L’ambassadeur Barry Lowen : «L’armée algérienne a des capacités très élevées»

Barry Lowen
Barry Lowen, ambassadeur de grande-Bretagne à Alger. D. R.

Par Karim B. – L’ambassadeur de Grande-Bretagne à Alger a refusé de commenter la règle 51/49 imposée par l’Algérie aux investisseurs étrangers. «Je crois que [cette règle] concerne des entreprises selon certaines conditions. En Grande-Bretagne, le climat des affaires est très ouvert, mais à chaque pays ses conditions particulières et chaque partenariat est conclu selon ses propres modalités», a affirmé Barry Lowen, dans un entretien au quotidien arabophone Echorouk. Le diplomate britannique n’en dira pas plus, se contentant de cette formule vaseuse qui cache, en fait, un rejet clair de cette règle en comparant son pays «ouvert», [contrairement] à l’Algérie en matière d’investissements directs étrangers.

L’ambassadeur britannique a, par ailleurs, fait remarquer qu’il «y a un malentendu» à propos des investissements britanniques en Algérie. «Je crois qu’il y a un malentendu à ce sujet. Les entreprises britanniques sont très présentes en Algérie dans le domaine des hydrocarbures, mais également dans d’autres secteurs d’activité comme les infrastructures, les services, les finances et les technologies», a indiqué Barry Lowen, ajoutant qu’il était convaincu que l’Algérie et la Grande-Bretagne «doivent mettre en place d’autres partenariats gagnant-gagnant dans divers domaines». Et de revenir à la règle 51/49 en soulignant l’importance de la mise en place par le gouvernement d’un «plan pour améliorer le climat des affaires».

Dans un autre registre, l’ambassadeur de Grande-Bretagne a expliqué que son pays fournissait à l’Algérie du matériel militaire et que, là aussi, «il y a un malentendu» car les Algériens semblent ignorer ce fait. «L’armée algérienne est dotée de matériels de défense de fabrication britannique, des hélicoptères, des navires de guerre, des technologies de défense et du matériel électronique», a-t-il fait savoir, en soulignant qu’«il y a moyen de développer cette coopération dans ce domaine». «Les forces armées algériennes ont des capacités très élevées et ont besoin de se doter des meilleurs armements. Et ce que nous produisons en Grande-Bretagne est de haute qualité», a-t-il relevé.

«L’Algérie a une grande expérience dans la lutte contre le terrorisme et joue un rôle central dans ce domaine dans la région», a rappelé Barry Lowen, tout en affirmant que la Grande-Bretagne refuse de «faire l’amalgame entre l’islam et le terrorisme».

K. B.

Comment (19)

    BEKADDOUR MOHAMMED
    13 avril 2018 - 1 h 18 min

    Le silence est d’or : La parole est d’argent. Time is money : J’ai perdu quelques secondes à « écouter » L’Anglais, je lui demande de me rembourser !




    1



    0
    Amar
    12 avril 2018 - 10 h 57 min

    Du matériel de qualité sauf que seuls les anglais ont la maîtrise.
    Ils ont déjà vendu dans le passé des détecteurs d’arme factices à l’Agérie, pays ramasse
    n’importe quoi!




    1



    1
    TARZAN
    12 avril 2018 - 2 h 24 min

    l’armée algérienne est la meilleure publicité pour les vendeurs d’armes occidentaux et russes. car quand les pays sachent que l’algérie a tel ou tel arme, ils veulent tous l’avoir car ils savent que notre armée achète que de l’armement adéquat et le meilleur. voilà pourquoi ce britanique insiste sur le fait que l’armée algérienne a de l’armement britanique




    2



    0
    Anonyme
    11 avril 2018 - 21 h 29 min

    Notre compassion, et nos sincères condoléances aux familles des victimes de nos braves militaires, et personnel civil décédés, à tous

    L’ambassadeur Barry Lowen : «L’armée algérienne a des capacités très élevées»
    Bien sur des compliments, et des jets de fleurs à l’adresse des responsables algériens dans l’économie,
    Et l’industrie, militaire comprise
    Et en tant que « ambassadeur économique, et industriel » promoteur de l’industrie britannique « Made in UK »
    La concurrence faire rage entre la France, et son complexe militaro-industriel qui veulent à tout prix, et par tout les moyens,…
    (illégales y compris) placer leurs pions, et leurs lobbies (bien sur formés dans les écoles françaises, en France, énarques,…..)
    Au M.D.N , et la Grande Bretagne qui possède non seulement une excellente industrie militaire, Hi Tech
    (Rolls Royce (réacteurs, compresseurs, et turbines civils et militaires), Vickers (artilleries, blindés), British Aerospace,
    Ferranti et Marconi (passées sous controle de Thales), Plessey sous controle américain
    (les 03 dernières spécialisées en télécoms, et en électroniques,…..)
    Mais d’excellents écoles, instituts, et universités britanniques de très haut niveau, reconnu mondialement
    (du moins les meilleurs en Europe, avant les allemands très industriels, puis presque à égalité viennent
    Les français trop ambitieux,(avec leur prise de participations dans le capital…des compagnies européennes en difficultés financières)
    Les hollandais, les suédois, et les suisses avec des technologies Hi Tech innovantes)




    0



    0
    Kaddour
    11 avril 2018 - 17 h 27 min

    Comme on dit:  » on est mieux servi que par sois-même. .. »




    0



    3
    Dalila
    11 avril 2018 - 17 h 13 min

    Il a chantė les louanges de l’armėe algėrienne et il ne nous a pas ratė!!! Il nous a envoyė son mauvais oeil qui a fait un massacre et dans nos soldats et dans nos coeurs en ce moment. Maudit soit cette ‘figoura’ de mauvais augure!!




    6



    4
    MDAMAR
    11 avril 2018 - 16 h 50 min

    Celui qui vous a pas donné le qualificatif de « perfide albion » n’avait pas tord.Je ne veux pas citer son nom, il était aussi perfide que vous ,ses voisins.




    2



    2
    karimdz
    11 avril 2018 - 15 h 29 min

    Si c est pour vendre des armes bridées avec le risque d’être détruites à distance, non merci.




    6



    2
    Anonyme
    11 avril 2018 - 13 h 25 min

    Ah maintenant les brits vendent des armes à l’armée algérienne, on se souvient de l’époque où le monde entier refusait de vendre même un lance pierre à l’ANP, c’était l’époque où la grande bretagne nous faisait la guerre par gia interposé, guerre rappelons le qu’ils ont perdu. Quand au 49/51 on ne demande pas aux anglais de comprendre, c’est à prendre ou à laisser.




    23



    4
    awrassi
    11 avril 2018 - 12 h 36 min

    L’Algérie devrait s’armer uniquement auprès des pays qui n’agressent personne. Pour l’heure, ce sont la Chine et la Russie. La GB bombarde les pays frères dès qu’elle en a l’occasion et elle nous bombardera le jour venu. Les Anglais sont aussi perfides que les Saoud … Nous devrions également nous dissocier de la Ligue arabe et de tous les pays arabes qui guerroient contre leurs « frères ». Comment expliquer que le Maroc ait participé à l’invasion de l’Irak ou encore que les monarchies du Golfe massacrent les Yéménites ? Ne nous ajoutons pas à la liste des « mounafiqines ». Seuls l’Irak et la Syrie méritent notre respect …




    20



    4
    En Deuil Et En Pleurs
    11 avril 2018 - 12 h 25 min

    Allez tous au diable, bande d’hypocrites. C’est pour cela que vous voulez à tout prix déglinguer notre pays.




    24



    3
    الهوارية
    11 avril 2018 - 9 h 59 min

    Il a scanné l’armée algérienne avec son mauvais œil, Allah Yestar wled bledi




    24



    5
      Anonyme
      11 avril 2018 - 10 h 51 min

      Son œil a déjà fait 257 morts dans l’armée algérienne .




      20



      3
    Anonyme
    11 avril 2018 - 9 h 50 min

    Les occidentaux c’est des fourbes, ils disaient aussi que l’armée de Saddam était la quatrième armée du monde pour mieux la pulvériser .




    29



    3
    Anonyme
    11 avril 2018 - 9 h 13 min

    La 49/51est un atout aux algériens…sinon vous serez tous esclaves à ces compagnies étrangères comme les fraudeuses de renaults et les autres. Moi je dis vive la 49/51 en faveur des algériens et on doit protéger nos intérêts pas de sentiments dans les sujets d intérêts. Quand à cet ambassadeur qui jonché des mots sucrés?.moi personnellement je les prends avec une pincée de sel.. ni chaud ni froid ..chacun défends son intérêt comme il peut.




    40



    6
      awrassi
      11 avril 2018 - 12 h 42 min

      J’ai travaillé en Arabie saoudite dans les années 80. A l’époque, c’était déjà 51 – 49 %. De plus, les contrats stipulaient que les entreprises étrangères devaient s’approvisionner sur le marché local et embaucher des Saoudiens … Entre temps, les Saoud envoyaient leurs meilleurs éléments se former à l’étranger. Résultat : quand j’y suis retourné en 2000, il n’y avait plus que très peu d’étrangers aux postes clés dans la majorité des secteurs économiques.




      15



      3
    Anonyme
    11 avril 2018 - 8 h 49 min

    Il parait que le materiel moderne est infesté de puces dormeuses qui se reveillent quand le constructeur le veut.




    31



    7
      Enya
      11 avril 2018 - 18 h 39 min

      c est vrai .
      meme cote russe il faut ouvrir les yeux ca SiON a aussi phagocite la societe russe donc le materiel russe n’est pas a l’abri de cette entite malefique




      0



      4
    Anonyme
    11 avril 2018 - 7 h 25 min

    Double ouverture de l’œil et vigilance accrue sont de mise.




    43



    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.