Bedoui : «Toutes les APC et les APW ont été installées»

Noureddine Bedoui, ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire. New Press
Noureddine Bedoui, ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire. New Press

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a indiqué, jeudi à Alger, que toutes les APC et les APW au niveau national ont été installées, précisant que l’opération «s’est déroulée dans de bonnes conditions».

«Toutes les Assemblées populaires communales (APC) et de wilaya (APW) au niveau national ont été installées et l’opération s’est déroulée dans de bonnes conditions conformément aux lois en vigueur», a déclaré M. Bedoui à la presse en marge d’une séance consacrée aux questions orales au Conseil de la nation. «Les nouveaux présidents d’APC sont en train d’installer les différentes structures», a-t-il ajouté.

Bedoui a affirmé que son département ministériel «a accompli son devoir dans l’organisation des élections locales en observant la neutralité et en appliquant les lois de la République».

Concernant le rapport de la Haute Instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) relatif aux élections locales, le ministre a affirmé que la haute instance, qu’il a qualifiée de «partenaire dans les efforts d’amélioration permanente du système électoral», avait reçu des observations «positives» sur les élections locales, ce qui, a-t-il dit, «nous encourage en tant que responsables et en tant que ministère à œuvrer pour la concrétisation d’un système électoral en accord avec les principes consacrés par la nouvelle loi organique sur les élections».

La HIISE a d’ailleurs soumis de nouvelles propositions visant à améliorer le système électoral, lesquelles sont actuellement à l’examen au niveau du ministère, a-t-il précisé.

Bedoui a, en outre, évoqué le comité national chargé de l’élaboration du fichier national social de la population qui a été installé mercredi, précisant que «deux commissions (ministère de l’Intérieur et ministère des Finances) sont à pied d’œuvre». Une première évaluation du travail de ces deux commissions sera élaborée après un mois.

S’agissant de la gestion des restaurants scolaires, qui relève désormais de la responsabilité des collectivités locales, M. Bedoui a indiqué que son département ministériel, qui «accompagne l’opération, a mobilisé tous les moyens matériels et humains pour prendre en charge nos enfants, notamment dans le cycle primaire».

Sur la question des migrants clandestins, le ministre a fait savoir que les services spécialisés avaient rapatrié depuis le début de l’opération «plus de 10 000 migrants clandestins vers le Niger», soulignant que l’Algérie s’employait, en coordination avec le Niger et les autres Etats frontaliers, à intensifier les efforts pour mettre fin à l’exploitation de ces migrants, notamment les femmes et les enfants, par certains réseaux.

Bedoui a rappelé les «grands moyens matériels» mobilisés pour assurer le rapatriement par voie terrestre et aérienne, affirmant que l’Algérie «traite la question dans le cadre du respect des principes universels des droits de l’Homme».

Concernant l’incident de la banderole portant atteinte au souverain saoudien, déployée au stade d’Aïn M’lila, le ministre a indiqué que la justice algérienne avait ouvert une enquête et que les mesures légales nécessaires seront prises au moment opportun.

A une question sur l’acte de vandalisme ayant visé la statue d’Aïn Fouara, à Sétif, le ministre a précisé que «les mesures légales seront prises selon les conclusions de l’enquête qui est en cours».

R. N.

Comment (6)

    Anonyme
    22 décembre 2017 - 19 h 45 min

    Mr le ministre, votre département a, certes, fourni des efforts pour prendre en charge plusieurs recours et installé, la majorité des A P C, A P W, mais comme, il a été signalé, l’A P C d’Adekar W de Bejaia ne l’est pas. Le plus grave, concerne l’A P C de Taourirt Ighil W de Bejaia, l’ex Président d’ A P C, poursuivi pour détournement et malversations, lequel a écopé de 5 ans de prison, par le tribunal de Kherata, a été parrainé par la Mouhafada F L N, puis élu grâce aux tricheries, l’huissier a scellé certaines urnes, ou il y a eu preuve de fraudes.Le plus grave, cet individu a été installé non pas a l’A P C, mais au siège de la Wilaya de Bejaia, ce malgré les nombreux recours.




    1



    0
    Kasso
    22 décembre 2017 - 11 h 43 min

    Erreure ils y’a des APC qui sont bloquer faute de la majorités ………..
    Exemple: a la commune Adekar wilaya de Bejaia.




    2



    0
    Anonyme
    21 décembre 2017 - 23 h 28 min

    Nettoyez la saleté qui jonchent nos rues. Un peu de respect aux citoyens.
    Mais comme Bedoui a installé les mariées, qui va s’en occuper ?




    4



    0
    DYHIA
    21 décembre 2017 - 23 h 01 min

    Les assemblées sont installées et puis?? qui va travailler??
    Ils sont tous CHEF D’ÉQUIPE.




    6



    0
    Kahina-DZ
    21 décembre 2017 - 23 h 00 min

     »A une question sur l’acte de vandalisme ayant visé la statue d’Aïn Fouara, à Sétif, le ministre a précisé que «les mesures légales seront prises selon les conclusions de l’enquête qui est en cours».

    Ils attendent l’interrogatoire de la statue. J’espère que la statue a assez d’argent pour engager un avocat.

    Bizarre que la destruction de la statue coïncide avec l’arrivée du maitre de la choura wahhabite . Juste une remarque




    4



    0
    ??????????
    21 décembre 2017 - 22 h 11 min

    Bedoui : «Toutes les APC et les APW ont été installées»

    et puis après????????????????????




    6



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.