Partenariat institutionnel : l’ambassade de France lance le «PROFAS C+»

Xavier Driencourt, Ambassadeur de France en Algérie. D. R.

L’ambassade de France lance, en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères algérien, un appel à projets de partenariat institutionnel intitulé «PROFAS C+», ouvert jusqu’au 25 mars 2018. Selon un communiqué de l’ambassade de France, ce programme s’inscrit dans le cadre du partenariat entre les gouvernements algérien et français, en cours depuis 2012.

«Il vise à améliorer et renforcer les capacités des services publics algériens en encourageant les échanges de compétences et les transferts de savoir-faire entre administrations algériennes et françaises. A ce titre, le PROFAS C+ soutient des projets structurants qui engagent des actions de coopération concrètes et qui s’inscrivent dans le cadre de partenariats établis entre les institutions algériennes et françaises», peut-on lire dans le document.

Il y est mentionné que «la priorité sera donnée aux projets relevant de l’une des quatre grandes thématiques fixées par le gouvernement algérien pour le renforcement de ses institutions dans le cadre du document-cadre de partenariat, à savoir le montage, le suivi et l’évaluation des grands projets de développement ; la bonne gouvernance des institutions et des établissements publics ; la négociation et la médiation ; la prospective.

Les projets qui seront retenus en priorité, indique le communiqué, sont relatifs au secteur de la gouvernance démocratique, de l’affermissement de l’Etat de droit et de la modernisation du fonctionnement de l’administration, et le secteur du développement productif et social. Ne seront retenus que les projets engageant au moins deux partenaires institutionnels, algérien et français, selon les précisions de l’ambassade de France.

R. E.

Commentaires

    Ammar
    25 janvier 2018 - 15 h 51 min

    COFAS + PROFAS pimenté avec un peut de C+ = Dinde rotie ricardo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.