c’est saisir les services pour défendre la stabilité du pays et lutter contre les trafics qui tuent notre jeunesse et notre économie.




        3



        0
    GO !!!
    25 novembre 2017 - 15 h 26 min

    C’était prévu qu’ils s’attaque à l’Algérie à NOUS DE S’ATTAQUER À EUX !!!!!! GO !!!!




    24



    13
    Anonyme
    25 novembre 2017 - 15 h 21 min

    Sur le pouvoir de la presse citation de émir ABDELKADER
    « J’ai vu hier la maison des canons avec lesquels on renverse les remparts (Musée d’artillerie) ; je vois aujourd’hui la machine (l’imprimerie) avec laquelle on renverse les rois. Ce qui en sort ressemble à la goutte d’eau venue du ciel : si elle tombe dans le coquillage entrouvert, elle produit la perle ; si elle tombe dans la bouche de la vipère, elle produit le venin. » (émir Abdelkader quand il visita l’imprimerie à Paris).




    20



    6
      TARZAN
      25 novembre 2017 - 22 h 48 min

      C’EST MOI QUI AIT ECRIT CE TEXTE ET C »EST SIGNE INCONNU ATTENTION VOTRE SITE EST PIRATE




      4



      4
    lhadi
    25 novembre 2017 - 15 h 11 min

    Les services de sécurité algériens sont assez armés pour faire échec et mat aux complots de l’ennemi extérieur. Malheureusement, face à l’ennemi de l’intérieur, plus dangereux pour la nation algérienne, ils sont bridés pour moult raisons.

    C’est une inquiétante réalité que certains ont tendance à oublier, pour ne pas dire à mettre sous le tapis : l’existence d’un ennemi intérieur qui obère toute chance de développement d’un Etat fort, d’une république solide, d’une Algérie moderne et conquérante dans ce monde de globalisation politiquement et économiquement injuste.

    Tout doit être mis en oeuvre pour le neutraliser afin que le pays puisse avoir un Président de la république qui préside dans le aspect de la voie tracée par la loi fondamentale de la république, un chef du gouvernement qui gouverne avec toutes les prérogatives que la constitution lui octroie et enfin un Parlement, affranchi de toutes compromission, qui contrôle l’action gouvernementale.et légifère.

    Voilà le véritable défi que doivent relever les Algériennes et les algériens qui aiment leur pays autant que leurs parents.

    En effet, Tout ceux qui veulent le changement, qui va dans le sens de l’intérêt général, doivent continuer le combat sur une idée maitresse qui inspire toute leur conduite et que Engels formulait ainsi : « le temps des coups de mains des révolutions exécutés par de petites minorités conscientes à la tète des masses inconscientes, est passé. Là où il s’agit d’une transformation complète de l’organisation de la société, il faut que les masses elles-mêmes y coopèrent, qu’elles aient déjà compris elles-mêmes de quoi il s’agit, pour quoi elles interviennent avec leur corps et avec leur vie. »

    Par conséquent, il est de l’intérêt national de déverser dans les âmes la flamme de l’insurrection des consciences qui embrasera et les absurdités de cette politique politicienne aux antipodes de l’honnêteté intellectuelle et les  » ferments de décomposition » qui sont la cause absolue de tous les maux qu’endure la nation algérienne dans laquelle ils pénètrent comme des parasites.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    35



    6
      Mlaoua
      25 novembre 2017 - 23 h 26 min

      @Lhadi, Merci Lhadi. Vous avez bien résumé .ce qu’il fallait dire.J’adhère à votre analyse.L’ennemi interne peut être placé plus haut et puissant pour pouvoir le chasser…




      8



      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.