Le FFS plaide pour un dialogue «inclusif et transparent» avec les partenaires sociaux

Mohamed Hadj Djilani FFS
Mohamed Hadj Djilani, premier secrétaire du FFS. D. R.

Le Front des forces socialistes (FFS) a plaidé, vendredi, par la voix de son premier secrétaire, Mohamed Hadj Djilani, pour un dialogue national «inclusif et transparent» avec tous les partenaires sociaux, les syndicats autonomes et les collectifs des travailleurs, indique, vendredi, cette formation politique dans un communiqué.

Lors d’une rencontre organisée au siège du parti avec «les anciens 63», Hadj Djilani a appelé à l’ouverture d’un dialogue «large et franc» avec tous les syndicats autonomes, tout en réaffirmant sa «pleine solidarité» et son «soutien total» aux syndicats autonomes dans leurs «revendications légitimes».

Le premier secrétaire du FFS a tenu à rappeler le rejet, par son parti, des «mesures d’austérité» contenues dans la loi de finances 2018. Par ailleurs, Hadj Djilani a exprimé «la fierté du FFS de célébrer Yennayer, fête identitaire et millénaire», ajoutant que «si Yennayer est reconnu et célébré aujourd’hui d’une manière officielle, c’est grâce au militantisme et aux sacrifices des militants du FFS, des militants associatifs, de la culture et de l’identité amazighe».

R. N.

Comment (2)

    Amascha-Hô
    12 janvier 2018 - 17 h 57 min

    Il a célébré son trentenaire au cœur même du réacteur de la décennie noire –Aïn Defla- entre le communiqué 44 du GIA annonçant l’exécution des moines de Tibhirine et la découverte macabre de leurs têtes.
    Il a intégrer les rangs du FFS en 2006 au moment où le monde entame son début de basculement d’une époque vers une autre, l’actuelle.
    Il est quinquagénaire à un moment crucial de notre pays, peut être bien que…




    1



    4
      MELLO
      13 janvier 2018 - 18 h 22 min

      Ce qui importe c’est cette position courageuse du FFS qui ne cesse d’appeler au dialogue. Quant à son secrétaire général Mohamed Hadj Djilani, voici les précisions:
      Né le 26 mai 1966 à Miliana dans la wilaya d’ Ain Defla. Cadre de la santé publique, il est marié et père de 4 enfants.
      Il est issu de la société civile et du mouvement syndical autonome. Il a adhéré au FFS en 2006. En 2007 il est délégué au Congrès du FFS et est élu membre du Conseil National. En 2012 il est élu Premier Secrétaire de la fédération d’Ain-Defla et contribue à la structuration et au développement du parti dans la région Ouest. En 2016, il est nommé Secrétaire national chargé des relations militantes, puis Secrétaire national chargé du pôle société civile. En 2017, il a conduit la liste du FFS de la Wilaya d’Ain Defla aux élections législatives. C’est un homme de principe qui ne déroge jamais à cette conduite. Il est à l’image de ce grand parti .




      1



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.