Ould Ali : «Nous soutiendrons la candidature du Maroc pour le Mondial-2026»

Maroc candidature Coupe du monde 2026
El-Hadi Ould Ali. New Press

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali, a affirmé, samedi à El-Bayadh, que la décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, de soutenir la candidature du Maroc pour accueillir la Coupe du monde de football 2026 sera exécutée avec fierté. Animant une conférence de presse au terme de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya, M. Ould Ali a souligné que son département ministériel est engagé à accompagner cette décision souveraine.

Par ailleurs, le ministre a expliqué que la relation du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) avec la Fédération algérienne de football (FAF) et les autres fédérations sportives a trait à la coordination, l’accompagnement de développement et la promotion du sport algérien, pour permettre aux sportifs de réaliser de bons résultats dans différentes compétitions nationales et internationales.

Sur autre registre, il a souligné que les derniers changements opérés par le ministère, au niveau central et local, interviennent dans le cadre de la politique de l’Etat et du ministère de la Jeunesse et des Sports visant à impulser une dynamique au secteur et à évaluer la performance des responsables pour améliorer le sport en application des orientations du président de la République. Le ministre a salué les efforts déployés sur le terrain par les responsables du secteur en collaboration avec les autorités locales, appelant à davantage d’effort et à soutenir les clubs sportifs.

El-Hadi Ould Ali a, au passage, affirmé la contribution de ces clubs à la promotion touristique au profit des régions du pays à travers l’échange sportif, assurant que son département ministériel poursuivra en permanence le soutien financier à ces clubs sportifs pour promouvoir le secteur et au mouvement de jeunes et de sport de proximité à travers différentes wilayas du pays.

Lors de sa visite dans la wilaya, le ministre a procédé dans la ville d’El-Bayadh à la pose de la première pierre des travaux de réhabilitation du stade Les-six-martyrs et inspecté les projets de réalisation d’une salle omnisports d’une capacité de 500 places et d’une autre spécialisée. La réception de ces structures est attendue avant la fin de l’année en cours.

Dans la commune de Labiodh Sidi Cheikh (130 km au sud de la wilaya), il a inspecté le projet de réalisation d’une piscine semi-olympique qui sera réceptionnée avant la fin de l’année en cours et a posé la première pierre du projet de réalisation d’une salle omnisports de 500 places. Dans la commune de Boussemghoune (160 km au sud d’El-Bayadh), M. Ould Ali s’est enquis du projet d’une piscine de proximité dont les travaux enregistrent un taux d’avancement dépassant 95% et qui entrera en service dans les prochains jours. Enfin, à Chellala (140 km au sud de la wilaya), il a inauguré une piscine de proximité.

R. S.

Comment (46)

    Anonyme
    3 avril 2018 - 1 h 10 min

    Laissez moi divaguer un peu. Je ne remontrai pas trop loin. Je prends simplement des exemples parmi les plus récents : les excuses infondées et injustifiées exigées, et obtenues, par le AL-Saoud pour une affaire de supporteurs de foot, l’aplaventrisme devant la France de Macron, visitant seul Alger-Centre, la dénonciation de la diplomatie algérienne de la résistance des yéménites à l’agression des AL-Saoud, la curieuse passivité devant les coups de boutoirs du maroc, et la décision de la présidence de la république de soutenir la campagne de promotion marocaine pour l’organisation de son mondial en 2026 sans que celui-ci ne le demande officiellement… etc… me laissent penser que notre diplomatie n’est plus au service des intérêts supérieurs de l’État algérien, mais de ceux du clan au pouvoir.
    Lorsque l’Algérie était affaiblie par le terrorisme et mise aux bancs des nations, L. Zéroual n’a pas hésité à envoyer Chirac se faire voir ailleurs ni à fermer les frontières avec le maroc qui pensait ainsi «mettre le dernier clou au cercueil Algérie»…. Zeroual n’a jamais cherché à gagner les faveurs de ceux qui voulaient empirer la situation dans laquelle se débattait le pays en faisant de la «fausse diplomatie». Non ! Pour lui, l’ami était un ami s’il le démontrait le plus clairement possible, et l’ennemi était l’ennemi lorsqu’il le démontrait. Zéroual, qui n’est plus à présenter, a accompli son devoir et il n’a jamais quitté le pays ni avant son mandat de président ni après d’ailleurs. C’est pour cela qu’il n’éprouvait pas le besoin de faire des salamalecs aux ennemis de l’Algérie et de garder de bon rapports avec eux dans l’éventuelle perspective d’y trouver chez eux un pied à terre après la fin de son mandat.

    Anonyme
    3 avril 2018 - 0 h 09 min

    Le plus étrange dans toute cette affaire, c’est que le maroc n’a même pas daigné s’adresser officiellement à l’Algérie pour demander son soutien !?!
    Et ce qui est encore plus choquant, c’est que les plus hautes autorités du pays se sont empressés à répondre à ce que le maroc ne leur a même pas demandé, et d’aucune façon que ce soit !
    Je ne parle qu’en mon nom personnel : En tant que simple citoyen algérien, je ne me suis jamais senti aussi humilié par les autorités de mon propre pays que cette fois-ci !
    Et merci beaucoup pour l’arnaque du «Arfa3 rassek ya Ba» ! Je ne l’oublierai jamais.

    Kahina-DZ
    2 avril 2018 - 13 h 02 min

    Et nous, nous soutiendrons toute candidature qui se présente pour vous remplacer.

    Vous n’avez aucune fibre patriotique. Vous avez piétiné la fierté des Algériens.
    L’Algérie n’est pas votre garage.

    Anonyme
    2 avril 2018 - 4 h 34 min

    De quelle fierté parlez vous ?? La fierté de rabaisser l’Algérie. C’est la seule chose que vous savez faire.

    6
    1
    Anonyme
    2 avril 2018 - 4 h 33 min

    Va mettre des lunette pour mieux voir

    5
    1
    Anonyme
    2 avril 2018 - 4 h 31 min

    Il faut avoir de la fierté pour en parler.
    La fierté de trahir son pays.
    Bouteflika ne sait même pas que tu existes.
    Partez Partez, on a juste l’envie de vomir

    5
    1
      Anonyme
      2 avril 2018 - 22 h 59 min

      Mais mon cher ami, l’instruction de soutenir la candidature du Maroc pour l’organisation du Mondial 2026 vient directement de la présidence de la République !
      Demande le à Belloumi, il te le confirmera. Et puis, tu penses qu’un ministre peut décider et déclarer ça par lui même et de son propre chef ?!
      Pour info, les services du chef du gouvernement (Ouyahia) avaient, auparavant, demandé à Belloumi de décliner l’offre du Maroc l’invitant à participer à la campagne de promotion de la candidature marocaine à l’organisation du mondial 2026.

    Anonyme
    2 avril 2018 - 4 h 28 min

    C’est ça ! il faut soutenir ceux qui ont brülé le drapeau Algérien et ceux qui empoisonnent la jeunesse Algérienne. Il faut soutenir ceux qui nous insultent chaque jour.
    Vous êtes tout sauf Algériens. Des harkis version 2018.

    4
    1
    Anonyme
    2 avril 2018 - 2 h 35 min

    Ils ont arraché notre drapeau un 1 er novembre …mais c est pas grave ils ont oublié nos martyrs notre histoire notre peuple ca s est bon pour les nigauds algériens.
    Bouteflika qui disait que l Algérie pouvait faire deux coupes du monde et aujour d hui il nous demande de soutenir le voisin qui occupe le Sahara Occidental, qui a enlevé notre drapeau et que notre MAE a accusé d état dealers; et qui nous dénigre devant le monde entier ainsi que nos diplomates… non désolé y a quelque chose qui cloche , l Arabie Saoudite a t elle sommer de trahir le peuple algérien? et de aussi bientôt des relations normales avec Israël pendant qu on y est! c est plus clair et moins hypocrite!

    6
    1
    Anonyme
    2 avril 2018 - 2 h 01 min

    Ne soyez surtout pas fiers de cette politique de la tête basse.

    Nous sommes gérés par des les lèches babouches sans dignité.

    4
    1
      Anonyme
      2 avril 2018 - 23 h 03 min

      Les vrais algériens ne peuvent, d’aucune façon, être des «lèches babouches». Cela est impossible dans le Pays des Benboulaïd, des Ben M’hidi… et des Boumediene ! Au grand jamais !

    Anonyme
    2 avril 2018 - 1 h 57 min

    Vous très forts dans la trahison que dans la construction.
    Une piscine est devenue un projet d’ÉTAT ?? Quelle misère, quelle incompétents

    Vous êtes la honte de l’Algérie que vous avez vendue aux ennemis

    Va prendre ton cadeau chez le makhzan

    4
    1
    Lghoul
    1 avril 2018 - 12 h 48 min

    Il aurait suffit que fakhamatouhou donne son feu vert et tout devient sudainement halal. Alors what is next ya les naifs ? Dormez encore il n’ont jamais ete ennemis. Les deux royaumes jouent aux dominos sur votre dos. Suivez le roi de la kharabi saoudite et vous verrez le terminus. Il vient de rencontrer l’aipac … Bonne nuit tout devient halal. Au moins qu’ils le fassent ouvertement. C’est plus assumant et digne.

    14
    2
    Anonyme
    1 avril 2018 - 10 h 22 min

    C’est une bonne initiative du président Bouteflika , bonne chance pour nos frères marocains. Assez de haine ! Jésus que le salut soit sur lui n’a t-il pas dit « Vous avez appris qu’il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. »

    7
    18
    Abbés
    1 avril 2018 - 10 h 02 min

    Encore une fois le Pouvoir se trompe de stratégie en se positionnant du mauvais côté sachant que le Maroc, ennemi notoire de l’Algerie, n’aura jamais sa coupe du Monde notamment face aux Yenkees.

    12
    8
    Badreddine
    1 avril 2018 - 9 h 59 min

    Heureusement que ce Gvt ne me représente plus depuis belle lurette et donc il peut soutenir qui il veut mais sans moi et certainement sans la majorité du digne peuple algérien.

    16
    6
      Anonyme
      1 avril 2018 - 10 h 33 min

      Pas sans la majorité du digne peuple ,tu te trompe lourdement, faut pas prendre ses rêves pour de la réalité.

      5
      11
        Anonyme
        3 avril 2018 - 0 h 28 min

        Le nombre des clandos marocains en Algérie est donc devenu à ce point important ?!?

        1
        1
    Errai
    1 avril 2018 - 9 h 36 min

    Quelques leçons à tirer:
    1/ la sagesse et la raison finissent toujours par triompher.
    2 / Victoire de quelques « colombes » sur une peuplade de « vautours » .
    3/ lorsque passe la tempête, les « chênes » sont couchés à terre et les « roseaux » toujours debout.
    4/ victoire du clan Devillepin (Pacifistes) sur le clan BHL (Va-t-en guerre).

    3
    10
    Paris 75011
    1 avril 2018 - 9 h 17 min

    Je vous avez déjà dit que l’Algerie est prise en sandwich entre le Clan d’Oujda et le Clan de Tizi.

    8
    8
    Makhloufi
    1 avril 2018 - 9 h 14 min

    Rien ne m’étonne de la part de ce L’hadi Ould Ali avec son œil d’expert veillant sur le sport en Algérie.
    À croire que l’Algérie n’enfante plus des enfants de la génération de Larbi Ben M’hidi.

    10
    4
    Mouloudeen
    1 avril 2018 - 9 h 09 min

    Après avoir usé ses godasses à crier chaque samedi « Oulech S’mah », « Pouvoir Assassin » voilà que maintenant on soutient ouvertement un pays qui souhaite une seule chose : la disparition de L’ALGÉRIE.

    Vivement cette 2eme Republique Algérienne gérée par ses authentiques enfants propres et patriotes avant que ça ne soit trop tard..

    13
    4
    Rachid Djha
    1 avril 2018 - 9 h 02 min

    Après avoir soutenu le sieur Faouzi Lakjaa contre Raouraoua pour le poste de membre du Comité Exécutif de la CAF, voici qu’il récidive en soutenant la candidature à l’organisation de la Coupe du Monde 2026 d’un pays qui passe son temps à insulter l’Algérie, son peuple et son histoire et à assassiner femmes et enfants au Yémen mais aussi à torturer en emprisonner femmes et enfants du Sahara Occidental et du Rif.

    13
    3
    Mohamedz
    1 avril 2018 - 8 h 56 min

    C’est un message très clair pour le Maroc et son peuple, et qui dit à la fois :
    1/- nous soutiendrons le peuple marocain et le Maroc pour accueillir cette Coupe du Monde 2026, d’autant plus que cette candidature est légitime et mérité après quatre injustes échecs,
    2/- nous continuerons à soutenir le peuple du Sahara Occidental dans sa quête de liberté et d’indépendance parce que sa cause est juste et est en conformité avec le droit international,
    3/- nous soutiendrons le Maroc et son peuple si un jour ils décideront de revendiquer CEUTA et MELLILA parceque nous considérons à ce moment que la revendication est légitime.
    Voilà en trois points les principes de l’ecrasante majorité du peuple algérien que le peuple marocain commence à comprendre et surtout à apprécier.

    7
    7
    RasElHanout
    1 avril 2018 - 8 h 43 min

    Une position qui vient démentir tout ce que raconte la diplomatie marocaine au peuple marocain frère à savoir : que l’Algerie est responsable de tous ses malheurs politico-socio-economiques.

    7
    7
    BabElOuedAchouhadas
    1 avril 2018 - 8 h 38 min

    Je suis fondamentalement contre ce soutien apporté à un Régime ennemi de l’Algerie et de son peuple (je ne vise pas le peuple marocain) même si à travers ce soutien la diplomatie algérienne veut faire comprendre au peuple marocain que l’Algerie n’a jamais été contre lui et n’est pas responsable de sa misère actuelle comme essaye de le dire le Régime du Makhnez et sa presse propagandiste.

    11
    3
    Lghoul
    1 avril 2018 - 8 h 31 min

    Alors les naifs et ceux qui ont l’obession d’idolatrer, qui donnera tous ces feux verts àun ministre de la republique ?

    6
    1
    Omar
    1 avril 2018 - 7 h 47 min

    Les citoyens Algériens sont contre..Pour 15000 dollars Belloumi trahi l’Algérie.. Quelle honte…

    13
    2
      Anonyme
      2 avril 2018 - 23 h 45 min

      Au vu de comment les choses se présentent, je ne serai pas étonné d’apprendre que ce sera encore l’Algérie qui va se proposer de débourser les 15000 $ par mois (durant 6 mois) à titre de… soutien à la campagne de promotion de la famille royale du maroc ?!

    awrassi
    1 avril 2018 - 7 h 37 min

    C’est une sage et super diplomatique décision, qu’on le veuille ou non: 1) Quelle soit la décision finale, le peuple marocain (le makhzen n’est pas le Maroc) ne pourra pas nous en vouloir de ne pas l’avoir soutenu; 2) Comment notre équipe nationale vivrait cette compétition si nous devions nous qualifier et jouer au Maroc ?
    Le OUI offre plus d’avantages que le NON. A moins d’annoncer d’avance que nous boycotterions cette compétition si le Maroc devait l’organiser. Mais là encore, le monde (inculte) entier se retournerait contre nous !!

    8
    7
      abdel
      1 avril 2018 - 16 h 57 min

      tu te trompes, pour un simple fait divers a londre,la moitie de l’europe est en plein délire, et on parle de boycotter la prochaine coupe a moscou,là il s’agit d’une occupation illégale d’un territoire,donc,inutile de participer au prestige d’une puissance foulant le droit international

      Anonyme
      2 avril 2018 - 23 h 55 min

      Puisque c’est la réaction des marocains que tu redoutes tant et qui semble t’inquiéter le plus en cas de refus à un ancien joueur algérien de prendre part à la promotion du Royaume marocain, pourquoi tu ne militerais donc pas à aider ce dernier dans ses incessantes attaques multiformes contre l’Algérie, à soutenir sa colonisation du Sahara Occidental, voire même à lui permettre de prendre possession des territoires algériens qu’il dit être les siens ?
      Et, diplomate comme tu es, je ne serai pas tellement sûr que cela te satisferait assez.

    Yeoman
    1 avril 2018 - 7 h 26 min

    Parlez pour vous, bande de vendus sans mémoire et sans honneur.

    12
    2
    Anonyme
    1 avril 2018 - 6 h 37 min

    C’est vrai que la relation de la monarchie marocaine à la république algérienne est laide, et on se demande comment les Algériens officiels arrivent à maintenir la relation, mais il y a match dans Le Match, ou comment gérer un voisin qui restera voisin jusqu’à la fin des temps, on peut se projeter pour l’après Indépendance des Sahraouis, voir ce que sera cette monarchie sans son venin, est-ce qu’une vipère peut changer de nature, etc. Est-ce que le peuple marocain sans monarchie aura une autre nature, deviendra un voisin fiable ? Il y a une partie d’échecs, si l’Algérie la remporte, que deviendra le perdant… En tout cas, ce Maroc est hideux, mais ne serait-il pas tout simplement une « oeuvre » du peuple « élu » ! Il faut donc être plus élu que le peuple sans foi ni loi, « élu » dans la malédiction divine !

    6
    3
      Anonyme
      3 avril 2018 - 0 h 14 min

      Avec ce genre de raisonnement, la guerre de libération nationale n’aurait pas encore été déclenchée !

    Meli
    1 avril 2018 - 5 h 24 min

    J’arrive plus à comprendre des États qui nous font du mal qui veulent nous détruire, et notre État à nous joue la mère Teresa, maintenant si c’est une stratégie qui nous dépasse autant que simple citoyens et bin ton mieux, si c’est autre chose allah yester, en tout cas ce ministre Oueld Ali je l’aime pas trop.

    11
    2
    Anonyme
    1 avril 2018 - 2 h 51 min

    Une bonne initiative du président Bouteflika pour nos frères marocains. Assez de haine ! Pardonner, c’est donner d’avantage d’amour que ce que l’autre a pu donner en méchanceté. Jésus n’a t il pas dit « Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, »

    1
    9
    Anonyme
    1 avril 2018 - 1 h 49 min

    Le clan d’Oudjda est en marche.

    25
    10
      MON OPINION A MOI
      1 avril 2018 - 9 h 49 min

      SALAM! Et par qui diable e été mis en place le clan d’Oujda pour casser du sucre sur leurs dos? réponse svp !

      4
      4
      Anonyme
      3 avril 2018 - 0 h 18 min

      En tout cas, ce dont je suis sûr, c’est que ça ne sera pas… «la grande marche» !

    Anonyme
    1 avril 2018 - 1 h 41 min

    enfin ils tombent le masque!!

    23
    10
      Le Patriote
      1 avril 2018 - 6 h 02 min

      …et le pantalon avec.

      6
      3
      Lghoul
      1 avril 2018 - 8 h 42 min

      Tu dois etre aveugle.

      6
      1
    Anonyme
    1 avril 2018 - 1 h 33 min

    pour vous remercier le maroc vient d’engager contre vous,de nouvelles attaques,en manipulant les évenements de 75, accusant l’algerie une fois de plus,de tous les maux,vous etes (le ministre des sports) entrain de retourner votre veste,et demain peut etre le pantalon devant le voisin de l’ouest !

    27
    10
    Anonyme
    1 avril 2018 - 1 h 24 min

    Nous sommes éclairés à présent. La décision de Belloumi de soutenir la candidature du Maroc émanait du
    ministère de la Jeunesse et des Sports.
    Le Maroc déverse ses insultes sur nous au quotidien ,et notre pays le soutient dans toutes ses initiatives.
    C’est pas juste.

    .

    28
    11
      Anonyme
      3 avril 2018 - 0 h 25 min

      Rectificatif, elle émane directement de la présidence de la République ! Parce que que viendrait donc faire un ministre des sports dans un dossier qui relèverait, normalement, des AE, mais qui est directement géré par la Présidence ? D’ailleurs, on se demande bien pourquoi ce dossier est géré directement par la présidence ?…. suivez mon regard !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.