Contribution de Hocine-Nasser Bouabsa – Pourquoi le Maroc est un Etat vassal

Maroc France
Macron, Mohammed VI et le prince héritier ou la soumission de père en fils. D. R.

Par Dr Hocine-Nasser Bouabsa – A l’opposé des relations internationales transparentes, concrètement bien formulées et structurées entre Etats disposant d’une puissance militaire plus ou moins équilibrée, celles, asymétriques par défaut, existant entre Etats dominants et Etats dominés sont généralement soumises à beaucoup de clauses qui, si elles ne sont pas carrément tenues secrètes, sont volontairement formulées d’une façon floue. La raison est due au fait que l’Etat dominant est en position de force pour veiller à la préservation de ses intérêts et que l’Etat dominé est obligé d’accepter le diktat de son adversaire – sauf, bien sûr, si l’Etat dominé est porté par un peuple prêt à payer le prix fort du sacrifice, comme l’a fait le peuple algérien.

L’objectif d’un tel jeu diplomatique mensonger et malsain pour gérer les relations entre pays dominants et pays dominés est, d’une part, sauver la face de ceux qui du côté de l’Etat dominé acceptent la complaisance et la trahison en paraphant des textes de servitude qu’ils doivent vendre à leur opinion nationale et, d’autre part, laisser au pays dominant le champ libre pour interpréter les textes paraphés en fonction de ses intérêts exclusifs. Cette architecture asymétrique se reflète dans les accords et traités stratégiquement importants que fait signer un Etat dominant à un Etat dominé.

Les accords d’Aix-les-Bains et la déclaration de Celle-Saint-Cloud en 1955 en sont des exemples parfaits. C’est à travers ce montage juridique sordide du droit international que la France coloniale – confrontée à une guerre féroce menée par le peuple algérien courageux, sous l’égide du FLN, contre le système colonial français en Algérie et en France – a préféré déléguer son pouvoir réel qu’elle exerce sur le Maroc à une marionnette nommée Mohammed Ben Youssef, couronnée à l’occasion «roi du Maroc» sous le nom de Mohammed V. Plus tard, ce rôle de servitude fut hérité par les autres marionnettes Hassan II et son fils Mohammed VI. Le point essentiel des accords de 1955 consiste à garder le Maroc «uni à la France par des liens permanents d’une interdépendance librement consentie et définie». Le texte est formulé dans un langage diplomatique. Mais il clair qu’il n’est question que d’une indépendance marocaine de façade, insérée dans une dépendance totale de la France. Le Maroc est donc toujours sous le régime du protectorat.

Lorsque le Maroc a attaqué l’Algérie en 1963, il est donc clair qu’un tel acte perfide ne pouvait venir de Hassan II seul, mais était guidé par l’ancienne puissance coloniale qui venait de quitter l’Algérie, grâce aux sacrifices de 1 500 000 martyrs algériens. C’était, en quelque sorte, le prolongement de la guerre d’Algérie.

Sachant le conflit qui opposait pendant des siècles la France à l’Espagne pour le contrôle du Sahara Occidental et la réalité de la domination entière qu’exerce la France sur le Maroc depuis 1912, il est clair que si on place ce conflit dans son contexte historique, c’est donc bien la France qui colonise le peuple sahraoui depuis 1975. D’où la persévérance des politiciens et de l’Etat français à soutenir inconditionnellement l’occupation du Sahara Occidental par les forces militaires marocaines, caporalisées depuis la mort des généraux Oufkir et Dlimi.

La France est partie prenante dans le conflit du Sahara Occidental. Le monde entier en général et l’Algérie – qui a souffert pendant 130 ans du colonialisme français – en particulier ne peuvent pas continuer à éluder cette réalité.

H.-N. B.

Comment (30)

    Free man
    30 avril 2018 - 20 h 01 min

    le royaume du plus grand …….. a ciel ouvert et ses sujets ont été créé par Lyautey pour servir et se soumettre aveuglement a la france et israel.
    depuis que le monde existe, l’homme est né pour devenir libre sauf au marokistan ou l’homme est né sujet esclave et valet jusqu’à la fin des temps.

    5
    1
    Anonyume Utile
    30 avril 2018 - 0 h 30 min

    Curieusement, personne ne parle de l’implication de l’Espagne dans les discussions avec le Polisario, alors qu’elle est le véritable colonisateur, que la France officielle veut faire taire le nom, par tous les moyens et impliquer l’Algérie, qui n’a rien à voir avec la colonisation du Sahara occidental.

    Le Polisario doit impliquer l’Espagne le premier colonisateur et la France et le Maroc, lui-même colonisé par la France. Ce sont les faits.

    La France officielle exécutant d’israël veut à tout prix, pour faire diversion et par haine coloniale viscérale, impliquer l’Algérie dans les discussions, MAIS EN VAIN.

    7
    4
    anonyme
    29 avril 2018 - 22 h 32 min

    «  » A l’opposé des relations internationales transparentes, concrètement bien formulées et structurées entre Etats disposant d’une puissance militaire plus ou moins équilibrée, celles, asymétriques par défaut, existant entre Etats dominants et Etats dominés sont généralement soumises à beaucoup de clauses qui, si elles ne sont pas carrément tenues secrètes, sont volontairement formulées d’une façon floue. La raison est due au fait que l’Etat dominant est en position de force pour veiller à la préservation de ses intérêts et que l’Etat dominé est obligé d’accepter le diktat de son adversaire – sauf, bien sûr, si l’Etat dominé est porté par un peuple prêt à payer le prix fort du sacrifice, comme l’a fait le peuple algérien. » » »

    Mais l’Algerie est un Etat Vassal de la france qu’on le veuille ou non , ils y mettent juste un peu de maquillage pour que ca n’apparaisse as si hideux que en vrai …les accords de Evian puis les accords de Val De Grace, c’est quoi alors ?? demandez un peu a Sidi Said il doit en connaitre un bout lui qui negociait a la place de l’etat l’achat d’une vieille raffinerie
    Houhou yachkour rouhou
    Ce Gouvernement de Bouteflika nous a emmenes vers la ruine et le deshonneur …meme le Makhzen s’y met directement .

    7
    15
      Rach
      30 avril 2018 - 10 h 25 min

      Ne parle pas de chose qui te dépassent,l’Algérie a toujours été une épine dans le pieds de la France.Et la France le lui rend bien aussi et essaye par tout les moyens de lui porter préjudice.Cela ne s’appelle pas une relation vassale a suzerain.

      Regarde ce qui se passe sur le terrain depuis 1962 et tu vas comprendre que l’Algérie n’est pas un pays vassal de la France comme vous essayez a dessein de le suggérer et pour cause!

      On ne peut pas être pays vassal d’un autre et entretenir ce genre de relations tumultueuses et difficiles.La France aurait tout fait pour aider un pays qui lui est entierement acquis(comme le Maroc)et pas lui mettre des bâtons dans les roues depuis toujours et a tout les niveaux.Quant aux accords d’Evian,ils sont conformes au combat du peuple algérien et cristalisent manifestement,le génie de la délégation algérienne qui a mené de mains de maitres ces négociations et a pratiquement conclu tout les objectifs qui lui ont été assignés.

      Ne compare pas des accords néo-colonialistes honteux(entre la France et les marocains)comme ceux de Aix-Les-Bains et Saint-Cloud avec des accords d’Evian qui ont été le barroud d’honneur final de l’une des révolutions les plus dignes dans l’histoire humaine.Cette même révolution algérienne qui a non seulement démantelée l’empire coloniale francais
      mais aussi,libérée plus de dix pays africains dans son élan.

      Ps:Vous adorez généraliser vos tares a l’Algérie aussi,quand vous vous sentez acculer et que vous ne pouvez pas vous dérober.Le Maroc est un pays vassal de la France dans sa plus pure tradition et ca se voit amplement sur le terrain.

      12
      3
        Anonyme DZ
        30 avril 2018 - 19 h 41 min

        cher monsieur, vous avez infligé une superbe gifle a cet infiltré mokoko-bonobo « d’anonyme ou SNP » !!
        Merci Monsieur.

        5
        1
    Chibl
    29 avril 2018 - 20 h 12 min

    Le Maroc est un non pays,le Maroc colonise le Sahara occidental sur orientation de la France qui est aussi un pays colonisateur et raciste, le Maroc est un etat soumis a Israel,la France et les pays du golf mais tout cela ne peut etre eternel, un jour ou l’autre ca changera.

    9
    6
    séhab
    29 avril 2018 - 15 h 08 min

    L’arbre planté par Macron et Trump à la Maison-Blanche a disparu

    L’arbre offert par Emmanuel Macron à Donald Trump a disparu, notait ce matin un photographe de Reuters. Le chêne, planté par les deux présidents le 23 avril, n’aura donc pas longtemps profité des jardins de la Maison blanche

    18
    3
    badre
    29 avril 2018 - 14 h 24 min

    A l’instar du Maroc, l’ensemble du Maghreb est sous le joug de l’ancien empire colonial.
    Aucun des deux pays ne peut se targuer de disposer d’une souveraineté.
    Aujourd’hui, la question qui demeure complexe est que la France considérée ancien empire colonial s’est vassalisé à l’empire US, d’ailleurs ce qui explique l’intégration de la France au commandement de l’OTAN.
    Et l’ensemble des pays d’Afrique, des pays du moyen orient sont soumis à l’ordre établi par l’impérialisme mu par une idéologie hégémonique unipolaire qui insidieusement s’impose de gré ou de force, dont les déclinaisons sont : le soft power ou – le hard power.
    Notre pays , de par son histoire et des ressources dont il dispose doit œuvrer pour un monde multipolaire afin de recouvrer réellement sa souveraineté aussi bien sur le plan stratégique que sur le plan géopolitique.
    Nous avons en face de nous des forces hostiles qui n’ont pas d’amis mais que des intérêts.
    Ce qui se fomente entre le Maroc et l’Algérie vise surtout à dresser les peuples les uns contre les autres.
    Ces conflits sporadiques et confinés de belligérance garantissent les intérêts de ces impérialistes qui sont d’ordre économiques, financiers, géostratégiques.
    Je citerai une parole d’un stratège Anglo-saxon qui ne cachait pas son machiavélisme: je cite: nous faisons la guerre à nos ennemis avec le sang des autres.
    Je pense qu’il faut évoquer le conflit qui fut instiguée et attisé entre l’IRAQ et l’IRAN, dont aucun des pays n’est sorti victorieux, au contraire le régime de Saddam qui fut un vassal avéré des Anglo –saxons, fut bien démoli, et le second est sur la feuille de route.
    J’ai lu un commentaire qui fait état de la posture des Turcs vis-à-vis de notre pays, indiquant qu’il fut abandonné à son triste sort lui coûtant le lourd tribut de 132 ans de colonialisme par le feu et le sang et la spoliation de ses richesses.
    A l’époque l’empire OTOMAN était agonisant, suite à une offensive à l’intérieur des institutions de l’empire et de l’extérieur.
    A son apogée l’empire Ottoman a bien repoussé la première croisade espagnole instiguée par le pape de l’époque
    Le rôle réfractaire des BACRI et BUSHNAC fut à l’origine de la colonisation de notre pays.
    La vraie menace proviendrait du Sahel et pour cela notre pays a les moyens d’éviter le bourbier tendu par les Français sous instigation pernicieuse des USA, qui se sont fixés un objectif stratégique à savoir, le contrôle des richesses fossiles du continent afin de faire obstacle aux pays émergeants qui militent pour un monde multipolaire.

    25
    7
      7
      29 avril 2018 - 18 h 51 min

      c’est un plaisir de vous lire…
      pour nous concentrer sur le Sahel,il faut que la frontiére entre le Maroc et l’Algérie reste fermée jusqu’à nouvel ordre.
      Nous sommes à un moment de l’histoire où tout est clair…limpide….et jamais dans l’histoire d’un peuple il n’aura été aussi important que de gouverner par l’exemple.

      13
      6
      Mourad
      30 avril 2018 - 11 h 07 min

      Ce qui se passe sur le terrain,loin de la réthorique et des spéculations philosophiques.On remarque un Maroc completement inféodé a la France et un irrédentisme réel que l’Algérie oppose a la France sur pratiqument tout les dossiers.

      Comment peut ont affirmer que tout les pays du Maghreb sont sous le joug de la France alors que l’Algérie s’oppose systématiquement a toutes les manoeuvres qu’essaye de mettre en place la France dans la région.Comment peut ont affirmer ce genre d’assertions alors que par example,ce que importe l’Algerie de la France fondent chaque année comme neige au soleil et que les contrats d’infrastructures qui se chiffrent par dizaines de milliards $ sont confiés aux entreprises chinoises ect ect…

      Pourquoi l’Algérie n’a pas soutenu la France en Lybie et lui a été carrément opposée,pourquoi l’Algérie a été opposée a l’interventionisme francais au Mali.Pourquoi l’Algérie,n’a pas rejoint le G5 du Sahel.Pourquoi l’Algérie,n’a pas ouvert ses frontieres avec le Maroc,pourtant la France a tout essayé pour l’en convaincre.Pourquoi l’Algérie n’a pas laissé tomber le Polisarion pourtant la aussi,la France n’a pas ménagé ses efforts pour la convertir a de meilleurs sentiments.Pourquoi,l’Algérie a fait capoté « le rassemblement pour la méditerranée »,projet instigué par la France en contre poids a la grande influence de l’Allemagne au sein de l’UE ect ect…

      C’est cela les bonnes questions a se poser au lieu de mettre en avant des jugements de valeur généralistes sans aucune réalite sur le terrain.
      La France a une influence certaine dans la région,de par son poids politique et économique,cela est certain.Mais affirmer qu’un pays comme l’Algérie est sans souveraineté et est sous le joug de la France est faux et execessif.

      8
      1
    7
    29 avril 2018 - 13 h 09 min

    Donc il faut finir le travail des Chouhadas….insh’Allah.

    23
    5
    Anonyme Utile
    29 avril 2018 - 11 h 56 min

    Suite à l’interdépendance à sens unique du Maroc de la France, signée officiellement en 1955, la France dispose réellement du territoire Maroc, pas l’inverse. Le Maroc donc ne dispose de rien du tout. Ce qui veut dire concrètement que le Maroc est une colonie Française, comme le prouve la réalité.

    Puisque c’est la France qui colonise réellement le Maroc, donc c’est la France qui colonise le Sahara Occidental, en utilisant , pour ce faire, comme chaire à canon, le Maroc.
    Et donc dans les faits, la France exploite réellement les richesses de ses deux colonies de fait : d’une part, le Maroc directement, puisqu’elle dispose de son territoire suite à l’interdépendance expliquée ci-dessus et d’autre part, le Sahara Occidental, qui est lui-même colonie de sa colonie, le Maroc.Donc réellement, c’est la France, qui colonise réellement le Sahara Occidental. QUELLE ARNAQUE!!!!
    Tout cela s’est fait sur le dos du peuple Sahraoui, avec la complicité génocidaire qui s’est comporté exactement comme s’est comportée la Turquie avec la France en 1830 en passant un deal sur le dos du peuple Algérien. Ce qui nous a coûté 132 ans de colonisation, 7 ans de guerre avec la France et ses alliés et 1,5 millions de martyres.

    Le deal entre l’Espagne et le Maroc ou dois-je dire la France, a été l’échange des territoires du Sahara occidental, contre les îles Canaries , Ceuta et Mlilia.

    La dernière résolution du conseil de sécurité de l’ONU, a rendu justice au peuple Sahraoui en lui accordant le droit à l’autodétermination par voix de referendum qui sera organisé sous l’égide de l’ONU, dans 6 mois.

    La France officielle est la source des problèmes du Sahara occidental, du Maghreb, du Sahel et de toute l’Afrique de l’ouest, preuves à l’appui. Ce sont les faits.

    37
    15
    Felfel Har
    29 avril 2018 - 11 h 38 min

    Un constat s’impose: La France coloniale n’a jamais quitté le Maroc! Elle y détient tous les attributs de puissance publique. La monarchie docile qu’elle a installée, n’a été que le gardien dévoué de ses intérêts dans la région. Semer la zizanie au Maghreb est une constante de la politique étrangère française, car il ne fallait pas que L’Algérie émerge en tant que puissance régionale susceptible de contrecarrer les plans diaboliques de tout locataire de l’Elysée. L’Abominable Momo se prête de bonne grâce à cette tentative de déstabilisation de notre pays. Boumédienne y aurait mis fin depuis belle lurette, car avec lui, on ne badine pas avec la respectabilité et l’intégrité du pays. Ceux qui se réclament de son héritage patriotique sont rentrés dans les rangs et ne sont plus préoccupés que par la carte de résidence de 10 ans. Nous offrons ainsi à notre ennemi d’hier et d’aujourd’hui la corde qui lui servira à nous pendre. Le mal dont nous souffrons vient de nos rangs dispersés.

    39
    14
    pomme
    29 avril 2018 - 11 h 26 min

    Cette contribution est l’une des plus intelligente et fine qu’il m’a été amené de lire. Bravo à son auteur.
    Je savais que l’indépendance de façade du Maroc était à relier avec le combat révolutionnaire en Algérie, mais vous allez plus loin et l’histoire vous donne raison. Je comprends mieux la position algérienne sur le Sahara Occidental et son insistance, sa continuité. Bravo à notre diplomatie.

    35
    12
    Sabrina
    29 avril 2018 - 11 h 11 min

    Je comprend mieux maintenant pourquoi de nombreux historiens nationaux mais aussi Occidentaux et Moyen-Orientaux disent aujourd’hui que le Maroc a eu son independance en 1956 (d’autres vous parlent du prolongement du Protectorat) sur le dos du peuple algerien.

    30
    13
    Kahoui
    29 avril 2018 - 11 h 09 min

    Il ne faut pas oublier que le protectorat français au Maroc en 1911 est le resultat de la quasi faillite des finances de ce pays qui a culminé avec le règne du sultan Abdel Aziz en 1903. Il s’ en est suivi une période de dépeçage du pays par les Français, les Espagnols, les Anglais et même des Allemands dont le chancelier Guillaume II vint à Tanger pour s’opposer à la main mise totale des Français sur le Maroc. C’est ainsi que le pays s’ est trouvé dépecé d’enclaves territoriales sur ses bordures par les puissances européennes. Le protectorat a etablit ensuite ce statut de vassal du Maroc qui n’a jamais pu depuis s’émanciper des banques européennes et de la « protection » de la France.

    23
    11
      Ext
      30 avril 2018 - 11 h 22 min

      Oui,le concept de « protectorat » tournure utilisée par les puissances coloniales au début du 20ème siècle pour qualifier un colonialisme de collaboration.
      Le colonialisme francais au Maroc a commencé en réalité en 1907 avec la prise de Oujda et le bombardement de la région de Anfa(Casablanca)ou il y a eu sept mille morts au moins.
      Cela étant dit,il y avait au Maroc,pendant la période francaise,près de 500 mille colons européens et 250 mille soldats francais et tirailleurs sénégalais.
      Ensuite,d’après les archives de la CIA déclassées a la fin de 2017,la France « a laissé » derriere elle au Maroc,plusieurs bases militaires secrètes et près de 180 mille Soldats.

      3
      1
    Med Benhamou
    29 avril 2018 - 10 h 38 min

    Quoi de plus naturel dans ce comportement dit « Vassal » de la part d’un pseudo pays qui n’a pour nom qu’une indication geographique (maghreb qui veut dire Occident en francais) et qui se plait a continuer a etre un simple protectorat francais pour garantir la securite et la perennite de la famille qui le dirige.

    32
    9
    Keltoum
    29 avril 2018 - 10 h 11 min

    Merci pour cette tres instructive contribution qui explique parfaitement ce qui se dit a droite et a gauche sur cette relation contre nature entre la France officielle et la famille Allaouite.
    Vous noterez que je ne cite ni le peuple francais et encore moins le pauvre peuple marocain en qui j’ai quelque sympathie malgre tout.

    26
    11
    Paris 75011
    29 avril 2018 - 9 h 56 min

    Sur youtube une déclaration du Representant du Koweit qui semble avoir ete preparer en consertation avec la coalition des pays contre le Qatar (KSA-Egypte-Bahrein-EAU et le Koweit) et ou il declare officiellement et ouvertement son soutien a la tenue du Referendum d’auto-determination du peuple du Sahara Occidental.

    23
    5
    Moskosdz
    29 avril 2018 - 8 h 37 min

    Simple réponse à simple question:tout est relatif à la génétique,quand on est lâche,on l’est à vie,sans la France-Israël,le Makhnéziste retrouvera certainement sa dignité et c’est que les lâches évitent.

    44
    32
    Chaoui
    29 avril 2018 - 7 h 53 min

    TRÈS bel article. Il était utile de rappeler le rôle joué par la France dans l’OCCUPATION/COLONISATION du territoire des Sahraouis par le maroc.
    Mais voilà ! comme ce fut le cas hier de nous autres Algériens, l’Histoire du PEUPLE Sahraoui est en marche : le Sahara Occidental sera bientôt le 194ème pays à voir son drapeau flotter dans l’Allée des Nations Unies.
    Vive le Sahara Occidental LIBRE !
    Nous dirons à la France : dehz alliha !

    57
    12
    Anonyme
    29 avril 2018 - 7 h 36 min

    Il faut exiger avant toute implication de l’Algérie dans un processus de négociations qui ne la concerne pas directement que soit impliquée l’Espagne, ancienne puissance coloniale à qui incombe normalement l’organisation du referendum d’autodétermination des Sahraouis, et de la France actuelle puissance coloniale au Maroc. Cette demande doit être introduite par le Polisario.

    34
    59
      Ziad ALAMI
      29 avril 2018 - 10 h 03 min

      @Anonyme. L’Algerie n’a rien a voir dans le conflit qui oppose la feodale famille allaouite allochtone avec le peuple du Sahara occidental et tout ce que fait l’Algerie actuellement envers ce peuple representant la dernier colonie en Afrique, elle l’a toujours fait avec tous les peuples qui ont lutte pour leur independance et leur dignite aussi bien en Afrique qu’en Amerique Latine et/ou en Asie du Sud Est

      26
      11
    Anonyme
    29 avril 2018 - 7 h 13 min

    de tout les temps les occidentaux ont empêcher les arabes les arabo-musulmans et les musulmans de s unifié et en plus ils les poussent a s entre-tué ,,encore pire ,,dicté au musulmans comment gérer leur religion ,,,,je vous passe les détails

    46
    16
    hrire
    29 avril 2018 - 7 h 08 min

    Makron comme un bon français veille sur l’accord d’inter indépendance qui lieva jamais le Maroc a la France et pour gros bébé il doit une application rigoureuse de ces accords d’inter indépendance que ses grands parents ont digne avec la France et qui au lieu de demissionner ont donne une partie de leur chère patrie aux espagnols et veulent mettre main basse sur le Sahara occidental qui ne leur reviendra jamais quelques soient les conséquences et pour ca et qu’ils en soient surs

    57
    22
    TARZAN
    29 avril 2018 - 6 h 38 min

    la france pousse le maroc à impliquer l’algérie dans les discussions bilatérales sur le sahara occidentale, pour faire croire que c’est l’algérie qui a crée le polisario, mais c’est au polisario qui doit impérativement insister pour que la france soit aux discussions bilatérales avec lui pour arriver au vote de l’autodétermination qui devient irréversible. c’est la france qui est derrière le maroc et qui fait tout pour perdurer le conflit qui nuit à la construction du maghreb. mais la france a toujours eu tout le contraire de ses calculs anti algériens depuis toujours (l’attaque désastreuse et humiliante à jijel ( expédition de djidjelli en 1664)) effacée des livres d’histoire français, la guerre de libération et le problème des harkis qu’ils ont crée et qui cherchent à nous rendre responsables du problème « harki » (ils oublient que les harkis est une création française), guerre des sables, manipulation de benbella, le « qui tue qui », etc.
    en afrique le maroc est de plus en plus isolé, il est vu par tout le monde comme le porte parole de la france et le porte drapeau de l’impérialisme en afrique. l’algérie a toujours été un pays puissant depuis l’antiquité, si Rome offre l’egypte et la fille de cléopatre à juba 2 leader des berbères, c’est pour avoir les faveurs des algériens, si les arabes sont rentrés en espagne c’est grace aux guerriers algériens et à leur tête tareq ibn ziad, si les marines du monde entier payaient une taxe à alger ( et non pas à constantinople, et contrairement aux mensonges éhontés des marocains sur le net, l’algérie n’a jamais été colonisé par les turcs, mais un allier des ottomans), c’est pour naviguer en toute sécurité ne méditerranée etc. l’algérie a toujours compté dans l’histoire de l’humanité et comptera bi idn allah encore plus fort.

    91
    26
      L'inspecteur
      29 avril 2018 - 9 h 05 min

      Au contraire la France fait tout pour imposer l’UMA pour faire imploser l’Algérie

      28
      10
        TARZAN
        29 avril 2018 - 16 h 57 min

        je pensais que tu étais mûr politiquement! quand j’ai dit « le conflit qui nuit à la construction du maghreb » c’est parce que c’est exactement ce que disent les français pour accuser l’algérie d’être derrière le blocage de la construction du maghreb. ils nous font passer pour des jaloux qui font tout pour maintenir les pauvre marocains dans la misère! mais sinon bien sûr l’UMA ne sera jamais relancer sans tenir compte des intérêts de l’algérie, de notre sécurité par rapport à la drogue, les armes et la fuite de nos produits subventionnés qui font nourrir les marocains en plus! sans parler des excuses qui n’ont toujours pas été formulés concernant les accusations scandaleuses et universelles du makhzen sur les attentats de marrakech commis par eux même!

        11
        2
    الهوارية
    29 avril 2018 - 6 h 11 min

    Le Maroc n’existe plus depuis que le Roi ne gouverne plus à cause de sa maladie et son divorce avec la Princesse Salma qui a été écartée des activités.
    Le Roi et sa famille résident dans leurs châteaux dans la région parisienne où ils sont français, ils ont abandonné le peuple marocain à la leur sort démunie dans la misère sous l’occupation du Makhzen gouverné par des tortionnaires. Nous voyons tous les jours des émissions sur la disparation des jeunes gens marocains dont leurs parents viennent pleurer à chaudes larmes pour lancer un appel en direct.
    Il reste au Cousin Moulay Hicham de venir des USA prendre le pouvoir pour changer la donne au Maroc dans un état de droit démocratique comme toutes les républiques, parce que momo6 est fini…

    73
    27

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.