Le Monde s’intéresse au chaos urbanistique de la ville de Sidi Abdellah

Sidi Abdellah
La nouvelle ville de Sidi Abdellah. New Press

Par Hani Abdi – Sous le titre évocateur «La ville nouvelle de Sidi Abdellah, concentré des maux algériens», un reportage du journal français Le Monde décrit cette ville nouvelle censée être futuriste et qui n’est au final qu’une gigantesque cité-dortoir. Une cité-dortoir comme il y en a partout à travers le pays.

Réalisé par son envoyée spéciale Charlotte Bozonnet, le reportage du journal Le Monde fait état d’un terrible massacre urbanistique dans lequel les concepteurs de projets excellent depuis de longues années. «A perte de vue des immeubles, comme une forêt de béton, séparés non pas par des rues, mais par des boulevards. L’ensemble a des allures de gigantesque cité-dortoir où les habitants semblent des fourmis. Bienvenue à Sidi Abdellah, présentée par les autorités comme la ville de demain, capable de répondre (intelligemment) au défi démographique de l’Algérie», écrit la reporter du Monde, visiblement surprise par l’ampleur du gâchis.

Le reportage revient sur les objectifs définis de cette ville, initialement dédiée aux nouvelles technologies.  «Le projet de Sidi Abdellah est né il y a plus de quinze ans. A l’époque, il a été confié à l’éminent architecte suisse Jean-Jacques Deluz, installé à Alger depuis les années 1950 (et décédé en 2009). Celui-ci imagine une ville mixte, à taille réduite. Mais au cours des années 2000, le dossier est confié à un bureau d’études sud-coréen qui remporte plusieurs gros contrats de villes nouvelles», souligne Le Monde, qui se réfère à l’architecte algérien Larbi Merhoum. Selon ce dernier, le projet de Jean-Jacques Deluz, ses dimensions délicates, son idée de réaliser un gros bourg, entre la ville et le village, a disparu. Les Coréens dessinent une grande ville à l’américaine. Et même le dessin a été très mal concrétisé sur le terrain.

«La vocation de Sidi Abdellah évolue également : il s’agit d’en faire un pôle scientifique, destiné à la classe moyenne supérieure, aux cols blancs. Mais après plusieurs années de tiraillements entre les ministères de l’Urbanisme et de l’Habitat, nouveau changement de cap : Abdelmadjid Tebboune, alors ministre de l’Habitat, finit par obtenir l’autorité sur les villes nouvelles. Il a alors décidé d’en faire un grand chantier de logements», ajoute cet architecte. Au fil des ans, l’ambition succombe à la nonchalance des chargés de la concrétisation de ce projet.

Le but initial était de construire une smart city. Un objectif duquel les autorités se sont complètement éloignées. «Les bâtiments, qui n’ont que quelques mois, paraissent déjà décrépis ; les trottoirs sont déformés, la peinture s’écaille. En rez-de-chaussée, de nombreux locaux commerciaux sont toujours vides, rideaux métalliques baissés», ajoute le journal Le Monde, qui précise que la réalisation de Sidi Abdellah a été confiée à des sociétés chinoises et turques, qui elles-mêmes font travailler des migrants subsahariens – jeunes hommes ivoiriens, camerounais, guinéens – en situation irrégulière.

Aujourd’hui, Sidi Abdellah n’a rien à envier à la nouvelle ville Ali Mendjeli de Constantine. Un autre chaos urbain que nous subissons comme une malédiction.

H. A.

Comment (99)

    Maxidus
    1 janvier 2018 - 21 h 52 min

    Le journal le monde a la haine de l’Algérie et du gouvernement Algérien car a chaque fois que le régime Français envoie un préséident en Algérie, l’ETAT Algérien informe le régime Français que les journalistes du MONDE sont indésirable en Algérie et donc pas de visa . et comme les Français n’ont pas l’habitude qu’on leur disent Non en Afrique car ils se sentent supèrieure à nous alors ils ont la rage et la fièvre aphteuse  » Comment les arabes nous interdisent quelque chose a nous les Français » . et ça y’a que l’Algérie qui leur fait ça . un français peut se rendre en Tunisie ou au Maroc sans visa mais il lui faut un visa Pour entrer en Algérie et ça ils aiment pas . Le régime Français veut faire du forcing sur l’ETAT Algérien mais c’est raté. Tout les Articles du Monde sur l’Algérie sont des dénigrement de notre pays . c’est un journal détenu par des sionistes sous la casquète socialistes. lol. les socialistes il en reste juste en Amérique Latine. je débat pas du sujet de cette ville quand un journal incompétent, ignorant comme le monde traite le sujet. et ceux qui crache sur l’Algérie dans les commentaire ici que dieu vous guide . WALAN TARDHA AALAYKA AL YAHOUDOU WALA ANNASSARA . je vis en France croyez moi des gens par milliers dorment dans les rue au froid . des millions dorment dans des chambres a presque 2mettre carrés et je sais de quoi je parle . la cité sidi Abdellah . wellah pour les Francais un paradis . j’espère que mes compatriote sortent un peu du bled et voir ailleurs comment les peuples occidentaux souffrent.




    7



    2
    Kantar
    31 décembre 2017 - 8 h 50 min

    Hélas, beaucoup nos concitoyens ont encore une mentalité de colonisé, car ils boivent comme du petit lait le soit disant reportage du Monde supposé être un grand manitou de l’information. En réalité cette Charlotte Bonzonet est nulle. Sachant que la partie consacrée à l’habitat à Sidi Abdallah est de 20% de la superficie, comment juger de celle ci en ignorant le reste? Le reste c’est une université des sciences de 20000 places, un institut de cancérologie de classe internationale, une usine de médicaments de Sanofi parmi les plus grosses d’Afrique etc. Tout cela est visible sur YouTube. En plus, la malhonnêteté du photographe du monde (un maghrébin), c’est de montrer des parties de la ville dont les finitions ne sont pas faites. Tout ça pour critiquer l’Algérie et les entreprises coréennes et chinoises. Suivez mon regard.. Il aurait fallu donner le projet à Bouygues.




    11



    4
      Anonyme
      1 janvier 2018 - 19 h 41 min

      @Kantar

      Vous avez parfaitement raison,la journaliste du monde est bien connue pour etre une manipulatrice des realites sur le terrain et se base sur des temoignages qu elle invente pour essayer de donner une certaine credibilite a ses articles en critiquant tout ce qui se realise par des entreprises autres que francaises.




      2



      2
    Anonyme
    29 décembre 2017 - 17 h 57 min

    L’Algérie n’aura jamais une ville intelligente, tant qu’elle est gérée par des incompétents
    C’est la loi des zaouias qui gère le pays, et non pas la loi du cerveau.




    15



    6
    Anonyme
    29 décembre 2017 - 16 h 04 min

    Ain Abdallah,Ali mendjeli reflètent parfaitement la société qui est la notre,celle que nos gouvernants depuis 1962 ont édifié.Elles sont le resultat d’un coktail trés prisé par nos décideurs fait de fraudes,de corruption,de passe droit ,d’incompétence,d’humeur,d’abus de pouvoir,de manque de transparence et de contrôle,du mépris de nos compétences nationales.Tout celà sur fond d’un islamisme rampant qui oeuvre dans l’impunité pour le maintien d’une société livrée à l’inculture,l’ignorance,l’enfermement,la médiocrité,l’oisiveté




    13



    1
    Numidia-DZ
    29 décembre 2017 - 12 h 48 min

    Il faut aimer l’Algérie pour reproduire sa beauté dans nos villes.
    On assiste à des chefs d’œuvres de mocheté dans nos villes.




    15



    1
    DZDZ
    29 décembre 2017 - 12 h 46 min

    Nos responsables ont investi toute leur incompétence dans ce projet, pour accoucher de ce cauchemar urbanistique
    L’Algérie perd son âme sous nos yeux




    11



    0
    LOUCIF
    29 décembre 2017 - 12 h 07 min

    @Lilou , tout à fait d’accord avec toi sauf qu’en France les cités dortoirs ont été conçues et construites pour loger des émigrés, de la main d’œuvre étrangère. A Sidi Abdellah c’est pour héberger ….des Algériens !
    Les Algériens de souche, c’est à dire nous, méritent quand même d’être logés dans de belles cités bien conçues, esthétiques, viables, … avec des commodités urbanistiques minimales !




    4



    4
    Algérie
    29 décembre 2017 - 11 h 33 min

    Regardez moi cette photo. Vous appelez ce truc une nouvelle ville moderne.
    Je n’aimerai pas voir les autres villes non modernes et non intelligentes, j’ai peur d’avoir un AVC. Ça doit être un cauchemar urbanistique.




    7



    4
    dzdz
    29 décembre 2017 - 11 h 18 min

    Ce désastre urbanistique n’existe mème pas en Éthiopie qui montre une meilleure structuration urbanistique.
    Les nouvelles bâtisses chinoises en Éthiopie sont plus belles que celles en Algérie ?????




    10



    2
    Anonyme
    29 décembre 2017 - 10 h 50 min

    Quel gâchis,
    Quelle misère urbanistique




    9



    2
    Anonyme
    29 décembre 2017 - 10 h 49 min

    Les nouvelles villes Algériennes sont intelligentes sur maquette. Une fois sur le terrain elle perdent leur cerveau et deviennent des bourricot.




    13



    1
    Tinhinane
    29 décembre 2017 - 10 h 47 min

    L’intelligence de cette ville réside dans sa capacité de refléter la mauvaise gestion, l’incompétence, le laissez aller des bras cassés des irresponsables Algériens.




    5



    0
    Lilou
    29 décembre 2017 - 9 h 13 min

    C’est amusant de constater que le Monde, journal subventionné et appartenant à des hommes d’affaires qui ont des vues en Algérie, s’intéresse à une ville algérienne et à son esthétique et non à son utilité. Si le Monde veut critiquer , c’est son droit…mais il doit aussi le faire concernant les cités dortoirs du 93 ( Saint Saint Denis) ou de l’Essonnes (Grigny) ou de Villeurbanne qui sont pires. En effet, en Algérie l’objectif est de donner un logement à des familles et ces villes sont donc indispensables. Par contre en France pays de la critique facile, aucun effort n’est fait pour changer les cités dortoirs. Il est utile pourtant que ce journal dénonce les horreurs dans son propre pays avant de critiquer les efforts des autres pays.




    6



    8
      Anonyme
      29 décembre 2017 - 11 h 44 min

      de quelle utilité parlez vous.
      Allah yahdik. Khali El-Bir Baghtah.




      6



      1
      abdel
      29 décembre 2017 - 12 h 37 min

      raison de plus pour ne pas faire l’erreur des villes que vous citez




      7



      0
    hombre
    28 décembre 2017 - 21 h 48 min

    moi si j achete un truc je compare! je regarde! !en matiere d urbanisme toutes les erreurs ont etaient faites dans le monde entier ,moi je comparerai j analyserai ensuite je prendrai la position la plus profitable pour la collectivitee ;ils refont les memes erreurs que les francais dans les annees 60 ;si ils veulent prendre des exemplesq qu ils regardent vers les scandidaves eux ils savent vivrent ;ca c est un modele ;si j avais du immigre j aurai choisi 1000 fois plus la scandinavie plutot que la france




    4



    5
      abdel
      29 décembre 2017 - 12 h 43 min

      j’ai toujours a travers ce site par mes posts, dit qu-ils fallait que les incompétents qui sont au sommet,d’aller faire un stage dans les pays scandinaves pour apprendre a gèrer un pays et nous foutre la paix avec les pays du golfe qui sont loin d’etre des éxemples pour la civilisation




      3



      1
    Kahina
    28 décembre 2017 - 19 h 43 min

    C’est une ville débile !!!
    À deux pas de la mer, on met des couleurs du désert.
    Qui est votre architecte ??




    17



    2
    LOUCIF
    28 décembre 2017 - 18 h 21 min

    @karimdz , d’accord avec ce que tu dis, mais reconnais au moins que Sidi Abdellah c’est une catastrophe architecturale , esthétique et urbanistique ….et tout ce qu’on veut ….sans qu’on exagère !

    C’est horrible à voir comme résultat surtout au regard du montant du budget …. dépensé ! je ne vais pas plus loin !




    10



    2
      karimdz
      28 décembre 2017 - 21 h 27 min

      Je l ai écrit regarde mes précédents messages.




      0



      0
    Beka
    28 décembre 2017 - 18 h 01 min

    En c est moment de deboussolage societale generalise La laideur urbaine est une chose normale en algerie elle est ni interdite ni combatus personnr ne s apervoit de la laideur l esthetique n est pas un besoin ce n est pas du pain ni la pomme de terre on mange pas le beau dirait ils et puis ya pas un hadith qui glorifie le beau non ca risque de faire sourire les gens et les rendre joyeux ????non rester dans le gris monotone en attendand le noir des corbeaux d orients ..




    7



    0
    # Sillicon Valley (mdr)
    28 décembre 2017 - 12 h 25 min

    Wallah que je m’attendais à tout ( ville morte …etc ) , sauf à une ville genre Sillicon Valley !!!!!
    faut d’abord des cerveaux , des vrais , ensuite le reste viendra tout seul , et c’est certainement pas avec une idéologie salafiste rampante qu’on réussira à avoir dans quelques décennies notre sillicon valley (californie) qui représente la [ plus grande concentration d’intelligence ] dans le monde .




    12



    0
    karimdz
    28 décembre 2017 - 11 h 22 min

    Le monde peut écrire ce qu il veut, et quand on sait qui sont les actionnaires (…israéliens) de ce journal, il ne faut pas s attendre à un article objectif de sa part.

    Biensur que le concept n est pas parfait comme je l ai écrit, mais il n en demeure pas moins qu il rend heureux des millions d algériens. Et c est ce qui dérange manifestement ce journal comme tant d autres, car peu de pays, ont pu réaliser autant de logements pour leur population.

    Il y avait le papyboom en France qui a généré la multiplication de cités, il y a en Algérie, la crise du logement qui a également généré le meme phénomène. Mais le principal n est il pas que chaque algérien ait aujourd’hui un logement décent.




    17



    17
    Heureux les Martyres qui n'ont rien vue...
    28 décembre 2017 - 9 h 42 min

    c’est pas un crime, c’est un génocide. une catastrophe que j’ose à peine qualifier d’urbanistique car il y a rien d’urbanisme dans cette grande masse de béton. Un désastre total que fakhamatoufou vas laissez comme grand héritage aux algériens….un pays en faillite totale.




    13



    8
    benchik
    28 décembre 2017 - 8 h 34 min

    Avant de parler de ce béton qui a tué la verdure tropicale d’Alger la belle ,il faut voir avant tout que vont devenir ces habitants?? et qui vont les nourrir si le béton est au dessus de leur potager .Que de la mauvaise gestion du jour de l’indépendance, on a commencé avec la nationalisation et puis on a massacré les terres agricoles et les usines, et maintenant après avoir cassé leur bras, il les regroupe comme des bétails dans des cités vides, qui ont été construis pour l’industrie (bourgeois) pas pour les illettrés ,l’exodes rurales .Il fallait leur apprendre à cultiver leur terre et non pas les arraché comme on arrache une plante de sa terre.L’algérien est un agriculteur à cause de sa belle terre.




    13



    6
    Abou Stroff
    28 décembre 2017 - 7 h 49 min

    « Une cité-dortoir comme il y en a partout à travers le pays. » rapporte H. A., concernant la nouvelle ville
    en quoi construire une cité-dortoir pour y loger des individus humains (réduits à des tubes digestifs ambulants par la distribution de la rente) aux besoins limités serait il choquant?
    en effet, les besoins de l’algérien lambda sont relativement modestes: un revenu « normal » grâce à ……………Dieu, plus un baignoire qu’il remplira d’eau ( vu les robinets souvent à sec) et une mosquée où il pourra prier 5 fois par jour (il parait que les prières à la mosquée rapportent relativement plus de hassanates).
    quant au minimum requis (des lieux de divertissement, entre autres) pour un être humain normalement constitué, les algériens du moment ne sont guère connus pour s’y intéresser (a t on vu des algériens se révolter à cause de l’absence de salles de cinéma ou de théâtre, de musées, d’espaces verts, etc.?
    moralité de l’histoire: un tube digestif ambulant, en général, a une « activité » et une seule: manger pour ensuite déféquer . l’algérien lambda possède un tout petit plus par rapport au tube digestif ambulant « normal ». le tube digestif algérien mange, défèque et attend en plus la mort avant même d’avoir vécu.
    quant à la ville intelligente, nul ne peut ignorer qu’une ville intelligente est supposée être habitée par des êtres humains intelligents, pas par des tubes digestifs ambulants.




    24



    7
      # Sillicon Valley (mdr)
      28 décembre 2017 - 22 h 55 min

      lol merci bien résumé , ça passe leur temps entre le quartier et les mosquées , puis ça attend une amélioration de la situation !!! méme le cerveau d’Einstein y subira un bug à la vue de cette équation . et comme il (Sir Albert Einstein ) le dit : La folie , c’est de ne rien changer (à une habitude ) et de s’attendre à des résultats nouveaux !!
      repose en paix ..




      5



      0
    TARZAN
    28 décembre 2017 - 1 h 27 min

    on a ramené des architectes étrangers pour nous faire une maquette de garidi bis (construite il y a plus de 30 ans), c’est normal ça? on a plus le droit de dire la vérité et dire que cette ville est MOCHE AU POSSIBLE? on doit se mentir et on dit vive hna? moi je dis que les concepteurs de ce projet doivent rendre des comptes, et il ne faut pas oublier que maintenant on doit supporter cette monstruosité architecturale sur au moins 60 ans, C’EST UN CRIME ET IL FAUT LE DENONCER. ET CETTE COULEUR NAUSEABONDE POURQUOI ELLE NOUS POURSUIT PARTOUT? ON NE SAIT PLUS CONSTRUIRE LES MAISONS BLANCHES COMME ETAIT LA VILLE D’ALGER?




    19



    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.