Vainqueur des élections : Ennahda entame la reconquête du pouvoir

Rached Ennahda
Rached Ghannouchi, président du parti Ennahda. D. R.

Par R. Mahmoudi – Comme attendu, le mouvement islamiste Ennahda vient de remporter, «haut la main», les premières élections municipales tunisiennes depuis la chute de Zine El-Abidine Ben Ali en 2011.

Ainsi, selon les premiers résultats annoncés par la Télévision nationale tunisienne, le mouvement Ennahda est arrivé en première position avec 27,5% des voix devant  le mouvement Nidaa Tounes, avec 22,5% des voix. Avec cette performance, le mouvement de Rached Ghannouchi fait son premier pas vers la reconquête du pouvoir, après avoir perdu la majorité parlementaire, lors des élections législatives … face à la montée de la contestation citoyenne contre le début d’application d’un ordre théocratique en Tunisie.

Rached Ghannouchi avait prédit la victoire de son mouvement. Lors d’un meeting électoral, il y a quelques semaines, il avait déclaré que les élections municipales allaient «permettre aux islamistes de récupérer le pouvoir du pays par la base». Il expliquait que la Tunisie était en passe de faire un grand pas en avant : «La libération du géant tunisien ligoté par un funeste centralisme», en expliquant que l’objectif prioritaire de son mouvement dans la prochaine étape est de renforcer le pouvoir local.

Par souci de faire éviter à son mouvement une confrontation fatale – similaire à celle du FIS algérien – avec ses adversaires, Rached Ghannouchi a toujours fait prévaloir le dialogue et la sens de la compromission, en acceptant notamment de composer avec son principal adversaire, Nidaa Tounes du président Béji Caid Essebsi (libéral) pour former un gouvernement de coalition, et d’accompagner les réformes démocratiques.

Partisan d’un islamisme tactique, Ghannouchi a expliqué dans une de ses interviews à la presse que l’erreur des mouvements islamistes contemporains était de «sous-estimer» la puissance des forces minoritaires qui, selon lui, détiennent les principaux leviers du pouvoir (médias, finances, appareils d’Etat, services de sécurité…).

R. M. 

Comment (19)

    L'Etranger
    7 mai 2018 - 16 h 20 min

    Les arabes croient que la démocratie c’est les élections. Que nenni! La démocratie c’est l’alternance!
    Ou comme disait Colluche: quand on prendra les arabes en stop!

    5
    1
    Slimen
    7 mai 2018 - 15 h 04 min

    A la vue de l’article et de son titre on peut avoir l’impression que Ennahdha a conquis le pourvoir comme le FIS en 1992, or la réalité est loin de là… Juste pour la précision dans ces élections municipales les listes indépendantes ( ou de proximité ) ont obtenu prés de 29 % des votes devançant Ennahdha ( islamistes ) 27 % et Nidaa Tounes 23% ( parti libéral mais qui a trahi ses électeurs en s’alliant au pouvoir avec les islamistes pourtant majoritaire en 2014 )..les autres partis sont Front populaire ( Gauche ) 5% Tayyar démocratique (Populiste ) 5% Union civile (libéral laïque ) 10 % Parti Destourien (Nationaliste anti islamiste) 5%…Donc pour moi je vois que ces résultats sont loins d’être catastrophiques…Les deux partis du pouvoir ( Nidaa Nahdha ) ont perdu respectivement 850.000 et 450.000 électeurs par rapport aux élections précédente ce qui est grave surtout pour un parti idéologique religieux comme ennahdha qui mobilise ses électeurs comme un véritable troupeau. Les islamistes malgré l’argent du qatar et de la Turquie et la grande nébuleuse international des frères musulmans n’ont recueilli que 27% des votes…Le grand vainqueur de ces élections c’est les indépendants qui ont dominé la plupart des circonscriptions électorales.

    8
    1
    DYHIA-DZ
    7 mai 2018 - 14 h 03 min

    On dirait que les tunisiens n’ont rien compris.

    10
    2
    Kahina-DZ
    7 mai 2018 - 14 h 01 min

    La barbe et le foulard pour confronter la crise économique avec des fettawates sur commande? Cela me fait rappeler l’époque juste avant la décennie noire.
    Le boycott profite toujours aux wahhabo-salafistes.

    7
    3
    Anonyme
    7 mai 2018 - 13 h 55 min

    C’est bien connu,l’abstention profite aux partis obscurantistes.On l’a vu en Algérie en 1991 lorsque le parti islamiste du FIS a failli remporter la majorité absolue sans l’intervention salutaire de l’ANP.Les Tunisiens qui se sont abstenus massivement ont ouvert la voie au totalitarisme islamiste,ils vont le regretter amèrement du moins ceux qui aspirent à un Etat moderne et surtout les femmes.Mais n’oublions pas que la petite Tunisie a fourni le plus gros contingent des effectifs de Daech parmi les pays du Maghreb avec plus de 6000 terroristes.Le grand Habib Bourguiba fondateur de la Tunisie moderne est entrain de se retourner dans sa tombe.

    9
    2
    Les Égarés Ennahda..vive Winep !
    7 mai 2018 - 13 h 50 min

    Rappelons que Ghanouchi l’islamiste Wahabites en 2012 environ s’est rendu à Washington pour recevoir un Prix décerné par le Looby Sioniste Israël Winep branche de Aipac Looby Israélien à Washington.. le Cheikh Ghanouchi à fait un discours pendant le cérémonie de remise du Prix de « Homme intellectuel de l’Annee « ..
    Discours durant lequel il prêta allégeance au Dirigeants Us Israël représenté par Winep dans le sens que la Confrérie Frères Musulman ne serait pas un danger pour l’ordre établi USA Sionisme qui peut être tranquille pour les intérêts d’Israël… ..C’est ma lecture de la visite et invitation par le Looby Sioniste Israël Winep à l’encontre de l’islamiste Frères Musulman Wahabite Ghanouchi sur sa présence à la remise de son Prix et du discours devant ces bienfaiteurs sionistes qui lui veulent que du « bien  » tant que celui-ci mange dans leurs mains.. Peut-on traduire par Maîtres à élève Ghanouchi !… Les Palestiens apprécieront 😎!.. Les Tunisiens aussi..🤔😥😥.. et la Dignité aussi 😣😥 … et Qatar Wahabites 😍😚..bientôt une Base US en Tunisie en retour d’ascenseur ? ..🔊📞.↗️.USA

    5
    1
    Felfel Har
    7 mai 2018 - 13 h 44 min

    La bien-pensante presse française aux ordres va transformer cette déroute en victoire de la démocratie tunisienne, aprés avoir largement diffusé les images des récentes retrouvailles juives sur l’île de Djerba. Je plains les Tunisiens qui ont voté pour ce Ghannouchi, agent trés spécial de la Couronne anglaise. Ceux qui ne se sont sont pas présentés aux urnes, devraient observer une semaine de deuil national. L’islamisation rampante de leur pays est en marche et ceux qui, en France et ailleurs, les caressent dans le sens du poil en les présentant comme un exemple de démocrates, sont complices. « Delendo Carthago » (il faut détruire Carthage), telle était la devise de la Rome antique! Le monde judéo-chrétien a pris la relève de l’empire romain. Attention danger!

    8
    1
    pragmatisme
    7 mai 2018 - 12 h 16 min

    Dans quelques jours vous allez remarquer le chef du parti Ennahda d’Algérie qui se rendra en Tunisie pour lui prêter allégeance.

    10
    1
    abdel
    7 mai 2018 - 9 h 54 min

    les peuples c’est bien connu,,ils n’ont pas de mémoires,le réveil va etre dur pour les tunisiens

    15
    2
    CHAOUI-BAHBOUH
    7 mai 2018 - 9 h 23 min

    Je demande avec respect et une large compréhension aux Journalistes d’Algérie Patriotique, de bien vouloir, ne pas trop accorder vos sujets à certains dirigeants Tunisiens et Marocains, entre autre Rached Ghannouchi, Merzouki, pour une simple raison et sincère, j’ai habité, « Rue Jean-Pierre Timbaud Paris 11ème, juste en face de Belleville, ces deux Messieurs fréquentent, tous les jours Commerçant juifs du quartier de Belleville, et ils passent leurs temps mort avec eux et comme ces Lieux sont infestés d’informateurs au profit des Sionistes, ils jouent très, très, très souvent la « CHKOUPA », une sorte de « Ronda » à l’Algérienne avec le jeu de carte Espagnole, ces pseudos Militants de Pacotilles sont des frères Sionistes, comme c’était le frère de BEN-ALI, qui fréquentait la mafia Sioniste pour vendre la cocaïne où la blanche, un certain 5 juin 1969, des Tunisiens jouaient à la Ronda avec des juifs, et comme, (Tunisiens), ont perdu plusieurs parties avec des boissons mises en jeux, un des Sioniste à tenu la phrase narquoise suivante,  » Nous, vous avons gagnés aujourd’hui et comme par hasard c’est un 5 juin comme, nous vous avons déculottés le 5 juin 1967, vous voila sous notre emprise, et d’où une bagarre à éclaté entre eux et ces Sionistes, en quelques heures le tout Paris et ses Banlieue ce sont rendu sur les Lieux de Belleville, qui sont ces braves, qui sont venus défendre l’honneur et la dignité des Arabes des Algériens-Amazighes Arabe. « Presse Française : « Tous les événements du monde du mois de Juin 1968. … France. Violences raciales, durant deux jours, entre Juifs et Arabes, à Belleville. 50 magasins saccagés et ils ne parlent pas de 3 où 4 morts coté sioniste ». La France à fait appel à son Armée et aux CRS, pour réprimander les Algériens, Ceci est une preuve et non pas une fausse information où accusation gratuite envers les Tunisiens, car beaucoup d’entre nous et les nouvelles générations ne connaissent pas cette vraie Histoire ; Et ce même jour, l’Ambassadeur de la Tunisie dans une déclaration à la presse et Télévision Française, il a accusé les Algériens et que ces événements sont l’œuvre des Algériens violent et qui sèment la discorde en France, Pour nous Algériens, c’est un prolongement de notre glorieuse Histoire de notre glorieuse Révolution qui ne s’est jamais éteinte depuis le 5 juillet 1832 à nos jours, L’Algérien est comme le FRELON, celui qui se frotte à lui ils se pique voir perdre sa vie, la Preuve l’exercice, « Toufan 2018 Comme son nom l’indique, Toufane, voulant dire déluge », Le Maroc et non pas son peuple est averti et tous les pays satellites qui conseillent ce Makhnez sont avertis, l’Algérien, n’a qu’une seule parole et ne recule devant rien pour son honneur, sa dignité et surtout son pays, car le levier de marche arrière est supprimé à tout jamais, toujours il va vers l’avant VAINCRE où MOURIR, dans le respect et la dignité ; C’est ceux qu’il manque aux autres pseudos Arabes de pacotille, ils n’ont, ni honneur, ni dignité, et ni courage pour mourir en héros ! Cordialement : Un Algérien avant tout ! Et des Aurès à Paris 5ème, Maubert Mutualité.

    16
    3
    bougie
    7 mai 2018 - 7 h 48 min

    Le principal n’est pas noté dans l’article ;33,7 % de participation ,un électeur sur 3 , en 2014 il y avait 68,36 % de participants aux législatives ,soit exactement le double .Comment pouvoir interprérer des chiffres de participation aussi bas ? Premières municipales libres et un désintérêt au énorme , pour de plus une élection de proximité ?

    7
    2
    Karamazov
    7 mai 2018 - 7 h 41 min

    Effectivement ! Quand on nous présentait lors des printemps arabe la société tunisienne comme la plus instruite, la plus occidentalisée, ça me faisait pousser les plus indignés de mes braiements. Les observateurs occidentaux ne tenaient compte que de la façade touristique que ce pays aimait leur présenter. Puis il y eut les élections qui portèrent au pouvoir les tangos.

    On a oublié que la Tunisie n’est pas un pays industrialisé ainsi que sa ruralité ou la modernité n’est qu’un slogan.

    L’exemple nous est donné par ces élections municipales qui sont de vraies indications quant aux choix politiques des tunisiens car il s’agit d’élections de proximité.

    Aucune société arabe ne saurait racheter l’autre ! Elles sont foutues définitivement ! Sauf cataclysme ! Un big one ciblé ! ida zoulzilati !

    6
    2
    tikouk
    7 mai 2018 - 7 h 35 min

    27% des 30% votants. La faille est globale.

    2
    2
    Anonyme
    7 mai 2018 - 7 h 14 min

    Et les 50 % restants ! ????

    3
    2
      Hamid1
      7 mai 2018 - 17 h 12 min

      Ce n’est pas 50% mais presque 70% qui n’ont pas voté cher ami.
      Ça me rappelle exactement les élections chez nous en 91 ou le monstre avait carrément demandé les élections présidentielles anticipées aux vus de pronostics du premier tour avec même pas 30% des votants, ils se prenait pour un dieu avec son pseudo livre saint qu’il arboré devant tout les télévisions du monde entier.
      C’est à croire que ce coté ci de la méditerranée est maudit.

      3
      1
    Algerien révolté
    7 mai 2018 - 6 h 48 min

    Les Tunisiens ne sont pas encore sorti de la M… QUOI ?

    10
    2
    Abou Langi
    7 mai 2018 - 6 h 19 min

    Et voila la société la plus avancée parmi les arabes qui vote pour les islamistes.

    Hemdoullah qu’il ne me restait plus rien à désespérer de ce coté-là.

    Mais que fait Apophyse?

    9
    9
      abdel
      7 mai 2018 - 9 h 59 min

      une societé avancée ne veut rien dire,les allemands qui passaient pour le peuple le plus civilisé ,en europe,a voté en janvier 33 la programmation de sa destruction

      12
      2
        Anonyme
        7 mai 2018 - 13 h 49 min

        Mais, c’était de l’humour ! Les société arabes vont dans l’autre sens à reculons!

        4
        2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.