Les Marocains retenus en Libye n’ont pas été rapatriés : Mohammed VI ment

Rapatriement
Les familles des migrants marocains retenus en Libye manifestent pour réclamer leur rapatriement. D. R.

Par Sadek Sahraoui – L’opération de rapatriement de 235 jeunes Marocains bloqués depuis plusieurs mois dans la région libyenne de Zouara, annoncée en grande pompe la semaine dernière par Rabat, n’est finalement que de la poudre aux yeux, une odieuse arnaque, un grossier mensonge destiné à prouver à l’opinion marocaine que son roi se soucie de la population. Les prétendus «efforts» déployés par Mohammed VI pour arracher ses jeunes des griffes des trafiquants d’êtres humains libyens ne résistent pas face à l’examen des faits.

Et les faits révèlent que les rapatriés ne représentent en réalité qu’une toute petite portion des marocains séquestrés en Libye et dont le nombre dépasserait allègrement le millier. Des sources arabes citées par la télévision saoudienne Alarabiya parlent même de plusieurs milliers de Marocains qui croupissent dans les geôles des trafiquants libyens, dont 12 seraient dans un état de santé des plus précaires. Un certain nombre d’entre eux se trouveraient dans la région de Tajura, à la périphérie de la capitale Tripoli.

Preuve que l’information d’Alarabiya est des plus crédibles, des centaines de familles de «harraga» ont encore battu le pavé cette semaine sous les balcons du ministère marocain des Affaires étrangères à Rabat pour supplier les autorités de ne pas abandonner leurs enfants en Libye. Leur crainte est grande de voir le Maroc les laisser entre les mains des criminels libyens, surtout qu’il est question maintenant de rançons. Les passeurs libyens demandent aux Marocains détenus de contacter leurs familles au Maroc pour envoyer de l’argent afin de sauver leur vie. De nombreux trafiquants libyens d’êtres humains ont clairement menacé d’exécuter certains de leurs otages si l’argent demandé ne leur parvient pas dans les plus brefs délais.

Pour seule réponse donnée à ces pauvres familles, les autorités marocaines ont promis d’accélérer le transfert des Marocains bloqués en Libye en établissant un pont aérien comme elles l’ont fait la semaine dernière. Mais les parents des séquestrés de Libye redoutent que Rabat range leurs enfants dans la case «disparus», surtout que le royaume n’a pas pour habitude de mettre la main à la poche pour les beaux yeux de ses enfants. A noter que des Marocains déjà rapatriés de Libye ont révélé avoir vécu «de longues journées d’enfer» en Libye. Ils ont confirmé aussi qu’il reste des milliers d’autres Marocains dans «l’enfer libyen» par des groupes spécialisés dans le trafic de migrants vers l’Italie à travers la Méditerranée.

S. S.

Comment (17)

    Lyes Oukane
    12 décembre 2017 - 20 h 49 min

    @ icialG . Bonsoir , je comprends ton empathie . Tu raisonnes avec le cœur alors que dans un cas pareil ,il faut raisonner avec la tête . Imaginons que l’Algérie comme à son habitude se démène pour faire rapatrier ,chez eux ,ces pauvres bougres de marocains . Le makhnez les receptionne ,les met  » au frais  » sous couvert d’enquête de nationalité , de dossier litigieux ou que sais-je encore . Le but véritable étant que ses rescapés ne remercient pas l’Algérie ,que le makhnez ne soit pas dans l’obligation de reconnaître notre aide . Pendant ce temps les journaux à la solde de M6 se chargeront de nous salir une fois encore avec des titres en premières pages du genre  » Pourquoi l’Algérie a t-elle le pouvoir de libérer les nôtres ? … est-ce que l’Algérie est de connivence avec les terroristes esclavagistes de Libye ? … Mon ami ,chacun sa mère . Nous avons trop aidé nos voisins pour n’en recevoir qu’insultes et crachats .Ce n’est pas en réglant à nos frais ,les affaires des autres que nous réglerons nos propres soucis . Souviens-toi , l’Algérie ne paye jamais de rançon aux ravisseurs même pour ses propres diplomates alors de là à régler la facture à la place de momo le dealer faut pas déc… .




    21



    2
    Algérie Authentique
    12 décembre 2017 - 20 h 18 min

    escobar le glaoui n’aime pas se faire rançonner ! en tous cas il n’enverra jamais de mandat pour libérer ces pauvres bougres …..ou ces terroristes ????? moi j’imagine plutôt un deal basé sur la richesse n1 du mokoko : le haschich et donc redoutons une intensification du transfert de haschisch transitant par le sahel ou par notre Sahara national!




    13



    1
    icialG
    12 décembre 2017 - 20 h 10 min

    j espère vivement que les diplomates de mon pays dans leur sagesse se donnerai la peine de libérer ces jeunes malheureux et les renvoyer a leurs proches et par la même occasion donner une leçon d humilié a ce petit roi de quartier ,surtout bien médiatisé pas par vanité mais pour évité que momo s tribu les mérites




    2



    18
    karimdz
    12 décembre 2017 - 19 h 14 min

    En tout cas, on a beau critiqué l Etat Algérien, mais il n en demeure pas moins que quand les citoyens algériens en lybie au yemen notamment, ont été rapatriés.

    Au grand bordel de sa médiocrité mimi 6, le peuple peut toujours crever hélas.




    17



    1
      Anonyme
      12 décembre 2017 - 20 h 41 min

      Pouquoi dites vous que le peuple crève




      2



      5
        karimdz
        13 décembre 2017 - 20 h 58 min

        C est la réalité sur le terrain…




        1



        0
    HANNIBAL
    12 décembre 2017 - 17 h 31 min

    Le roi du H les as envoyé en vacances de villégiature rappelez vous mulatre VI partit au Qatar voir Tamim soit disant
    pour etre le négociateur de la crise avec les sahyouds mais Tamim a renvoyer le roitelet qui comptait tirer
    profit de la crise avec un chèque conséquent en poche en présentant une fausse facture tel que l’aide marocaine
    désinterressé au Qatar pour des légumes payé a l’avance par l’émirat la donne géopolitique ayant changé le Qatar
    désengagé de Syrie ne paie plus les terroristes et le petit fils du glaoui rentre bredouille et laisse ses Ouailles
    a la merci d’autres mercenaires qui en font des esclaves pour ne pas modifier leur statut , n’ayant pas de valeur ajoutée il les abandonne surtout qu’ils sont un danger pour le régime despotique de cette monarchie absolue si le
    ridicule tuait il y aurait une véritable hécatombe .




    9



    2
    Bennani
    12 décembre 2017 - 15 h 51 min

    La majorité de ces marocains pris au piège en Libye pour devenir des esclaves entre les mains des milices locales ont transité par l’aéroport Houari Boumediene.
    Je me souviens aussi que quand Messahel avait attiré l’attention du Makhzen, pensant bien faire, ce dernier avait répondu que tous ces marocains disposaient d’un contrat de travail en Libye.
    La question qui s’impose aujourd’hui est de savoir si c’est des contractions de travail en Libye dans le sens classique du terme ou plutôt des accord d’embauche chez Daech ? D’où la réaction de ces milices libyennes qui combattent actuellement Deach en Libye !!!




    25



    6
    Ahmed ADDOU
    12 décembre 2017 - 15 h 41 min

    En s’entêtant à vouloir coûte que coûte à maintenir sa colonisation du Sahara Occidental contre le droit international, le Mongolien M6 est en train de creuser la tombe de sa prédatrice famille.
    Espérant que le peuple marocain ne payera pas les conséquences de cet entêtement d’autant que son quotidien socio-economique est déjà alarmant au regard de ce que rapporte la presse internationale.




    17



    5
    Mohamedz
    12 décembre 2017 - 14 h 29 min

    À mon avis, si M6 ne veut pas rappatrier les 1.600 terroristes marocains se trouvant en Libye après leur fin de mission en Syrie c’est certainement pour les charger d’une autre mission cette fois-ci en Algérie d’où l’impérieuse nécessité de renforcer le blindage de nos frontières non seulement celles de l’Ouest mais aussi nos frontières avec la Libye.




    33



    3
    zaatar
    12 décembre 2017 - 14 h 24 min

    On parle du marocain fumeur de pétards, sniffeur de poudre blanche, de terroristes, d’espions à la solde d’Israël, de prostituées… voila qu’il devient esclave.




    28



    3
    Rachid Djha
    12 décembre 2017 - 14 h 08 min

    Après la Misère endémiste, la Soumission collectiviste, le Haschich euphémiste, le Tourisme sexualiste, la Femme muletiste, le Pédophilie juveniliste, la Protitution exotiste, le Terrorisme marokoniste, les Paradis fiscalistes, voici le tour de l’ESCLAVAGE LIBYISTE.
    C’est triste mais c’est la vérité du quotidien actuel du marocain et de la marocaine.




    31



    2
    Anonyme
    12 décembre 2017 - 13 h 20 min

    Possible que ces marocains en lybie ne soient que des djihadistes de Daesh que le roi a envoyé et qu il les laisse pour terminer le sale boulot…..




    32



    3
    Anonyme
    12 décembre 2017 - 12 h 26 min

    Le transfert des terroristes de DAECH vers la Lybie,ceux qui n ont pas ete aneantis par les Syriens et les Irakiens se poursuit pour les utiliser dans la destruction de ce qui reste de la Lybie,la frontiere du Soudan avec la Lybie avec l accord de Omar El Bechir semble etre la porte d entree de ces terroristes,le Soudan comme le Maroc a envoye tout un bataillon faisant parti de la coalition Saoudienne qui participe aux crimes commis contre la population civile du Yemen.La question qui se pose sur ces Marocains.Sont ils vraiment retenus en Lybie ou font ils partis du renfort pour DAECH en Lybie…??? Le Makhzen et leur roi jouent ils la strategie de la desinformation pour deplacer la realite terroriste en victime retenues contre leur propre gres..??? L avenir nous le revelera,mais ce qui est sur c est que l armee de Seif el Islam Gueddafi est en train de prendre forme avec les fideles partenaires de Mouamar son pere.




    33



    2
    BabEIOuedAchouhadas
    12 décembre 2017 - 12 h 15 min

    Je suis convaincu que ces pauvres marocains préfèrent être esclaves en Libye qu’etre chez eux , esclaves d’une feodale prédatrice famille Allaouite venue de l’Arabie Yahoudite pour les humilier et les asservir et ce qui se passe dans le Rif et les autres régions du Maroc ne peut pas me contredire.




    37



    3
    awrassi
    12 décembre 2017 - 12 h 03 min

    Question : comment ces Marocains sont arrivés en Libye ? Par bateau ou par avion ? Trop cher. Par le Sahara, trop dangereux; alors par où ? Sont-ce d’anciens mercenaires de BHL et de Sarkozy ?!!! Possible.




    44



    3
    Moskosdz
    12 décembre 2017 - 11 h 31 min

    Dépenser des milliards pour s’acheter le silence d’officiels Européens sur son rapt du Sahara Occidental a toujours été le travail de Moha roi de la drogue,quand à la misère de son peuple,c’est son dernier souci.




    44



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.