Benghebrit annonce une série de rencontres avec les syndicats du secteur cette semaine

rencontres Benghebrit syndicats
La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit. New Press

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a annoncé dimanche à Alger une série de rencontres, prévues pour cette semaine, avec les syndicats du secteur pour examiner leurs revendications, indiquant que le dialogue avec ces syndicats «n’a pas été vain». Intervenant en marge d’une conférence consacrée à l’évaluation du partenariat entre les secteurs de l’éducation et de la culture, Mme Benghebrit a déclaré à la presse que «les portes du dialogue restent ouvertes», précisant que le ministère tiendrait «au cours de cette semaine plusieurs rencontres avec les syndicats».

La ministre a affirmé que le dialogue avec les syndicats n’avait pas «été vain», mettant en avant que le ministère de l’Education «accomplit ses missions», appelant les syndicats concernés à «tenir compte des propositions soumises dans le cadre de l’échange d’avis» entre les deux parties. A ce propos, la première responsable du secteur a ajouté que le secteur de l’éducation «a réalisé un saut qualitatif notamment en termes de prise en charge des revendications socioprofessionnelles du personnel de l’éducation».

D’autre part, la ministre a rassuré les élèves et leurs parents que «toutes les mesures ont été prises pour poursuivre les cours durant le troisième trimestre afin de passer les examens dans de bonnes conditions».

R. N.

Comment (3)

    Anonyme
    2 avril 2018 - 16 h 18 min

    cette ministre ne peut pas réussir dans ce secteur, elle est trop dogmatique pour un secteur qui demande un responsable neutre politiquement. De plus elle déclare sur elle-même  » je ne suis pas une femme facile » comme si, à ses yeux, l’entêtement était une qualité.

    maaza walou tarett




    2



    1
    KRAHNA MENKOUM
    2 avril 2018 - 13 h 27 min

    AU DIABLE CES SYNDICATS !!!




    5



    4
    PREDATOR
    2 avril 2018 - 13 h 18 min

    depuis le début de l’année c’est le même manège
    Ce ministère est sinistré comme tous les autres secteurs d’ailleurs




    2



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.