Accord de pêche UE-Maroc : la RASD condamne le feu vert de Bruxelles à l’inclusion du Sahara Occidental

Pêche Polisario
L'accord de pêche UE-Maroc pétine. D. R.

Le Front Polisario a condamné ce lundi la décision des Etats membres de l’Union européenne (UE) d’accorder à la Commission un mandat pour négocier un nouveau protocole à l’accord de pêche UE-Maroc qui inclut les eaux territoriales sahraouies en violation de la décision de la Cour européenne de justice (CJUE). «Le Front Polisario condamne la décision prise aujourd’hui par le Conseil de l’UE d’autoriser la Commission européenne à négocier un amendement à l’accord de partenariat de pêche UE-Maroc afin d’inclure explicitement le Sahara Occidental», a réagi, dans un communiqué, le représentant du Front Polisario à Bruxelles, Abba Malainin.

Les ministres européens de la Pêche, réunis à 28 à Luxembourg, ont donné leur feu vert au lancement des négociations avec le Maroc sur un nouveau protocole à leur accord de pêche qui inclut le Sahara Occidental, alors que la CJUE a conclu, fin février, que cet accord n’est pas applicable au Sahara Occidental et à ses eaux adjacentes. L’actuel protocole à leur accord de pêche expire le 14 juillet prochain. La Commission européenne a adopté, le 21 mars dernier, une proposition du Conseil de l’UE qui prévoit d’étendre l’actuel accord UE-Maroc de partenariat dans le secteur de la pêche au «territoire non autonome du Sahara Occidental» sous certaines conditions dont l’inclusion d’une «clause de révision permettant de prendre en compte un accord politique mutuellement acceptable (…) qui permettrait l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental». Le Front Polisario estime, dans son communiqué repris par l’APS, qu’«aucune garantie annoncée dans le mandat de négociation ne peut détourner l’attention de l’illégalité fondamentale de cette approche».

Abba Malainin a averti, à ce titre, que la décision prise, ce lundi, par le Conseil de l’UE «ne laisse pas d’autre choix au Front Polisario que d’engager de nouvelles procédures judiciaires, au nom du peuple du Sahara Occidental, devant les tribunaux de l’UE». Le représentant du Front Polisario à Bruxelles a mis, ainsi, en garde les entreprises européennes contre «les risques juridiques graves» auxquels elles s’exposeraient si elles décidaient de faire des affaires dans le cadre de ces accords illégaux entre l’UE et le Maroc. Il a rappelé, à ce titre, que la CJUE «l’a clairement souligné», en affirmant que «la seule manière de négocier un accord sur le Sahara Occidental consiste à obtenir le consentement du peuple sahraoui par l’intermédiaire de son représentant reconnu par l’ONU, le Front Polisario».

Le représentant du Front Polisario à Bruxelles a mis l’accent, dans ce contexte, sur le dernier jugement de la CJUE, rendu le 27 février dernier, selon lequel «le Maroc n’a aucune autorité (…) pour conclure des accords internationaux applicables au Sahara Occidental». Par conséquent, a-t-il poursuivi, «il est clair que ces négociations ne peuvent mener qu’à un autre accord illégal en vertu du droit de l’UE et du droit international». Le représentant du Front Polisario a exprimé, en outre, ses doutes quant à l’engagement de l’UE à contribuer au règlement du conflit du Sahara Occidental, estimant qu’«une fois de plus, l’action de l’UE soulève de sérieuses questions quant à son engagement en faveur d’un règlement pacifique de la question du Sahara Occidental sous les auspices des Nations unies». «Ces négociations illégales avec l’occupant marocain n’aboutiront à rien et risquent de compromettre les efforts de l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies, Horst Köhler, pour la reprise des pourparlers directs entre le Front Polisario et le Maroc», a-t-il regretté.

R. I.

Comment (32)

    Tahar Ben Jelloun Jr
    17 avril 2018 - 5 h 59 min

    Les causes justes finiront toujours par triompher grace à la volonté des peuples et ce, quelque soit la forme et l’intensité de la barbarie du colonialiste.
    Pour preuve, la France à crier durant 132 années que l’Algerie était française mais quand un groupe de 22 jeunes Algériens a décidé de rétablir la vérite sur un monstrueux mensonge, l’histoire s’est remise à marcher sur la bonne route.




    24



    12
      Dz14
      17 avril 2018 - 7 h 21 min

      Tu aurais pu prendre un autre pseudo plutôt que le nom de cette raclure!!!!




      2



      8
    Anonyme
    17 avril 2018 - 0 h 16 min

    De toutes les manières la famille allaouite allochtone n’a pas fini de manger son pain noir avec l’Algérie notamment depuis la traitre agression militaire de 1963 soit à peine quelques semaines après l’indépendance du pays du Million et demi de Martyrs.




    8



    17
    Mustapha
    17 avril 2018 - 0 h 11 min

    @Paris 75011. Soyez tranquilise puisque les frontières de l’Ouest de seront jamais réouvertes tant que le Maroc ne redevient pas un République.
    C’est même une ligne rouge qu’à imposé le peuple algérien au pouvoir en place.




    13



    14
    Allel
    16 avril 2018 - 23 h 23 min

    La lecture de la presse marocaine nous laisse penser que la diplomatie du Makhzen se résume exclusivement au dossier du Sahara Occidental avec les résultats qu’on connait.
    Un épicier des monts d’ifrane ferait mieux même si les absences répétées de M6 constitue un début de réponse à ce fiasco diplomatique.




    10



    14
    Mokrane
    16 avril 2018 - 23 h 15 min

    Quid de la demande d’adhésion du Maroc à la CEDEAO ?
    Et bien comme à Addis Abeba en Janvier dernier, le Sommet de Lomé tenu le 14 avril dernier vient de faire l’impasse sur cette demande.
    Et dire que la presse propagandiste du Régime du Makhnez laisser croire aux sujets du Roitelet M6 que l’adhésion était déjà actée le jour de la demande en mars 2017 et que tout le reste n’était que formalité.
    À croire que même les pays de la CEDEAO ne veulent pas d’une prostituée vieillissante.




    11



    13
    Rachid Djha
    16 avril 2018 - 22 h 11 min

    Mais reconnaissons au moins le mérite de M6 qui a su traiter le peuple marocain comme il le mérite au point d’en avoir fait une peuplade d’esclaves consentants.




    5



    9
    Bachir
    16 avril 2018 - 22 h 08 min

    Un peuple qui crève de faim et de soif et un roitelet qui joue au colonisateur envers un pays voisin.
    C’est aussi cela le Maroc malheureusement.




    5



    9
    Thami 20/02
    16 avril 2018 - 21 h 36 min

    Ce dont tous les analystes s’accordent est que l’indépendance du Sahara occidental entraînerait automatiquement la disparition de la monarchie allaouite au Maroc et par conséquent, la libération du peuple marocain frère d’où la panique du Palais et des sbires du Makhnez.




    4



    9
    Les Égarés USA Gb France
    16 avril 2018 - 21 h 20 min

    Purée..!..même les Sardines au large du Sahara occidental ne sont pas épargné par le Maroc 6…peuvent même pas vivres en Paix les Sardines…Même les Sardines sont colonisée….déjà chassés par les Thons , les Dauphins , Les Requins…et que dit l’Onu suite â la plainte des Sardines !!!..elles refusent d’être mises en boîtes….Pour dire que la Palestine ou Sahara occidental ne sont pas plus important..




    4



    7
    Anonyme
    16 avril 2018 - 21 h 17 min

    Le Marokistan finira par quitter le Sahara Occidental en reculant comme l’avait fait la France en 1962 en Algerie apres 132 annees de colonisation barbare,
    Why ? Parce qu’on n’y peut rien contre la volonte des peuples.




    4



    7
    Ziad ALAMI
    16 avril 2018 - 18 h 44 min

    Du moment que le Droit international est du côté du peuple du Sahara Occidental au regard :
    1/- des dispositions de l’Accord du cessez-le-feu de 1991 suivi par la mise en place de la Mission des Nations Unies pour l’organisation du Référendum au Sahara Occidental (MINURSO),
    2/- des 19 Résolutions du CS/ONU notamment pour la tenue de ce Référendum et plus récemment de l’obligation de revenir à la négociation entre le Maroc et la RASD,
    3/- du fait que l’ONU traite ce dossier sous le Chapitre de « territoire à décoloniser » qui est considéré comme « territoire non autonome » et que l’Espagne est toujours « Autorité Administrative ».
    4/- que l’UE et l’UA s’alignent sur les positions de ‘ONU,

    Il conviendrait de déduire que la reprise de la lutte armée par l’ALPS est tout à fait légitime au regard de ce droit international n’en déplaise à la France et à son Gigolo de Macron.




    7



    16
    Vangelis
    16 avril 2018 - 18 h 24 min

    Les sujets de la narco-terro-monarchie pullulent sur ce site en cliquant toujours vers le bas et quelque soit le sujet.

    Il croient que les lecteurs sont crétins au point de ne pas s’apercevoir de leur manœuvre qui consiste à montrer aux autres lecteurs, forcément non algériens, que les commentaires sont notés négativement.

    Empêchés certainement de commenter ici, et c’est tant mieux, vu l’expérience de TSA qui leur avait ouvert son site pour déverser leur haine avec insultes et grossièretés en plus, ils ne leur reste donc que cliquer vers le bas.

    Mais on s’en fiche !!!




    11



    21
    Paris 75011
    16 avril 2018 - 17 h 57 min

    La RASD finira par faire tomber cette Narco-Monarchie absolue par l’usure tant sur le plan diplomatique que sur le plan économique et les résultats sont là :
    1/-le conflit est actuellement internationalisé grâce aux actions de l’UA, l »UE et l’ONU.
    2/- économiquement parlant le Maroc vient de connaître un déficit de sa balance commerciale de plus de 4,9 Milliards de dollars pour le 1er trimestre 2018 avec une prévision d’un déficit record pour fin 2018 soit supérieur à 19 Milliards de dollars (17 milliards en 2017) et un service de la dette de pas moins 3,6 Milliards de dollars pour 2018.
    Pourvu que l’Algerie ne cédera pas sur la fermeture des frontières du Haschich.




    17



    20
    Hafraoui
    16 avril 2018 - 17 h 20 min

    On offre illicitement les richesses halieutiques du peuple du Sahara Occidental pour 30 Millions d’euros par an, alors que 65% des 33 millions de marocains ne savent pas que veut dire un poisson au point où certains confondent le criquet pèlerin au poisson selon de très nombreux témoignages de ce qu’on appelle le « Maroc Inutile ».




    21



    25
    Makhloufi
    16 avril 2018 - 17 h 08 min

    Quand on sait que cet Accord ne profite même au peuple marocain on peut dire que ce Maroc appartient aux pays de l’UE et autres multinationales avec la complicité du Régime Makhneziste dont la seule rétribution et le maintien de ce régime prédateur.




    20



    19
    Nasser
    16 avril 2018 - 17 h 05 min

    Le Mongolien M6 vient de revenir dans son Marokistan après 50 jours de vacances VIP (26 février au 16 avril) en France sur le dos du pauvre contribuable marocain.




    21



    23
    BabElOuedAchouhadas
    16 avril 2018 - 16 h 59 min

    À mon avis le plus important en ce mois d’Avril c’est la prochaine Résolution du CS/ONU attendue pour la fin du mois et qui risque de provoquer un Tsunami dans cette féodale Narco-Monarchie absolue au regard du contenu du Rapport de Mr Guterres qu’il a présenté à l’Organe Onusien le 24 Mars dernier.




    20



    24
    Abbès
    16 avril 2018 - 16 h 54 min

    Je note que la majorité des intervenants sur cet article considèrent que la solution de ce dossier reside dans la reprise de la lutte armée de la RASD et je partage pleinement cet avis du moins tant que la France continue à détenir un droit de véto au Conseil de Sécurité de l’ONU.




    18



    18
    Paris 75011
    16 avril 2018 - 16 h 49 min

    Si le peuple Sahraoui ne reprend pas sa lutte armée qui avait fait connaître au monde entier sa juste cause avant 1991, il finira comme le peuple palestinien, c’est à dire AUX OUBLIETTES.




    21



    17
    Mohamedz
    16 avril 2018 - 16 h 45 min

    Le peuple du Sahara Occidental doit savoir que la France, 3eme puissance mondiale à l’époque, a chanté durant 132 années que l’Algérie était française mais quand un certain 1er Novembre 1954 un groupe de 22 jeunes Algériens avait décidé de prendre les armes pour libérer le pays cette France néo-colonialiste a quitté l’Algerie en reculant un certain 5 juillet 1962.




    21



    21
    Anonyme
    16 avril 2018 - 16 h 09 min

    A quand le front polisario doit comprendre qu’il ne faut faire confiance ni à l’UE ni à la France ni à leur neutralité. C’est du cousu noir sur blanc.




    24



    19
    TARZAN
    16 avril 2018 - 16 h 06 min

    ben oui c’était évident! le maroc faisait le chantage d’une guerre qu’il ne pourra jamais faire car il la perdra, et les européens peureux sont tombés dans le piège. sahraouis l’indépendance s’arrache ne se donne jamais et surtout si vous avez en face de vicieux marocains, et les médias français. commencez par attaquer les bateaux qui pêchent sur vos eaux territoriales, c’est votre droit le plus absolu, et si les marocains vous font la guerre les algériens viendront vous porter assistance en mercenaires, vous êtes notre palestine et vous êtes à nos frontières!




    23



    25
    RasElHanout
    16 avril 2018 - 16 h 02 min

    Il ne sert à rien de condamner mais plutôt avertir l’UE que chaque navire de pêche qui rentre dans les eaux maritimes du Sahara Occidental il sera attaqué militairement par l’ALPS et croyez-moi qu’à la première attaque aucun navire de pêche européen ne d’aventurera après.




    24



    24
    Le Rifain
    16 avril 2018 - 15 h 57 min

    Le drame est que cet Accord de pêche ne profite même pas au peuple marocain et encore moins à notre peuple Rifain puisque les 30 Millions d’euros de chaque année vont directement dans les poches des deux plus gros prédateurs du pays à savoir le Roitelet M6 et son sbire qui est à la tête du Ministère de l’agriculture et de la Pêche.




    22



    22
    Houari31
    16 avril 2018 - 15 h 50 min

    L’essentiel dans ce dossier restera la recente et ferme volonté de la nouvelle génération Sahraoui d’en découdre avec l’armée des Far et dans ces conditions tôt ou tard le peuple du Sahara Occidental accédera à son indépendance.




    18



    24
    Ahmed ADDOU
    16 avril 2018 - 15 h 45 min

    Il faut savoir que le Makhzen tient les pays de l’UE par les ….. grâce :
    1/- à sa diabolique diplomatie basée sur ses trois (03) outils de chantage et qui sont les Terroristes Marocains, les Subsahariens, et le Haschich.
    2/- aux nombreux dossiers et vidéos prises au Maroc montrant en plein action de hauts perverses responsables européens et surtout pédophiles français.




    21



    23
    Med Benhamou
    16 avril 2018 - 15 h 36 min

    C’est la loi du plus fort même si la force du Sahara Occidental est dans son armée en mesure d’écraser en un court temps la soldatesque du Régime du Makhnez connue pour être incapable de protéger un îlot (Îles de Persil) ni à libérer ses 18 soldats fait prisonniers par l’Armee Mauritanienne à Lagouira et du coup brisant du le slogan creux disant : le Maroc de Tanger à Lagouira.




    16



    26
    M'hamed HAMROUCH
    16 avril 2018 - 15 h 29 min

    Tant que le Maroc est pour la France ce qu’est « Israël » pour les Yenkees le peuple du Sahara Occidental n’aura jamais son indépendance à moins que ce peuple décide de reprendre sa lutte armée là où elle s’est arrêtée en 1991, année du Cessez-le-feu entre la RASD et le Maroc sinon il lui arriverait la même chose que pour le peuple Palestinien.




    24



    31
      Yeoman
      16 avril 2018 - 16 h 19 min

      Absolument pas. Si les Sahraouis décident de reprendre la lutte, ce problème sera réglé quelles que soient les nations auxquelles le Makhzen irait se v endre.




      16



      19
    Ziad ALAMI
    16 avril 2018 - 15 h 25 min

    Voilà pourquoi à chaque fois je dis et j’écris que l’indépendance du Sahara Occidental est au bout du fusil de son peuple et que tout le reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps que le Mongolien M6 est en train de mettre à profit avec la complicité de Fafa pour asseoir sa colonisation du Sahara Occidental grâce à la vaste opération de changement demographique des populations autochtones par la transhumance de colons Marocains issus des régions pauvres du Maroc vers les principales villes du Sahara Occidental en prévisions d’un référendum devenu incontournable par le droit international.




    26



    32
    FORCE ONE .
    16 avril 2018 - 15 h 17 min

    Pourquoi L’ E U bafoue toutes les lois internationales pour soutenir Le Maroc Illégalement ? A Quand Cette prétendu EU Démocrate condamne ce Maroc qui n’arrête pas de narguer La Communauté Internationale par sa colonisation sauvage et illégale et par ces Crimes sur Le Peuple Sahraoui du Polisario ???




    25



    29

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.