Air Algérie : le basculement vers le système Amadeus fait ses premières victimes

AH Air Algérie
Les perturbations dont a parlé Air Algérie sont là. D. R.

La compagnie nationale Air Algérie annonçait, le 9 décembre dernier, que des perturbations pourraient affecter le fonctionnement des systèmes de réservation et d’enregistrement des passagers suite au basculement vers le nouveau système de réservation Amadeus. Ça n’a pas manqué !

Des passagers en provenance de Paris et devant faire escale à Alger avant de rembarquer pour Dakar ont été bloqués à l’aéroport international Houari-Boumediène. La cause : quarante passagers supplémentaires avaient été enregistrés sur le vol, suite, vraisemblablement, à une erreur du système lancé le 10 décembre. «Des perturbations risquent d’intervenir les premiers jours de ce basculement du système de réservation et d’enregistrement des passagers», avait, en effet, mis en garde Air Algérie.

Des voyageurs qui se trouvent toujours bloqués à Alger au moment où nous rédigeons ces lignes ont raconté leur calvaire à Algeriepatriotique. «Nous avons embarqué à Paris pour Dakar via Alger. Arrivés à Alger, on nous apprend que la compagnie a vendu plus de billets que de places disponibles.» Parmi les passagers, des étrangers, notamment des Français qui ont clairement fait part aux responsables de la compagnie nationale de leur colère, allant jusqu’à jurer de «ne plus remettre les pieds en Algérie», raconte un concitoyen.

«Nos bagages étaient introuvables tandis qu’on nous parquait dans un couloir de l’aéroport. On nous a promis de l’eau et des sandwiches, mais ne nous les avons eus que très tard dans la nuit», maugrée un passager. La compagnie a finalement installé les passagers dans un hôtel aux alentours de 3 heures du matin, «nos interlocuteurs se rejetant la responsabilité les uns sur les autres», explique un autre passager, hors de lui. «On nous a annoncé la venue du chef d’escale mais il ne s’est jamais manifesté», s’emporte un autre passager, qui affirme qu’une femme, parmi les victimes de cette erreur, voyageait avec quatre enfants et une autre avec un bébé.

Les passagers bloqués à Alger devaient être récupérés de l’hôtel à 14 heures pour être conduits à l’aéroport d’où ils devront décoller à 20 heures, a-t-on appris. Sauf mauvaise surprise…

L. S.

Comment (8)

    Zaatar
    24 décembre 2017 - 9 h 29 min

    Avec Amadeus il fallait s’y attendre à ces bugs. Il fallait faire confiance à Zeus ou Poséidon, systèmes beaucoup plus surs…

    benchikh
    24 décembre 2017 - 8 h 57 min

    « jusqu’à jurer de «ne plus remettre les pieds en Algérie», raconte un concitoyen. »Bon débarras !!
    Les pannes sont partout c’est normal ,c’est humain. Je me rappelle l’effondrement du terminal 2E à Roissy Charles de Gaulle à Paris, qui a fait des morts et non pas qu’un simple retard.

    2
    1
    Wahid Mokhtar
    23 décembre 2017 - 19 h 43 min

    Il faut dire que ce transbordement vers Amadeus était planifié depuis au moins 25 ans et jamais cela n’a abouti.

    Est ce une bonne chose ou une mauvaise chose ? Là est la question…

    Amadeus est le système d’Air France et ce basculement en veut dire long sur la situation de la compagnie Nationale. Faut il croire que le rêve de la compagnie Française est en voie de se réaliser ?

    Bonne chance les dégâts.

    2
    1
    Hakimgame
    23 décembre 2017 - 16 h 02 min

    Il faudrait pas que l’histoire se répète, sa fait deux fois quand même, il faut que air Algérie fasse travailler dans sont personnels des gens qualifiés et non pistonner du personnels avec de la compétence tout simplement.

    Zoubir de sétif
    23 décembre 2017 - 10 h 08 min

    Cela arrive à toutes les compagnies, et ce n’est pas la fin du monde.

    6
    10
      Anonyme
      23 décembre 2017 - 15 h 05 min

      Tu es c… ou tu es c… ? l’article parle surtout de la mauvaise prise en charge des passagers par air couscous après cette erreur. laissez des gens poireauter dans un couloir, sans informations et sans nourriture, et ne les conduite à l’hotel qu’à 03 h du mat n’est pas une erreur. c’est du mépris et de l’incompétence

      14
      2
    Air Dialna
    22 décembre 2017 - 17 h 07 min

    que les francais … s’estiment heureux de ne pas avoir ete reconduits manu militari ..crapules qu’ils sont . quand leur compagnie leur fausse compagnie ils acceptent et quand c est les autres compagnies en l’occurence celles venant du sud de la mediterrannee ils croient qu’ils sont le nombril du monde , qu’ils aillent au diable et VIVE AIR ALGERIE POUR LES ALGERIENS

    21
    49
      zellidje
      23 décembre 2017 - 18 h 16 min

      Ce sont des gens comme vous qui nous mettent la honte et qui font que les touristes ont déserté notre pays ! vous êtes peut-être d’origine mokoko qui sait ? j’en suis arrivé à me dire que tous ces sa..ds qui s’expriment ainsi sont des traitres et qu’ils ne sont peut-être pas algériens !!! En tous cas c’est une honte d’avoir traité les voyageurs de la sorte, il n’y a qu’une solution pour éradiquer les incompétents de ce pays et de ses institutions , vendre à des grands groupes internationaux et on rira bien à ce moment là! des gens comme ce commentateur iront pointer au chômage pour le restant de leurs jours!

      9
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.