22 900 migrants clandestins algériens et marocains recensés en Espagne en 2017

Espagne Migrants
Le nombre de migrants clandestins devrait augmenter encore. D. R.

Selon l’agence britannique Reuters, le nombre d’immigrés illégaux arrivés en Espagne par la mer a plus que doublé en 2017 par rapport à l’année précédente et devrait encore augmenter cette année, a déclaré le directeur de Frontex, l’agence européenne de surveillance des frontières extérieures de l’Union.

Quelque 22 900 migrants, selon les chiffres officiels, ont atteint les rivages espagnols l’an dernier en provenance du Maroc ou de l’Algérie contre 10 231 en 2016.

Même si les arrivées sur les côtes italiennes et grecques au départ de la Libye ont baissé, elles restent quand même plus nombreuses que les arrivées en Espagne, et rien ne laisse supposer que cela pourrait changer, a précisé Fabrice Leggeri, le président de Frontex.

«Les migrants économiques ne veulent pas finir dans un pays (la Libye) où il y a des affrontements entre des groupes armés (…) Certains cherchent d’autres itinéraires (que via l’Italie ou la Grèce pour gagner l’Europe) mais ils ne sont pas très nombreux.»

Les troubles dans le Rif, dans le nord du Maroc, et l’amélioration économique en Espagne ont joué un rôle dans la hausse de l’arrivée des migrants dans la péninsule ibérique mais on constate aussi la présence de personnes d’origine subsaharienne, note Fabrice Leggeri.

Près de 40% des migrants interceptés en mer alors qu’ils se dirigeaient vers l’Espagne étaient des Algériens et des Marocains, selon les chiffres de Frontex.

«Ce flux vers l’Espagne en provenance des pays du Maghreb va très probablement croître en 2018», a estimé Leggeri, évoquant notamment le recours plus fréquent à des vedettes rapides.

R. I.

Comment (9)

    MoiNews
    20 janvier 2018 - 9 h 11 min

    Pour des Marocains quittent leur territoire a la recherche de quoi se nourrir ça se comprend; mais les fières guerriers Algériens qui ont chasser l’occupant Français pour le rejoindre cinquante après;c’est insolite le pays le plus riche dirigé par les meilleurs dirigeants de la planète en matière de la corruption et une justice aux enchères fait fuir sa jeunesse existe bien une raison




    7



    6
    Anonyme
    20 janvier 2018 - 0 h 01 min

    l Algérie n abandonne jamais les ses patriotes,l Algérie prend toujours soin des siens l Algérie va affrète des avions pour rapatrier ses enfants égarés et s assurer qui n y a pas d intrus parmi eux ,,,,,ainsi soit il




    5



    13
    Moskosdz
    19 janvier 2018 - 21 h 55 min

    Faut pas nous prendre pour des cons,la majorité de migrants clandestins en Espagne sont Marocains.




    14



    9
    Kenza
    19 janvier 2018 - 21 h 14 min

    « Près de 40% des migrants interceptés en mer alors qu’ils se dirigeaient vers l’Espagne étaient des Algériens et des Marocains, selon les chiffres de Frontex. »
    Ne peut-on pas nous donner le pourcentage exact des marocains et le pourcentage exact des algériens? car ce pourcentage qui englobe marocains et algériens peut prêter à confusion. Et je crois que c’est fait sciemment, parce que je ne crois pas du tout que les migrants algériens soient aussi nombreux que les migrants marocains.
    Une demi vérité c’est pire qu’un mensonge!




    13



    6
    Kahina-DZ
    19 janvier 2018 - 20 h 42 min

    Correction: 500 Algériens et 22400 marocains




    16



    8
    Kahina-DZ
    19 janvier 2018 - 20 h 39 min

    Tout le monde sait qu’il ya plus de marocains que d’Algériens en Espagne.
    L’Espagne est une destination de rêve pour les marocains. En plus, c’est juste à côté pour les marocains.
    Donner un chiffre globale sans préciser le nombre de migrants venus de chaque pays est un jeux hypocrite et dangereux. L’Espagne veut -elle aménager le Maroc.
    À mon avis: 19500 marocains et 500 Algériens.




    13



    7
    TARZAN
    19 janvier 2018 - 18 h 33 min

    faux! sur quelle base l’espagne peut savoir si un clandestin est de tel ou tel pays puisqu’ils ont de faux documents. à titre d’exemple, tous les soi disant algériens clandestins arrêtés en belgique, 95% s’avèrent des marocains quand ils ont été présenté aux consultas pour présentation!




    26



    14
    Algérien Nationaliste
    19 janvier 2018 - 18 h 21 min

    Quelle différence y a t il entre être un mendiant en Europe ou un mendiant en Algérie, ces gens là sont des parasites qu’ils soient en Algérie ou en Espagne ils ne produiront jamais rien, ils attendront qu’on leur donne tout cuit dans la bouche. Moi à la place du gouvernement je les fais déchoir de leur nationalité. C’est un coup de poignard pour l’ensemble de la communauté algérienne.




    27



    25
      bougie
      19 janvier 2018 - 20 h 01 min

      On ne peut déchoir personne de sa nationalité et en faire des apatrides ,algériens ils sont ,algériens ils resteront .Par contre si vous avez la double nationalité ,une de naissance X et celle Y que vous prenez dans un pays d’accueil ou vous avez émigré ,en cas de condamnation grave ,de fait de propagande ou action terroriste ,le pays d’accueil peut vous retirez la nationalité acquise selon les lois en vigueur dans ce pays avec expulsion vers le pays d’origine .




      12



      9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.