Aït Hamouda accuse Boumediene d’avoir «maltraité» le colonel Amirouche

Nordine Aït Hamouda colonel Amirouche
Nordine Aït Hamouda. New Press

Par Kamel M. – Nordine Aït Hamouda a accusé l’ancien président Houari Boumediene d’avoir fait subir au colonel Amirouche un traitement «pire que celui de la France coloniale». S’exprimant lors de la commémoration de l’anniversaire de la mort du héros de la Guerre de libération nationale, le député et président de la Fondation Amirouche a, en effet, déclaré, en présence du ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, selon le quotidien arabophone Echorouk : «La France a tué mon père mais elle ne lui a pas fait subir ce que lui a fait endurer Houari Boumediene».

Nordine Aït Hamouda reproche au défunt président d’avoir «rouvert la tombe du colonel Amirouche» et d’avoir «jeté ses ossements en prison jusqu’en 1983». «Nous devons aujourd’hui dire les vérités historiques et les affronter», a encore affirmé le fils de l’ancien chef de la Wilaya III historique, mort dans une embuscade tendue par l’armée française alors qu’il se trouvait en compagnie du colonel Si El-Haouès. «Nous ne pouvons pas taire les erreurs commises par les personnalités historiques», a estimé Nordine Aït Hamouda, considérant que la réécriture de l’histoire devrait servir à «une réconciliation avec soi-même».

Le fils du chahid Amirouche a, par ailleurs, et toujours selon Echorouk, mis en garde contre les «contrevérités enseignées à nos enfants à l’école» sur l’histoire de l’Algérie, tant les livres d’histoire contiendraient des informations, des faits et des dates «erronés».

«Le combat de mon père qui a traversé le pays de long en large doit nous servir d’exemple pour la sauvegarde de l’unité nationale», a souligné Nordine Aït Hamouda, pour qui la défense de l’intégrité territoriale ne peut pas se faire «en aliénant notre identité et notre langue» (amazighes, ndlr).

K. M.

Comment (74)

    awrassi
    2 avril 2018 - 10 h 26 min

    Le FLN a assassiné beaucoup d’innocents et terrorisé des millions d’Algériens. Résultat : il existe une Algérie indépendante, libre, souveraine et les Algériens n’ont plus de maîtres. Doit-on faire le procès du FLN ? Certainement pas. Les avantages de la guerre d’indépendance sont évidents. Qui sommes-nous pour juger à l’instant T+1 ce qui a été fait en l’instant T0 ? Li fat mat. Regardons devant et essayons d’améliorer notre pays pour nos enfants. Pardonnons, car le pardon est meilleur. Nous avons besoin d’être unis, car notre tribalisme ne nous a jamais servi !




    123



    109
      Anonyme
      2 avril 2018 - 13 h 28 min

      je suis tout à fait d’accord avec ce que tu propose, regardons devant mais sans le FLN et ses critères le FLN a été avant hier comme hier un sanguinaire qui ne sait pas partager le pouvoir. Pour espérer construire une Algérie libre, il faut que ça se fasse sans lui et sa guerre sans 40 000 locaux qu’il squatte aux quatre coin du pays et sans un ministère avec un budget faramineux qui lui permet de recruter à l’infini.
      Pour changer de régime en Algérie il faut que le FLN disparaisse, il que ça soit effectif, il faut mettre sur la table la guerre d’Algérie et lui jeter à la figure la vérité des centaines de milliers d’Algériens civils que ses éléments avaient assassiné. Après on en parle plus.




      4



      101
    صالح/ الجزائر
    2 avril 2018 - 8 h 56 min

    SVP , ne salissez pas la mémoire de  » votre père  » , mort en Héro pour toute l’Algérie . soyez sage et laissez-le se reposer en paix en sa dernière demeure avec Boumedien et tous les autres Héros de la Révolution libératrice de Novembre .
    Boumedien et Amirouche n’étaient pas des associés dans une affaire de commerce , ils ont vécu et ils sont mort tous les deux pour la mère patrie . il ne faut pas se laisser emporter par des blabla et manipulations de genre d’UNE VIE DEUX MORTS , et remuer périodiquement et inutilement des blessures du passé .
    il faut laisser certaines vérités à l’histoire , qui va arranger , assurément , un jour tout un chacun à sa propre place , car si le chahid Amirouche a peut être subi un non respect de la part de ses frères de combat , il y a aussi des centaines de cadres et djounoud , de la premières heures , de la première wilaya historique qui ont fait l’objet d’une tentative d’assassinat , à l’intérieur , comme l’un des trois adjoints du chahid Mostefa Mostafa Benboulaïd, ou carrément exécutés , en Tunisie , par leurs frères , au motif de complot , mais dans des conditions de lutte pour le pouvoir .




    205



    4
      aghioul
      2 avril 2018 - 14 h 41 min

      depuis 62 ca te derange pas que toi Chaoui on te traite d’arabe?




      1



      3
    Anonyme
    2 avril 2018 - 7 h 19 min

    Pendant la guerre le FLN n’avait pas de chars ni de véhicules de transport de troupe, et juste après la signature des accords d’Evian en 1962 par le Kabyle Krim Belkacem, le clan d’Oujda de Tlemcen envahissait la capitale Alger avec des chars neufs et des armes en bon état. Les chars et toutes les armes ont été fournis à boumèdiène par l’Égypte avec la complicité du Général de Gaule en vue de renverser le GPRA. D’ailleurs les chars ont été utilisés par des conducteurs égyptiens de l’armé de djamel abdelnacer puisque le FLN n’avait jamais utilisé ni manipulé un char pendant la guerre de libération. Donc tout a été préparé en Égypte avec le consentement du Général de Gaule pour renverser le GPRA à sa tête le signataire des accords d’Evian le Kabyle Krim Belkacem qui a été d’ailleurs assassiné en Allemagne.




    6



    101
      Anonyme
      2 avril 2018 - 10 h 16 min

      Le FLN n’avait pas de chars ni d’avions … et 60 ans après sa prise de pouvoir, qu’il n’a plus jamais lâché, il est réduit à acheter ces armes en étant même pas capable de fabriquer ne serait ce qu’une simple vis. pendant la guerre il avait des couteaux qu’il savait bien aiguiser et les gorges qui ont été tranchées ou même les nez ont été quasiment que celles des algériens indigènes, ils se comptaient par centaines de milliers et ces victimes étaient 3 à 4 fois plus nombreuses que que tous les morts des combattants FLN, la différence est que ces victimes innocentes dans leur quasi totalité n’avaient même pas eu, en général, de tombe et comme elles n’étaient pas reconnues par aucun des deux belligérants, elles ne rapportaient rien pour les famille si ce n’est encore l’indexation de « traitrise » elles ont sombré dans l’oubli.




      4



      201
    ZORO
    2 avril 2018 - 6 h 56 min

    Noureddine etait pour malika un assassin presume de son frere.!
    Noureddine continue son sale boulot en Reassassinant 1,5 MILLION de chouhadda, il est reconnu ignoble assassin par le peuple l’etat doit forcément le condamner.




    5



    4
    Alfa
    1 avril 2018 - 22 h 44 min

    N’est-ce-pas le même discours récurent qu’il avait émis il y a une dizaine d’année dans les mêmes journaux. Il me semble que j’ai lu éxactement les mêmes passages qu’il avait déblitérer dans un des journaux nationaux au risque de me répéter.
    Pour commencer on devrait lui bloquer la rente qu’il reçoit comme fils de chahid. Il ne l’a mérite pas.
    Il devrait aussi nous communiquer la liste de valeureux jeunes étudiants en médecine et chirurgiens qui sont montés au maquis pour soigner les vrais combattants blessés au champ d’honneur et que son père avait assassiné de sang froid sous prétexte qu’ils étaient des taupes envoyés par l’armée française alors que l’armée française lui a tendu un piège pour s’en débarrasser. S’il veut vraiment connaître ce qui s’est passé, il n’a qu’à aller se documenter auprès des gens qui ont mis à genoux ses sanguinaires de colons et pieds noirs et connaître la VRAIE VÉRITÉ amère de son père au lieu de porter le masque des gens qui le manipules et ont encore la haine de l’Algérie pour venir nous rabâcher des non senses. Il devrait plutôt dépenser ses énergies à trouver les vraies assassins de son père qui lui ont tendu un guet à pond alors qu’il s’en alla récupérer des armes du coté des AURES envoyés par BEN BELLA. Ce sont ses mêmes gens qu’ils lui fourni la liste des Étudiants et Chirurgiens qui lui ont tendu le piège. Boumédiene est mort LA PATRIE Algérie dans son coeur mais il est toujours vivants dans nos coeur et aux esprits des gens qui l’on cotoyé. Il restera toujours vivant jusqu’à la nuit des temps n’en déplaise aux résidus du colonialisme.
    Pour terminer je dirais à ce larbin éxactement les mêmes paroles que le BON DIEU avait dit à NOÉ lorsque son fils ne voulant pas embarquer avec lui dans l’ARCHE il implora DIEU: YA RABBI INNAHOU MIN AHLI et DIEU de lui répondre: INNAHOU LAISSA NIN AHLIK INNAHOU 3AMALOUN GHEIROU SALIH.
    يا ربى إنّه من أهلى
    إنّه ليس من أهلك إنّه عمل غير صالح
    (صدق اللّه العظيم)




    9



    100
    Ahmed Boudraa
    1 avril 2018 - 22 h 39 min

    C’est devenu une antienne. Et à force de ressasser ça devient lassant. Un philosophe a dit que « tout ce qui est excessif est insignifiant ». Nordine Ait Hamouda donne ce sentiment d’être un psychorigide et par son attitude, il est en train de « casser » le parcours exceptionnel de son défunt père. y en a même qui disent qu’il en fait un sempiternel fond de commerce. Le hic c’est que du temps de Boumédiene, on l’a pas entendu porter haut et fort ces remontrances qui n’en finissent pas. Un peu de sens de la mesure s’impose, je crois…




    103



    14
    Anonyme
    1 avril 2018 - 22 h 36 min

    Boumediene était aimé par son peuple ya harki menteur tu n’as qu’à voir ses obsèques
    Oser dire des calamités pareilles c’est très grave
    Personne ne salira la mémoire de feu Houari Boumediene un homme intègre et patriote mort sans le moindre sou ni villa ni sidi zekri au contraire de vous qui vivait sur les mamelles de l’état s’il y en a un actuellement




    11



    41
    CHAOUI-BAHBOUH
    1 avril 2018 - 22 h 30 min

    Ce virus a été actionné par le Makhnez au Mali sur l’Ambassade d’Algérie, ce qu’il ne veut pas, le Makhnez est là peur au ventre d’aller négocier avec Le Front Polisario sous les auspices de l’O.N.U, en actionnant des pauvres Maliens en quête de vivre. Un nouveau relais pour mener une campagne enragée contre l’Algérie l’Ambassade d’Algérie au Mali est une preuve irréfutable. Pour ce faire, il s’est appuyé sur une organisation dénommée «Association des Marocains refoulés d’Algérie en 1975» qu’il vient d’appeler «tous les Marocains concernés à se lever et faire le tapage nocturne. A cette époque il était vivant notre Lion Le Regretté Houari BOUMEDIEN, il a été très dure le morceau à avaler ou de l’affronter, puisque le roi Assassin DOS, avait une peur bleu de lui faire face la preuve nous vient « d’AMGUALA 2 », notre héro et l’ANP, avec un butin de prisonniers de guerre marocains y’en avait plus de 3000 sur le sol algérien capturés … rien n’indique que ces prisonniers ont été pris par ANP a amgala, même les Marocain, nient et ils étaient humiliés et ridiculisés, la leçon de Notre regretté Président et nos forces Armées de notre vaillante A.N.P. Ils ont laissé une cicatrice indélébile sur le front royal comme une autruche la tête enfuie dans le sable, la France à connu la même humiliation avec nos Djounouds armés simplement avec des fusils de chasse et de Couteaux, les batailles qui suivirent, les français abandonnaient leurs armes à nos vaillant combattants, en prenant la fuite, comme le Roitelet connait très bien de quel bois il se chauffait, l’Algérien n’a plus de marche Arrière, nous l’avons supprimé de notre levier de vitesse depuis 1832 et à jamais elle ne sera dans notre façon d’avancer, Vaincre ou Mourir et toujours à l’avant !!!




    101



    8
    TAHIA BOUMEDIENE
    1 avril 2018 - 22 h 26 min

    Nordine Aït Hamouda reproche au défunt président d’avoir «rouvert la tombe du colonel Amirouche» et d’avoir «jeté ses ossements en prison jusqu’en 1983»

    Elle est belle celle là
    Arretez de salir la mémoire de ce grand homme que fut Houari Boumediene par ce mensonge dépassant l’entendement




    12



    100
    Errai
    1 avril 2018 - 22 h 17 min

    Voilà ce qu’on obtient lorsque
    les vivants se mettent à régler leurs comptes par morts interposés . Beaucoup de mensonges et beaucoup de haine.
    Souiller la mémoire des morts n’est-il pas un crime condamnable?




    7



    6
    Anonyme
    1 avril 2018 - 22 h 12 min

    الله يرحمهم و الله يغفر لهم جميعا
    اءن لله و اءن اءليه راجعون ويبقى وجه ربك دو الجلال و الاءكرام
    La sagesse dans le pardon, la modération dans l’action




    304



    3
    elgat
    1 avril 2018 - 20 h 46 min

    Cette histoire de Boumedienne qui veut faire de l’ombre a Amirouche est insensée et s’il elle vraiment produite,c’est pour d’autres raisons qu’il faut éclaircir sans porter atteinte a Boumedienne .Pourquoi Bouedienne ancien chef d’état major de l’ALN , Ministre de la défense et l’un des rares universitaire de la révolution algérienne chef d’État reconnu par ses pairs et ses ennemies qui en moins de 4 ans a remis l’Algérie sur les rails en créant des universités et des instituts , lancé industrialisation, réorganisé l’agriculture ,mis en place le service national et qui de surcroît s’est imposé sur la scene internationale aurait il peur de Amirouche?




    102



    49
    Selecto
    1 avril 2018 - 20 h 18 min

    J’avais du respect pour ce type parce qu’il était le fils du colonel Amirouche mais depuis le jour où il a déclaré que le chiffre annoncé du nombre de chouhada était faux je me suis posé beaucoup de questions sur lui.
    En tout cas son père qui était un héros appartient à tout les Algériens.




    203



    37
    TASSAÂDIT TASSEDDA
    1 avril 2018 - 20 h 13 min

    Cet « homme » est INDIGNE de son père qui était un GRAND HÉROS mort les armes à la main… Hélas ! Son fils est un VENDU !!!




    21



    51
    Anonyme
    1 avril 2018 - 18 h 46 min

    ait-hamouda est connu pour ses excès de langage et sa haine du pouvoir. Oser comparer Boumedienne à Hitler et oublier Melouza et les massacres qui depassent rais et Bentalha en horreur!
    Rabi issamhek ya si Nordine.
    Boumedienne, malgré toutes les erreurs qu’il a commises ( à l’indépendance il était âgé de 30 ans seulement), restera l’un des personnages les plus importants de l’histoire du pays, lorsque tout le monde aura oublié Ait- hamouda.
    Si l’on devait comparer les erreurs des uns et des autres on n’en sortirait jamais.




    21



    101
      zineb
      2 avril 2018 - 1 h 20 min

      30 ans pour Boumedienne et 32 ans l’age de l’assassinat de Amirouche ! Maintenant à 30 ans, l’homme algérien en général est entrain de sucer son pouce en attendant que sa maman lui apporte à manger et le marie! Il est rare de voir un homme un vrai qui a fait vraiment quelque chose dans l’Algérie d’aujourd’hui, même pas à 40 ou 50 ans. Rien c’est le désert ! On est tous et toutes infantilisés




      105



      3
    Anonyme
    1 avril 2018 - 18 h 41 min

    Le choix de feu AIT-AHMED d’être enterré parmi les siens est un exemple que doit suivre tout Kabyle fier de ses origines, refuser d’être enterrés au milieu des ennemis de la Kabylie, Boumedienne et consorts, à cet effet nous recommandons à Nordine Ait-Hamouda le fils du Colonel Amirouche de transférer le corps de son père à TASSAFT -UGUEMOUN , pour qu’il repose parmi les siens et non parmi ceux qui l’ont vendus à la France coloniale.




    32



    305
    Anonyme
    1 avril 2018 - 17 h 41 min

    AMIROUCHE l’ennemi juré du clan de oudjda qui est allé pour pour les destituer de leurs suprématie en Tunisie comme ce même clan est aidé par la france en plus est toujours en lien direct et permanent avec celui ci ils l’ont dénoncé et la France mobilise vainement pour en venir à bout, prés de 11000 hommes a boussada a qui s’ajoute l’opération jumelle dans la même année et les kabyles étaient disloqués et la guerre touche a sa fin et ce même clan a prit le relais de la reconduction jusqu’à ce jour et vous voyez le résultat

    Répondre




    60



    103
      PREDATOR
      1 avril 2018 - 23 h 02 min

      Anonyme
      1 avril 2018 – 17 h 41 min

      C’est bien ceux de ta tribu qui sont aux commandes et qui sucent le pays en profitant de la maladie du président




      5



      304
    Bouzorane
    1 avril 2018 - 16 h 32 min

    C’est la 1ère fois que ce nord-africaniste notoire ne prononce pas le mot « afrique du nord » dans l’un de ses discours!… Début de repentance ou simple hasard??
    Quant à Boumediene, je l’ai déjà dit, il a commis au moins 2 fautes graves que ni l’Algérie ni l’histoire ne lui pardonneront jamais :
    – il a aidé un certain kadafi, aux origines douteuses, à renverser le roi Snoussi qui, lui, était d’origine Algérienne, de notre illustre tribu Zénatie des Ait Snous
    – il a envoyé nos militaires en 1973 à des milliers de km pour faire les larbins aux egyptiens, alors qu’en 1975, lorsque le Sahara Occidental était agressé sous notre nez, et à nos frontières, il n’a pas bougé le petit doigt!!!
    Boumediene a aidé Kadafi au nom d’une idéologie révolutionnaire (donc anti-monarchie). Un posisionnement primitif et stupide qui a relégué au second plan les intérêts suprêmes de la Nation Algérienne!
    En plus d’etre « un révolutionnaire », Boumediene croyait en la « ouma arabiya ».
    Notre armée a participé en 73 à une guerre qui ne la concerne pas (le but réel était moins de libérer la palestine que de récupérer la sinai), alors que l’agression du Sahara en 75, qui se déroule à nos frontières aurait du nous pousser à intervenir militairement et à engager une guerre contre le maroc, surtout que nous avions nous-même subi ce même agresseur en 1963. Nous aurions du réagir d’une manière beaucoup plus énergique et ferme.




    50



    42
      awrassi
      1 avril 2018 - 17 h 39 min

      Perso, je lui pardonne d’avoir aidé à Kaddafi (certainement plus berbère que tu ne le crois) à se débarrasser d’un chérifien royaliste au service de l’empire britannique et donc de tous ceux qui colonisent le monde aujourd’hui ! Et puis, une guerre contre le Maroc en 1975, alors que notre armée était sous-équipée …




      18



      8
      karimdz
      1 avril 2018 - 17 h 54 min

      Les ennemis de l Algérie ne ratent pas une occasion pour ternir l image des valeureux résistants et grands hommes comme Boumédienne et ce ne sont pas 60 votes contre des sionistes imposteurs qui pullulent dans ce site qui prouveront le contraire.

      L Algérie a envoyé des troupes en egypte qui se sont illustrés par leur courage et leur force, les avions algériens ont été les seules qui ont frappé isra heil au coeur. D ailleurs ce pays nous en veut à mort.

      Quand à la lybie, était ce parce que ce roi était de la tribue que tu cites, peut celle dont tu es d origine, qu il était pour autant bon !!! Il était surtout pro occidental, et cela aurait fait de ce pays, une arabie yahoudite à nos frontières.

      S agissant du marouk, feu Boumédienne n est pas entré en guerre contre sa médiocrité hassassin 2 car il pressentait le piège tendu par la france néocoloniale. L Algérie d aujourd’hui est forte, pour autant, nous n entrons pas en guerre juste comme çà. Si par contre nous sommes attaqués, oui, nous nous défendrons.




      111



      35
      Salamate
      1 avril 2018 - 19 h 01 min

      @Bouzorane , Boumediene a fait aussi des fautes graves en plus que celles que tu cites:
      1- il a fait assassiné beaucoup d’opposants, j’utilise « faire assassiner » car ce n’est pas lui de ses propres mains mais par ses services secrets qui ont fait la besogne, comme krim Belkacem pour ne citer que celui là.

      2/- il a fait comme tu le dis toi une faute grave de mettre l’Algérie d’office dans une « oumaa el arabya » , alors que ce terme d’oumaa arabe est une notion ou un fantasme idéologique. Ce n’est pas parce que je me considère ou me crois arabe que je suis obligé de mettre mon pays sous la tutelle ou sous la coupe des pays arabes ! La preuve est donnée aujourd’hui avec les stratégies politiques des pays arabes du golfe qui n’ont rien à voir avec celles de l’Algérie ! Je ne suis pas obligé d’engager mon pays dans des guerres au nom de l’arabité, c’est une absurdité politique !

      3/- il a proclamé d’office avec Ben Bella and Co que l’Algérie est un pays arabe (arabe exclusivement) alors qu’il existe beaucoup de citoyens qui se disent d’abord et avant tout « Algériens » mais pas nécessairement arabe. En effet, il existe des algériens berbères (amazighs) qui ne se disent nullement arabes ou arabisés par l’islam comme l’a prétendu Chadli Benjedid ou plus récemment encore Ali Benflis. Ils parlent de TOUS les algériens comme étant des « amazighs arabisés par l’islam »,ce qui est complément faux ! On n’est pas arabe du fait de sa conversion à l’islam ou de sa croyance en l’islam. La preuve ? Beaucoup de musulmans ne sont pas du tout arabe !




      33



      24
      Selecto
      1 avril 2018 - 20 h 08 min

      Le coup d’état contre le roi Senoussi a été organisé par les services égyptiens et non pas par Boumedienne car le roi était l’homme de l’Algérie.




      63



      7
    Anonyme
    1 avril 2018 - 16 h 29 min

    Amirouche avait mutile, torture et egorge des centaines d’etudiants qui avaient eu la malchance de rejoindre la wilaya 3 pendant la greve scolaire. Piege par le capitaine Leger dans ‘ l’operation bleuite ‘, Amirouche se mefiait de tous ceux qui n’etaient pas de son douar ou qui ne parlait pas son dialecte. Il passait son temps a liquider ses frères tout comme le souhaitait le capitaine Leger. Amirouche etait le seul chef de wilaya a tomber dans le piege. Les membres du FLN, porteurs de documents dans le maquis a l’epoque, evitaient a tout prix Amirouche et sa wilaya afin de ne pas passer par le couteau.




    29



    305
      Anonyme
      1 avril 2018 - 18 h 40 min

      c’est ce que la France coloniale essaye de faire croire aux gens naïfs comme toi et a réussi a répandre cette information aux médias internationaux comme une traînée de poudre AMIROUCHE a mutilé les traîtres et les vendus




      1,011



      12
    Anonyme
    1 avril 2018 - 16 h 19 min

    Si Amirouche a été vendu c est parce qu il éliminait tous les algeriens instruits qui montaient au maquis.
    Il a fait un véritable carnage….tous les étudiants et médecins.
    L armée française a fait courir des bruits désignant de traîtres ces jeunes ,Amirouche est tombé dans le piège et les a massacré c est «  là bleuite » nom de cette opération fomentée par l armée française .
    Beaucoup de maquisards lui ont en voulu.




    24



    78
    Anonyme
    1 avril 2018 - 16 h 18 min

    Boumedienne, l’Algérie lui est redevable pour l’éternité; le seul homme, après indépendance à avoir su susciter en tout patriote un élan de fierté. Il était le véridique fils de cet Algérie paysanne, défenseur de l’opprimé. Une trajectoire sans faute conduite irréprochable, un destin de la Providence qui a marqué son époque d’un trait d’union par-delà la forme vers l’unicité transcendantale. Boumediene est un lion et les gnous sont son festin




    46



    48
      Arezki
      2 avril 2018 - 2 h 22 min

      Tu as raison, et je suppose que les gnous sont… les algeriens!




      24



      1
    Anonyme
    1 avril 2018 - 16 h 08 min

    Peut etre que ces accusations sont vraies et peut-être pas. Eles restent a prouver.
    .
    Ce qui est sûr et certain c’est :
    .
    1- Amirouche n’avait rien a envier à Pol Pot ou Staline {eux aussi des nationalistes} en termes de cruauté. Amirouche a fait liquider sans procès équitable des milliers de jeunes algériens patriotes innocents après s’être fait berner par la propagande des services secrets français. {bleuite}
    .
    2- le fils de Amirouche n’a aucune légitimité pour dire la justice.
    Il exploite sans vergogne le nom de son père pour s’enrichir, accumuler les privilèges et en plus il insulte le pays qui le nourrit grassement.
    .
    Il y a fort a parier que cet individu est tombé dans le meme piège que son père qui s’est fait manipuler par les français au point de commettre des crimes impardonnables et abominables en massacrant des milliers de jeunes montés au maquis pour que vive l’Algérie.
    .
    Nouredine ait Hamouda ferait mieux de se taire ou mieux de demander pardon au nom de sa famille pour toutes les exécutions extra judiciaires horribles commises par son paternel .




    31



    123
    Anonyme
    1 avril 2018 - 15 h 47 min

    il existe des algériens sans scrupules qui osent accuser le défunt Président de la République HOUARI Boumédienne d’assassin ? La Illaha Illa Allah !!!




    57



    72
    Enya
    1 avril 2018 - 15 h 36 min

    Faut pas s’etonner de l’attitude de cet energumene . et surtout ne pas oublier que c’est le patient de Said Saadi…donc question de folie il peut vous en servir des folles et des connes de nouvelles
    je ne l’ai jamais senti ce lache harki , IL N’A AUCUN RESPECT POUR SON PROPRE PERE , il surfe sur le passe de son pere pour se faire une gloire laquelle helas pour lui ne depasse guere les frontieres de la willaya de tizi , car en dehors de tizi peu le connaissent et ce peu de personnes ne lui en deplaise , ne le piffent pas du tout ..
    Ah oui , lui c’est Berbere TV , avec le presentateur vedette kamel qui n’arrive pas a se faire a l ‘idee que a tizi les gens parlent aussi arabe , ca le met en rogne de le savoir , il aimerait bien que la kabylie soit une ile fortifiee , ils font tout pour que cela arrive sur Berbere Tv , incroyable , cette haine qu’ils ont fini par cultiver envers leurs compatriotes arabophones …..Allah Yastarna minhoum




    27



    76
    Anonyme
    1 avril 2018 - 15 h 35 min

    Qu’est-ce qu’il a fait ce ministère des moudjs depuis1962? Grand rien,sinon se réveiller de temps à autres pour festoyer sur les ossements de nos glorieux chouhadas. Cette institution doit d’abord se débarrasser de tous les harkis qui gravitent autour d’elle ,et autour du régime. C’est aussi à cette entité que revient le devoir de nous débarrasser des frèros et des islamistes wahhabistes.




    63



    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.