L’Algérie dénonce «avec force» le transfert de l’ambassade des Etats-Unis à El-Qods

Abbas Palestine El-Qods
Le président palestinien Mohamed Abbas. New Press

«C’est avec une très grande préoccupation que l’Algérie a pris connaissance de la décision de l’Administration américaine de reconnaître El-Qods Echarif comme capitale d’Israël», déclare le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué rendu public tard dans la soirée d’hier. «L’Algérie dénonce avec force cette grave décision en ce qu’elle constitue une violation flagrante des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et de la légalité internationale et en ce qu’elle remet en cause toute possibilité de relance d’un processus de paix depuis trop longtemps à l’arrêt», souligne le communiqué. Pour l’Algérie, «cette décision fait peser de lourdes menaces sur la paix, la sécurité et la stabilité d’une région névralgique déjà fortement meurtrie».

Le ministère des Affaires étrangères réitère le «soutien total» de l’Algérie «aux droits inaliénables du peuple palestinien frère» et «en appelle à la nation arabe et islamique et à la communauté internationale dans son ensemble à se mobiliser pour le respect des droits nationaux du peuple palestinien et du statut international de la ville sainte».

Donald Trump avait informé le président palestinien, Mahmoud Abbas, de son intention de transférer l’ambassade des Etats-Unis à El-Qods, selon l’Autorité palestinienne. Le Président américain aurait informé le Président palestinien de son intention de transférer l’ambassade au cours d’un échange téléphonique. Mahmoud Abbas a mis en garde Donald Trump contre les «conséquences dangereuses d’une telle décision sur le processus de paix, la sécurité et la stabilité dans la région et dans le monde», a rapporté la Présidence palestinienne. «El-Qods est la capitale éternelle de l’Etat de Palestine», a notamment déclaré Mahmoud Abbas.

C. P.

Comment (9)

    Anonyme
    7 décembre 2017 - 23 h 40 min

    l’Algérie n’a aucun poids depuis la mort du marhoum Houari Bouediene
    Ya si Messahel tu n’as pas pipé mot de peur de froisser l’ogre




    0



    0
    Anonyme
    7 décembre 2017 - 14 h 16 min

    avec les biceps ou avec la bombe atomique comme la coree du nord ou avecune economie competitive comme la chine ou l allemagne ; non c est des paroles pour ceux des plus de 60ans la jeunesse aujourdhui fakou, ma kaiine walou errih fe echbek ; d ailleurs ils ont tous demande des visas a macron ; ou est cette force ;ci ce nest pour tabasser des manifestants pacifistes.




    8



    1
    Abou Stroff
    7 décembre 2017 - 13 h 44 min

    « L’Algérie dénonce «avec force» le transfert de l’ambassade des Etats-Unis à El-Qods » titre C. P..
    il fut un temps où la kasma de yellel dénonçait « avec vigueur », les bombardements yankees sur le vietnam.
    moralité de l’histoire: pendant que les yankees et les sionistes TRAVAILLENT pour dominer le monde, nous passons notre temps à nous interroger que l’accoutrement licites des femmes et les couleurs halal (…) et à attendre que la grande mosquée de boutef ouvre ses portes pour que nous soyons au premier rang de ceux qui entreront, sans passer par le purgatoire, au paradis.




    14



    1
    CHAOUI-BAHBOUH
    7 décembre 2017 - 13 h 32 min

    Les USA ont et resteront des bandits des grands chemins, Trump est un ignoble homme déguisé en Zorro justicier de l’injustice, et les Arabes Tayhoudites sont son soutient total et alliés d’Israël la sioniste par peur de l’Iran, et Mahmoud ABBAS il « ABBaisse » la dignité du son peuple et le vend sans scrupule, les Arabes depuis la Mort des deux grands du Monde Arabe les regrettés, Houari BOUMEDIEN et du Roi Fayçal, « Allah yarhamouhoums bi-Rahmatih, nos dirigeants sont des lâches et vissés sur leurs fauteuils éjectable, alors n’attendez à rien, ils sont tous des corrompus ils ne peuvent rien dires, ni opposition, ni bravoure, les caresses de chien donnent des tics et des puces et des maladies contagieuses !
    Cordialement: Chaoui.




    12



    2
    Bled Mikki
    7 décembre 2017 - 11 h 59 min

    Cette « condamnation algérienne » nous fait rappeler les années 70 ou la section UNFA de la commune de Hassi moul ellil condamne l’intervention militaire américaine au Vietnam et EXIGE du président NIXON le retrait immédiat et sans conditions de ses troupes




    5



    0
    ZORO
    7 décembre 2017 - 10 h 36 min

    L histoire s ecrit sans eux et sans ceux qui sont avec eux (…)




    4



    3
    Anonyme
    7 décembre 2017 - 9 h 49 min

    « Dénoncer » c’est tout ce qu’il savent dire au lieu de couper les relations avec cet « état » voyou




    7



    2
    bebes
    7 décembre 2017 - 9 h 46 min

    S ‘ils ont un petit semblant d’orgueil, qu’ils donnent la réplique a ce prédateur anti-arabe en cessant unilatéralement toutes representation diplomatique dans ce pays. Un geste hautement politique en réponse a son geste infâme. Ensuite étudier l’abondant du dollar au profit d une autre devise (euro ou monnaie chinoise). En attendant de faire mieux.




    10



    3
    Anonyme
    7 décembre 2017 - 9 h 00 min

    Il ne reste aux arabes que « nastankir, nounadide » comme arme de dissuasion . Bloqués au 6eme siecle!!! l’histoire s’écrit sans eux.




    9



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.